Intervention Review

Short-term ambulatory oxygen for chronic obstructive pulmonary disease

  1. Judy M Bradley1,*,
  2. Brenda M O'Neill2

Editorial Group: Cochrane Airways Group

Published Online: 19 OCT 2005

Assessed as up-to-date: 7 JUN 2005

DOI: 10.1002/14651858.CD004356.pub3


How to Cite

Bradley JM, O'Neill BM. Short-term ambulatory oxygen for chronic obstructive pulmonary disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2005, Issue 4. Art. No.: CD004356. DOI: 10.1002/14651858.CD004356.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of Ulster and Belfast City Hospital, Rehabilitation Sciences Research Institute School, Newtownabbey, Northern Ireland, UK

  2. 2

    University of Ulster and Belfast City Hospital, Physiotherapy, Belfast , Northern Ireland , UK

*Judy M Bradley, Rehabilitation Sciences Research Institute School, University of Ulster and Belfast City Hospital, University of Ulster, Shore Road, Newtownabbey, Northern Ireland, BT37 0QB, UK. jm.bradley@ulster.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 OCT 2005

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Ambulatory oxygen is defined as the use of supplemental oxygen during exercise and activities of daily living. Ambulatory oxygen therapy is often used for patients on long term oxygen therapy during exercise, or for non long term oxygen therapy users who achieve some subjective and/or objective benefit from oxygen during exercise. The evidence for the use of ambulatory oxygen therapy is extrapolated from two sources: longer term studies and single assessment studies. Longer term studies assess the impact of ambulatory oxygen therapy used at home during activities of daily living. Single assessment studies compare performance during an exercise test using oxygen with performance during an exercise test using placebo air.

Objectives

To determine the efficacy of ambulatory oxygen in patients with COPD using single assessment studies.

Search methods

The Cochrane Airways Group COPD register was searched with predefined search terms. Searches were current as of March 2005.

Selection criteria

Only randomised controlled trials were included. Studies did not have to be blinded. Studies had to compare oxygen and placebo when administered to people with COPD who were undergoing an exercise test.

Data collection and analysis

Two reviewers (JB, B'ON) extracted and entered data in to RevMan 4.2.

Main results

Thirty one studies (contributing 33 data sets), randomising 534 participants met the inclusion criteria of the review. Oxygen improved all pooled outcomes relating to endurance exercise capacity (distance, time, number of steps) and maximal exercise capacity (exercise time and work rate). Data relating to VO2 max could not be pooled and results from the original studies were not consistent. For the secondary outcomes of breathlessness, SaO2 and VE, comparisons were made at isotime. In all studies except two the isotime is defined as the time at which the placebo test ended. Oxygen improved breathlessness, SaO2/PaO2 and VE at isotime with endurance exercise testing. There was no data on breathlessness at isotime with maximal exercise testing. Oxygen improved SaO2/PaO2 and reduced VE at Isotime.

Authors' conclusions

This review provides some evidence from small, single assessment studies that ambulatory oxygen improves exercise performance in people with moderate to severe COPD. The results of the review may be affected by publication bias, and the small sample sizes in the studies. Although positive, the findings of the review require replication in larger trials with more distinct subgroups of participants. Maximal or endurance tests can be used in ambulatory oxygen assessment. Consideration should be given to the measurement of SaO2 and breathlessness at isotime as these provide important additional information. We recommend that these outcomes are included in the assessment for ambulatory oxygen. Future research needs to establish the level of benefit of ambulatory oxygen in specific subgroups of people with COPD.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Short-term ambulatory oxygen for chronic obstructive pulmonary disease

Short-term studies indicate that people with chronic obstructive pulmonary disease respond to the administration of oxygen when they do exercise tests. Ambulatory oxygen is the use of supplemental oxygen during exercise and activities of daily living. One way to assess if ambulatory oxygen is beneficial for a patient with COPD is to compare the effects of breathing oxygen and breathing air on exercise capacity. Some people with COPD may benefit more than others, and trials should take account of whether people who do not already meet criteria for domiciliary oxygen also respond. This review shows that there is strong evidence that ambulatory oxygen (short-term) improves exercise capacity. Further research needs to focus on which COPD patients benefit from ambulatory oxygen, how much oxygen should be provided and the long-term effect of ambulatory oxygen.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Oxygène ambulatoire à court terme pour le traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive

Contexte

L'oxygène ambulatoire consiste à utiliser de l'oxygène supplémentaire pendant les exercices et les activités de la vie quotidienne. L'oxygénothérapie ambulatoire est souvent utilisée chez les patients sous oxygénothérapie de long terme pendant l'exercice ou les patients sous oxygénothérapie de court terme qui tirent un bénéfice subjectif et/ou objectif de l'administration d'oxygène pendant l'exercice. Les preuves favorables à l'utilisation de l'oxygénothérapie ambulatoire ont été extrapolées à partir de deux sources : des études à long terme et des évaluations ponctuelles. Les études à long terme évaluent l'impact de l'oxygénothérapie ambulatoire utilisée à domicile pendant les activités de la vie quotidienne. Les évaluations ponctuelles comparent les performances au cours d'une épreuve d'effort sous oxygène aux performances sous air placebo.

Objectifs

Déterminer l'efficacité de l'oxygène ambulatoire chez les patients atteints de BPCO sur la base d'évaluations ponctuelles.

Stratégie de recherche documentaire

Le registre de la BPCO du groupe Cochrane sur les voies respiratoires a été consulté en utilisant des termes de recherche prédéfinis. Les recherches étaient à jour en mars 2005.

Critères de sélection

Seuls les essais contrôlés randomisés ont été inclus. Il n'était pas nécessaire que les études soient effectuées en aveugle. Les études comparant l'administration d'oxygène et d'un placebo chez des patients atteints de BPCO pendant une épreuve d'effort.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs (JB, B'ON) ont extrait et saisi les données dans RevMan 4.2.

Résultats principaux

Trente-et-une études (fournissant 33 ensembles de données) randomisant 534 participants répondaient aux critères d'inclusion de la revue. L'oxygène améliorait tous les critères de jugement combinés en matière de capacité d'endurance à l'exercice (distance, durée, nombre de pas) et de capacité maximale à l'exercice (durée de l'exercice et cadence). Les données du VO2 max n'ont pas pu être combinées et les résultats des études originales n'étaient pas constants. Pour les critères de jugement secondaires de la dyspnée, de la SaO2 et de la VE, les comparaisons ont été effectuées au même moment de l'exercice. Dans toutes les études sauf deux, ce « même moment de l'exercice » était défini comme la fin du test placebo. L'oxygène améliorait la dyspnée, la SaO2/PaO2 et la VE au même moment de l'exercice d'endurance. Aucune information n'était disponible concernant la dyspnée au même moment de l'épreuve de capacité maximale à l'exercice. L'oxygène améliorait la SaO2/PaO2 et réduisait la VE au même moment de l'exercice.

Conclusions des auteurs

Cette revue apporte quelques preuves issues de petites évaluations ponctuelles indiquant que l'oxygène ambulatoire améliore les performances physiques des patients atteints de BPCO modérée à sévère. Les résultats de cette revue peuvent être affectés par un biais de publication et des effectifs réduits. Ces résultats sont positifs mais devront être reproduits dans des essais à grande échelle portant sur des sous-groupes de participants plus variés. Les épreuves de capacité maximale ou d'endurance peuvent être utilisées pour évaluer l'oxygène ambulatoire. La SaO2 et la dyspnée devraient être mesurées au même moment de l'exercice car elles fournissent des informations supplémentaires importantes. Nous recommandons que ces critères de jugement soient inclus dans l'évaluation de l'oxygène ambulatoire. Les futures recherches devront établir le niveau de bénéfice de l'oxygène ambulatoire chez des sous-groupes spécifiques de patients atteints de BPCO.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Oxygène ambulatoire à court terme pour le traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive

Des études à court terme indiquent que les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive répondent à l'administration d'oxygène pendant les épreuves d'effort. L'oxygène ambulatoire consiste à utiliser de l'oxygène supplémentaire pendant les exercices et les activités de la vie quotidienne. L'un des moyens d'évaluer l'efficacité de l'oxygène ambulatoire chez les patients atteints de BPCO consiste à comparer les effets de l'oxygène et de l'air sur la capacité d'exercice. Certaines personnes atteintes de BPCO peuvent présenter une meilleure réponse que d'autres et les essais devraient s'attacher à déterminer si les personnes qui ne remplissent pas les critères d'utilisation d'oxygène à domicile répondent également au traitement. Cette revue a constaté qu'il existait des preuves solides de l'efficacité de l'oxygène ambulatoire (à court terme) pour améliorer la capacité d'exercice. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d'identifier les patients atteints de BPCO pour lesquels l'oxygène ambulatoire est efficace et déterminer la quantité d'oxygène à administrer et les effets à long terme de l'oxygène ambulatoire.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

對COPD患者施以短期的移動式氧氣

移動式氧氣是指在每天生活的運動和活動期間使用補充的氧氣。移動式氧氣常用於需長期使用氧氣療法的病患進行運動,或非長期氧氣治療者在運動期間想使用氧氣達到某些主觀及/或客觀的優點。使用移動式氧氣療法的證據可來自較長期的研究與單一評估的研究兩方向。較長期的研究評估居家運動與日常生活中使用移動式氧氣的影響,而單一評估研究則比較運動期間使用氧氣和安慰劑空氣時的表現。

目標

本研究以單一評估研究決定COPD病患使用移動式氧氣的效益。

搜尋策略

以預先訂定的關鍵字搜尋Cochrane Airways Group COPD register資料庫,至2005年3月。

選擇標準

僅納入隨機對照試驗,研究不需要被設定為盲性試驗,但需比較COPD病患進行運動測試時使用氧氣和安慰劑的成果。

資料收集與分析

兩位審閱者會萃取資料並輸入Rev Man4.2軟體中。

主要結論

包含534位隨機分配的受試者的31個試驗(產生33組數據)符合此文獻回顧的收案標準。氧氣確實改善所有與耐受力有關的功能性能力(距離、時間、步數)及最大運動能力(運動時間和行走速率)的檢測結果。與最大VO2值有關的數據可能無法被聚集且原始研究的數據缺乏一致性。呼吸不順、SaO2和VE等次要性的治療成果都是在「等時」下進行比較。除2個試驗外,其餘所有的試驗將「等時(isotime)」定義為安慰劑試驗的終止時間。耐受運動測試時,氧氣改善呼吸不順、SaO2/PaO2比值和VE值等在等時的數據,此外,缺乏等時進行最大運動測試的呼吸不順數據。氧氣在等時下可改善SaO2/PaO2比值和降低VE值。

作者結論

本文獻回顧由小型單一評估性試驗提供些有關移動式氧氣可改善中度至重度COPD病患運動表現的證據。這篇文獻回顧的結果也許會受到出版偏差及研究中的樣本數太少的影響。雖然結果是正向的,文獻回顧之發現仍需要以大型並涵蓋更多次族群受試者再加以驗證。最大或耐受性試驗也可用在評估移動式氧氣中。也可在等時評估這些能提供額外訊息的SaO2和呼吸不順項目。我們建議將這些成果納入移動式氧氣的評估項目中。進一步的研究需要建立移動式氧氣對COPD病患之次群體的效益程度。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

短期研究顯示COPD病患在進行運動測試時對提供氧氣有所反應。移動式氧氣在運動或日常生活活動時補充氧氣。評估移動式氧氣是對COPD病患的好處,便是比較吸入氧氣和吸入空氣對患者運動能力的影響。有些COPD病患可能比其他病患更容易感受到吸入氧氣的好處,評估時也要考量受試者是否不符合納入試驗條件者也會產生反應。本文獻回顧顯示有些強且有力的證據可以證明移動式氧氣(短期)提高運動能力。進一步研究需要專注在諸如COPD病患可因移動式氧氣而受惠、要提供多少氧氣和移動式氧氣的長期效益等問題。