Catheter policies for management of long term voiding problems in adults with neurogenic bladder disorders

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Management of the neurogenic bladder has the primary objectives of maintaining continence, ensuring low bladder pressure (to avoid renal damage) and avoiding or minimising infection. Options include intermittent urethral catheterisation, indwelling urethral or suprapubic catheterisation, timed voiding, use of external catheter (for men), drug treatment, augmentation cystoplasty and urinary diversion.

Objectives

The primary objective was to determine the effects of different methods of managing long-term voiding problems (persisting after three months) with catheters in patients with neurogenic bladder.

Specific hypotheses to be addressed included:
1. that intermittent catheterisation is better than indwelling catheterisation;
2. that indwelling urethral catheterisation is better than suprapubic catheterisation;
3. that external (sheath) catheters are better than indwelling or intermittent urethral catheters;
4. that external (sheath) catheters are better than suprapubic catheters;
5. that intermittent catheterisation is better than timed voiding.

Search methods

We searched the Cochrane Incontinence Group Specialised Register (searched 3 July 2013), which contains trials identified from the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE and MEDLINE in process, and handsearched journals and conference proceedings. We sought additional trials from other sources such as the reference lists of relevant articles and by contacting consultants in Spinal Cord Injury Centres throughout the United Kingdom.

Selection criteria

All randomised and quasi-randomised controlled trials comparing methods of using catheters to manage urinary voiding in people with neurogenic bladder.

Data collection and analysis

Abstracts were independently inspected by the reviewers and full papers were obtained where necessary.

Main results

Approximately 400 studies were scrutinised. No trials were found that met the inclusion criteria, and five studies were excluded from the review.

Authors' conclusions

Despite a comprehensive search no evidence from randomised or quasi-randomised controlled trials was found. It was not possible to draw any conclusions regarding the use of different types of catheter in managing the neurogenic bladder.

Résumé scientifique

Règles de manipulation d'un cathéter pour la prise en charge des troubles de la miction à long terme chez les adultes souffrant de troubles neurogènes de la vessie

Contexte

La gestion d'une vessie neurogène a pour objectif principal de maintenir la continence, en assurant une faible pression sur la vessie (pour éviter des dommages rénaux) et en évitant ou en minimisant l'infection. Les options possibles incluent un cathétérisme urétral intermittent, un cathétérisme urétral ou sus-pubien, une miction minutée, l'utilisation d'un cathéter externe (pour les hommes), un traitement médicamenteux, une cystoplastie d'augmentation et une diversion urinaire.

Objectifs

L'objectif principal était de déterminer les effets des différentes méthodes concernant la prise en charge des troubles de la miction à long terme (persistants après trois mois) avec des cathéters chez les patients atteints de vessie neurogène.

Des hypothèses spécifiques devant être examinées mentionnaient :
1. qu'un cathétérisme intermittent est plus efficace qu'un cathétérisme permanent;
2. qu'un cathétérisme urétral permanent est plus efficace qu’un cathétérisme sus-pubien;
3. que des cathéters externes (gaines) sont plus efficaces que des cathéters urétraux intermittents ou des sondes à demeure;
4. que des cathéters externes (gaines) sont plus efficaces que des cathéters sus-pubiens;
5. qu'un cathétérisme intermittent est plus efficace que la miction minutée.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'incontinence (recherche du 3 juillet 2013), qui contient des essais identifiés dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE et dans les processus MEDLINE. Nous avons également effectué une recherche manuelle dans des journaux et des actes de congrès. Nous avons recherché des essais supplémentaires dans d'autres sources, comme les listes bibliographiques des articles pertinents et contacter des consultants dans des centres de traitement des lésions de la moelle épinière dans tout le Royaume-Uni.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant les méthodes d'utilisation de cathéters pour la gestion de la miction urinaire chez les personnes souffrant d'une vessie neurogène.

Recueil et analyse des données

Les résumés ont été examinés indépendamment par les relecteurs et les articles complets ont été obtenus, le cas échant.

Résultats principaux

Environ 400 études ont été analysées. Aucun essai ne répondait aux critères d'inclusion et cinq études ont été exclues de la revue.

Conclusions des auteurs

Malgré une recherche exhaustive, aucune preuve n'a été trouvée dans les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés. Il était impossible de tirer des conclusions sur l'utilisation des différents types de cathéters pour la gestion d'une vessie neurogène.

Plain language summary

Catheter policies for management of long-term voiding problems in adults with nerve damage affecting the bladder

People with nerve damage affecting the bladder may have incontinence (leakage of urine) or an inability to empty the bladder (voiding problem). This may cause infections or damage to the kidneys. Treatments include a permanent urinary catheter; using a catheter intermittently whenever the bladder needs to be emptied; an external sheath catheter fitted to the penis; or timed voiding, which involves regular emptying of the bladder at timed intervals. Although all these methods are used in practice, the review found that no randomised trials have been conducted to provide good evidence to suggest which is best and in which circumstances.

Résumé simplifié

Règles de manipulation d'un cathéter pour la prise en charge des troubles de la miction à long terme chez les adultes souffrant de lésions nerveuses de la vessie

Les personnes atteintes de lésions nerveuses de la vessie peuvent souffrir d'incontinence (fuite d'urine) ou être dans l'incapacité de vider leur vessie (problème de miction). Ces lésions peuvent provoquer des infections ou des problèmes rénaux. Les traitements disponibles incluent un cathéter urinaire permanent, l'utilisation périodique d'un cathéter chaque fois que la vessie doit être vidée, une gaine externe placée sur le pénis ou une miction minutée qui consiste à vider régulièrement la vessie à intervalles minutés. Bien que toutes ces méthodes soient pratiquées, la revue a révélé qu’aucun essai randomisé n’a été réalisé pour fournir des preuves probantes suggérant la meilleure méthode et dans quelles circonstances.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 14th January, 2014
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français