Intervention Review

Antipsychotic drugs for non-affective psychosis during pregnancy and postpartum

  1. Roger T Webb1,*,
  2. Louise Howard2,
  3. Kathryn M Abel1

Editorial Group: Cochrane Schizophrenia Group

Published Online: 19 APR 2004

Assessed as up-to-date: 29 JAN 2004

DOI: 10.1002/14651858.CD004411.pub2


How to Cite

Webb RT, Howard L, Abel KM. Antipsychotic drugs for non-affective psychosis during pregnancy and postpartum. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 2. Art. No.: CD004411. DOI: 10.1002/14651858.CD004411.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Manchester, Centre for Women's Mental Health Research, Manchester, UK

  2. 2

    King's College London, Institute of Psychiatry, London, UK

*Roger T Webb, Centre for Women's Mental Health Research, University of Manchester, 7th Floor Williamson Building, Brunswick Street (off Oxford Rd), Manchester, M13 9PL, UK. roger.webb@manchester.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 APR 2004

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Antipsychotics are commonly prescribed for women suffering psychotic illnesses during pregnancy and the postpartum period. The potential adverse consequences of these different options are multiple and complex, impacting on the foetus, neonate, infant and early development of the child as well as the woman herself.

Objectives

To establish whether the benefits of taking antipsychotic drugs outweigh the risks for pregnant or post partum women.

Search methods

The Cochrane Schizophrenia Group's Register (January 2003) was searched in order to identify all published trials of women during pregnancy or the postpartum period. We inspected all references of all identified studies. If any studies had been found, the first authors of each included study would have been contacted.

Selection criteria

Randomised controlled clinical trials investigating the effects of any type of antipsychotic drug compared with any other treatment option (including standard psychosocial care, any other antipsychotic drug, or an alternative therapy such as electro-convulsive therapy or cognitive behavioural therapy) and involving pregnant women and/or women during the postpartum period diagnosed with a non-affective psychotic disorder.

Data collection and analysis

Citations, and where possible, abstracts were independently inspected by reviewers and the papers ordered were scrutinised and quality assessed. Data would have been extracted independently by at least two reviewers. Binary outcomes were to have been analysed using Relative Risks (RR) and their 95% Confidence Intervals (CI).

Main results

We found no trials that met the broad inclusion criteria.

Authors' conclusions

Current guidelines and clinical practice for the use of antipsychotic drugs in women with non-affective disorders during pregnancy and postpartum are not based on evidence from randomised controlled trials. Although ethical concerns have to date precluded the use of randomised controlled trials to address this research topic, the continued use of antipsychotic drugs in this group of women in itself poses significant clinical and ethical problems. Evidence is required from large pragmatic trials that reflect routine clinical practice, examine a broad range of outcomes and accurately quantify risks and benefits to both mothers and their offspring, so that comparison between different treatment options can be made.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Antipsychotic drugs for non-affective psychosis during pregnancy and postpartum

Women who suffer with psychotic conditions who become pregnant are usually treated with antipsychotic drugs. The risks of harm to the offspring associated with exposure to these drugs, in utero or through breast-feeding, are unknown. We aimed to find good quality evidence from randomised controlled trials on the risks and benefits of antipsychotic drugs during pregnancy and breastfeeding for both the woman and the foetus/infant. We found none. Ethical constraints concerning randomisation of treatment for pregnant and breastfeeding women, the logistics of such a study and a lack of impetus from the pharmaceutical industry in this area may explain the lack of research. However, the continued use of antipsychotic drugs in these women during pregnancy and lactation without sound evidence raises serious clinical and ethical concerns.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Antipsychotiques pour le traitement de psychose non affective pendant la grossesse et le post-partum

Contexte

Les antipsychotiques sont couramment prescrits aux femmes souffrant de maladies psychotiques pendant la grossesse et la période post-partum. Les conséquences négatives potentielles de ces différentes options sont multiples et complexes. Il s'agit notamment de répercussions sur le fœtus, le nouveau-né, le développement initial de l'enfant ainsi que sur la mère elle-même.

Objectifs

Déterminer si les avantages liés à la prise de médicaments antipsychotiques l'emportent sur les risques pour les femmes en période de grossesse ou post-partum.

Stratégie de recherche documentaire

Le registre du groupe Cochrane sur la schizophrénie (janvier 2003) a été consulté afin d'identifier tous les essais publiés et portant sur des femmes en période de grossesse ou post-partum. Les références de toutes les études identifiées ont été examinées. Lorsque des études ont été trouvées, les premiers auteurs de chaque étude incluse ont été contactés.

Critères de sélection

Les essais cliniques contrôlés randomisés étudiant les effets de tout type d'antipsychotique par rapport à toute autre option de traitement (notamment les soins psychosociaux standards, un autre antipsychotique ou un autre traitement alternatif comme le traitement électro-convulsif ou la thérapie cognitivo-comportementale) et portant sur des femmes enceintes et/ou des femmes souffrant d'un trouble psychotique non affectif au cours de la période post-partum.

Recueil et analyse des données

Les références bibliographiques et, dans la mesure du possible, les résumés ont été étudiés par deux évaluateurs ; les articles commandés ont été examinés et leur qualité évaluée. Les données auraient été extraites de façon indépendante par au moins deux évaluateurs. Les résultats binaires devaient être analysés à l'aide de risques relatifs (RR) et de leurs intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats Principaux

Aucun essai satisfaisant à ces critères d'inclusion larges n'a été identifié.

Conclusions des auteurs

En ce qui concerne l'utilisation d'antipsychotiques chez les femmes souffrant de troubles non affectifs en période de grossesse et post-partum, les recommandations et pratiques cliniques actuelles ne sont fondées sur aucune preuve provenant d'essais contrôlés randomisés. Bien que les préoccupations d'ordre éthique aient jusqu'à présent empêché le recours à des essais contrôlés randomisés pour aborder ce thème de recherche, l'utilisation prolongée d'antipsychotiques chez ce groupe de femmes pose en soi d'importants problèmes cliniques et éthiques. Il convient d'obtenir des preuves à partir de grands essais pragmatiques reflétant les pratiques cliniques habituelles, examinant une vaste gamme de critères de jugement et quantifiant avec précision les risques et les avantages pour à la fois la mère et son enfant, afin que la comparaison entre les différentes options de traitement puisse être faite.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Antipsychotiques pour le traitement de psychose non affective pendant la grossesse et le post-partum

Antipsychotiques pour le traitement de psychose non affective pendant la grossesse et le post-partum

Les femmes qui souffrent de troubles psychotiques et qui tombent enceintes sont généralement traitées au moyen d'antipsychotiques. Les risques de nuisance à l'enfant dus à son exposition aux médicaments, in utero ou à travers l'allaitement naturel, sont inconnus. Nous avons tenté de trouver des preuves de bonne qualité, provenant d'essais contrôlés randomisés, relatives aux risques et bénéfices des antipsychotiques pour la femme et le fœtus/bébé pendant la grossesse ou l'allaitement naturel. Nous n'en avons trouvées aucune. Les contraintes éthiques liées à la randomisation de traitement pour les femmes enceintes ou allaitantes, la logistique d'une telle étude et le manque de dynamisme de l'industrie pharmaceutique dans ce domaine expliquent peut-être ce manque de recherches. Cependant, l'utilisation prolongée d'antipsychotiques, sans preuves tangibles, chez ces femmes pendant la grossesse et l'allaitement soulève de sérieuses préoccupations d'ordre clinique et éthique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

使用抗精神病藥物治療懷孕期和產後非情感性精神病

抗精神病藥物常使用於罹患精神病的懷孕和產後的婦女。其潛在的不良影響是多方面的和複雜的,會衝擊胎兒、新生兒、嬰兒以及兒童的早期發展也影響婦女本身。

目標

為瞭解懷孕或產後婦女,服用抗精神病藥物的益處是否大於風險。

搜尋策略

搜尋The Cochrane Schizophrenia Group's Register (2003年1月)來找出所有發表關於婦女懷孕或是產後的試驗。我們檢查所有找到研究的所有參考資料。如果找到任何的研究,會聯繫每一個納入研究的第一作者。

選擇標準

隨機對照臨床試驗檢視任何種類的抗精神病藥物和其他的治療選擇(包含標準的心理社會照顧,任何其他的抗精神病藥物,或是如電痙攣治療、或認知行為治療之類的替代治療)在療效上的比較,並且納入對象是懷孕或產後被診斷為非情感性精神病的婦女。

資料收集與分析

引證以及摘要都盡可能的被評論者獨立地檢視,而文獻的次序被仔細的檢查,品質也被評估。文獻至少由兩位評論者所獨立地擷取。二分法的結果以相對危險(Relative Risks,RR)及其95%信賴區間(Confidence Intervals,CI)來分析。

主要結論

我們發現沒有試驗可以符合廣泛的納入條件。

作者結論

目前的指引與臨床實務,對於懷孕和產後期間的婦女罹患非情感性的精神病,使用抗精神病藥物的使用都是沒有隨機對照試驗作為根據的。雖然倫理的考量杜絕這方面隨機對照試驗的進行,持續地使用抗精神病藥物在這個族群的婦女上一直是臨床上和倫理上的重要問題。需要來自大型務實試驗的證據,才能反映例行的臨床實務,檢驗廣泛的預後結果,而且精確地量化對母親和其後代的風險和益處,如此不同治療方式的比較才有可能。

翻譯人

本摘要由彰化基督教醫院謝明翰翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

罹患精神病症狀的懷孕婦女通常還是以抗精神病藥物治療。暴露於這些藥物,不論在子宮內或是經由哺乳,對後代造成的相關傷害風險是未知的。我們的目的在從隨機對照試驗中找出良好品質的證據,來說明使用抗精神病藥物於懷孕和哺乳的婦女,對婦女本身以及胎兒/嬰兒所帶來的風險和益處。但是我們找不到。對於懷孕以及哺乳婦女隨機分配的治療受到倫理的限制,這種研究的邏輯以及缺乏藥廠在這方面的推動,或許可能解釋缺乏研究。然而,持續地在懷孕及哺乳的婦女上使用抗精神病藥物沒有完善的證據,提高嚴重的臨床上和倫理上的關注。