Intervention Review

Oral appliances for obstructive sleep apnoea

  1. Jerome Lim1,*,
  2. Toby J Lasserson2,
  3. John Fleetham3,
  4. John J Wright4

Editorial Group: Cochrane Airways Group

Published Online: 25 JAN 2006

Assessed as up-to-date: 12 AUG 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD004435.pub3


How to Cite

Lim J, Lasserson TJ, Fleetham J, Wright JJ. Oral appliances for obstructive sleep apnoea. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 1. Art. No.: CD004435. DOI: 10.1002/14651858.CD004435.pub3.

Author Information

  1. 1

    Medway Maritime Hospital, Ear, Nose and Throat Department, Gillingham, Kent, UK

  2. 2

    St George's, University of London, Community Health Sciences, London, UK

  3. 3

    Vancouver Coastal Health, Respiratory Divisions, Vancouver, British Columbia, Canada

  4. 4

    Bradford Royal Infirmary, Bradford Institute for Health Research, Bradford, W. Yorkshire, UK

*Jerome Lim, Ear, Nose and Throat Department, Medway Maritime Hospital, Windmill Road, Gillingham, Kent, ME7 5NY, UK. jeromelim@doctors.org.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 25 JAN 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Obstructive sleep apnoea-hypopnoea (OSAH) is a syndrome characterised by recurrent episodes of partial or complete upper airway obstruction during sleep that are usually terminated by an arousal. Nasal continuous positive airway pressure (CPAP) is the primary treatment for OSAH , but many patients are unable or unwilling to comply with this treatment. Oral appliances (OA) are an alternative treatment for OSAH.

Objectives

The objective was to review the effects of OA in the treatment of OSAH in adults.

Search methods

We searched the Cochrane Airways Group Specialised Register. Searches were current as of June 2008. Reference lists of articles were also searched.

Selection criteria

Randomised trials comparing OA with control or other treatments in adults with OSAH .

Data collection and analysis

Two authors independently extracted data and assessed trial quality. Study authors were contacted for missing information.

Main results

Seventeen studies (831 participants) met the inclusion criteria. All the studies had some shortcomings, such as small sample size, under-reporting of methods and data, and lack of blinding. OA versus control appliances (six studies): OA reduced daytime sleepiness in two crossover trials (ESS score -1.81; 95%CI -2.72 to -0.90), and improved apnoea-hypopnoea index (AHI) (-10.78 events/hr; 95% CI-15.53 to -6.03 parallel group data - five studies). OA versus CPAP (ten studies): There was no statistically significant difference in symptoms for either parallel or crossover studies, although OAs were less effective than CPAP in reducing apnoea-hypopnoea index in parallel and crossover studies. CPAP was more effective at improving minimum arterial oxygen saturation during sleep compared with OA. In two small crossover studies, participants preferred OA therapy to CPAP. OA versus corrective upper airway surgery (one study): Symptoms of daytime sleepiness were initially lower with surgery, but this difference disappeared at 12 months. AHI did not differ significantly initially, but did so after 12 months in favour of OA.

Authors' conclusions

There is increasing evidence suggesting that OA improves subjective sleepiness and sleep disordered breathing compared with a control. CPAP appears to be more effective in improving sleep disordered breathing than OA. The difference in symptomatic response between these two treatments is not significant, although it is not possible to exclude an effect in favour of either therapy. Until there is more definitive evidence on the effectiveness of OA in relation to CPAP, with regard to symptoms and long-term complications, it would appear to be appropriate to recommend OA therapy to patients with mild symptomatic OSAH, and those patients who are unwilling or unable to tolerate CPAP therapy. Future research should recruit patients with more severe symptoms of sleepiness, to establish whether the response to therapy differs between subgroups in terms of quality of life, symptoms and persistence with usage. Long-term data on cardiovascular health are required.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Oral appliances for treating sleepiness, quality of life and markers of sleep disruption in people with obstructive sleep apnoea/hypopnoea (OSAH)

OSAH is characterized by recurrent episodes of partial or complete upper airway obstruction during sleep, leading to a variety of symptoms including excessive daytime sleepiness. The current first choice therapy is CPAP that keeps the upper airway patent during sleep. However, this treatment can be difficult for some patients to tolerate and comply with on a long-term basis. OA are now widely used as an alternative to CPAP therapy. They are designed to keep the upper airway open by either advancing the lower jaw forward or by keeping the mouth open during sleep. This review found that OA should not be considered as first choice therapy for OSAH, where symptoms and sleep disruption are severe. There has not been a sufficient amount of research that examines the effects of OA compared with CPAP in terms of symptoms and quality of life. Although CPAP was clearly more effective at reducing the disruption to sleep, some people with OSAH may prefer using them if they are found to be tolerable and more convenient than CPAP. When an active OA was compared with an inactive OA , there were improvements in daytime sleepiness and apnoea/hypopnoea severity. OA may be more effective than corrective upper airway surgery. Further research should consider whether people with more distinctly severe symptoms respond in a similar way to those patients represented in the studies we have included in the review.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Appareils buccaux pour le traitement de l'apnée obstructive du sommeil

Contexte

L'apnée-hypopnée obstructive du sommeil (AHOS) est un syndrome qui se caractérise par des épisodes récurrents d'obstruction partielle ou totale des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil, qui entraînent généralement le réveil du patient. La ventilation nasale en pression positive continue (PPC) constitue le principal traitement de l'AHOS, mais elle est mal tolérée ou acceptée par de nombreux patients. Les appareils buccaux (AB) constituent une alternative dans l'AHOS.

Objectifs

L'objectif était d'examiner les effets des AB dans le traitement de l'AHOS chez l'adulte.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les voies respiratoires. Les recherches étaient à jour en juin 2008. Les références bibliographiques des articles ont également été examinées.

Critères de sélection

Les essais randomisés comparant des AB à un contrôle ou à d'autres traitements chez des adultes atteints d'AHOS.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité des essais de manière indépendante. Les auteurs des essais ont été contactés afin d'obtenir des informations manquantes.

Résultats Principaux

Dix-sept études (831 participants) remplissaient les critères d'inclusion. Toutes les études présentaient des lacunes, notamment des effectifs réduits, des défauts de notification des méthodes et des données et une absence d'aveugle. AB versus appareils témoins (six études) : Les AB réduisaient la somnolence diurne dans deux essais croisés (score ESS de -1,81 ; IC à 95 %, entre -2,72 et -0,90) et amélioraient l'index d'apnées-hypopnées (IAH) (-10,78 événements/h ; IC à 95 %, entre -15,53 et -6,03, données de groupes parallèles - cinq études). AB versus PPC (dix études) : Aucune différence statistiquement significative n'était observée en termes de symptômes dans les études parallèles et croisées, mais les AB étaient moins efficaces que la PPC pour réduire l'index d'apnées-hypopnées dans ces études. La PPC était plus efficace que les AB pour améliorer la saturation minimum du sang artériel en oxygène pendant le sommeil. Dans deux petites études croisées, les participants préféraient les AB à la PPC. AB versus chirurgie correctrice des voies respiratoires supérieures (une étude) : Les symptômes de somnolence diurne étaient initialement inférieurs avec la chirurgie, mais cette différence disparaissait à 12 mois. Initialement, l'IAH ne présentait pas de différence significative, mais une amélioration en faveur des AB était observée à 12 mois.

Conclusions des auteurs

De plus en plus de preuves suggèrent que les AB améliorent la somnolence subjective et les troubles de la respiration pendant le sommeil par rapport au contrôle. La PPC semble plus efficace que les AB pour améliorer les troubles de la respiration pendant le sommeil. La différence de réponse symptomatique entre ces deux traitements n'est pas significative, mais un effet favorable à l'un ou l'autre des traitements ne peut pas être exclu. En attendant des preuves plus solides de l'efficacité des AB par rapport à la PPC en termes de symptômes et de complications à long terme, il semble raisonnable de recommander les AB aux patients atteints d'AHOS symptomatique légère et à ceux qui ne tolèrent ou n'acceptent pas la PPC. Les futures recherches devraient recruter des patients présentant des symptômes de somnolence plus sévères afin de déterminer si la réponse au traitement diffère entre les sous-groupes en termes de qualité de vie, de symptômes et d'observance du traitement. Des données relatives à la santé cardio-vasculaire à long terme sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Appareils buccaux pour le traitement de l'apnée obstructive du sommeil

Effets des appareils buccaux sur la somnolence, la qualité de vie et les marqueurs de l'interruption du sommeil chez les patients atteints d'apnée/hypopnée obstructive du sommeil (AHOS)

L'AHOS se caractérise par des épisodes récurrents d'obstruction partielle ou totale des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil entraînant divers symptômes, parmi lesquels une somnolence diurne excessive. À l'heure actuelle, le traitement de premier choix est la PPC, qui maintient les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil. Certains patients ont cependant du mal à tolérer et à observer ce traitement à long terme. Les appareils buccaux (AB) sont aujourd'hui largement utilisés comme alternative à la PPC. Ils sont conçus pour maintenir l'ouverture des voies respiratoires supérieures en avançant la mâchoire inférieure ou en maintenant la bouche ouverte pendant le sommeil. Cette revue a constaté que les appareils buccaux ne devraient pas être considérés comme un traitement de premier choix dans l'AHOS, qui est associée à des symptômes et une interruption du sommeil sévères. Les recherches sont insuffisantes concernant les effets des AB par rapport à la PPC sur les symptômes et la qualité de vie. Malgré l'efficacité nettement supérieure de la PPC pour réduire les interruptions du sommeil, certains patients atteints d'AHOS préfèrent parfois les appareils buccaux, qui peuvent être plus tolérables et plus pratiques que la PPC. Une amélioration de la somnolence diurne et de la gravité de l'apnée/hypopnée était observée en comparant un AB actif à un AB inactif. Les AB peuvent être plus efficaces que la chirurgie correctrice des voies respiratoires supérieures. Les futures recherches devraient s'attacher à déterminer si les patients souffrant de symptômes plus sévères présentent une réponse similaire à celle des patients représentés dans les études incluses dans cette revue.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

止鼾牙套對阻塞型睡眠呼吸中止症之研究

阻塞型睡眠呼吸中止症(Obstructive sleep apnoeahypopnoea,簡稱OSAH)是指在睡眠期間有上呼吸道發生多次部份或完整阻塞的症狀,且通常會因為睡眠覺醒而停止。持續氣道正壓呼吸器(continuous positive airway pressure,簡稱CPAP)是睡眠呼吸中止症主要的治療方法,但很多病人對陽壓呼吸器治療的順應性不佳。因此,止鼾牙套是治療阻塞型睡眠呼吸中止症的另一種選擇

目標

本研究的主要目的想了解止鼾牙套治療成人罹患阻塞型睡眠呼吸中止症的效果

搜尋策略

我們搜尋了the Cochrane Airways Group Specialised Register. 搜尋的文獻為2007迄今的文章,其中的參考文獻也都被搜尋

選擇標準

本研究之研究方法主要是以隨機抽樣的方式,選取以止鼾牙套,以及選擇其他治療方式治療罹患阻塞型睡眠呼吸中止症的成人病患

資料收集與分析

本研究由兩位作者分別收集資料並和評估資料的品質。聯繫研究作者尋找缺失的資料

主要結論

分析過去的十七個研究(八百四十六參加者)發現這些研究有以下的共通點。所有的研究都有一些缺點,如:小的樣本數,underreporting的方法學和資料,以及缺乏雙盲研究設計。止鼾牙套組與控制組相比(六個研究):止鼾牙套組在臨床交叉試驗(two crossover trials)中發現降低日間嗜睡(WMD −1.81;95%CI −2.72 to −0.90),以及有效改善睡眠呼吸障礙指數(apnoeahypopnoea index簡稱, AHI)(−10.78; 95% CI−15.53 to −6.03 parallel group data五個研究).止鼾牙套組與接受陽呀呼吸器治療的組別相比(九個研究):在降低睡眠呼吸障礙指數方面,止鼾牙套組的效果較接受陽呀呼吸器治療的組別差(parallel group studies: WMD 10 (95% CI 6 to 13), three trials; crossover studies: WMD 7.97; (95% CI 6.38 to 9.56, seven trials). 但是在症狀的分數表現上並沒有捯到統計上的顯著差異.與止鼾牙套相比,接受陽壓呼吸器的治療在提升睡眠期間最低血氧濃度的效果較佳.我們在兩個小型的交叉試驗中發現,與接受陽壓呼吸器治療相比受試者比較喜歡止鼾牙套的治療。止鼾牙套versus corrective upper airway surgery (一個研究):日間嗜睡的症狀最初會伴隨著手術降低,但是這個症狀在12個月又會出現.睡眠呼吸障礙指數最初並不會明顯地降低,但是在止鼾牙套12個月後會降低

作者結論

有越來越多的證據顯示,跟控制組比較起來,止鼾牙套能改善受試者的主觀睡眠品質及睡眠呼吸障礙。持續氣道正壓呼吸器比止鼾牙套改善睡眠呼吸障礙更有效.雖然此兩種治療的症狀表現並沒有到統計上的顯著差異,但是這已表示我們可排除其中任何一項治療的效果。直到有越來越的的證據顯示止鼾牙套的效果與陽壓呼吸器相似,症狀和長期的順應性,因而建議以止鼾牙套治療中度睡眠呼吸中止症的病人, 而這些病人也可能是不願意或無法接受陽壓呼吸器治療的病人.建議未來的研究應該針對更多有嚴重嗜睡症狀, 建立生活品質,症狀以及使用的時間等的治療反應。長期追蹤心血管疾病的研究數據也是必要的

翻譯人

本摘要由國泰綜合醫院林茵翻譯

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

止鼾牙套用來治療睡眠,提升生活品質以及有睡眠呼吸中斷的阻塞型睡眠呼吸中止症(OSAH)。阻塞型睡眠呼吸中止症是指在睡眠期間有上呼吸道發生多次部份或完整阻塞的症狀,並伴隨著許多症狀,包括:日間嗜睡等.目前最常見的治療方式為使用陽壓呼吸器以保持睡眠期間上呼吸道暢通.然而, 這種疾病的治療方式對一些病人來說可能是困難的,因為可能會產生耐獸性及需要長期的使用陽壓呼吸器。止鼾牙套顯在已經被廣泛用來作為治療阻塞型睡眠呼吸中止症的另一種選擇.止鼾牙套的的治療方式主要是將下巴能夠往前拉或是維持睡眠期間嘴巴張開,以維持上呼吸道暢通。這個回顧過去文獻的研究發現,對症狀跟睡眠中斷情形嚴重的病人來說,止鼾牙套也許不是治療阻塞型睡眠呼吸中止症的首選。 過去並沒有許多研究比較止鼾牙套與陽壓呼吸器在治療一系列症狀以及提昇生活品質的效果。雖然陽壓呼吸器很明顯的在減少睡眠中斷是比較有效果,但是有些罹患睡眠呼吸中止症的人對 持續氣道正壓呼吸器產生耐受性 或是覺得使用止鼾牙套是較為方便的,則傾向使用止鼾牙套。當病人主動性的使用止鼾牙套以及被動性的止鼾牙套相比,日間嗜睡以及呼吸中斷及淺呼吸的嚴重度是有改善的。止鼾牙套可能會比上呼吸道的手術更有效。建議未來的研究能夠考量是否嚴重的症狀病人如同我們回顧的文獻中已探討的病人以類似的方式反應