Get access

Simple aspiration versus intercostal tube drainage for primary spontaneous pneumothorax in adults

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Abel Wakai,

    Corresponding author
    1. Division of Population Health Sciences (PHS), Royal College of Surgeons in Ireland, Emergency Care Research Unit (ECRU), HRB Centre For Primary Care Research, Dublin 2, Ireland
    • Abel Wakai, Emergency Care Research Unit (ECRU), HRB Centre For Primary Care Research, Division of Population Health Sciences (PHS), Royal College of Surgeons in Ireland, 123 St. Stephen's Green, Dublin 2, Ireland. awakai@rcsi.ie. abelwakai@gmail.com.

    Search for more papers by this author
  • Ronan O'Sullivan,

    1. Our Lady's Children's Hospital Crumlin, National Children's Research Centre, Dublin, Ireland
    2. Cork University Hospital, Cork, Ireland
    Search for more papers by this author
  • Grainne McCabe

    1. Royal College of Surgeons in Ireland, Mercer Library, Dublin, Ireland
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

In the management of primary spontaneous pneumothorax, simple aspiration is technically easier to perform. A systematic review may better define the clinical effectiveness and safety of simple aspiration compared to intercostal tube drainage in the management of primary spontaneous pneumothorax.

Objectives

To compare the clinically efficacy and safety of simple aspiration and intercostal tube drainage in the management of primary spontaneous pneumothorax.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library, Issue 2, 2006), MEDLINE (1966 to August 2006), and EMBASE (1980 to August 2006). We searched Current Controlled Trials metaRegister of Clinical Trials (compiled by Current Science) (August 2006). We checked the reference lists of trials and contacted trial authors . We imposed no language restriction.

Selection criteria

Randomized controlled trials comparing simple aspiration with intercostal tube drainage in adults aged 18 and over with primary spontaneous pneumothorax.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed trial quality and extracted data. No statistical methods were necessary because only one study met the inclusion criteria.

Main results

Of the 1239 publications obtained from the search strategy, we examined six studies. Five studies were excluded, and one study of 60 participants was eligible for inclusion. There was no difference in immediate success rate of simple aspiration when compared with intercostal tube drainage in the management of primary spontaneous pneumothorax (relative risk (RR) = 0.93; 95% confidence interval (CI) 0.62 to 1.40). There was no significant difference in the early failure rate between the two interventions: RR 1.12 (95% CI 0.59 to 2.13). Simple aspiration reduced the proportion of patients hospitalized (RR = 0.52; 95% CI 0.36 to 0.75). There was no significant difference between the two interventions with regard to the following outcome measures: duration of hospitalization (weighted mean difference = 1.09; 95% CI 2.18 to 0.00); number of participants undergoing any procedure for lung pleurodesis within one year (RR = 0.95; 95% CI 0.41 to 2.22);and one year success rate (RR = 1.02; 95% CI 0.75 to 1.38).

Authors' conclusions

There is no significant difference between simple aspiration and intercostal tube drainage with regard to: immediate success rate, early failure rate, duration of hospitalisation, one year success rate and number of patients requiring pleurodesis at one year. Simple aspiration is associated with a reduction in the per cent of patients hospitalized when compared with intercostal tube drainage.

Résumé scientifique

Simple aspiration versus drainage par tube intercostal pour un pneumothorax spontané primaire chez les adultes

Contexte

Dans la prise en charge du pneumothorax spontané primaire, la simple aspiration est techniquement plus facile à réaliser. Une revue systématique peut mieux définir l'efficacité clinique et l'innocuité de la simple aspiration par rapport au drainage par tube intercostal dans la prise en charge du pneumothorax spontané primaire.

Objectifs

Comparer l'efficacité clinique et l'innocuité de la simple aspiration et du drainage par tube intercostal dans la prise en charge du pneumothorax spontané primaire.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library, numéro 2, 2006), les bases de données MEDLINE (de 1966 à août 2006) et EMBASE (de 1980 à août 2006). Nous avons effectué des recherches dans les essais contrôlés actuels du métaregistre des essais cliniques (dressé par Current Science) (Août 2006). Nous avons effectué des recherches dans les bibliographies des essais et contacté les auteurs des essais. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés comparant la simple aspiration et le drainage par tube intercostal chez des adultes âgés de 18 ans et plus, présentant un pneumothorax spontané primaire.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué la qualité des essais et extrait les données. Aucune méthode statistique n'était nécessaire car seule une étude répondait aux critères d'inclusion.

Résultats principaux

Sur les 1 239 publications obtenues par la stratégie de recherche, nous avons examiné six études. Cinq études ont été exclues, et une seule étude avec 60 participants était éligible pour inclusion. Aucune différence n'a été observée en termes de taux de réussite immédiate de la simple aspiration par rapport au drainage par tube intercostal dans la prise en charge du pneumothorax spontané primaire (risque relatif (RR) = 0,93, intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,62 à 1,40). Aucune différence significative n'a été observée entre les deux interventions en termes de taux d'échec précoce. RR = 1,12 (IC à 95 % de 0,59 à 2,13). La simple aspiration a diminué la proportion de patients hospitalisés (RR = 0,52 ; IC à 95 % de 0,36 à 0,75). Il n'y avait pas de différence significative entre les deux interventions en ce qui concerne les mesures des résultats suivants : durée de l'hospitalisation (différence moyenne pondérée = 1,09 ; IC à 95 % de 2,18 à 0,00) ; nombre de participants subissant une pleurodèse du poumon dans les un an (RR = 0,95 ; IC à 95 % de 0,41 à 2,22) et taux de réussite à un an (RR = 1,02 ; IC à 95 % de 0,75 à 1,38).

Conclusions des auteurs

Aucune différence significative n'a été observée entre la simple aspiration et le drainage par tube intercostal en ce qui concerne : le taux de réussite immédiate, le taux d'échec précoce, la durée d'hospitalisation, le taux de réussite à un an et le nombre de patients nécessitant une pleurodèse à un an. La simple aspiration est associée à une diminution du pourcentage de patients hospitalisés par rapport au drainage par tube intercostal.

Plain language summary

Simple aspiration versus leaving a drainage tube in (intercostal tube drainage) for primary spontaneous pneumothorax in adults without obvious underlying lung disease

When air collects between the lung and the chest wall (the pleural space) this is described as a pneumothorax. This may be caused by trauma or lung disease, but sometimes it happens spontaneously without any obvious cause. When this happens the lungs cannot expand properly, which makes it difficult to breathe effectively. The person becomes breathless and has chest pain. It is important to treat the pneumothorax by removing the collection of air and allowing healing of the pleura, a thin membrane that covers the lungs to make a lining for them in the chest. For initial management where medical intervention is needed, the air can be removed either by simple aspiration, drawing the air out through a thin tube, or by insertion of a much larger chest tube in the space between the ribs (intercostal tube drainage). Both are done using local anaesthesia. Simple aspiration is technically easier to do. The review authors searched the medical literature and identified one randomized controlled study eligible for inclusion. The included study comprised a total of 60 patients with primary spontaneous pneumothorax; 27 of these underwent simple aspiration and 33 underwent intercostal tube drainage. The review found that simple aspiration is immediately as effective as intercostal tube drainage for primary spontaneous pneumothorax. However, simple aspiration is associated with less likelihood of being hospitalized. There was no significant difference between the two treatments with regard to the following: duration of hospitalization, early failure rate and one year success rate. The inclusion of only one small study in this review may have led to important differences between these two treatments being undetected.

Résumé simplifié

Simple aspiration versus utilisation d'un tube de drainage (drainage par tube intercostal) pour un pneumothorax spontané primaire chez les adultes sans maladie pulmonaire sous-jacente évidente

Lorsque de l'air s'accumule entre le poumon et la paroi thoracique (l'espace pleural), on parle de pneumothorax. Cela peut être provoqué par un traumatisme ou une maladie pulmonaire, mais peut parfois se produire spontanément, sans cause évidente. Dans ce cas, les poumons ne peuvent pas se dilater correctement, ce qui rend difficile une respiration efficace. La personne perd son souffle et a des douleurs thoraciques. Il est important de traiter le pneumothorax en retirant l'accumulation d'air et en favorisant la guérison de la plèvre, une fine membrane qui enveloppe les poumons en les tapissant dans la poitrine. Dans la prise en charge initiale lorsqu'une intervention médicale est nécessaire, l'air peut être retiré soit par aspiration simple, en aspirant l'air par un tube mince, soit par l'insertion d'un drain thoracique beaucoup plus grand dans l'espace entre les côtes (tube de drainage intercostal). Les deux interventions se font sous anesthésie locale. La simple aspiration est techniquement plus facile à réaliser. Les auteurs de la revue ont effectué des recherches dans la littérature médicale et identifié une étude randomisée contrôlée pouvant être incluse dans la revue. L'étude incluse comprenait un total de 60 patients présentant un pneumothorax spontané primaire ; 27 d'entre eux ont subi une simple aspiration et 33 un drainage par tube intercostal. La revue a révélé que la simple aspiration est immédiatement aussi efficace que le drainage par tube intercostal pour un pneumothorax spontané primaire. Par ailleurs, la simple aspiration est associée à une moindre probabilité d'hospitalisation. Il n'y avait pas de différence significative entre les deux traitements en ce qui concerne : la durée d'hospitalisation, le taux d'échec précoce et le taux de réussite à un an. L'inclusion d'une seule petite étude dans cette revue peut être à l'origine du fait qu'aucune différence importante entre ces deux traitements n'ait été détectée.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Get access to the full text of this article

Ancillary