Semen preparation techniques for intrauterine insemination

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Semen preparation techniques for assisted reproduction, including intrauterine insemination (IUI), were developed to separate the motile morphologically normal spermatozoa. Leucocytes, bacteria and dead spermatozoa produce oxygen radicals that negatively influence the ability to fertilize the egg. The yield of many motile, morphologically normal spermatozoa might influence treatment choices and therefore outcomes.

Objectives

To compare the effectiveness of gradient, swim-up, or wash and centrifugation semen preparation techniques on clinical outcomes in subfertile couples undergoing intrauterine insemination (IUI).

Search methods

We searched the Menstrual Disorders and Subfertility Group Trials Register (August 2011), MEDLINE (1966 to August 2011), EMBASE (1980 to August 2011), Science Direct Database (1966 to August 2011), Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 7), National Research Register (2000 to 2011), Biological Abstracts (2000 to August 2011), CINAHL (1982 to August 2011) and reference lists of relevant articles. We also contacted experts and authors in the field.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) comparing the efficacy of semen preparation techniques used for subfertile couples undergoing IUI in terms of clinical outcomes were included.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted data. Study authors were contacted for additional information.

Main results

Five RCTs, including 262 couples in total, were included in the meta-analysis (Dodson 1998; Grigoriou 2005; Posada 2005; Soliman 2005; Xu 2000). Xu 2000 compared all three techniques. Soliman 2005 compared a gradient versus a wash technique. Dodson 1998 and Posada 2005 compared a gradient technique versus a swim-up technique, whereas Grigoriou 2005 compared swim-up versus a wash technique. No trials reported the primary outcome of live birth.

There was no evidence of a difference between pregnancy rates (PR) for swim-up versus a gradient technique (PR 30.5% versus 21.5% respectively; Peto odds ratio (OR) 1.57, 95% CI 0.74 to 3.32). A swim-up technique versus wash and centrifugation also showed no significant difference in PR (PR 22.2% versus 38.1% respectively; Peto OR 0.41, 95% CI 0.15 to 1.10). Two studies compared a gradient versus wash centrifugation technique (PR 23.5% versus 13.3%; Peto OR 1.76, 95% CI 0.57 to 5.44). There was no evidence of a difference in the miscarriage rate (MR) in two studies comparing a swim-up versus gradient technique (MR 0% versus 6.7%; Peto OR 0.13, 95% CI 0.01 to 1.33).

Authors' conclusions

There is insufficient evidence to recommend any specific semen preparation technique. Large, high quality randomised controlled trials comparing the effectiveness of a gradient, swim-up and wash and centrifugation technique on clinical outcomes are lacking. Further randomised trials are warranted.

Résumé scientifique

Contexte

Des techniques de préparation du sperme pour la procréation médicalement assistée, notamment l'insémination intra-utérine (IIU), ont été mises au point pour séparer les spermatozoïdes motiles morphologiquement normaux. Les leucocytes, les bactéries et les spermatozoïdes morts produisent des radicaux oxygène qui influencent de manière négative la capacité à fertiliser l'œuf. Le rendement de nombreux spermatozoïdes motiles morphologiquement normaux peut influencer les choix thérapeutiques et, par là-même, les résultats.

Objectif

Comparer l'efficacité en pratique des techniques de préparation du sperme sur gradient, par migration ascendante ou par lavage et centrifugation sur les résultats cliniques chez les couples hypofertiles subissant une insémination intra-utérine (IIU).

Stratégie de recherche

Nous avons effectué une recherche dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et l'hypofertilité (août 2011), MEDLINE (1966 au mois d'août 2011), EMBASE (Excerpta Medica Database) (1980 au mois d'août 2011), Science Direct Database (1966 au mois d'août 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Cochrane Library 2011, numéro 7), National Research Register (2000 à 2011), Biological Abstracts (2000 au mois d'août 2011), CINAHL (1982 au mois d'août 2011) et les listes de références des articles pertinents. Nous avons également contacté des experts et des auteurs dans le domaine.

Critères de sélection

Les essais cliniques randomisés (ECR) comparant l'efficacité théorique des techniques de préparation du sperme utilisées pour les couples hypofertiles subissant une IIU en termes de résultats cliniques ont été inclus.

Collecte de données et analyse

Deux auteurs de revue ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Les auteurs des études ont été contactés pour fournir des informations supplémentaires.

Principaux résultats

Cinq ECR incluant 262 couples au total ont été inclus dans la méta-analyse (Dodson 1998; Grigoriou 2005; Posada 2005; Soliman 2005; Xu 2000). Xu 2000 a comparé les trois techniques. Soliman 2005 a comparé une technique sur gradient à une technique par lavage. Dodson 1998 et Posada 2005 ont comparé une technique sur gradient à une technique par migration ascendante tandis que Grigoriou 2005 a comparé une technique par migration ascendante à une technique par lavage. Aucun essai n'a rapporté le critère de jugement principal naissance vivante. Aucune preuve n'a été établie quant à une éventuelle différence entre les taux de grossesse (TG) pour une technique par migration ascendante par rapport à une technique sur gradient (TG 30,5% contre 21,5% respectivement; rapport des cotes de Peto 1,57, IC à 95% 0,74 à 3,32). De même, une technique par migration ascendante par rapport à une technique par lavage et centrifugation n'a montré aucune différence significative du TG (TG 22,2% contre 38,1% respectivement; rapport des cotes de Peto 0,41, IC à 95% 0,15 à 1,10). Deux études ont comparé une technique sur gradient à une technique par lavage - centrifugation (TG 23,5% contre 13,3%; rapport des cotes de Peto 1,76, IC à 95% 0,57 à 5,44). Deux études comparant une technique par migration ascendante à une technique sur gradient n'ont produit aucune preuve d'une quelconque différence au niveau du taux de fausse couche (TFC) (TFC 0% contre 6,7%; rapport des cotes de Peto 0,13, IC à 95% 0,01 à 1,33).

Conclusions des auteurs

Les preuves permettant de recommander une technique spécifique de préparation du sperme sont insuffisantes. Les essais cliniques randomisés de haute qualité à grande échelle comparant l'efficacité en pratique d'une technique sur gradient, par migration ascendante et par lavage et centrifugation sur les résultats cliniques sont inexistants. Des essais randomisés supplémentaires sont nécessaires.

Techniques de préparation du sperme pour l'insémination intra-utérine

Traduction

Centre Cochrane Français - Novembre 2011

摘要

為了子宮內的人工授精所使用的精液製備技術

研究背景

為了幫助生育所使用的精液製備技術,包括了子宮內的人工授精(IUI),都已經被開發出來,以用於分離出有活動力的、型態上正常的精子。白血球、細菌,以及死掉的精子都會製造氧的自由基,而這些自由基會對於讓卵子受孕的能力帶來負面影響。盡可能地分離出很多具有活動力的、型態上正常的精子,而這樣的產量可能會影響到治療的選擇以及接下來的結果。

研究目的

對於患有次不孕症而且接受過子宮內的人工授精(IUI)之夫妻們而言,針對臨床方面的結果,要比較梯度式的、向上游法(swimup)的,或是洗滌法與離心法的精液製備技術之功效。

检索策略

我們搜尋Menstrual Disorders以及Subfertility Group Trials Register (13 2007年1月)、 Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (Cochrane Library 2007, Issue 2)、 MEDLINE (1966年– to 2007年1月)、 EMBASE (1980年–2007年1月)、 Science Direct 資料庫(1966年– to 2007年1月)、 National Research Register (2000年–2007)、 Biological Abstracts (2000 to 2007年1月)、 CINAHL (1982年–2006年10月)以及重要文章的參考文獻單。我們也與本領域的專家及作者聯絡。

标准/纳入排除标准

若是以臨床結果的角度來看,對於那些患有次不孕症而且接受過子宮內的人工授精之夫妻們所使用的對象而言,平行式的隨機對照試驗(RCTs)比較了精液製備技術的功效。

数据收集与分析

有2位審稿的作者獨立地評估了試驗的品質,並且擷取出資料。為了更多的資訊,我們曾經與研究的作者們取得聯繫。

主要结果

在這份統合分析之中,共收集了包含總數為262對夫妻在內的5份隨機對照試驗(Dodson 1998;Grigoriou 2005;Posada 2005;Soliman 2005;Xu 2000)。Xu比較了3項技術;Soliman在某種梯度式的技術與某種洗滌式的技術之間進行了比較;Dodson與Posada將某種梯度式的技術與某種向上游法的技術進行了比較;同時,Grigoriou將向上游法與某種洗滌式的技術進行了比較。沒有任何試驗曾經報告過產下活胎方面的主要結果。針對向上游法相較於某種梯度式或是洗滌式與離心式的技術,並沒有證據顯示在懷孕的比率(PR)之間有任何差異存在(分別為Peto OR 1.57,95% CI 0.74到3.32;Peto OR 0.41,95% CI 0.15到1.10);在這2份研究之中,沒有任何1份將某種梯度式的技術與洗滌式以及離心式進行了比較(Peto OR 1.76,95% CI 0.57 到5.44)。在2份將向上游法與某種梯度式的技術進行了比較的研究當中,並沒有任何證據顯示在流產的比率(MR)方面會有任何差異存在(Peto OR 0.13,95% CI 0.01到1.33)。

作者结论

對於任何1種特定的製備技術而言,都沒有充分的證據能夠加以推薦。目前欠缺了大型且具有高品質的隨機對照試驗,當中還要針對臨床的結果來對某種梯度式以及/或是某種向上游法以及/或是洗滌式與離心式的技術之功效進行比較。將會進行更深入的隨機化試驗。

Plain language summary

Semen preparation techniques for intrauterine insemination

The effectiveness of specific semen preparation techniques for increasing pregnancy rates in subfertile couples undergoing intrauterine insemination (IUI) is unknown.

Semen preparation techniques are used in assisted reproduction to separate sperm which have a normal appearance and move spontaneously from the fluid portion of the semen in which the sperm are suspended. It is known that white blood cells, bacteria and dead sperm in semen can impair fertilization of the egg. This review found that there is insufficient evidence to recommend any specific semen preparation technique for subfertile couples undergoing intrauterine insemination (a procedure which places sperm directly into the uterus) as there were no differences in pregnancy rates using the different techniques. More research is needed.

Résumé simplifié

Resume En Langage Simplifie

Techniques de préparation du sperme pour l'insémination intra-utérine

L'efficacité en pratique de techniques spécifiques de préparation du sperme visant à augmenter les taux de grossesse chez les couples hypofertiles subissant une insémination intra-utérine (IIU) est inconnue.

Des techniques de préparation du sperme sont utilisées pour la procréation médicalement assistée afin de séparer les spermatozoïdes ayant une apparence normale et se séparant spontanément de la partie liquide du sperme dans laquelle ils sont suspendus. Il est avéré que les globules blancs, les bactéries et les spermatozoïdes morts présents dans le sperme peuvent empêcher la fertilisation de l'œuf. Cette revue a constaté que les preuves permettant de recommander une technique spécifique de préparation du sperme chez les couples hypofertiles subissant une insémination intra-utérine (procédure plaçant les spermatozoïdes directement dans l'utérus) sont insuffisantes étant donné l'absence de différences au niveau des taux de grossesse en utilisant les différentes techniques. Des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

概要

為了子宮內的人工授精所使用的精液製備技術。對於那些患有次不孕症而且接受過子宮內的人工授精(IUI)之夫妻們而言,為了提高懷孕比率而會使用特定的精液製備技術,但是這些技術的功效卻是不清楚的。在輔助型生育當中就會使用到精液製備技術,並藉以分離出精子,而這些精子都必須具有某種正常的外觀,並且能夠在精液的流體部分自動地移動,至於這些精子則都呈現了懸浮狀態。我們都知道,白血球、細菌,以及精液當中死掉的精子,都可能會產生氧的自由基,而且這些自由基有可能會破壞卵子的受孕過程。本篇回顧發現,對於那些患有次不孕症而且接受過子宮內的人工授精(這是1種將精子直接放進子宮裡面的過程)之夫妻們而言,就任何1種特定的精液製備技術來看,都沒有充分的證據能夠加以推薦,因為就算是使用了不同的技術,在懷孕的比率方面卻沒有任何差異存在。還需要有更多的研究。(這份簡介是由the Menstrual Disorders and Subfertility Group所準備的)。

翻译注解

Ancillary