Get access

Physical measures for treating depression in dialysis patients

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Depression is the most common psychological problem in the chronic dialysis population. The diagnosis of depression in patients on chronic dialysis is confounded by the fact that several symptoms of uraemia mimic the somatic components of depression. It affects their physical, psychological and social well-being. Furthermore, the frequent occurrence of cardiovascular problems and the pharmacokinetic consequences of renal impairment may make drug treatment of depression difficult.

Objectives

The aim of this systematic review was to assess the efficacy and safety of physical measures in the treatment of depression in patients who are dialysed for end-stage renal disease.

Search methods

A comprehensive search strategy was employed to identify all Randomised Controlled Trials (RCTs) relevant to the treatment of depression in patients on chronic dialysis. The following database were searched - MEDLINE, EMBASE, PSYCHINFO and The Cochrane Library. Authors of included studies were contacted, reference lists of identified RCTs and relevant narrative reviews were screened.

Selection criteria

RCTs comparing drugs with placebo or no treatment, or a comparison of drugs against a combination of electroconvulsive therapy and drugs.

Data collection and analysis

Data were abstracted by two investigators independently onto a standard form and subsequently entered into Review Manager 4.2. Risk ratio (RR) for dichotomous data and mean difference (MD) for continuous data were calculated with 95% confidence intervals (95% CI).

Main results

Only one trial, with a total of 12 patients and of eight weeks duration was identified. The trial compared fluoxetine against placebo in depressed patients on chronic dialysis. This study did not show any significant difference in depression scores between the treatment and control groups or safety.

Authors' conclusions

Firm conclusions on the efficacy of physical methods of treatment cannot be made as we identified only one small RCT that was of short duration. More larger and longer term RCTs are needed in this area. Current screening tools for depression are recognised to have poor specificity in the medically ill due to overlap of somatic symptoms of the medical illness. The development of a valid diagnostic tool would be helpful.

摘要

背景

理學療法在透析病人的憂鬱症治療

憂鬱在慢性透析的病人身上很常見. 憂鬱在透析病人的診斷會被尿毒症和一些器質症狀所困擾. 它影響了病人的身體,心理和社會功能.而且, 因腎功能不全藥理問題和心血管問題的發生可能造成藥物治療憂鬱的困難.

目標

系統性分析評估理學療法在治療憂鬱在透析病人身上的效果和安全性.

搜尋策略

一個全面搜索策略被使用來辨認關於治療慢性透析病人憂鬱症的所有隨機控制試驗。 搜尋了下列的資料庫 – MEDLINE, EMBASE, PSYCHINFO 和 The Cochrane Library. 我們接觸了這些研究的作者,篩選隨機控制試驗的參考目錄和相關的敘述回顧.最近的資料搜尋於2006年3月

選擇標準

比較藥物治療與安慰劑,或是不治療,或是合併藥物和電療的隨機控制試驗.

資料收集與分析

由2位審查員獨立的使用Review Manager 4.2蒐集數據. Relative risk (RR) 用來二分數據而 a (weighted) mean difference (MD) 則用於連續性數據以 95% confidence intervals (CI) 來計算.

主要結論

只有一個12個病人並且追蹤8週的研究. 使用百憂解和安慰劑的比較. 這個研究顯示兩者在憂鬱量表的安全性和效果上並沒有任何差別.

作者結論

這是一個很小的研究並無法對於理學療法的效果給予很確切的結論. 這個領域還需要大規模的研究. 因為器質性症狀的內科疾病會和憂鬱症狀有重疊的地方,所以目前診斷憂鬱的特異性並不好.發展一套合宜的診斷工具是有用的。

翻譯人

本摘要由馬偕醫院劉千義翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

憂鬱在慢性透析的病人身上是最常見的社會心理問題,它影響了病人的身體,心理和社會功能. 這系統回顧的目標是評估在透析的病人使用理學療法 (如:抗憂鬱藥,電療), 來評估治療憂鬱的效果.在廣泛搜尋之後只找到一個小而短的研究,這個研究顯示控制組和實驗組在安全性和效果上並沒有任何差別.對這個領域還需要有大型長期的研究.

Résumé scientifique

Mesures physiques pour traiter la dépression chez les patients sous dialyse

Contexte

La dépression est le problème psychologique le plus courant au sein de la population sous dialyse chronique. Le diagnostIC à dépression chez les patients sous dialyse chronique est altéré par le fait que de nombreux symptômes de l'urémie ressemblent aux composants somatiques de la dépression. La dépression porte atteinte à leur bien-être physique, psychologique et social. En outre, l'occurrence fréquente de problèmes cardiovasculaires et les conséquences pharmacocinétiques d'une insuffisance rénale rendent le traitement médicamenteux de la dépression difficile.

Objectifs

L'objectif de cette revue systématique était d'évaluer l'efficacité et la sécurité de mesures physiques dans le traitement de la dépression chez des patients dialysés pour une insuffisance rénale de phase terminale.

Stratégie de recherche documentaire

Une stratégie de recherche exhaustive a été utilisée pour identifier tous les essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur le traitement de la dépression chez les patients sous dialyse chronique. Les bases de données suivantes ont été consultées : MEDLINE, EMBASE, PSYCHINFO et The Cochrane Library. Les auteurs des études incluses ont été contactés et les références bibliographiques des ECR identifiés et les revues narratives pertinentes ont été analysées.

Critères de sélection

ECR comparant des médicaments et un placebo ou l'absence de traitement, ou une comparaison de médicaments par rapport à l'association d'un traitement électro-convulsif et de médicaments.

Recueil et analyse des données

Les données ont été résumées par deux investigateurs indépendamment dans un formulaire standard, puis saisies dans Review Manager 4.2. Le rapport de risque (RR) pour les données dichotomiques et la différence moyenne pour les données continues ont été calculés, avec des intervalles de confiance de 95 % (IC à 95 %).

Résultats principaux

Un seul essai, avec un total de 12 patients, et d'une durée de huit semaines a été identifié. L'essai comparait la fluoxétine et un placebo chez des patients déprimés sous dialyse chronique. Cette étude n'a montré aucune différence significative au niveau des scores de dépression entre le groupe de traitement et le groupe témoin ou en termes d'innocuité.

Conclusions des auteurs

Des conclusions définitives sur l'efficacité de méthodes de traitement physiques ne peuvent être tirées puisque nous n'avons identifié qu'un petit ECR de courte durée. Des ECR à plus long terme et plus étendus sont nécessaires dans ce domaine. Il est admis que les outils de dépistage de la dépression actuels sont peu spécifiques chez les malades en raison du chevauchement des symptômes somatiques de la maladie médicale. La mise au point d'un outil de diagnostic valide serait utile.

Plain language summary

Physical measures for treating depression in dialysis patients

Depression is the most common psychological problem in the chronic dialysis population and it affects their physical, mental and social well-being. The aim of this review was to determine the effectiveness of physical measures (e.g. antidepressants, electro-convulsive therapy) for treating depressed dialysis patients. Only one small, short-term study was identified after an extensive literature search, and this study found no difference between treatment and control groups treated for depression. Large, long-term studies are needed in this area.

Résumé simplifié

Mesures physiques pour traiter la dépression chez les patients sous dialyse

La dépression est le problème psychologique le plus courant au sein de la population sous dialyse chronique et porte atteinte à leur bien-être physique, mental et social. L'objectif de cette revue était de déterminer l'efficacité de mesures physiques (telles que des antidépresseurs, un traitement électro-convulsif) pour traiter les patients dialysés déprimés. Seule une étude à court terme et de petite taille a été identifiée après une recherche extensive dans la littérature. Cette étude n'a trouvé aucune différence entre le groupe de traitement et le groupe témoin de personnes traitées pour la dépression. Des études à long terme et plus étendues sont nécessaires dans ce domaine.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Get access to the full text of this article

Ancillary