Intervention Review

Calcium antagonists for Duchenne muscular dystrophy

  1. Margaret F Phillips1,*,
  2. Rosaline Quinlivan2

Editorial Group: Cochrane Neuromuscular Disease Group

Published Online: 8 OCT 2008

Assessed as up-to-date: 22 JUL 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD004571.pub2


How to Cite

Phillips MF, Quinlivan R. Calcium antagonists for Duchenne muscular dystrophy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 4. Art. No.: CD004571. DOI: 10.1002/14651858.CD004571.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Nottingham, Division of Rehabilitation Medicine, Derby, UK

  2. 2

    UCL Institute of Neurology and National Hospital for Neurology and Neurosurgery and Great Ormond Street, MRC Centre for Neuromuscular Diseases and Dubowitz Neuromuscular Centre, London, UK

*Margaret F Phillips, Division of Rehabilitation Medicine, University of Nottingham, Dept of Rehabilitation Medicine, Level 2, Royal Derby Hospital, Derby, DE22 3NE, UK. margaret.phillips@nottingham.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 8 OCT 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Duchenne muscular dystrophy (DMD) is a progressive muscle condition starting in childhood, leading to severe disability and a shortened life span. It is due to severe deficiency of the protein dystrophin which performs both structural and signalling roles within skeletal and cardiac myocytes. Calcium accumulates in dystrophic muscle cells and plays a role in cell damage. It has been hypothesised that use of calcium antagonists might reduce this calcium load and its toxic effect on muscle cells. This is an updated review, in which no new trials were found.

Objectives

To evaluate the effects of calcium antagonists on muscle function and muscle strength in people with DMD.

Search methods

We searched the Cochrane Neuromuscular Disease Group Trials Register (July 2010), MEDLINE (from January 1950 to July 2010) and EMBASE (from January 1947 to July 2010). We also searched bibliographies in reports of any trials.

Selection criteria

All randomised or quasi-randomised controlled trials of any calcium antagonist in people with DMD.

Data collection and analysis

Both authors assessed all identified trials for inclusion in the study on the basis of whether they fulfilled the selection criteria. Both authors extracted data from the trials and assessed the methodological quality. Had there been more than one trial of the same intervention and outcome of sufficient methodological quality, we had planned to undertake a meta-analysis.

Main results

Five randomised or quasi-randomised double-blind trials fulfilled the selection criteria, but were not sufficiently comparable to undertake a meta-analysis. The drugs studied were verapamil (8 participants), diltiazem (56 participants), nifedipine (105 participants) and flunarizine (27 participants). There were limitations in the description of blinding and randomisation, and definition of outcome measures. One trial, using verapamil, showed a difference between groups in muscle force measured by ergometry, but also revealed cardiac side effects. The numbers of people included in the trials were low, and so the studies may not have included enough people for sufficient power to detect small differences in muscle force or function between placebo and control groups. In addition, calcium antagonists were in an early stage of development and some of the second generation drugs that have a better side effect profile, such as amlodipine, have not been studied.

Authors' conclusions

There is no evidence to show a significant beneficial effect of calcium antagonists on muscle function in DMD.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Calcium channel blocking drugs for Duchenne muscular dystrophy

Duchenne muscular dystrophy is a progressive wasting condition of muscles which starts in early childhood, leads to dependence on a wheelchair by the age of thirteen and respiratory failure by late teens. The condition is due to absence of dystrophin, a large muscle protein that has several functions within muscle cells. We know that calcium molecules build up in the muscle cells of people with Duchenne muscular dystrophy and this is associated with cell death. The rationale behind this review was to ascertain whether randomised controlled trials using drugs that block calcium entry into muscle would result in a reduction in progression of the condition. Although these trials were conducted over ten years ago a systematic review was not done at that time, and so a potential effect of calcium blocking drugs (antagonists) on the course of DMD may have been missed. If it were to exist, calcium antagonists might be an effective treatment in their own right or, more likely, could be used in combination with newer treatments such as corticosteroids or potential treatments such as gene related therapies.

This is an updated review. In the original review original eight studies were identified and five were high enough quality to be included. In this update no new trials were identified and so five were still included in the review. These studies were of different types of calcium channel blocking drugs and measured a variety of outcomes such as muscle strength, scales of muscle function, biochemical changes in muscle and electrocardiographic findings. Only one study showed a beneficial effect, which was an increase in muscle strength, but in this study the drug used was also associated with cardiac side effects. Adverse effects noted were mostly known side effects of calcium channel blockers.
Limitations of the review were that a meta-analysis could not be done as the trials used different calcium channel blockers and measured different outcomes, and all but one of the trials included a low number of patients. In conclusion, the review did not find calcium antagonists to have a useful effect.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Inhibiteurs calciques pour le traitement de la maladie de Duchenne de Boulogne

Contexte

La maladie de Duchenne de Boulogne (MDB) est un trouble musculaire évolutif qui se déclare dans l'enfance, entraîne une incapacité grave et réduit l'espérance de vie des patients. Elle est due à une carence sévère en dystrophine, une protéine qui joue un rôle structurel et de signalisation au sein des fibres musculaires squelettiques et cardiaques. L'accumulation de calcium dans les cellules musculaires dystrophiques joue un rôle dans la destruction des cellules. Il a été suggéré que l'utilisation d'inhibiteurs calciques pourrait réduire cette charge calcique et ses effets toxiques sur les cellules musculaires. Il s'agit ici d'une mise à jour de la revue, dans laquelle aucun essai supplémentaire n'a été identifié.

Objectifs

Évaluer les effets des inhibiteurs calciques sur la fonction et la force musculaires chez les patients atteints de MDB.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre des essais du groupe Cochrane sur les affections neuromusculaires (juillet 2010), MEDLINE (de janvier 1950 à juillet 2010) et EMBASE (de janvier 1947 à juillet 2010). Nous avons également examiné les références bibliographiques de tous les rapports d'essai.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés portant sur n'importe quel inhibiteur calcique chez des patients atteints de MDB.

Recueil et analyse des données

Les deux auteurs ont évalué tous les essais identifiés en vue de leur inclusion sur la base des critères de sélection. Les deux auteurs ont extrait les données des essais et évalué la qualité méthodologique. Une méta-analyse aurait été effectuée si plusieurs essais de qualité méthodologique appropriée avaient examiné la même intervention et le même critère de jugement.

Résultats Principaux

Cinq essais randomisés ou quasi-randomisés en double aveugle remplissaient les critères de sélection mais n'étaient pas suffisamment comparables pour entreprendre une méta-analyse. Les médicaments étudiés étaient le vérapamil (8 participants), le diltiazem (56 participants), la nifédipine (105 participants) et la flunarizine (27 participants). La description de l'assignation en aveugle et de la randomisation et la définition des mesures de résultats présentaient des limitations. Un essai portant sur du vérapamil rapportait une différence entre les groupes en termes de force musculaire mesurée par ergométrie, mais révélait également des effets secondaires cardiaques. Le nombre de patients inclus dans les essais était limité, et il se pourrait que les études ne présentent pas la puissance statistique nécessaire pour détecter de petites différences en termes de force ou de fonction musculaire par rapport aux groupes sous placebo et aux groupes témoins. En outre, le développement des inhibiteurs calciques en était à ses débuts, et certains médicaments de deuxième génération présentant un meilleur profil d'effets secondaires, tels que l'amlodipine, n'ont pas été étudiés.

Conclusions des auteurs

Aucune preuve ne permet d'affirmer que les inhibiteurs calciques ont des effets bénéfiques significatifs sur la fonction musculaire dans la MDB.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Inhibiteurs calciques pour le traitement de la maladie de Duchenne de Boulogne

Médicaments inhibant les canaux calciques pour le traitement de la maladie de Duchenne de Boulogne

La maladie de Duchenne de Boulogne est une atrophie musculaire progressive qui se déclare pendant la petite enfance, exige l'utilisation d'un fauteuil roulant avant l'âge de 13 ans et entraîne une insuffisance respiratoire avant la fin de l'adolescence. Cette maladie est due à une absence de dystrophine, une protéine des grands muscles qui joue différents rôles dans les cellules musculaires. On sait que des molécules de calcium s'accumulent dans les cellules musculaires des patients atteints de maladie de Duchenne de Boulogne, et que cette accumulation a un rôle à jouer dans la mort cellulaire. L'objectif de cette revue était d'évaluer les preuves issues d'essais contrôlés randomisés concernant l'utilisation de médicaments inhibant l'entrée du calcium dans le muscle pour freiner la progression de la maladie. Bien que ces essais aient été réalisés il y a plus de dix ans, aucune revue systématique n'avait été effectuée à l'époque, et les effets potentiels des inhibiteurs calciques sur l'évolution de la MDB pourraient ne pas avoir été identifiés. Si ces effets étaient avérés, les inhibiteurs calciques pourraient constituer un traitement efficace à lui seul ou, plus probablement, pourraient être combinés à des traitements plus récents tels que les corticostéroïdes, ou des traitements potentiels tels que les thérapies géniques.

Il s’agit d’une revue mise à jour. Huit études avaient été identifiées dans la revue initiale, et cinq présentaient une qualité suffisante pour être incluses. Aucun autre essai n'a été identifié dans cette mise à jour, et la revue inclut donc toujours cinq essais. Ces études portaient sur différents types d'inhibiteurs calciques et mesuraient différents critères de jugement, tels que la force musculaire, les échelles de la fonction musculaire, les changements biochimiques des muscles et les résultats de l'électrocardiogramme. Une seule étude rapportait un effet bénéfique, à savoir une augmentation de la force musculaire, mais le médicament utilisé était également associé à des effets secondaires cardiaques. Les effets indésirables rapportés étaient principalement les effets traditionnellement associés aux inhibiteurs calciques.
Les résultats de cette revue étaient limités par l'impossibilité d'effectuer une méta-analyse en raison de la variabilité des inhibiteurs calciques utilisés et des critères de jugement évalués, et de l'effectif réduit dans tous les essais sauf un. En conclusion, cette revue n'a identifié aucun effet bénéfique associé aux inhibiteurs calciques.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

鈣離子阻抗劑治療杜氏肌失養症(Duchenne muscular dystrophy)

杜氏肌失養症是一種發生於孩童時期的進展性肌病變,會造成重度殘障以及縮短生命。其病理機制是一種肌失養蛋白的嚴重缺乏,這種蛋白在骨骼肌和心肌細胞中扮演結構性和傳導的角色。鈣離子會在病人的肌細胞中累積,而造成細胞損傷。於是假設使用鈣離子阻抗劑可以減少細胞中的鈣離子還有其造成的毒性反應。

目標

評估在杜氏肌失養症的病人身上使用鈣離子阻抗劑對於肌肉功能和肌力的影響。

搜尋策略

搜尋的範圍包括: The Cochrane Neuromuscular Disease Group Trials Register (February 2008), MEDLINE (from January 1950 to March 2008) and EMBASE (from January 1947 to March 2008) 關鍵字包含“鈣離子阻抗劑”,“鈣離子通道阻斷劑”,或是‘dantrolene’ 或 ‘verapamil’ 或 ‘nifedipine’ 或 ‘flunarizine’或 ‘diltiazem’ 或 ‘amlodipine’ 或 ‘nicardipine’ and ‘Muscular Dystrophy, Duchenne’ 以及搜尋到的文章中有提及的書目。

選擇標準

所有在杜氏肌失養症病人使用鈣離子阻抗劑的隨機對照試驗。

資料收集與分析

二個作者評估所有搜尋到的研究是否符合納入分析的條件。二個作者分別截取資料並評估研究方法的品質。因為有幾篇研究是使用相同的治療方式以及評估預後的方式,並且有足夠好的研究品質,所以本來預計進行統合分析(metaanalysis)。

主要結論

總共有五個符合條件的研究,但是並不足以進行統合分析。研究中有被使用的藥物包含:verapamil (8 個病人), diltiazem (56 個病人), nifedipine (105 個病人) and flunarizine (27 個病人)。隨機及雙盲試驗和要觀察的結果的設計在各個研究有些微不同。其中一個使用到verapamil的研究,結果顯示使用之後的肌力有進步,但同時也有心臟方面的副作用。此研究所包含的人數少,所以統計的效力可能不足證實所得到的結果。另外,比較少副作用的新一代鈣離子阻抗劑還未大量的使用到研究中。

作者結論

無法證實杜氏肌失養症病患的肌肉功能使用鈣離子阻斷劑可得到效益。

翻譯人

本摘要由新光醫院王瑄翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

杜氏肌失養症使用鈣離子阻斷劑:杜氏肌失養症在孩童時期發病,並且造成肌肉慢性萎縮,患者常常在三十歲左右就必須仰賴輪椅移動,在青少年晚期就發生呼吸衰竭。其病理機轉是因為缺乏在肌肉細胞中扮演各種重要功能的肌失養蛋白。鈣離子累積在肌肉細胞中和此種病患肌細胞死亡的相關因子,此篇文章即在回顧是否目前的研究有足夠的證據可以支持使用鈣離子阻斷劑能延長這類病人的病程。雖然收入的研究都是至少十年以前的研究,但還未有相關的評論文章,鈣離子阻抗劑使用的證據未明。若能得到證實,鈣離子阻斷劑也許可以用於杜氏肌失養症的輔助治療,和目前比較新的治療方式,類固醇或基因工程,等同時使用。總共找到了八篇文章,其中五篇被收入統計。這些研究分別使用了不同的鈣離子阻斷劑,測量不同的預後例如肌力,不同的肌肉功能,生化方面的影響,還有肌電圖。只有一篇研究得到統計上有義意的差異,是在肌力方面的進步,但此篇文章也同時發現心臟方面的副作用,也是鈣離子阻斷劑最常見的副作用。沒有辦法完成統合分析因為每個研究所使用的鈣離子阻斷劑和設定要觀察的結果不盡相同,而且大部分的研究病人數都太少。總結來說,目前並沒有找到鈣離子阻抗劑對於杜氏肌失養症候群有效的證據。