Intervention Review

Nutrient-enriched formula versus standard term formula for preterm infants following hospital discharge

  1. Lauren Young1,
  2. Jessie Morgan1,
  3. Felicia M McCormick2,
  4. William McGuire1,*

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 14 MAR 2012

Assessed as up-to-date: 30 SEP 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD004696.pub4


How to Cite

Young L, Morgan J, McCormick FM, McGuire W. Nutrient-enriched formula versus standard term formula for preterm infants following hospital discharge. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 3. Art. No.: CD004696. DOI: 10.1002/14651858.CD004696.pub4.

Author Information

  1. 1

    Hull York Medical School & Centre for Reviews and Dissemination, University of York, York, UK

  2. 2

    University of York, Mother and Infant Research Unit, Department of Health Sciences, York, UK

*William McGuire, Hull York Medical School & Centre for Reviews and Dissemination, University of York, York, Y010 5DD, UK. William.McGuire@hyms.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (conclusions changed)
  2. Published Online: 14 MAR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Preterm infants are often growth-restricted at hospital discharge. Feeding infants after hospital discharge with nutrient-enriched formula rather than standard term formula might facilitate "catch-up" growth and improve development.

Objectives

To determine the effect of feeding nutrient-enriched formula compared with standard term formula on growth and development for preterm infants following hospital discharge.

Search methods

We used the standard search strategy of the Cochrane Neonatal Review Group. This included searches of the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, 2011, Issue 4), MEDLINE, EMBASE, and CINAHL (to September 2011), conference proceedings and previous reviews.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials that compared the effect of feeding preterm infants following hospital discharge with nutrient-enriched formula (post-discharge formula or preterm formula) compared with standard term formula.

Data collection and analysis

We extracted data using the standard methods of the Cochrane Neonatal Review Group, with separate evaluation of trial quality and data extraction by two review authors.

Main results

We found 15 eligible trials in which a total of 1128 preterm infants participated. The trials were of variable methodological quality with lack of allocation concealment and incomplete follow-up in some trials being the major potential sources of bias. The trials (N = 10) that compared feeding infants with "post-discharge formula" (energy density about 74 kcal/100 ml) versus standard term formula (about 67 kcal/100 ml) did not find consistent evidence of effects on growth parameters up to 12 to 18 months corrected age. The trials (N = 5) that compared feeding with "preterm formula" (about 80 kcal/100 ml) versus term formula found some evidence of higher rates of growth through infancy: weighted mean differences at 12 to 18 months corrected age about 500 g in weight, 5 to10 mm in length, and 5 mm in head circumference. Few trials assessed neurodevelopmental outcomes and these did not detect any statistically significant differences in developmental indices at 18 months corrected age. There are not yet any data on growth or development through later childhood.

Authors' conclusions

Current recommendations to prescribe "post-discharge formula" for preterm infants following hospital discharge are not supported by the available evidence. Some limited evidence exists that feeding preterm infants following hospital discharge with "preterm formula" (which is generally only available for in-hospital use) may increase growth rates up to 18 months corrected age.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Nutrient-enriched formula versus standard term formula for preterm infants following hospital discharge

Preterm infants are often much smaller than term infants by the time that they are discharged home from hospital. This review attempted to identify trial evidence about whether feeding these infants with formula enriched with nutrients rather than ordinary formula designed for term infants increased growth rates and improved development. We found 15 trials but these did not provide strong or consistent evidence that unrestricted feeding with nutrient-enriched formula affects growth and development up to about 18 months of age. Long-term growth and development has not yet been assessed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Préparations enrichies en nutriments versus préparations ordinaires pour les nouveau-nés prématurés après la sortie de l'hôpital

Contexte

Les nouveau-nés prématurés présentent souvent un retard de croissance à leur sortie de l'hôpital. L'alimentation des nouveau-nés après leur sortie de l'hôpital avec une préparation enrichie en nutriments plutôt qu'avec une préparation ordinaire pourrait faciliter une croissance de « rattrapage » et améliorer le développement.

Objectifs

Déterminer l'effet de l'alimentation avec une préparation enrichie en nutriments comparé à une préparation ordinaire sur la croissance et le développement de nouveau-nés prématurés après leur sortie de l'hôpital.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie. Celle-ci comprenait des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2011, numéro 4), MEDLINE, EMBASE et CINAHL (jusqu'en septembre 2011), dans des actes de conférences et des revues antérieures.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés qui comparaient l'effet de l'alimentation de nouveau-nés prématurés après leur sortie de l'hôpital avec une préparation enrichie en nutriments (préparation de suite ou préparation pour prématurés) comparé à une préparation ordinaire.

Recueil et analyse des données

Nous avons extrait les données en utilisant les méthodes standard du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie avec une évaluation de la qualité des essais et une extraction des données séparées par deux auteurs de la revue.

Résultats Principaux

Nous avons trouvé 15 essais éligibles auxquels ont participé un total de 1 128 nouveau-nés prématurés. Les essais étaient de qualité méthodologique variable, les principales sources de biais étant l'absence d'assignation secrète et un suivi incomplet dans certains essais. Les essais (N = 10) qui comparaient l'alimentation de nouveau-nés avec des « préparations de suite » (densité énergétique d'environ 74 kcal/100 ml) versus des préparations ordinaires (environ 67 kcal/100 ml) n'ont pas trouvé de preuves cohérentes d'effets sur les paramètres de croissance jusqu'à 12 à 18 mois d'âge corrigé. Les essais (N = 5) qui comparaient l'alimentation avec des « préparations pour prématurés » (environ 80 kcal/100 ml) versus des préparations ordinaires ont trouvé des preuves de taux de croissance plus élevés au cours de la petite enfance : différences moyennes pondérées à 12 à 18 mois d'âge corrigé environ 500 g en poids, 5 à 10 mm en longueur et 5 mm en périmètre crânien. Peu d'essais ont évalué les résultats de développement neurologique et ceux-ci n'ont détecté aucune différence statistiquement significative dans les indices de développement à 18 mois d'âge corrigé. Aucune donnée n'est encore disponible concernant la croissance ou le développement au cours de l'enfance.

Conclusions des auteurs

Les recommandations actuelles de prescription de « préparations de suite » pour les nouveau-nés prématurés après leur sortie d'hôpital ne sont pas corroborées par les preuves disponibles. Il existe des preuves limitées indiquant que l'alimentation des nouveau-nés prématurés après leur sortie d'hôpital avec des « préparations pour prématurés » (qui ne sont généralement disponibles qu'en usage hospitalier) peut augmenter la croissance jusqu'à 18 mois d'âge corrigé.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Préparations enrichies en nutriments versus préparations ordinaires pour les nouveau-nés prématurés après la sortie de l'hôpital

Préparations enrichies en nutriments versus préparations ordinaires pour les nouveau-nés prématurés après la sortie de l'hôpital

Les nouveau-nés prématurés sont souvent beaucoup plus petits que les enfants nés à terme à leur sortie de l'hôpital. Cette revue a tenté d'identifier des preuves issues d'essais indiquant si l'alimentation de ces nouveau-nés avec une préparation enrichie en nutriments plutôt qu'avec une préparation ordinaire conçue pour les enfants nés à terme augmentait la croissance et améliorait le développement. Nous avons trouvé 15 essais, mais ceux-ci n'ont pas apporté de preuves solides ou cohérentes indiquant qu'une alimentation à volonté avec une préparation enrichie en nutriments affectait la croissance et le développement jusqu'à environ 18 mois. La croissance et le développement à long terme n'ont pas encore été évalués.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français