Intervention Review

Pharmacological interventions for preventing complications in idiopathic hypercalciuria

  1. Joaquin Escribano1,*,
  2. Albert Balaguer2,
  3. Filomena Pagone1,
  4. Albert Feliu1,
  5. Marta Roqué i Figuls3

Editorial Group: Cochrane Kidney and Transplant Group

Published Online: 21 JAN 2009

Assessed as up-to-date: 26 MAY 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD004754.pub2


How to Cite

Escribano J, Balaguer A, Pagone F, Feliu A, Roqué i Figuls M. Pharmacological interventions for preventing complications in idiopathic hypercalciuria. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 1. Art. No.: CD004754. DOI: 10.1002/14651858.CD004754.pub2.

Author Information

  1. 1

    Hospital Universitari St Joan de Reus, Department of Pediatrics, Reus, Catalonia, Spain

  2. 2

    Hospital Universitari St Joan de Reus, Universitat Rovira i Virgili; Universitat Internacional de Catalunya, Department of Pediatrics, Barcelona, CATALONIA, Spain

  3. 3

    Hospital de la Santa Creu i Sant Pau, Iberoamerican Cochrane Centre. CIBER Epidemiología y Salud Pública (CIBERESP) Spain, Barcelona, Catalunya, Spain

*Joaquin Escribano, Department of Pediatrics, Hospital Universitari St Joan de Reus, Universitat Rovira i Virgili, St Joan s/n, Reus, Catalonia, 43201, Spain. JESCRIBANO@GRUPSAGESSA.COM.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 21 JAN 2009

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Idiopathic hypercalciuria is an inherited metabolic abnormality characterised by excessive amounts of calcium excreted into the urine in patients with normal serum levels of calcium. The morbidity of hypercalciuria is related to kidney stone disease and bone demineralization. In children, hypercalciuria can cause recurrent haematuria, frequency-dysuria syndrome, urinary tract infection and abdominal and lumbar pain. Several pharmacological treatments have been described that can decrease the levels of urinary calcium or its index of urinary crystallization.

Objectives

To assess the benefits and harms of pharmacological interventions for preventing complications and decreasing urological symptoms in patients with idiopathic hypercalciuria.

Search methods

We searched MEDLINE, EMBASE, the Cochrane Renal Group's specialised register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library), handsearched relevant conference proceedings and reference lists of articles.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) and quasi-RCTS that compared any pharmacological intervention for preventing complications in idiopathic hypercalciuria, with placebo, other pharmacological intervention or a different administration mode or dose of the same treatment given for a minimum duration of four months and had a follow-up period of at least six months.

Data collection and analysis

Four authors assessed the studies for inclusion and extracted the data. Disagreements were resolved through discussion. Results were expressed as risk ratios (RR) with 95% confidence intervals (CI) or mean difference (MD).

Main results

Five studies (316 adult patients) were included. Four compared thiazides with standard treatment (periodic clinical follow-up and increased water intake) or specific dietary recommendations and one analysed the effect of thiazide plus a neutral potassium salt. There was a significant decrease in the number of new stone recurrences in those treated with thiazides (RR 1.61, 95% CI 1.33 to 1.96), although the follow-up periods varied. The stone formation rate also showed a statistically significant decrease in the patients treated with diuretics (MD -0.18, 95% CI -0.30 to -0.06). Thiazides plus potassium salts significantly decreased calciuria and vitamin D levels.

Authors' conclusions

There is some evidence that in patients with idiopathic hypercalciuria and recurrent stones, the addition of thiazides to a normal or modified diet for short to long periods (five months to three years) reduced the number of stone recurrences and decreased the stone formation rate. Thiazides and neutral potassium phosphate decreased calciuria in symptomatic patients with idiopathic hypercalciuria. There were no studies investigating the effect of pharmacological treatment on other clinical complications or asymptomatic idiopathic hypercalciuria.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Pharmacological interventions for preventing complications in idiopathic hypercalciuria

Idiopathic hypercalciuria is an inherited metabolic abnormality characterised by excessive amounts of calcium excreted into the urine in patients with normal serum levels of calcium. The main complications of this disease in adults are the formation of kidney stones and bone loss. In children, hypercalciuria can cause recurrent haematuria (blood in the urine), frequency-dysuria syndrome (frequent painful or difficult urination), urinary tract infection and abdominal and back pain. The aim of this review was to evaluate the benefits and harms of drug treatments for preventing the complications of idiopathic hypercalciuria. We identified four studies comparing thiazides (diuretics) with either standard treatment of clinical follow-up and increased water intake or specific dietary recommendations and one study comparing thiazides plus a potassium salt. There was a decrease in the number of new stones in the group receiving thiazides as well as an increase in the time taken for new stone formation. The addition of potassium salts to thiazide treatment significantly reduced the amount of calcium excreted in the urine. No studies in children were identified and there were no studies investigating the use of drug treatment for those with hypercalciuria but were symptom free.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions pharmacologiques pour prévenir les complications en cas d'hypercalciurie idiopathique

Contexte

L'hypercalciurie idiopathique est une anomalie métabolique congénitale qui se caractérise par des quantités excessives de calcium excrétées dans l'urine chez les patients avec des niveaux de sérum normaux de calcium. La morbidité de l'hypercalciurie est liée à la présence de calculs rénaux et à la déminéralisation osseuse. Chez les enfants, l'hypercalciurie peut causer une hématurie récurrente, le syndrome de fréquence-dysurie, l'infection des voies urinaires et une douleur abdominale et lombaire. Plusieurs traitements pharmacologiques capables de réduire les niveaux de calcium dans l'urine ou son taux de cristallisation urinaire ont été décrits.

Objectifs

Évaluer les bénéfices et les inconvénients des interventions pharmacologiques pour prévenir les complications et réduire les symptômes urologiques chez les patients souffrant d'hypercalciurie idiopathique.

Stratégie de recherche documentaire

MEDLINE, EMBASE, le registre spécialisé de Cochrane Renal Group et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, la bibliothèque Cochrane) ont été consultés et l'on a recherché manuellement les actes de conférence et les listes d'articles de référence.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) et les quasi-ECR qui comparent les interventions pharmacologiques pour prévenir les complications de l'hypercalciurie idiopathique avec un placebo, une autre intervention pharmacologique ou un mode ou dose d'administration différents du même traitement administré pendant un minimum de quatre mois et qui ont une période de suivi d'au moins six mois.

Recueil et analyse des données

Quatre auteurs ont évalué les études pour l'inclusion et extrait les données. Les divergences ont été résolues dans les discussions. Les résultats ont été exprimés sous la forme de risque relatif (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % ou une différence moyenne (DM).

Résultats principaux

Cinq études (316 patients adultes) ont été incluses. Quatre d'entre elles ont comparé les thiazidiques avec le traitement standard (suivi clinique périodique et apport d'eau accru) ou les recommandations alimentaires spécifiques ; l'une d'elles a analysé l'effet des thiazidiques et d'un sel de potassium neutre. Aucune diminution conséquente du nombre de récurrences de nouveaux calculs n'a été observé chez les patients traités avec des thiazidiques (RR de 1,61, IC à 95 % de 1,33 à 1,96), malgré le fait que les périodes de suivi étaient différentes. Le taux de formation de calculs a aussi indiqué une diminution statistiquement significative chez les patients traités avec des diurétiques (DM de -0,18%, IC à 95 % de -0,30 à 0,06). Les thiazidiques avec sels de potassium ont augmenté considérablement les niveaux de calciurie et de vitamine D.

Conclusions des auteurs

Certains faits montrent que chez les patients souffrant d'hypercalciurie idiopathique et de calculs récurrents, l'ajout de thiazidiques à un régime normal ou modifié pendant des périodes courtes ou longues (de cinq mois à trois ans) a réduit le nombre de récurrences de calculs et diminué le taux de formation de calculs. Les thiazidiques et le phosphate de potassium ont diminué les niveaux de calciurie chez les patients symptomatiques atteints d'hypercalciurie idiopathique. Il n'existe pas d'études examinant l'effet du traitement pharmacologique sur d'autres complications cliniques ou l'hypercalciurie idiopathique sans symptômes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions pharmacologiques pour prévenir les complications en cas d'hypercalciurie idiopathique

L'hypercalciurie idiopathique est une anomalie métabolique congénitale qui se caractérise par des quantités excessives de calcium excrétées dans l'urine chez les patients avec des niveaux de sérum normaux de calcium. Les complications principales de cette maladie chez les adultes sont la formation de calculs rénaux et de perte osseuse. Chez les enfants, l'hypercalciurie peut causer une hématurie récurrente (présence de sang dans l'urine), un syndrome de dysurie fréquente (miction fréquente douloureuse ou pénible), l'infection des voies urinaires et des douleurs abdominales ou dorsales. Le but de cette revue était d'évaluer les bénéfices et les inconvénients du traitement médicamenteux pour prévenir les complications de l'hypercalciurie idiopathique. Nous avons identifié quatre études qui comparent les thiazidiques (diurétiques) soit avec le traitement standard du suivi clinique et l'apport d'eau, soit avec les recommandations alimentaires spécifiques et une étude qui compare les thiazidiques et les sels de potassium. On observa une diminution du nombre de nouveaux calculs dans le groupe recevant les thiazidiques ainsi qu'une augmentation du temps requis pour la formation de nouveaux calculs. L'ajout de sels de potassium au traitement avec thiazidiques réduisit considérablement la quantité de calcium excrétée dans l'urine. Aucune étude portant sur des enfants ni aucune étude ayant examiné le traitement médicamenteux chez des patients atteints d'hypercalciurie ne présentant pas de symptômes n'a été identifiée.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

特發性高鈣尿症患者的預防併發症之藥物治療

特發性高鈣尿症是一種遺傳性代謝異常疾病,其特徵為患者的血清鈣正常,但尿鈣量增加。高鈣尿症的發病率與腎結石和喪失骨礦物化有關。在兒童中,經常會導致血尿,頻尿排尿困難綜合症,尿路感染,腹部和腰部疼痛。有幾種藥物已証實,可減少尿鈣量或尿結晶指數。

目標

本篇主要在評估特發性高鈣尿症患者,為了預防併發症和減少泌尿系統症狀使用藥物治療時,可能帶來的好處與壞處。

搜尋策略

我們搜尋資料包括MEDLINE,EMBASE,the Cochrane Renal Group specialised register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library), 有關會議程序和參考文獻資料。

選擇標準

所有隨機對照試驗以及準隨機對照試驗 (quasiRCTs) ,為了預防特發性高鈣尿的併發症,比較所投與的藥物與安慰劑、其它不同藥物,或同一種藥物但不同劑量或投藥方式的差別,最少療程期限為 4個月,並持續追蹤至少6個月。

資料收集與分析

四位作者評估所收集的研究與資科。經由討論解決分歧的意見。結果以相對風險 (RR) 加上95% 信賴區間 (CI) 或平均差來表現。

主要結論

一共納入5項研究(316成人案例)。其中四項研究關於比較thiazides治療(定期臨床追蹤和增加水份攝取)或特定飲食的建議治療方案﹔另一項研究並分析了利尿劑加上中性鉀鹽的效果。雖然追蹤期限並不一致,利尿劑治療的患者,卻有顯著減少新結石的發生(RR 1.61, 95% CI 1.33 to 1.96)。同時結石形成的速度也顯著降低(MD −0.18, 95% CI −0.30 to −0.06)。利尿劑加上中性鉀鹽的治療可以明顯地減少尿鈣量及維生素 D 濃度。

作者結論

有一些證據顯示,對於復發性結石的特發性高鈣尿症患者,合併使用thiazides利尿劑和正常或特定飲食治療5個月至3年,可以降低結石復發率和形成率。有症狀的特發性高鈣尿症患者,使用thiazides利尿劑加上中性鉀鹽治療,可以減少尿鈣量的排泄。針對於無症狀特發性高鈣尿症或其它臨床併發症的藥物治療,目前沒有相關的研究報告。

翻譯人

本摘要由馬偕醫院張立美翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

特發性高鈣尿症是一種遺傳性代謝異常疾病﹔其特徵為患者的血清鈣正常,但尿鈣量排泄增加。主要併發症為腎結石與骨質流失。在兒童中,經常會導致血尿,頻尿尿困難綜合症(經常排尿疼痛或困難),尿路感染,腹部和背部疼痛。這項研討的目的是評估對於特發性高鈣尿症患者而言,預防性藥物治療,可能帶來的好處與壞處。有4個研究是比較利尿劑的標準臨床追蹤治療加上增加水份攝取,或特定飲食治療之間的差異。另一項研究並分析了thiazides利尿劑加上中性鉀鹽的效果。在使用thiazides利尿劑治療組,新結石的發病數會下降,以及結石形成所須時間會增加。使用thiZides加上中性鉀鹽治療,可以減少尿鈣量的排泄。目前沒有針對兒童或無症狀特發性高鈣尿症的藥物治療相關的研究報告。