Oxygen therapy for dyspnoea in adults

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Josephine M Cranston,

    Corresponding author
    1. School of Population Health and Clinical Practice, Discipline of General Practice, Adelaide, South Australia, Australia
    • Josephine M Cranston, Discipline of General Practice, School of Population Health and Clinical Practice, University of Adelaide, Adelaide, South Australia, 5005, Australia. josephine.cranston@adelaide.edu.au.

    Search for more papers by this author
  • Alan Crockett,

    1. The University of Adelaide, Primary Care Respiratory Unit, Discipline of General Practice, Adelaide, South Australia, Australia
    Search for more papers by this author
  • David Currow

    1. Flinders University, Department of Palliative and Supportive Services, Daw Park, SA, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Dyspnoea, or distressing breathing, is often a severe subjective symptom in terminal illness and may be difficult to control. Oxygen therapy is currently one of the interventions used to treat it. This review aimed to identify all randomised controlled studies (RCTs) in which oxygen therapy was used as a treatment to relieve dyspnoea in chronic terminal illness, and to synthesize the findings into a conclusion regarding the overall effectiveness of oxygen therapy for the palliation of dyspnoea in chronic terminal illness.

Objectives

The objective of this review was to determine if oxygen therapy, administered in a non-acute care setting, provided additional relief of dyspnoea in study participants with chronic end-stage disease over that provided by breathing room air or placebo air as a control.

Search methods

Electronic databases were searched using predefined search terms. Searches were current to April 2006.

Selection criteria

Only RCTs were considered for inclusion in this review. Unblinded studies were included.

Data collection and analysis

Data was extracted by one review author and checked by another.

Main results

Eight studies met the inclusion criteria for the review and included a total of 144 participants (cancer; n = 97, cardiac failure; n = 35, kyphoscoliosis; n = 12). Four cross-over studies, two studies with the participants at rest and two involving exercise testing, compared oxygen inhalation to air inhalation for dyspnoea management in adults with advanced cancer. Three cross-over studies compared the use of oxygen inhalation to air inhalation in adults with stable chronic heart failure for dyspnoea management during exercise testing and one crossover study compared ambulatory oxygen therapy with air inhalation on exercise-induced dyspnoea for study participants with kyphoscoliosis (a sideways and forwards curvature of the spine). No studies with matched or cohort controls were identified. Due to differences in study designs, few studies could be pooled for a meta-analysis.

This systematic review of the literature failed to demonstrate a consistent beneficial effect of oxygen inhalation over air inhalation for study participants with dyspnoea due to end-stage cancer or cardiac failure. Some cancer study participants appeared to feel better during oxygen inhalation.

Authors' conclusions

The failure to demonstrate a beneficial effect for oxygen breathing over air breathing in cancer or cardiac failure was limited by the small volume of research studies available for inclusion, the small numbers of participants and by the methods used in the studies.

摘要

背景

氧氣療法用在治療呼吸困難的成人

呼吸困難,或令人困難呼吸,往往在絕症是一種嚴重的主觀症狀,可能是難以控制的。氧氣療法是目前使用的介入性治療之一。這次審查的目的是找出以氧氣作為治療,減輕慢性絕症造成呼吸困難的所有隨機對照研究(RCTs) ,並就氧氣療法對減輕慢性絕症的呼吸困難的綜合調查結果納入一個結論。

目標

這項回顧目標是要確定在非急性照護的環境下,在慢性疾病終末期的呼吸困難受試者,使用氧氣治療跟使用一般室內空氣或安慰劑空氣作為對照,可以減緩較多的呼吸困難。

搜尋策略

在電子數據庫進行了全面搜查使用先前定義的搜索字詞。搜查目前至2006年4月。

選擇標準

只有隨機對照試驗納入這項回顧。非盲的研究都包括在內。

資料收集與分析

其中一位回顧作者擷取資料和而由另一位來做檢查。

主要結論

8個研究符合納入審查的標準,並共有144位受試者(癌症; 97例,心臟功能衰竭; 35例, 脊椎後突側彎 ; 12例)。四項交叉研究,在成人晚期癌症,來做吸入氧氧和吸入空氣對呼吸困難狀況的比較;其中兩項研究為受試者在休息狀況和另兩項受試者在作運動測試。三項交叉研究,在成人穩定慢性心衰竭的呼吸困難狀況下,來做吸入氧氧和吸入空氣的比較。而一個交叉研究,在脊椎後突側彎病患身上(一橫向和前向曲線的脊椎),來做個人隨身氧氣治療和空氣在運動時引起呼吸困難的比較。沒有研究被認為是相配的或是世代控制的研究。由於不同的研究設計,能匯集去做metaanalysis的研究很少。這個系統的文獻回顧無法指出,在癌症末期或心臟衰竭的呼吸困難病人身上,吸氧氣比吸入空氣是有好處的。有些癌症研究受試者在吸氧氣期間似乎感覺更好。

作者結論

因為可以納入的研究有限、較少的受試者和研究使用的方法,所以未能顯示在癌症或心臟衰竭病人身上,吸氧氣比吸空氣是有益的。

翻譯人

本摘要由三軍總醫院詹舜名翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

氧氣療法緩解成人晚期絕症的呼吸困難:本次審查的目的是確定氧氣療法是否緩解成人終末期疾病的呼吸困難。在癌症研究受試者,吸氧氣和吸空氣比較,並沒有全部都有改善。然而,在一些癌症研究受試者吸氧氣期間似乎感覺更好。在心臟衰竭受試者經過6分鐘的運動後,3項研究中的2個指出,吸入氧氣略有減少呼吸困難,但在運動的高峰期則是不確定的。一項小型的研究發現,在脊椎嚴重彎曲的受試者,吸氧氣減少運動引起的喘。此回顧研究受限於少數的研究、較少的受試者和研究的使用的方法。

Résumé

Oxygénothérapie contre la dyspnée chez les adultes

Contexte

La dyspnée, ou respiration difficile, est souvent un symptôme subjectif grave d'une maladie terminale et peut être difficile à contrôler. L'oxygénothérapie est actuellement l'une des intervention utilisées pour la traiter. Cette revue visait à identifier toutes les études contrôlées randomisées (ECR) dans lesquelles l'oxygénothérapie était utilisée en tant que traitement pour soulager la dyspnée en maladie terminale chronique et de synthétiser les résultats en une conclusion concernant l'efficacité générale de l'oxygénothérapie pour la palliation de la dyspnée en maladie terminale chronique.

Objectifs

L'objectif de cette revue était de déterminer si l'oxygénothérapie, administrée dans un cadre de soins non aigus, apportait un soulagement supplémentaire de la dyspnée chez les participants à l'étude atteints d'une maladie chronique en phase terminale à celui fourni par la respiration de l'air ambiant ou d'un air placebo en tant que contrôle.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté des bases de données en utilisant des termes de recherche prédéfinis. Les recherches ont été réalisées en avril 2006.

Critères de sélection

Seuls les ECR étaient susceptibles d'être inclus dans cette revue. Les études sans allocation en aveugle ont été incluses.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par un auteur de la revue et vérifiées par un deuxième auteur.

Résultats Principaux

Huit études satisfaisaient aux critères d'inclusion pour la revue et portaient sur un total de 144 participants (cancer : n = 97 ; insuffisance cardiaque ; n = 35 ; cyphoscoliose ; n = 12). Quatre études croisées, deux études avec des participants au repos et deux études impliquant la réalisation d'exercices comparaient l'inhalation d'oxygène à l'inhalation d'air pour la prise en charge de la dyspnée chez des adultes atteints de cancer avancé. Trois études croisées comparaient l'utilisation d'inhalation d'oxygène à l'inhalation d'air chez des adultes souffrant d'insuffisance cardiaque chronique stable pour la prise en charge de la dyspnée, pendant qu'ils réalisaient des exercices et une étude croisée comparait l'oxygénothérapie ambulatoire et l'inhalation d'air pour la dyspnée induite par l'exercice chez des participants atteints de cyphoscoliose (une courbure latérale et frontale de la colonne). Aucune étude à contrôle apparié ou de cohorte n'a été identifiée. En raison de différences dans les plans d'étude, peu d'études ont pu être combinées en une méta-analyse.

Cette revue systématique de la littérature n'a pas permis de démontrer un effet bénéfique cohérent de l'inhalation d'oxygène par rapport à l'inhalation d'air chez les participants à l'étude souffrant de dyspnée due à un cancer terminal ou à une insuffisance cardiaque. Certains participants à l'étude atteints de cancer se sentaient mieux lorsqu'ils respiraient de l'oxygène.

Conclusions des auteurs

Le fait qu'il n'ait pas été possible de démontrer un effet bénéfique de la respiration d'oxygène par rapport à la respiration d'air en cas de cancer ou d'insuffisance cardiaque a été limité par le volume réduit des études de recherche susceptible d'être incluses dans la revue, le petit nombre de participants et les méthodes utilisées dans les études.

Plain language summary

Oxygen breathing therapy for the relief of breathlessness in advanced terminal illness in adults

This review aimed to determine if oxygen therapy relieves breathlessness in end-stage illness in adults. No overall improvement of breathlessness in cancer study participants was found when oxygen breathing was compared to air breathing. However, some cancer study participants appeared to feel better breathing oxygen. Oxygen breathing slightly reduced breathlessness in two of three studies of heart failure participants after six minutes of exercise but the effect at peak exercise was uncertain. One small study found that breathing oxygen reduced breathlessness on exercise for study participants with severe curvature of the spine. The review was limited by the small number of studies, the small number of study participants and by the methods used in the studies.

Résumé simplifié

Oxygénothérapie contre la dyspnée chez les adultes

Traitement de respiration d'oxygène pour le soulagement de l'essoufflement chez les adultes atteints d'une maladie terminale avancée

Cette revue visait à déterminer si l'oxygénothérapie soulage l'essoufflement des malades en phase terminale. Aucune amélioration générale de l'essoufflement des participants à l'étude atteints de cancer n'a été observée lors de la comparaison du traitement par respiration d'oxygène et la respiration d'air. Cependant, certains participants à l'étude atteints de cancer se sentaient mieux lorsqu'ils respiraient de l'oxygène. La respiration d'oxygène a réduit légèrement l'essoufflement dans deux études sur trois réalisées auprès de participants souffrant d'insuffisance cardiaque après six minutes d'exercice, mais l'effet pendant l'exercice reste incertain. Une étude de petite taille a mis en évidence que respirer de l'oxygène réduisait l'essoufflement pendant l'exercice pour les participants à l'étude atteints de courbure sévère de la colonne vertébrale. Cette revue est limitée par le nombre réduit d'études, le nombre réduit de participants aux études et par les méthodes utilisées dans les études.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary