Intervention Review

Nicotine for schizophrenia

  1. Sumir Punnoose1,*,
  2. Madhvi R Belgamwar2

Editorial Group: Cochrane Schizophrenia Group

Published Online: 25 JAN 2006

Assessed as up-to-date: 1 SEP 2005

DOI: 10.1002/14651858.CD004838.pub2


How to Cite

Punnoose S, Belgamwar MR. Nicotine for schizophrenia. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 1. Art. No.: CD004838. DOI: 10.1002/14651858.CD004838.pub2.

Author Information

  1. 1

    Newsam Centre, Seacroft Hospital, Leeds, West Yorkshire, UK

  2. 2

    Royal Derby Hospital, Radbourne Unit, Derby, UK

*Sumir Punnoose, Seacroft Hospital, Newsam Centre, York Road, Leeds, West Yorkshire, LS14 6WB, UK. sumpear@yahoo.co.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 25 JAN 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

The proportion of people with schizophrenia who smoke is very high, and as a rule, they tend to be heavier smokers when compared to the general population and those with other psychiatric disorders. Nicotine, the psychoactive component in tobacco, is thought to produce psychological effects that help to alleviate psychotic symptoms.

Objectives

To examine the effects of nicotine and related products in the treatment of schizophrenia.

Search methods

We electronically searched the Cochrane Schizophrenia Group's Register (April 2005), supplemented with manually inspecting references of all identified studies and by contacting authors of studies where required.

Selection criteria

We included all randomised clinical trials comparing nicotine or related products as a sole or adjunctive treatment for people with schizophrenia or other similar serious, non-affective psychotic illness.

Data collection and analysis

Citations and, where possible, abstracts were independently inspected by reviewers and the papers ordered were scrutinised and quality assessed. We extracted and evaluated data independently and analysed on an intention to treat basis. We would have calculated fixed effect relative risk (RR), number needed to treat/harm (NNT/H) and their 95% confidence intervals (CI) for binary outcomes and for continuous non-skewed data we would have calculated weighted mean differences. We would have excluded data if loss to follow-up had been greater than 50% and inspected the data for heterogeneity.

Main results

We did not find any trials that met the inclusion criteria.

Authors' conclusions

There ought to be further research of nicotine for schizophrenia by parallel group design randomised controlled trials investigating the effects of nicotine on symptoms of schizophrenia as well as on side effects of antipsychotic drugs. We further note that authors and journals should conform to the CONSORT guidelines when publishing the research articles, especially when disclosing all the data available from a particular study.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Nicotine for schizophrenia

People with schizophrenia tend to smoke heavily and to a greater extent when compared to other patient groups. In this review we aimed to investigate this by searching for good quality evidence from randomised controlled trials on the effect of nicotine for schizophrenia, and/or to ascertain whether nicotine modifies the side effects of antipsychotics. Unfortunately we found no trials that met our inclusion criteria to support or refute this. There is a need for good quality randomised controlled trials that investigate the effects of nicotine for schizophrenia.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Nicotine dans le traitement de la schizophrénie

Contexte

Le nombre de fumeurs chez les personnes schizophrènes est très élevé, et en règle générale, ils ont tendance à fumer davantage que les personnes souffrant d'autres troubles psychiatriques et que les gens en général. La nicotine, le composant psychoactif du tabac, est supposée produire des effets psychologiques aidant à atténuer les symptômes psychotiques.

Objectifs

Examiner les effets de la nicotine et des produits connexes dans le traitement de la schizophrénie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches électroniques dans le registre du groupe Cochrane sur la schizophrénie (avril 2005), inspecté manuellement les références de toutes les études identifiées et contacté les auteurs des études lorsque cela était nécessaire.

Critères de sélection

Tous les essais cliniques randomisés comparant la nicotine ou des produits connexes en tant que traitement unique ou complémentaire pour les personnes souffrant de schizophrénie ou d'une autre maladie psychotique grave non affective.

Recueil et analyse des données

Les références bibliographiques et, dans la mesure du possible, les résumés ont été étudiés par deux évaluateurs ; les articles commandés ont été examinés et leur qualité évaluée. Les données ont été extraites et évaluées indépendamment, des analyses en intention de traiter ont été réalisées. Pour les résultats binaires, nous aurions calculé le risque relatif (RR) à effets fixes, le nombre de sujets à traiter (NST)/nombre nécessaire pour nuire (NNN) et leurs intervalles de confiance (IC) à 95 %. Concernant les données continues non asymétriques, nous aurions calculé les différences moyennes pondérées. Nous aurions exclu les données si les participants perdus de vue avaient été supérieurs à 50 % et inspecté l'hétérogénéité des données.

Résultats Principaux

Aucun essai satisfaisant aux critères d'inclusion n'a été identifié.

Conclusions des auteurs

Davantage de recherches sur la nicotine dans le traitement de la schizophrénie sont nécessaires. Il conviendrait de réaliser des essais contrôlés randomisés en groupes parallèles pour étudier les effets de la nicotine sur les symptômes de la schizophrénie ainsi que sur les effets secondaires des antipsychotiques. Nous constatons en outre que les auteurs et les revues devraient se conformer aux recommandations CONSORT lors de la publication d'articles d'études effectuées, surtout lorsqu'il s'agit de la divulgation de toutes les données disponibles pour une étude spécifique.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Nicotine dans le traitement de la schizophrénie

Nicotine dans le traitement de la schizophrénie

Les personnes atteintes de schizophrénie ont tendance à beaucoup fumer et davantage que les autres groupes de patients. Cette revue visait à étudier ce phénomène en recherchant des preuves de bonne qualité provenant d'essais contrôlés randomisés portant sur l'effet de la nicotine chez les personnes schizophrènes, et/ou à examiner si la nicotine modifie les effets secondaires des antipsychotiques. Afin de soutenir ou réfuter cette hypothèse, il n'a malheureusement pas été possible d'identifier d'essais remplissant les critères d'inclusion. Des essais contrôlés randomisés de bonne qualité sont nécessaires pour étudier les effets de la nicotine sur la schizophrénie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

使用尼古丁於精神分裂症

精神分裂症患者吸煙的比率很高,且通常他們比一般大眾及其他精神疾病患者吸煙的量更大。菸草中的精神活化物質尼古丁(nicotine),被認為是藉由產生心理影響來減輕精神症狀。

目標

檢視尼古丁及其相關產物在治療精神分裂症的作用。

搜尋策略

我們使用電腦化搜尋Cochrane Schizophrenia Group's Register(2005年4月),輔以人工檢視所有找到的研究的相關文獻,如果需要的話會接洽研究作者。

選擇標準

我們納入所有關於精神分裂症患者或其他相似嚴重的非情感性精神疾病患者,以尼古丁或其相關產物為唯一治療或輔助治療的隨機臨床試驗。

資料收集與分析

若可能的話引用文獻及摘要都由回顧者獨立地檢視,同時對於本文進行細查及品質評估。我們獨立地擷取和評估資料且以治療意向為基礎來分析資料。針對二分法療效指標我們會去計算固定效果相對危險比(RR)、益/害一需治數(number needed to treat/harm)以及95%的CI信賴區間,而對於連續性非偏差的資料,我們會去計算加權平均差。對於大於50%失去追蹤的資料會予以排除。另外,也會去檢視資料的異質性。

主要結論

我們沒有找到任何符合納入條件的試驗。

作者結論

需要更進一步採用平行組設計的隨機對照試驗來研究nicotine對於精神分裂症症狀的效果,以及抗精神病藥物引起的副作用之影響. 我們進一步指出,作者及雜誌本身在刊登出文章時需要遵照CONSORT(Consolidated Standards of Reportng Trails)其在呈現出特定研究的所有資料時更是如此。

翻譯人

本摘要由彰化基督教醫院許文郁翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

精神分裂症患者往往比其他病人族群來得愛吸煙。在這篇回顧中,我們主要是目的是由隨機對照試驗中來搜尋良好品質瞭解nicotine的作用以及/或 確認是否nicotine可以減輕抗精神病藥物所導致的副作用。可惜的是我們並沒有發現符合納入條件的試驗來支持或反駁這些假設。未來需要有更好品質的隨機對照試驗來研究nicotine對於精神分裂症患者的影響。