This is not the most recent version of the article. View current version (29 AUG 2013)

Intervention Review

Antipsychotics for acute and chronic pain in adults

  1. Stefan Seidel2,
  2. Martin Aigner1,*,
  3. Michael Ossege1,
  4. Elisabeth Pernicka3,
  5. Brigitte Wildner4,
  6. Thomas Sycha2

Editorial Group: Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group

Published Online: 8 OCT 2008

Assessed as up-to-date: 6 AUG 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD004844.pub2


How to Cite

Seidel S, Aigner M, Ossege M, Pernicka E, Wildner B, Sycha T. Antipsychotics for acute and chronic pain in adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 4. Art. No.: CD004844. DOI: 10.1002/14651858.CD004844.pub2.

Author Information

  1. 1

    Medical University of Vienna, Department of Psychiatry, Vienna, Austria

  2. 2

    Medical University of Vienna, Department of Neurology, Vienna, Austria

  3. 3

    Medical University of Vienna, Department of Medical Statistics, Vienna, Austria

  4. 4

    University Library of the Medical University Vienna, Information Retrieval Office, Vienna, Austria

*Martin Aigner, Department of Psychiatry, Medical University of Vienna, Währinger Gürtel 18-20, Vienna, AT-1090, Austria. martin.aigner@meduniwien.ac.at.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 8 OCT 2008

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (29 AUG 2013)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

The role of antipsychotics as adjuvant analgesics is a subject of longstanding controversy. Neuroleptanalgesia (i.e. a state of quiescence, altered awareness, and analgesia produced by a combination of taking an opioid analgesic and an antipsychotic), an established term for the management of acute pain, was shown to negatively influence disease course and total mortality in unstable angina patients. Nevertheless, antipsychotics are used to treat chronic pain (e.g. chronic headache, fibromyalgia and diabetic neuropathia). With atypical antipsychotics, a new class of antipsychotics, fewer extrapyramidal side effects and additional benefits may be available.

Objectives

Assess analgesic efficacy and adverse effects of antipsychotics in acute or chronic pain.

Search methods

Cochrane Pain, Palliative & Supportive Care Register, CENTRAL, MEDLINE, PsycINFO, and EMBASE searched in October 2007.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) of adults prescribed any dose of oral antipsychotics for acute or chronic pain, describing subjective pain assessment as either the primary or a secondary outcome, were included in this review.

Data collection and analysis

Data was extracted by two independent review authors, and results were compared for differences. Discrepancies were resolved by discussion. All trials were quality scored according to the methods set out in section six of the Cochrane Handbook.

Main results

A total of 770 participants were involved in the eleven included studies. Data from five included randomised double-blind studies showed beneficial effects of antipsychotics in the treatment of acute and chronic pain. Quantitative analysis of these studies showed a significant reduction of mean pain intensity after administration of the antipsychotic compared to placebo or another active compound: Weighted Mean Difference (WMD) -1.78 (95% CI -2.71 to -0.85) for the continuous data and Relative Risk (RR) 0.43 (95% CI 0.25 to 0.73), number-needed-to-treat-to-benefit (NNT) 2.6 for the dichotomous data. Nevertheless, the test for heterogeneity was significant for the continuous data (P = 0.0007) and the dichotomous data (P = 0.04). The most frequently reported adverse effects were extrapyramidal (i.e. involuntary movements, parkinsonism and akathisia) and sedating effects.

Authors' conclusions

Antipsychotics might be used as an add-on therapy in the treatment of painful conditions. Nevertheless, extrapyramidal and sedating side effects have to be considered before using antipsychotics for treating painful conditions.

Results for antipsychotics in the treatment of different painful conditions are mixed and most sample sizes in the reviewed RCTs are small. Further studies on atypical antipsychotics in larger double-blind placebo-controlled studies including standardised pain assessment/documentation are warranted.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Analgesic effects of antipsychotics in acute and chronic painful states

Antipsychotics are used in different chronic pain states (e.g. chronic headache, fibromyalgia and diabetic neuropathia). With atypical antipsychotics a new class of antipsychotics is available, with lesser extrapyramidal side effects and additional benefits. The review authors assessed the analgesic efficacy and adverse effects of antipsychotics (also known as neuroleptics) as reported in randomised controlled trials (RCTs) of adults prescribed any dose of oral antipsychotics for acute or chronic pain. Data from five of eleven included double-blind RCTs showed beneficial effects of antipsychotics in the treatment of acute and chronic pain. Quantitative analysis of these studies showed a significant reduction of mean pain intensity after administration of the antipsychotic compared to placebo or another active compound. Nevertheless, extrapyramidal and sedating side effects have to be considered before using antipsychotics for the treatment of painful conditions. Results for antipsychotics in the treatment of different painful conditions are mixed and most sample sizes in the reviewed double-blind RCTs are small. Further studies on atypical antipsychotics in larger double-blind placebo-controlled studies including standardised pain assessment are warranted.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Neuroleptiques contre la douleur aiguë et chronique chez les adultes

Contexte

Le rôle des neuroleptiques en tant qu'analgésiques adjuvants fait l'objet d'une longue controverse. Il a été démontré que la neuroleptanalgésie (c.-à-d., un état de quiescence, altération de la conscience et analgésie dû à la prise d'un analgésique opioïde et d'un neuroleptique), une forme établie de prise en charge de la douleur aiguë, influence négativement le cours de la maladie et la mortalité totale chez des patients atteints d'angor instable. Cependant, les neuroleptiques sont utilisés pour la douleur chronique (par ex. céphalée chronique, fibromyalgie et neuropathie diabétique). Une nouvelle classe de neuroleptiques présentant moins d'effets secondaires extrapyramidaux et davantage de bénéfices pourrait être disponible : les neuroleptiques atypiques

Objectifs

Évaluer l'efficacité analgésique et les effets indésirables des neuroleptiques contre la douleur aiguë ou chronique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre Cochrane sur la douleur et les soins palliatifs, CENTRAL, MEDLINE, PsycINFO et EMBASE en octobre 2007.

Critères de sélection

Nous avons inclus dans la revue des essais contrôlés randomisés (ECR) menés auprès d'adultes auxquels une dose de neuroleptiques oraux avait été prescrit contre la douleur aiguë ou chronique, décrivant une évaluation de la douleur subjective en tant que critère de jugement principal ou secondaire.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par deux auteurs de la revue indépendants et les résultats ont été comparés pour mettre en évidence les différences. Les divergences ont été résolues par discussion. Tous les essais ont été notés en fonction de leur qualité selon les méthodes décrites dans la section six du manuel Cochrane.

Résultats Principaux

Au total, 770 participants étaient impliqués dans les onze études incluses. Sur onze études en double aveugle randomisées incluses, cinq présentaient des données montrant les effets bénéfiques des neuroleptiques pour le traitement de la douleur aiguë et chronique. L'analyse quantitative de ces études a mis en évidence une réduction significative de l'intensité de la douleur moyenne après l'administration du neuroleptique, par rapport à un placebo ou à un autre composé actif : Différence moyenne pondérée (DMP) -1,78 (IC à 95% entre -2,71 et -0,85) pour les données continues et le risque relatif (RR) 0,43 (IC à 95% entre 0,25 et 0,73), nombre de sujets à traiter pour observer un bénéfice du traitement (NST) 2,6 pour les données dichotomiques. Cependant, le test d'hétérogénéité était significatif pour les données continues(P = 0,0007) et les données dichotomiques (P = 0,04). Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés étaient extrapyramidaux (c.-à-d. des mouvements involontaires, maladie de Parkinson et acathésie) et des effets sédatifs.

Conclusions des auteurs

Les neuroleptiques peuvent être utilisés en tant que traitement supplémentaire dans le traitement des états douloureux. Cependant, les effets secondaires extrapyramidaux ou sédatifs doivent être pris en compte avant d'utiliser des neuroleptiques pour traiter les états douloureux.

Les résultats pour les neuroleptiques dans le traitement de différentes conditions douloureuses sont contrastés et la plupart des tailles d'échantillons dans les ECR de la revue sont réduites. Des études supplémentaires sur les neuroleptiques atypiques sous la forme d'essais contrôlés contre placebo de plus grande taille incluant une évaluation/documentation de la douleur standardisée sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Neuroleptiques contre la douleur aiguë et chronique chez les adultes

Effets analgésiques des neuroleptiques sur les états douloureux aigus et chroniques

Les neuroleptiques sont utilisés pour différents états douloureux chroniques (par ex. céphalée chronique, fibromyalgie et neuropathie diabétique). Une nouvelle classe de neuroleptiques présentant moins d'effets secondaires extrapyramidaux et davantage de bénéfices est disponible : les neuroleptiques atypiques Les auteurs de la revue ont étudié l'efficacité analgésique et les effets indésirables des neuroleptiques tels qu'ils étaient rapportés dans des essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur des adultes auxquels une dose de neuroleptiques oraux avait été prescrit contre la douleur aiguë ou chronique. Sur onze ECR en double aveugle inclus, cinq présentaient des données montrant les effets bénéfiques des neuroleptiques pour le traitement de la douleur aiguë et chronique. L'analyse quantitative de ces études a mis en évidence une réduction significative de l'intensité de la douleur moyenne après l'administration du neuroleptique, par rapport à un placebo ou à un autre composé actif. Cependant, les effets secondaires extrapyramidaux ou sédatifs doivent être pris en compte avant d'utiliser des neuroleptiques pour le traitement des états douloureux. Les résultats pour les neuroleptiques dans le traitement de différentes conditions douloureuses sont contrastés et la plupart des tailles d'échantillons dans les ECR en double aveugle de la revue sont réduites. Des études supplémentaires sur les neuroleptiques atypiques sous la forme d'essais contrôlés contre placebo de plus grande taille incluant une évaluation de la douleur standardisée sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

抗精神病藥物治療成人急性和慢性疼痛

把抗精神病藥物的當做是輔助性鎮痛藥是一個長期爭論的問題。Neuroleptanalgesia (即平靜的狀態,意識改變,以及使用合併鴉片類止痛藥和抗精神病藥物的止痛),建立長期急性疼痛的處置,顯示在不穩定型心絞痛患者身上都表現出負面影響病程及影響總死亡率。然而,抗精神病藥物用於治療慢性疼痛(例如慢性頭痛,纖維肌痛和糖尿病神經痛) 。非典型抗精神病藥物,新一類的抗精神病藥物,有著較少錐體外副作用和額外的好處可以使用。

目標

評估抗精神病藥物治療急性或慢性疼痛的止痛效果及副作用。

搜尋策略

在2007年10月搜尋Cochrane Pain, Palliative &Supportive Care Register, CENTRAL, MEDLINE, Psyc INFO, and EMBASE。

選擇標準

列入本次回顧的試驗為使用任何成人劑量的口服抗精神病藥物來治療急性或慢性疼痛,並敘述主觀疼痛評估作為主要的或次要的成果的隨機對照試驗(RCTs)。

資料收集與分析

由兩個獨立審查者擷取數據,並比較結果差異。經由討論來解決差異。所有審判品質得分的方法,按照在第6章Cochrane臨床手冊規定。

主要結論

一共納入總共11項研究和 770位受試者。數據來自5個隨機雙盲的研究顯示,抗精神病藥物在治療急性和慢性疼痛是有用的。定量分析研究顯示,這些研究使用抗精神病藥物與使用安慰劑或其他活性化合物相比,顯著降低平均疼痛強度:持續數據的加權平均差(WMD) 為−1.78 (95 %CI為−2.71至−0.85)及Relative Risk(RR) 0.43 (95 % CI為0.25 ~ 0.73),非持續數據的numberneededtotreattobenefit (NNT) 為2.6。然而,檢驗在持續數據(P值0.0007)和非持續數據(P值0.04)有顯著異質性。最經常報導的副作用是錐體外路徑(即非自願移動,帕金森病症和靜坐不能)及鎮靜效果。

作者結論

抗精神病藥物可能被用來作治療痛苦的一個附加治療。雖然如此,錐體外路徑和鎮靜副作用必須在使用抗精神病藥物治療疼痛情況加以考慮.抗精神病藥物用在治療不同的痛苦的情況是不同的,而在隨機對照試驗的樣本數又太小。在非典型抗精神病藥在較大的雙盲安慰劑對照研究,包括疼痛評估的標準化/文件是有必要做進一步研究。

翻譯人

本摘要由三軍總醫院詹舜名翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

抗精神病藥物在急性和慢性疼痛的狀況下的止痛效果:抗精神病藥物可用於不同的慢性疼痛情況(如慢性頭痛,纖維肌痛和糖尿病神經痛)。非典型抗精神病藥物,新一類的抗精神病藥物,有著較少錐體外副作用和額外的好處。回顧的作者評估在隨機對照試驗(隨機對照研究)給予開立的任何成人口服抗精神病藥物,(也稱為neuroleptics)的劑量在治療急性或慢性疼痛。從11個納入的雙盲隨機對照研究中的5個數據顯示,抗精神病藥物在治療急性和慢性疼痛是有好的效果。定量分析研究顯示,這些研究使用抗精神病藥物與使用安慰劑或其他活性化合物相比,顯著降低平均疼痛強度。然而,錐體外路徑和鎮靜副作用必須在使用抗精神病藥物治療痛苦的狀況下考慮。結果抗精神病藥物用在治療不同的痛苦狀況是不同的,而在隨機對照試驗的樣本數又太小。在非典型抗精神病藥在較大的雙盲安慰劑組對照研究,包括標準化的疼痛評估是有必要做進一步研究是必要的。