Intervention Review

Acupuncture for neck disorders

  1. Kien Trinh1,*,
  2. Nadine Graham2,
  3. Anita Gross3,
  4. Charles H Goldsmith4,
  5. Ellen Wang5,
  6. Ian D Cameron6,
  7. Theresa M Kay7,
  8. Cervical Overview Group8

Editorial Group: Cochrane Back Group

Published Online: 19 JUL 2006

Assessed as up-to-date: 21 MAY 2006

DOI: 10.1002/14651858.CD004870.pub3


How to Cite

Trinh K, Graham N, Gross A, Goldsmith CH, Wang E, Cameron ID, Kay TM, Cervical Overview Group. Acupuncture for neck disorders. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 3. Art. No.: CD004870. DOI: 10.1002/14651858.CD004870.pub3.

Author Information

  1. 1

    McMaster University, DeGroote School of Medicine, Office of MD Admissions, Hamilton, Ontario, Canada

  2. 2

    McMaster University, School of Rehabilitation Science, Ancaster, Ontario, Canada

  3. 3

    McMaster University, School of Rehabilitation Science & Dept Clinical Epidemiology and Biostatistics, Hamilton, Ontario, Canada

  4. 4

    McMaster University, Department of Clinical Epidemiology & Biostatistics, Hamilton, Ontario, Canada

  5. 5

    University of Sydney, Rehabilitation Studies Unit, Faculty of Medicine, Sydney, NSW, Australia

  6. 6

    Sydney Medical School, The University of Sydney, Rehabilitation Studies Unit, Northern Clinical School, Ryde, NSW, Australia

  7. 7

    Baycrest - Geriatric Health Care System, Clinical Programs and Collaborative Practice, Toronto, ON, Canada

  8. 8

    Hamilton, Ontario, Canada

*Kien Trinh, DeGroote School of Medicine, Office of MD Admissions, McMaster University, 1200 Main Street West, MDCL-3112, Hamilton, Ontario, L8N 3Z5, Canada. trinhk@mcmaster.ca.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 JUL 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Neck pain is one of the three most frequently reported complaints of the musculoskeletal system. Treatments for neck pain are varied, as are the perceptions of benefits. Acupuncture has been used as an alternative to more traditional treatments for musculoskeletal pain. This review summarizes the most current scientific evidence on the effectiveness of acupuncture for acute, subacute and chronic neck pain.

Objectives

To determine the effects of acupuncture for individuals with neck pain.

Search methods

We searched CENTRAL (2006, issue 1) and MEDLINE, EMBASE, MANTIS, CINAHL from their beginning to February 2006. We searched reference lists and the acupuncture database TCMLARS in China.

Selection criteria

Any published trial using randomized (RCT) or quasi-randomized (quasi-RCT) assignment to the intervention groups, either in full text or abstract form, were included.

Data collection and analysis

Two reviewers made independent decisions for each step of the review: article inclusion, data abstraction and assessment of trial methodological quality. Study quality was assessed using the Jadad criteria. Consensus was used to resolve disagreements. When clinical heterogeneity was absent, we combined studies using random-effects meta-analysis models.

Main results

We did not find any trials that examined the effects of acupuncture for acute or subacute pain, but we found 10 trials that examined acupuncture treatments for chronic neck pain. Overall, methodological quality had a mean of 2.3/5 on the Jadad Scale.

For chronic mechanical neck disorders, there was moderate evidence that acupuncture was more effective for pain relief than some types of sham controls, measured immediately post-treatment. There was moderate evidence that acupuncture was more effective than inactive, sham treatments measured immediately post-treatment and at short-term follow-up (pooled standardized mean difference (SMD) -0.37, 95% confidence interval (CI) -0.61 to -0.12). There was limited evidence that acupuncture was more effective than massage at short-term follow-up. For chronic neck disorders with radicular symptoms, there was moderate evidence that acupuncture was more effective than a wait-list control at short-term follow-up.

Authors' conclusions

There is moderate evidence that acupuncture relieves pain better than some sham treatments, measured at the end of the treatment. There is moderate evidence that those who received acupuncture reported less pain at short term follow-up than those on a waiting list. There is also moderate evidence that acupuncture is more effective than inactive treatments for relieving pain post-treatment and this is maintained at short-term follow-up.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Acupuncture for neck pain

Neck pain is one of the three most frequently reported complaints of the musculoskeletal system. Treatments for neck pain are varied, as are the perceptions of benefits. Acupuncture is sometimes used as an alternative to more traditional treatments for musculoskeletal pain. In this review it was defined as the stimulation of one or more specific points on the body, by the insertion of needles, to achieve a desirable effect. Acupuncture typically includes manual stimulation of needles, but there are commonly used variations, such as electrical stimulation or heat stimulation of the needles, which is called moxibustion [the moxa herb, Artemisia vulgaris, is burned at the handle end of the needle]. Injection acupuncture, in which herbal extracts are injected into acupuncture points, is occasionally used as well.

We included 10 trails (661 participants) in this review that examined the effects of acupuncture on neck pain for individuals with chronic neck pain (lasting for at least three months). One study also included individuals with neck pain that lasted for at least six weeks, but they considered it to be chronic. Acupuncture was compared to sham acupuncture, waiting list, other sham treatments (sham laser, sham TENS) or other treatments (mobilization, massage, traction). Acupuncture treatments appear to be safe and only minor, transient and benign adverse effects were reported in the trials.

The trials were of moderate methodological quality, but the number of participants in each trial was relatively low. There was a range of individuals studied, acupuncture techniques used and outcomes measured, so we could not combine the results of the trials to get an overall picture of the effectiveness of acupuncture. Therefore, we could only draw limited conclusions.

Individuals with chronic neck pain who received acupuncture reported, on average, better pain relief immediately after treatment and in the short-term than those who received sham treatments. Individuals with chronic neck pain with symptoms radiating to the arms who received acupuncture reported, on average, better pain relief in the short-term than those who were on a waiting list.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Acupuncture pour les troubles du cou

Contexte

Les cervicalgies sont l'une des trois plaintes les plus fréquemment signalées concernant le système musculo-squelettique. Les traitements pour les cervicalgies sont variés, comme le sont les perceptions des bénéfices. L'acupuncture a été utilisée comme alternative à des traitements plus traditionnels pour les douleurs musculo-squelettiques. Cette revue résume les preuves scientifiques les plus récentes sur l'efficacité de l'acupuncture pour les cervicalgies aiguës, subaiguës et chroniques.

Objectifs

Déterminer les effets de l'acupuncture chez les patients souffrant de cervicalgies.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans CENTRAL (2006, numéro 1) et MEDLINE, EMBASE, MANTIS, CINAHL de leur origine respective jusqu'à février 2006. Nous avons effectué des recherches dans les listes bibliographiques et la base de données sur l'acupuncture TCMLARS en Chine.

Critères de sélection

Tous les essais publiés utilisant une affectation randomisée (ECR) ou quasi-randomisée (quasi-ECR) pour les groupes d'intervention, soit sous forme d'articles dans leur intégralité soit sous forme de résumés, ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux relecteurs ont pris des décisions indépendantes pour chaque étape de la revue : sélection des articles à inclure, extraction des données et évaluation de la qualité méthodologique des essais. La qualité des études était évaluée à l'aide des critères de Jadad. Nous avons résolu les désaccords par des consensus. En l'absence d'hétérogénéité clinique, nous avons combiné les études au moyen de modèles de méta-analyses utilisant un modèle à effets aléatoires.

Résultats Principaux

Nous n'avons pas trouvé d'essais ayant examiné les effets de l'acupuncture pour les douleurs aiguës ou subaiguës, mais nous avons trouvé 10 essais qui avaient examiné les traitements par acupuncture pour les cervicalgies chroniques. Globalement, la qualité méthodologique avait une moyenne de 2,3/5 sur l'échelle de Jadad.

Pour les troubles mécaniques chroniques du cou, il existait des preuves modérées indiquant que l'acupuncture était plus efficace pour le soulagement de la douleur que certains types de témoins par simulation, mesurés immédiatement après traitement. Des preuves modérées indiquaient que l'acupuncture était plus efficace que les traitements simulés inactifs, mesurés immédiatement après traitement et lors d'un suivi à court terme (différence moyenne standardisée (DMS) combinée -0.37, intervalle de confiance (IC) à 95 % -0,61 à -0,12). Des preuves limitées indiquaient que l'acupuncture était plus efficace que les massages lors d'un suivi à court terme. Pour les troubles du cou chroniques accompagnés de symptômes radiculaires, il existait des preuves modérées indiquant que l'acupuncture était plus efficace qu'un témoin sur liste d'attente lors d'un suivi à court terme.

Conclusions des auteurs

Des preuves modérées indiquaient que l'acupuncture soulage la douleur mieux que certains traitements simulés, mesurés à la fin du traitement. Des preuves modérées indiquaient que ceux qui avaient bénéficié de l'acupuncture avaient signalé moins de douleur lors d'un suivi à court terme que ceux inscrits sur une liste d'attente. Il existe également des preuves modérées indiquant que l'acupuncture est plus efficace que des traitements inactifs pour soulager la douleur après traitement et ce soulagement persiste lors d'un suivi à court terme.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Acupuncture pour les troubles du cou

Acupuncture pour les cervicalgies

Les cervicalgies sont l'une des trois plaintes les plus fréquemment signalées concernant le système musculo-squelettique. Les traitements pour les cervicalgies sont variés, comme le sont les perceptions des bénéfices. L'acupuncture est parfois utilisée comme alternative à des traitements plus traditionnels pour les douleurs musculo-squelettiques. Dans cette revue, elle était définie comme la stimulation d'un ou plusieurs points spécifiques sur le corps, par l'insertion d'aiguilles, pour obtenir un effet souhaitable. L'acupuncture comprend généralement la stimulation manuelle des aiguilles, mais il existe des variations couramment employées, telles que la stimulation électrique ou la stimulation thermique des aiguilles, que l'on appelle moxibustion [la plante à moxa, Artemisia vulgaris, est brûlée au niveau de l'extrémité de l'aiguille]. L'acupuncture par injection, dans laquelle des extraits de plantes sont injectés dans les points d'acupuncture, est occasionnellement utilisée également.

Dans cette revue, nous avons inclus 10 essais (661 participants) ayant examiné les effets de l'acupuncture sur les cervicalgies chez les patients souffrant de cervicalgies chroniques (persistant au moins trois mois). Une étude avait aussi inclus des patients souffrant de cervicalgies qui persistaient au moins six semaines, mais qu'ils avaient considérées comme étant chroniques. L'acupuncture était comparée à l'acupuncture simulée, une mise en liste d'attente, d'autres traitements simulés (laser simulé, TENS simulée) ou d'autres traitements (mobilisation, massage, traction). Les traitements par acupuncture semblent être sûrs et seuls des effets indésirables transitoires et bénins mineurs ont été rapportés dans les essais.

La qualité méthodologique des essais était modérée, mais le nombre de participants dans chacun des essais était relativement faible. Les essais portaient sur tout un éventail de patients étudiés, de techniques d'acupuncture utilisées et de critères mesurés, c'est pourquoi nous n'avons pas pu combiner les résultats des essais pour avoir une idée globale de l'efficacité de l'acupuncture. En conséquence, nous n'avons pu tirer que des conclusions limitées.

Les patients souffrant de cervicalgies chroniques qui avaient bénéficié de l'acupuncture ont signalé, en moyenne, un soulagement de la douleur immédiatement après le traitement et à court terme meilleur que ceux ayant reçu des traitements simulés. Les patients souffrant de cervicalgies chroniques accompagnées de symptômes se répandant le long des bras qui avaient bénéficié de l'acupuncture ont signalé, en moyenne, un soulagement de la douleur à court terme meilleur que ceux qui étaient sur une liste d'attente.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français