Get access

Prophylactic nasogastric decompression after abdominal surgery

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Routine use of nasogastric tubes after abdominal operations is intended to hasten the return of bowel function, prevent pulmonary complications, diminish the risk of anastomotic leakage, increase patient comfort and shorten hospital stay.

Objectives

To investigate the efficacy of routine nasogastric decompression after abdominal surgery in achieving each of the above goals.

Search methods

Search terms were nasogastric, tubes, randomised, using MEDLINE, EMBASE, Cochrane Central Register of Controlled Trials (Central) and references of included studies, from 1966 through Sep 2009.

Selection criteria

Patients having abdominal operations of any type, emergency or elective, who were randomised prior to the completion of the operation to receive a nasogastric tube and keep it in place until intestinal function had returned, versus those receiving either no tube or early tube removal, in surgery, in recovery or within 24 hours of surgery. Excluded will be randomised studies involving laparoscopic abdominal surgery and patient groups having gastric decompression through gastrostomy.

Data collection and analysis

Data were abstracted onto a form that assessed study eligibility, as defined above, quality related to randomizations, allocation concealment, study size and dropouts, interventions, including timing and duration of intubation, outcomes that included time to flatus, pulmonary complications, wound infection, anastomotic leak, length of stay, death, nausea, vomit ting, tube reinsertion, subsequent ventral hernia.

Main results

37 studies fulfilled eligibility criteria, encompassing 5711 patients, 2866 randomised to routine tube use, and 2845 randomised to selective or No Tube use. Patients not having routine tube use had an earlier return of bowel function (p<0.00001), a decrease in pulmonary complications (p=0.09) and an insignificant trend toward increase in risk of wound infection (p=0.39) and ventral hernia (0.09). Anastomotic leak was no different between groups (p=0.70). Vomiting seemed to favour routine tube use, but with increased patient discomfort. Length of stay was shorter when no tube was used but the heterogeneity encountered in these analyses make rigorous conclusion difficult to draw for this outcome. No adverse events specifically related to tube insertion (direct tube trauma) were reported. Other outcomes were reported with insufficient frequency to be informative.

Authors' conclusions

Routine nasogastric decompression does not accomplish any of its intended goals and so should be abandoned in favour of selective use of the nasogastric tube.

摘要

背景

在進行腹部手術後施行預防性鼻胃管減壓治療

在腹腔手術後常態性使用鼻胃管的目的通常是希望能夠加速腸功能的復原、預防肺部併發症、降低吻合處滲透的風險、提升患者舒適度和縮短住院時間

目標

本研究的主要目的在於探討在進行腹腔手術師以常態性鼻胃管減壓治療在達到上述各項訴求的效果

搜尋策略

本研究利用鼻胃的(nasogastric)、管(tubes)、隨機的(using)等關鍵字檢索了1966年至2006年間出現於MEDLINE、EMBASE、Cochrane Central Register of Controlled Trials (Central)等資料庫和試驗中參考文獻中的資料

選擇標準

接受任何形式腹腔手術的患者,不管是緊急性或是選擇性,患者在完成手術之前便被隨機分配接受鼻胃管治療至腸胃道功能恢復正常運作或是不使用鼻胃管、在手術中、恢復期或是手術24小時內提前移除鼻胃管的組別,研究中隨機性的排除涉及腹腔鏡腹部手術,以及在胃造口手術中進行胃減壓的患者組別的試驗

資料收集與分析

數據會被摘要性的取出並且進行試驗適當性、與隨機性有關品質、分配隱藏分配、試驗規模移出試驗、介入治療、插管所需時間及使用期間、包括排氣所需時間、肺部併發症、傷口感染、吻合處滲透、住院期間、死亡、嘔吐、噁心、重新插管以及隨後發生的腹壁疝氣(subsequent ventral hernia)等治療成果的評估

主要結論

有33個試驗滿足本研究的納入標準,其中包含了5240位患者,其中2628名患者被隨機選取進行常態性鼻胃管治療,另外2612位患者被隨機性選取進行不使用鼻胃管的治療,不使用鼻胃管的患者會較快恢復腸功能(p<0.00001),也會降低肺部併發症的的發生率(p = 0.01),也有明顯降低傷口感染的趨勢(p = 0.02),或是降低腹壁疝氣的發生率(p = 0.09),吻合處滲透的發生率在2組之間並沒有差異(p = 0.07(使用常態性鼻胃管治療似乎較容易出現噁心的症狀,但是也會降低患者的不適感,不使用鼻胃管治療的患者所需的住院時間較短,但是這些分析中的異質性計算使得要提出精確的結論是很困難的,並沒有試驗提出與使用插管(直接插管)的不良事件,其他治療成果因為被提出報告的頻率不足也應該被說明

作者結論

常態性進行鼻胃管減壓治療並不會達到任何期望的目標,並且應該放棄選擇使用鼻胃管的偏好

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

在腹腔手術後常態性使用鼻胃管減壓治療並沒有辦法加速復原速度,本研究系統性的審閱了33個試驗顯示在接受腹腔手術後常態性進行鼻胃管減壓手術不但不會提高復原速度,反而會延緩復原,甚至增加有些術後併發症的發作風險,另一方面來說,常態性使用鼻胃管減壓治療可能降低傷口感染和引發腹壁疝氣的風險

Résumé scientifique

Décompression nasogastrique prophylactique après une chirurgie abdominale

Contexte

L'utilisation systématique de sondes nasogastriques après des opérations abdominales vise à accélérer la reprise de la fonction intestinale, prévenir les complications pulmonaires, réduire le risque de fuite anastomotique, améliorer le bien-être du patient et réduire la durée de séjour à l'hôpital.

Objectifs

Afin d’examiner l'efficacité de la décompression nasogastrique systématique après une chirurgie abdominale pour chacun des objectifs précédemment mentionnés,

Stratégie de recherche documentaire

nous avons utilisé les termes de recherche suivants : nasogastric, tubes et randomised pour consulter MEDLINE, EMBASE et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), ainsi que les références bibliographiques des études incluses de 1966 à septembre 2009.

Critères de sélection

Les patients subissant n'importe quel type d'opération abdominale, urgente ou non, qui avaient été randomisés avant la fin de l'opération pour recevoir une sonde nasogastrique maintenue jusqu'à la reprise de la fonction intestinale par rapport aux patients ne recevant pas de sonde ou chez lesquels la sonde a été retirée rapidement pendant la chirurgie, la récupération, ou dans les 24 heures suivant la chirurgie. Les études randomisées portant sur une chirurgie abdominale laparoscopique et des groupes de patients faisant l'objet d'une décompression gastrique après une gastrostomie ont été exclues.

Recueil et analyse des données

Les données ont été résumées dans un formulaire permettant d'évaluer l'éligibilité des études (telle que définie précédemment), la qualité de la randomisation, l'assignation secrète, les effectifs et les sorties d'étude, les interventions (y compris le moment et la durée de l'intubation), et les critères de jugement incluant le délai avant la production de flatulences, les complications pulmonaires, l'infection de la plaie, la fuite anastomotique, la durée du séjour, les décès, les nausées, les vomissements, la réinsertion de la sonde et la hernie ventrale subséquente.

Résultats principaux

37 études portant sur 5 711 patients (2 866 randomisés pour l'utilisation systématique d'une sonde et 2 845 pour une utilisation sélective ou une absence de sonde) remplissaient les critères d'éligibilité. Les patients chez lesquels la sonde n'était pas systématiquement utilisée ont présenté une reprise plus rapide de la fonction intestinale (p < 0,00001), une réduction des complications pulmonaires (p = 0,09) et une tendance à la hausse non significative du risque d'infection de la plaie (p = 0,39) et de hernie ventrale (0,09). La fuite anastomotique ne présentait pas de différence entre les groupes (p = 0,70). Les vomissements semblaient favoriser l'utilisation systématique d'une sonde, mais avec une gêne accrue pour le patient. Le séjour a été plus court lorsqu'aucune sonde n'était utilisée, mais l'hétérogénéité de ces analyses n’a pas permis de tirer de conclusions définitives concernant ce critère de jugement. Aucun événement indésirable spécifiquement lié à l'insertion de la sonde (trauma direct dû à la sonde) n’a été rapporté. Les autres critères de jugement ont été rapportés trop rarement pour apporter des informations utiles.

Conclusions des auteurs

La décompression nasogastrique systématique n'accomplit aucun de ses objectifs déclarés et devrait donc être abandonnée au profit de l'utilisation sélective d'une sonde nasogastrique.

Plain language summary

Nasogastric decompression used routinely after abdominal surgery does not speed recovery.

This systematic review of 37 trials showed that routine use of nasogastric tube decompression after abdominal operations, rather than speeding recovery, may slow recovery down and increase the risk of some postoperative complications. On the other hand routine use may decrease the risk of wound infection and subsequent ventral hernia.

Résumé simplifié

La décompression nasogastrique de routine après une chirurgie abdominale n'accélère pas le rétablissement.

Cette revue systématique de 37 essais a montré que l'utilisation systématique d'une décompression par sonde nasogastrique après des opérations abdominales, plutôt que d'accélérer le rétablissement, pourrait le ralentir et accroître le risque de certaines complications postopératoires. À l'inverse, son utilisation systématique pourrait réduire le risque d'infection de la plaie et de hernie ventrale subséquente.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2013
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Get access to the full text of this article

Ancillary