Get access

Arthrocentesis and lavage for treating temporomandibular joint disorders

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Temporomandibular joint disorders are important oral health problems, reducing the quality of life of sufferers. It has been estimated that approximately 20% to 30% of the adult population will experience temporomandibular joint dysfunction. Arthrocentesis and lavage has been used to treat temporomandibular joint disorders for about 10 years, but the clinical effectiveness of the therapy has not been summarized in the form of a systematic review.

Objectives

To assess the effectiveness and complications of arthrocentesis and lavage for the treatment of temporomandibular joint disorders compared with controlled interventions.

Search methods

The Cochrane Oral Health Group's Trials Register (to August 2009), CENTRAL (The Cochrane Library 2009, Issue 3), MEDLINE (1950 to August 2009), EMBASE (1980 to August 2009), OpenSIGLE (to August 2009), CBMdisc (1981 to 2007 (in Chinese)) and Chinese Medical Library were searched. All the Chinese professional journals in the oral health field were handsearched and conference proceedings consulted. There was no language restriction.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) (including quasi-randomised clinical trials) aiming to test the therapeutic effects of arthrocentesis and lavage for treating temporomandibular joint disorders.

Data collection and analysis

Two review authors independently extracted data, and three review authors independently assessed the risk of bias of included trials. The first authors of the selected articles were contacted for additional information.

Main results

Two trials, at unclear to high risk of bias, were included in the review. The two trials, including 81 patients with temporomandibular joint disorders, compared arthrocentesis with arthroscopy. No statistically significant difference was found between the interventions in terms of pain. However, a statistically significant difference in favour of arthroscopy was found in maximum incisal opening (MIO) (weighted mean difference of -5.28 (95% confidence interval (CI) -7.10 to -3.46)).

Mild and transient adverse reactions such as discomfort or pain at the injection site were reported in both groups. No data about quality of life were reported.

Authors' conclusions

There is insufficient, consistent evidence to either support or refute the use of arthrocentesis and lavage for treating patients with temporomandibular joint disorders. Further high quality RCTs of arthrocentesis need to be conducted before firm conclusions with regard to its effectiveness can be drawn.

摘要

背景

以關節穿刺和灌洗治療顳顎關節障礙症

顳顎關節障礙症降低患者的生活品質,是重要的口腔保健問題。據估計,大約有 20%至30%的成年人遭遇過顳顎關節障礙。關節穿刺術和灌洗用於治療顳顎關節障礙症已有10年左右,但沒有系統性文獻回顧總結治療的臨床療效。

目標

評估關節穿刺和灌洗術對於治療顳顎關節障礙症的療效和併發症,並與對照的方法相比較。

搜尋策略

搜尋The Cochrane Oral Health Group's Trials Register(~2009.8)、CENTRAL(The Cochrane Library 2009, 第3期),MEDLINE(1950~2009.8)、EMBASE(1980 – 2009.8)、OpenSIGLE(2009.8)、CBMdisc(1981 – 2007(中文))和Chinese Medical Library。手動搜尋所有口腔保健領域的中文專業期刊與相關會議的摘要。沒有語言限制。

選擇標準

所有隨機對照試驗(RCTs)(包括半隨機臨床試驗)中以測試關節穿刺和灌洗治療顳顎關節障礙症的療效為目的的試驗。

資料收集與分析

有2名審閱者互不影響的擷取資料,並有三名審閱者互不影響的評估所納入試驗的偏誤風險。與所篩選文章的第一作者聯繫以取得額外的資訊。

主要結論

有2個試驗有不明甚至是高風險的偏誤,被納入此篇報告。這兩篇試驗包含了81名顳顎關節障礙症患者,比較關節穿刺與關節鏡的治療結果。關於疼痛控制的成效並無統計顯著差異。然而,最大開口門齒距離(maximum incisal opening;MIO)有顯著統計差異,以關節鏡術較佳(加權平均差異 −5.28(95%信賴區間(CI) −7.10~ −3.10))。兩個群組皆有輕度和短暫的不良反應,如不適或注射部位疼痛。沒有資料顯示對生活品質的影響。

作者結論

沒有足夠的、一致的證據支持或反駁利用關節穿刺和灌洗治療顳顎關節障礙症患者。必須進行更高品質的隨機對照試驗,才能對關節穿刺的療效下確定的結論。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院王東美翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

利用關節穿刺和灌洗術治療顳顎關節障礙症。當下顎到顱底間的關節運作不良,病徵和症狀如運動問題、雜音(彈響或摩擦聲)、肌肉痙攣或疼痛產生,就是所謂的顳顎關節障礙症。一系列方法可治療顳顎關節障礙症,如關節穿刺及關節鏡。本回顧發現,沒有足夠的證據來判斷以關節穿刺治療顳顎關節障礙症的患者是否比關節鏡更有益。所報告出的副作用皆為輕微與短暫的。

Résumé scientifique

Arthrocentèse et lavage pour traiter les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire

Contexte

Les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire sont d'importants problèmes de santé bucco-dentaire, ce qui réduit la qualité de vie des personnes atteintes. Il a été estimé qu'environ 20 à 30 % de la population adulte rencontrera un dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire. L'arthrocentèse et le lavage sont utilisés pour traiter les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire depuis déjà 10 ans environ, mais l'efficacité clinique de la thérapie n'a pas été résumée sous la forme d'une revue systématique.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et les complications de l'arthrocentèse et du lavage pour le traitement des troubles de l'articulation temporo-mandibulaire par rapport aux interventions contrôlées.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches ont été effectuées dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire (jusqu'en août 2009), CENTRAL (The Cochrane Library 2009, Numéro 3), MEDLINE (de 1950 à août 2009), EMBASE (de 1980 à août 2009), OpenSIGLE (jusqu'en août 2009), CBMdisc (de 1981 à 2007 (en chinois)) et la Chinese Medical Library. Tous les journaux professionnels chinois dans le domaine de la santé bucco-dentaire ont été étudiés et les actes de conférence ont été consultés. Il n'existait aucune restriction concernant la langue.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (y compris les essais cliniques quasi-randomisés) visant à tester les effets thérapeutiques de l'arthrocentèse et du lavage pour traiter les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données, de manière indépendante, et trois auteurs ont évalué, de manière indépendante, le risque de biais des essais inclus. Les premiers auteurs des articles sélectionnés ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux

Deux essais, ayant un risque de biais peu clair à élevé, ont été inclus dans la revue. Les deux essais, totalisant 81 patients ayant des troubles de l'articulation temporo-mandibulaire, ont comparé l'arthrocentèse avec l'arthroscopie. Aucune différence statistique significative n'a été découverte entre les interventions en terme de douleur. Pour autant, une différence statistique importante en faveur de l'arthroscopie a été découverte dans l'ouverture incisive maximale (OIM) (différence moyenne pondérée de -5,28 (intervalle de confiance (IC) à 95  % -7,10 à -3,46)).

Des effets indésirables modérés et transitoires, comme l'inconfort ou la douleur au niveau du site d'injection, ont été signalés dans les deux groupes. Aucune donnée concernant la qualité de vie n'a été mentionnée.

Conclusions des auteurs

Il n'existe pas de données cohérentes suffisantes pour soutenir ou réfuter l'utilisation de l'arthtocentèse et du lavage pour traiter les patients souffrant de troubles de l'articulation temporo-mandibulaire. Des essais contrôlés randomisés supplémentaires de grande qualité sur l'arthrocentèse doivent être menés avant d'établir des conclusions solides concernant son efficacité.

Plain language summary

Arthrocentesis and lavage for treating temporomandibular joint disorders

When the joint between the lower jaw and the base of the skull is not working well, the signs and symptoms such as movement problems, noises (clicking or grating), muscle spasms or pain could take place. It is so-called temporomandibular joint disorders. A range of treatment options for treating temporomandibular joint disorders are available such as arthrocentesis and arthroscopy. The review found that there is no enough evidence to judge whether arthrocentesis is more helpful for people with temporomandibular joint disorders than arthroscopy. Reported side effects were mild and transient.

Résumé simplifié

Arthrocentèse et lavage pour traiter les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire

Lorsque l'articulation entre la mâchoire inférieure et la base du crâne ne fonctionne pas correctement, les signes et les symptômes tels que les problèmes de mouvement, les bruits (craquements ou grincements), les spasmes musculaires ou la douleur peuvent apparaître. C'est ce qu'on appelle les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire. De nombreuses options thérapeutiques visant à traiter les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire sont disponibles, comme par exemple l'arthrocentèse et l'arthroscopie. Cette revue a montré qu'il n'existait pas suffisamment de données permettant de juger si l'arthrocentèse est plus utile que l'arthroscopie pour les personnes souffrant de troubles de l'articulation temporo-mandibulaire. Les effets secondaires mentionnés sont modérés et transitoires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary