Intervention Review

You have free access to this content

Wound cleansing for pressure ulcers

  1. Zena EH Moore*,
  2. Seamus Cowman

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 28 MAR 2013

Assessed as up-to-date: 3 JAN 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD004983.pub3


How to Cite

Moore ZEH, Cowman S. Wound cleansing for pressure ulcers. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 3. Art. No.: CD004983. DOI: 10.1002/14651858.CD004983.pub3.

Author Information

  1. Royal College of Surgeons in Ireland, Faculty of Nursing and Midwifery, Dublin, Ireland

*Zena EH Moore, Faculty of Nursing and Midwifery, Royal College of Surgeons in Ireland, 123 St Stephens Green, Dublin, Ireland. zmoore@rcsi.ie.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 28 MAR 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Pressure ulcers (also called pressure sores, bed sores and decubitus ulcers) are areas of tissue damage that occur in the elderly, malnourished or acutely ill, who cannot reposition themselves. Pressure ulcers impose a significant financial burden on health care systems and negatively affect quality of life. Wound cleansing is considered an important component of pressure ulcer care.

Objectives

This systematic review seeks to answer the following question: what is the effect of wound cleansing solutions and wound cleansing techniques on the rate of healing of pressure ulcers?

Search methods

For this third update, we searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 3 January 2013); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, Issue 12); Ovid MEDLINE (2010 to November Week 3 2012); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations December 31, 2012); Ovid EMBASE (2010 to 2012 Week 52); and EBSCO CINAHL (2010 to 21 December 2012).

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) comparing wound cleansing with no wound cleansing, or different wound cleansing solutions, or different cleansing techniques, were eligible for inclusion if they reported an objective measure of pressure ulcer healing.

Data collection and analysis

Two review authors extracted data independently and resolved disagreements through discussion. A structured narrative summary of the included studies was conducted. For dichotomous outcomes, risk ratio (RR), plus 95% confidence intervals (CI) were calculated; for continuous outcomes, mean difference (MD), plus 95% CI were calculated. Meta analysis was not conducted because of the small number of diverse RCTs identified. Two review authors independently assessed each included study using the Cochrane Collaboration tool for assessing risk of bias.

Main results

One additional eligible study was identified from the updated searches, one study was added to the table of excluded studies. A total of three studies (169 participants) met the inclusion criteria for the review. No studies compared cleansing with no cleansing. Two studies compared different wound cleansing solutions. A statistically significant improvement in Pressure Sore Status Tool scores occurred for wounds cleansed with saline spray containing Aloe vera, silver chloride and decyl glucoside (Vulnopur) compared with isotonic saline (P value = 0.025), but no statistically significant change in healing was seen when water was compared with saline (RR 3.00, 95% CI 0.21 to 41.89). One study compared cleansing techniques; for pressure ulcers cleansed with pulsatile lavage, compared with sham (the lavage flow was directed into a wash basin positioned adjacent to the wound and not visible to the participants), there was a statistically significant reduction in ulcer volume at the end of the three week study period in the lavage group compared with the sham group (MD -6.60, 95% CI-11.23, -1.97).

Authors' conclusions

We identified three small studies addressing cleansing of pressure ulcers. One reported a statistically significant improvement in pressure ulcer healing for wounds cleansed with saline spray containing Aloe vera, silver chloride and decyl glucoside (Vulnopur) compared with isotonic saline solution, a further study reported no statistically significant change in healing was seen when wounds were cleaned with water was compared with saline. A final study compared pulsatile lavage with sham and found a significantly greater reduction in ulcer volume at the end of the study period in the lavage group compared with the sham group. The authors conclude that there is no good trial evidence to support use of any particular wound cleansing solution or technique for pressure ulcers.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Wound cleansing to help pressure ulcers heal.

Pressure ulcers (also called pressure sores, bed sores and decubitus ulcers) are areas of tissue damage that occur in the elderly, malnourished or acutely ill, who cannot reposition themselves. The three trials identified found no good evidence that cleansing pressure ulcers (bed sores) using a particular technique, or cleansing with a particular solution, helps healing. Very little research has studied the cleansing of pressure ulcers and therefore we are unable to draw any firm conclusions.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Nettoyage des plaies de pressions

Contexte

Les plaies de pression (aussi appelées « escarres », « plaies de lit » et « plaies de décubitus ») sont des zones de lésions tissulaires qui apparaissent chez les personnes âgées et chez les personnes souffrant de malnutrition ou gravement malades et ne pouvant pas se repositionner. Elles pèsent lourdement sur les finances des systèmes de soins de santé et affectent négativement la qualité de vie. Leur nettoyage est considéré comme un aspect important des soins des plaies de pression.

Objectifs

Cette revue systématique cherche à répondre à la question suivante : quels sont les effets des solutions et techniques de nettoyage de plaies sur le taux de guérison des plaies de pression ?

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherches du 3 janvier 2013) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 12) ; Ovid MEDLINE (de 2010 à la semaine 3 de novembre 2012) ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 31 décembre 2012) ; Ovid EMBASE (de 2010 à la semaine 52 de 2012) et EBSCO CINAHL (de 2010 au 21 décembre 2012).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant le nettoyage de plaies à l'absence de nettoyage, ou différentes solutions de nettoyage de plaies, ou différentes techniques de nettoyage, étaient éligibles pour l'inclusion, à condition de rapporter une mesure objective de guérison d'une plaie de pression.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait des données et résolu leurs différends par des discussions. Un récapitulatif narratif structuré des études incluses a été rédigé. Pour les résultats dichotomiques, le risque relatif (RR), avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %, était calculé ; pour les résultats continus, la différence moyenne (DM), avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %, était calculée. Aucune méta-analyse n'a été réalisée en raison du nombre limité d'ECR différents identifiés. Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué chaque étude incluse en utilisant l'outil de The Cochrane Collaboration pour évaluer les risques de biais.

Résultats Principaux

Une étude éligible supplémentaire a été identifiée dans les recherches mises à jour, une étude a été ajoutée au tableau des études exclues. Un total de trois études (169 participants) répondaient aux critères d'inclusion de la revue. Aucune étude n'a comparé le nettoyage à l'absence de nettoyage. Deux études ont comparé différentes solutions de nettoyage de plaies. Une amélioration statistiquement significative des scores de l'outil indiquant l'état des escarres (« Pressure Sore Status Tool ») a été constatée pour les plaies nettoyées avec une solution saline en aérosol contenant de l'aloe vera, du chlorure d'argent et du glucoside décylique (Vulnopur) par rapport à une solution saline isotonique (valeur de P = 0,025), mais aucune modification statistiquement significative au niveau de la guérison n'a été constatée en comparant de l'eau à une solution saline (RR 3,00, IC à 95 % 0,21 à 41,89). Une étude comparait des techniques de nettoyage de plaies de pression nettoyées par lavage pulsatile par rapport à un lavage « fantôme » (le flux du lavage s'écoulait dans un lavabo placé à côté de la plaie et invisible pour les participants), il y avait une diminution statistiquement significative du volume de la plaie à la fin de la période de trois semaines de l'étude dans le groupe du lavage par rapport au groupe « fantôme » (DM - 6,60, IC à 95 % - 11,23, - 1,97).

Conclusions des auteurs

Nous avons identifié trois études de petite taille examinant le nettoyage des plaies de pression. L'une rapportait une amélioration statistiquement significative de la guérison des plaies de pression pour les plaies nettoyées avec une solution saline en aérosol contenant de l'aloe vera, du chlorure d'argent et du glucoside décylique (Vulnopur) par rapport à une solution saline isotonique. Une autre étude ne rapportait aucune modification statistiquement significative de la guérison lorsque de l'eau était comparée à une solution saline pour le nettoyage de plaies. Une dernière étude comparait un lavage pulsatile à un lavage « fantôme » et a trouvé une diminution significativement importante du volume d'une plaie à la fin de la période de l'étude dans le groupe du lavage par rapport au groupe « fantôme ». Les auteurs concluent qu'il n'existe pas suffisamment preuves probantes dans ces essais pour recommander l'utilisation d'une solution ou d'une technique spécifique de nettoyage des plaies de pression.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Nettoyage des plaies de pressions

Nettoyage des plaies pour favoriser la guérison des plaies de pression.

Les plaies de pression (aussi appelées « escarres », « plaies de lit » et « plaies de décubitus ») sont des zones de lésions tissulaires qui apparaissent chez les personnes âgées et chez les personnes souffrant de malnutrition ou gravement malades et ne pouvant pas se repositionner. Les trois essais identifiés n'ont trouvé aucune preuve probante selon laquelle le nettoyage des plaies de pression (« plaies de lit »), en utilisant une technique ou une solution spécifique, favorise la guérison. Très peu de recherches ont étudié le nettoyage des plaies de pression et nous ne pouvons donc tirer aucune conclusion définitive.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 6th June, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux pour la France: Minist�re en charge de la Sant�