Intervention Review

Preoperative bathing or showering with skin antiseptics to prevent surgical site infection

  1. Joan Webster1,2,3,*,
  2. Sonya Osborne4

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 12 SEP 2012

Assessed as up-to-date: 29 JUN 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD004985.pub4


How to Cite

Webster J, Osborne S. Preoperative bathing or showering with skin antiseptics to prevent surgical site infection. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD004985. DOI: 10.1002/14651858.CD004985.pub4.

Author Information

  1. 1

    Royal Brisbane and Women's Hospital, Centre for Clinical Nursing, Brisbane, QLD, Australia

  2. 2

    Griffith University, NHMRC Centre of Research Excellence in Nursing, Brisbane, Queensland, Australia

  3. 3

    University of Queensland, School of Nursing & Midwifery, Brisbane, Queensland, Australia

  4. 4

    Queensland University of Technology, School of Nursing, Kelvin Grove (Brisbane), Queensland, Australia

*Joan Webster, joan_webster@health.qld.gov.au.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 12 SEP 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Surgical site infections (SSIs) are wound infections that occur after invasive (surgical) procedures. Preoperative bathing or showering with an antiseptic skin wash product is a well-accepted procedure for reducing skin bacteria (microflora). It is less clear whether reducing skin microflora leads to a lower incidence of surgical site infection.

Objectives

To review the evidence for preoperative bathing or showering with antiseptics for preventing hospital-acquired (nosocomial) surgical site infections.

Search methods

For this fourth update we searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 29 June 2012); the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library 2012 Issue 6); Ovid MEDLINE (2010 to June Week 3 2012), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations June 27, 2012); Ovid EMBASE (2010 to 2012 Week 25), EBSCO CINAHL (1882 to 21 June 2012) and reference lists of articles.

Selection criteria

Randomised controlled trials comparing any antiseptic preparation used for preoperative full-body bathing or showering with non-antiseptic preparations in people undergoing surgery.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed studies for selection, risk of bias and extracted data. Study authors were contacted for additional information.

Main results

We did not identify any new trials for inclusion in this fourth update. Seven trials involving a total of 10,157 participants were included. Four of the included trials had three comparison groups. The antiseptic used in all trials was 4% chlorhexidine gluconate (Hibiscrub/Riohex). Three trials involving 7791 participants compared chlorhexidine with a placebo. Bathing with chlorhexidine compared with placebo did not result in a statistically significant reduction in SSIs; the relative risk of SSI (RR) was 0.91 (95% confidence interval (CI) 0.80 to 1.04). When only trials of high quality were included in this comparison, the RR of SSI was 0.95 (95%CI 0.82 to 1.10). Three trials of 1443 participants compared bar soap with chlorhexidine; when combined there was no difference in the risk of SSIs (RR 1.02, 95% CI 0.57 to 1.84). Three trials of 1192 patients compared bathing with chlorhexidine with no washing, one large study found a statistically significant difference in favour of bathing with chlorhexidine (RR 0.36, 95%CI 0.17 to 0.79). The smaller studies found no difference between patients who washed with chlorhexidine and those who did not wash preoperatively.

Authors' conclusions

This review provides no clear evidence of benefit for preoperative showering or bathing with chlorhexidine over other wash products, to reduce surgical site infection. Efforts to reduce the incidence of nosocomial surgical site infection should focus on interventions where effect has been demonstrated.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Preoperative bathing or showering with skin antiseptics to prevent surgical site infection

Surgical site infection is a serious complication of surgery and is usually associated with increased length of hospital stay for the patient, and also higher hospital costs. The use of an antiseptic solution for preoperative bathing or showering is widely practiced in the belief that it will help to prevent surgical site infections from developing. This review identified seven trials, with over 10,000 patients, that tested skin antiseptics (chlorhexidine solution) against normal soap or no presurgical washing. The review of these trials did not show clear evidence that the use of chlorhexidine solution before surgery was better than other wash products at preventing surgical site infections from developing after surgery.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Bain ou douche pré-opératoire avec utilisation d'antiseptiques cutanés pour prévenir l'infection du site opératoire

Contexte

Les infections du site opératoire (ISO) sont des infections de plaies qui surviennent après des procédures invasives (chirurgicales). Afin d'éliminer les bactéries de la peau (la microflore), on lave habituellement celle-ci avec un produit antiseptique dans le cadre d'un bain ou d'une douche pré-opératoire. Il n'est pas évident que la réduction de la microflore cutanée fasse baisser l'incidence des infections du site opératoire.

Objectifs

Examiner les données relatives à l'utilisation d'antiseptiques dans le cadre d'un bain ou d'une douche pré-opératoire pour la prévention des infections nosocomiales du site opératoire.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette quatrième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (le 29 juin 2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library 2012, numéro 6), Ovid MEDLINE (de 2010 à la 3ème semaine de juin 2012) Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 27 juin 2012) Ovid EMBASE (de 2010 à la 25ème semaine de 2012), EBSCO CINAHL (de 1882 au 21 juin 2012) et dans les références bibliographiques d'articles.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés comparant une préparation antiseptique à des préparations non antiseptiques pour un lavage intégral (bain ou douche) effectué avant de subir une opération.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué les risques de biais et extrait des données. Des auteurs d'études ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats Principaux

Nous n'avons trouvé aucun nouvel essai à inclure dans cette quatrième mise à jour. Sept essais totalisant 10 157 participants ont été inclus. Quatre des essais inclus portaient sur trois groupes de comparaison. L'antiseptique utilisé dans tous les essais était du gluconate de chlorhexidine 4% (Hibiscrub / Riohex). Trois essais impliquant 7 791 participants avaient comparé la chlorhexidine à un placebo. En comparaison avec un placebo, le bain avec de la chlorhexidine n'avait pas entraîné une réduction statistiquement significative des ISO ; le risque relatif d'ISO (RR) était de 0,91 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,80 à 1,04). Lorsque cette comparaison a été limitée aux seuls essais de bonne qualité, le RR d'ISO était de 0,95 (IC à 95 % 0,82 à 1,10). Trois essais impliquant 1 443 participants avaient comparé un pain de savon à la chlorhexidine ; leur regroupement ne laissait pas apparaitre de différence dans le risque d'ISO (RR 1,02 ; IC à 95 % 0,57 à 1,84). Trois essais sur 1 192 patients avaient comparé le bain avec de la chlorhexidine à l'absence de lavage, une grande étude avait constaté une différence statistiquement significative en faveur du bain avec de la chlorhexidine (RR 0,36 ; IC à 95 % 0,17 à 0,79). Les plus petites études n'avaient trouvé aucune différence entre les patients qui s'étaient lavés avec de la chlorhexidine et ceux qui ne s'étaient pas lavés avant l'opération.

Conclusions des auteurs

Cette revue n'a pas fourni de preuve claire de l'avantage de la chlorhexidine sur les autres produits de lavage dans le cadre de la douche ou du bain préopératoire, pour ce qui concerne la réduction des infections du site opératoire. Les efforts visant à réduire l'incidence des infections nosocomiales du site opératoire devraient se concentrer sur des interventions dont l'effet a été démontré.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Bain ou douche pré-opératoire avec utilisation d'antiseptiques cutanés pour prévenir l'infection du site opératoire

Bain ou douche pré-opératoire avec utilisation d'antiseptiques cutanés pour prévenir l'infection du site opératoire

L'infection du site opératoire est une complication grave de la chirurgie qui est généralement associée à une durée d'hospitalisation accrue ainsi qu'à des coûts hospitaliers plus élevés. On utilise généralement une solution antiseptique lors d'un bain ou d'une douche pré-opératoire, présumant que cela aidera à prévenir le développement d'infections sur le site opératoire. Cette étude a identifié sept essais, totalisant plus de 10 000 patients, ayant comparé les antiseptiques cutanés (solution de chlorhexidine) au savon normal ou à l'absence de lavage préopératoire. La revue de ces essais n'a pas fourni de preuves claires que l'utilisation préopératoire d'une solution de chlorhexidine était préférable à celle d'autres produits de lavage pour prévenir le développement d'infections du site opératoire après l'opération.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 30th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français