This is not the most recent version of the article. View current version (28 JAN 2014)

Intervention Review

HMG CoA reductase inhibitors (statins) for kidney transplant recipients

  1. Sankar D Navaneethan1,*,
  2. Vlado Perkovic2,
  3. David W Johnson3,
  4. Sagar U Nigwekar4,
  5. Jonathan C Craig5,
  6. Giovanni FM Strippoli6

Editorial Group: Cochrane Renal Group

Published Online: 15 APR 2009

Assessed as up-to-date: 27 NOV 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD005019.pub3


How to Cite

Navaneethan SD, Perkovic V, Johnson DW, Nigwekar SU, Craig JC, Strippoli GFM. HMG CoA reductase inhibitors (statins) for kidney transplant recipients. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 2. Art. No.: CD005019. DOI: 10.1002/14651858.CD005019.pub3.

Author Information

  1. 1

    Glickman Urological and Kidney institute, Cleveland Clinic, Department of Nephrology and Hypertension, Cleveland, OH, USA

  2. 2

    The George Institute for International Health, Renal Division, Camperdown, NSW, Australia

  3. 3

    Princess Alexandra Hospital, Department of Nephrology, Woolloongabba, QLD, Australia

  4. 4

    University of Rochester School of Medicine and Dentistry, Rochester General Hospital, Rochester, NY, USA

  5. 5

    School of Public Health, The University of Sydney, Centre for Kidney Research, The Children's Hospital at Westmead, Westmead, NSW, Australia

  6. 6

    The Children's Hospital at Westmead, Centre for Kidney Research, Westmead, NSW, Australia

*Sankar D Navaneethan, Department of Nephrology and Hypertension, Glickman Urological and Kidney institute, Cleveland Clinic, Cleveland, OH, 44195, USA. navanes@ccf.org. sankardass@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 15 APR 2009

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (28 JAN 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Cardiovascular deaths account for the majority of deaths in kidney transplant recipients and dyslipidaemia contributes significantly to their cardiovascular disease. Statins are widely used in kidney transplant patients given their established benefits in the general population, however evidence favouring their use is lacking.

Objectives

To assess the benefits and harms of statin therapy on mortality and renal outcomes in kidney transplant recipients.

Search methods

We searched MEDLINE, EMBASE, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), and hand searched reference lists of articles and scientific proceedings.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) and quasi-RCTs comparing statins with placebo, no treatment or other statins in kidney transplant recipients.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed study quality and extracted data. Statistical analyses were performed using the random effects model after testing for heterogeneity. Results were expressed as mean difference (MD) for continuous outcomes (lipid parameters) and risk ratio (RR) for dichotomous outcomes (mortality, allograft rejection, liver enzymes, occurrence of rhabdomyolysis and study withdrawal) with 95% confidence intervals (CI).

Main results

Sixteen studies (3229 patients) comparing statins versus placebo (15) or another statin (1) were included. Compared to placebo, statins did not decrease all-cause mortality (14 studies: RR 1.30, 95% CI 0.54 to 3.12). Point estimates favoured statins in terms of cardiovascular mortality (13 studies: RR 0.68, 95% CI 0.46 to 1.03) and non-fatal cardiovascular events (1 study: RR 0.70, 95% CI 0.48 to 1.01), however the results were not statistically significant. Compared to placebo, the use of statins was associated with a significantly lower end of treatment average total cholesterol (10 studies: MD -42.33 mg/dL (1.26 mmol/L), 95% CI -53.02 to -31.64), LDL cholesterol (10 studies: MD -46.15 mg/dL (1.19 mmol/L), 95% CI -55.97 to -36.33) and triglycerides (10 studies: MD -25.46 mg/dL (0.26 mmol/L), 95% CI -33.95 to 16.9). There was no significant difference in the risk of acute rejection (5 studies: RR 0.61; 95% C.I.0.32 to 1.16.) No data on chronic rejection was available and no major toxicity was noted.

Authors' conclusions

Statins significantly reduced hyperlipidaemia and tended to reduce cardiovascular events in kidney transplant recipients, but no effect has yet been demonstrated for mortality outcomes. Most of the data was derived from one large long-term study. Considering the significant impact of statins on all-cause and cardiovascular mortality in the general and predialysis populations, more studies are needed in kidney transplant patients.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

HMG CoA reductase inhibitors (statins) for kidney transplant recipients

Kidney transplant recipients are at high risk of heart disease and dyslipidaemia further increases this risk. Statins have been shown to decrease cholesterol levels, cardiovascular events and mortality in the general population. The aim of this review was to investigate if a similar effect could be seen in kidney transplant patients. This review identified 16 studies enrolling 3229 patients. Compared to placebo, statins significantly reduced cholesterol and triglycerides, and tended to reduce cardiovascular events in kidney transplant recipients, but no effect has yet been demonstrated for mortality outcomes. Most of the data was derived from one large long-term study. Considering the significant impact of statins on all-cause and cardiovascular mortality in the general and predialysis populations, more studies are needed in kidney transplant patients. Adverse effects of statins were similar to that of placebo.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Inhibiteurs de réductase HMG CoA (statines) pour les receveurs de greffes de rein

Contexte

Les décès cardio-vasculaires constituent la majorité des décès chez les receveurs de greffes de rein et la dyslipidémie contribue considérablement à la maladie cardio-vasculaire. Les statines sont amplement utilisées chez les patients receveurs de greffes de rein en raison des bénéfices constatés auprès la population générale ; cependant, les preuves qui favorisent leur emploi sont inexistantes.

Objectifs

Évaluer les bénéfices et inconvénients de la thérapie de statines sur la mortalité et les résultats rénaux chez les receveurs de greffes de rein.

Stratégie de recherche documentaire

MEDLINE, EMBASE, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) ont été consultés et les listes de référence des articles et les procédures scientifiques ont été recherchées manuellement.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi-ECR comparant les statines au placebo, à aucun traitement ou à d'autres statines chez les receveurs de greffes de rein.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué indépendamment la qualité de l'étude et les données extraites. Les analyses statistiques ont été réalisées en utilisant le modèle à effets aléatoires après avoir testé l'hétérogénéité. Les résultats ont été exprimés sous la forme de différence moyenne (DM) pour les résultats continus (paramètres des lipides) et de risque relatif (RR) pour les résultats dichotomiques (mortalité, rejet de l'allogreffe, enzymes de foie, occurrence de la rhabdomyolyse et arrêts prématurés de l'étude) avec des intervalles de confiance (IC) à 95%.

Résultats Principaux

Seize études (3229 patients) comparant les statines au placebo (15) ou à une autre statine (1) ont été inclus. Comparées au placebo, les statines ne diminuèrent pas la mortalité toutes causes (14 études : RR 1,30, IC à 95% entre 0,54 et 3,12). Les estimations ponctuelles ont favorisé les statines en termes de mortalité cardio-vasculaire (13 études : RR de 0,68, IC à 95 % de 0,46 à 1,03) et d'épisodes cardio-vasculaires non fatals (1 étude : RR de 0,70, IC à 95 % de 0,48 à 1,01) ; cependant, ces résultats n'étaient pas significatifs d'un point de vue statistique. En comparaison au placebo, l'utilisation de statines était associée à une partie considérablement plus basse du cholestérol total moyen du traitement (10 études : DM -42,33 mg/dl (1,26 mmol/l), IC à 95 % de -53,02 à -31,64), cholestérol LDL (10 études : DM -46,15 mg/dl (1,19 mmol/l), IC à 95 % de -55,97 à -36,33) et triglycérides (10 études : DM -25,46 mg/dl (0,26 mmol/l), IC à 95 % de -33,95 à 16,9). Aucune différence significative s'est produite dans le risque de rejet aigu (5 études : RR 0,61 ; IC à 95 % de 0,32 à 1,16.) Aucune donnée n'était disponible sur le rejet chronique et aucune toxicité majeure n'a été détectée.

Conclusions des auteurs

Les statines ont considérablement réduit l'hyperlipidémie et présentent une tendance à réduire les épisodes cardio-vasculaires chez les receveurs de greffes de rein mais aucun effet n'a été démontré jusqu'à présent pour les résultats de la mortalité. La plupart des données proviennent d'une étude à long terme de grande envergure. Si l'on considère l'incidence significative des statines sur la mortalité cardio-vasculaire et la mortalité toutes causes chez la population générale et la population sous pré-dialyse, il en ressort qu'il est nécessaire de réaliser des études additionnelles chez les patients ayant reçu une greffe de rein.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Inhibiteurs de réductase HMG CoA (statines) pour les receveurs de greffes de rein

Inhibiteurs de réductase HMG CoA (statines) pour les receveurs de greffes de rein

Les receveurs de greffes de rein sont exposés à un risque plus élevé de maladies cardiaques et la dyslipidémie augmente davantage ce risque. On a observé que les statines diminuent les niveaux de cholestérol, les épisodes cardio-vasculaires et la mortalité chez la population générale. Le but de cette revue est de découvrir si un effet similaire pourrait se produire chez les patients qui ont reçu une greffe de rein. Cette revue a identifié 16 études impliquant 3229 patients. En comparaison au placebo, les statines ont considérablement réduit le cholestérol et les triglycérides et présentent une tendance à réduire les épisodes cardio-vasculaires chez les receveurs de greffes de rein mais aucun effet n'a été démontré jusqu'à présent pour les résultats de la mortalité. La plupart des données proviennent d'une étude à long terme de grande envergure. Si l'on considère l'incidence significative des statines sur la mortalité cardio-vasculaire et la mortalité toutes causes chez la population générale et la population sous pré-dialyse, il en ressort qu'il est nécessaire de réaliser des études additionnelles chez les patients ayant reçu une greffe de rein. Les effets indésirables des statines étaient similaires à ceux du placebo.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

HMG CoA還原酉每抑制劑用於腎臟移植患者的效用

心血管疾病為腎臟移植患者的主要死亡原因,而血脂肪異常是心血管疾病的重要因素。HMG CoA還原酉每抑制劑雖廣泛的使用於腎臟移植患者,但目前並無明確的證據支持其使用於腎臟移植患者的效用

目標

評估HMG CoA還原酉每抑制劑的治療對於腎臟移植患者的死亡率及移植腎的預後

搜尋策略

搜尋MEDLNE, EMBASE, Cochrane Central Register of Controlled Trials, conference proceedings及研究列出之參考文獻等資料

選擇標準

所有比較HMG CoA還原酉每抑制劑和安慰劑之隨機對照試驗 (randomised controlled trials, RCTs) 進行之研究文獻

資料收集與分析

由兩位作者獨立評估研究品質及資料。統計結果以平均差(MD)用來評估 continious 結果 (如血脂肪數據) ,相對危險性(RR)用來評估Dichotomous結果 (如死亡率,自體移植之排斥,肝功能,發生肌肉崩解及退出研究) ,且都有計算95% 信賴區間。

主要結論

共16篇研究(3229位患者)比較使用HMG CoA還原酉每抑制劑和安慰劑或其他Statin藥物。與安慰劑比較,HMG CoA還原酉每抑制劑並不會減少所有原因死亡率(14篇研究:RR 1.30, 95% CI 0.54 – 3.12)。有13篇研究文章指出使用HMG CoA還原脢抑制劑和安慰劑比較,可減少心血管死亡率 (RR 0.68, 95% CI 0.46 – 1.03) 以及非死亡之心血管事件,然而這些結果並沒有達到統計學上的意義。和安慰劑比較,HMG CoA還原脢抑制劑很明顯降低平均總膽固醇 (10篇文章: MD −42.33mg/dl, 95% CI: −53.02 – 31.64)、低密度膽固醇 (MD −46.15mg/dL, 95% CI: −55.97 – −36.33) 及三酸酐油脂(MD −25.46mg/dL, 95% CI:0.32 – 1.16)。對急性排斥而言,無統計學上明顯差異。而目前並無任何資料顯示對慢性排斥的影響。至少使用HMG CoA還原酉每抑制劑並無重大毒性或副作用。

作者結論

HMG CoA還原酉每抑制劑可降低高血脂,進而降低腎臟移植患者心血管疾病。但對於死亡率,目前並無資料定論。大部分的資料來源是來自於單一大型的長期研究。基於HMG CoA還原脢抑制劑對於一般患者及進入透析前的腎臟病患者可降低其所有原因及心血管疾病的死亡率,因此目前尚需更多研究資料來證實是否HMG CoA還原酉每抑制劑對於腎臟移植患者是有益處的

翻譯人

本摘要由馬偕醫院黃筱雯翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

腎臟移植患者為心臟疾病的高危險群,而高血脂會增加此危險性。對於一般患者,HMG CoA還原酉每抑制劑可降低膽固醇,心血管疾病及死亡率。本篇文章的目的在研究對於腎臟移植患者是否有相同的效果。本篇文章共收錄16篇研究(3229患者),比較HMG CoA還原脢抑制劑和安慰劑,發現前者能降低膽固醇及三酸酐油脂,降低腎臟移植患者之心血管疾病,但對於死亡率目前則無定論。然而大部分的資料來源是來自於單一大型的長期研究,有鑑於HMG CoA還原酉每抑制劑對於一般患者及進入透析前的腎臟病患者可降低其所有原因及心血管疾病的死亡率,,因此因此目前尚需更多研究資料來證實是否HMG CoA還原酉每抑制劑對於腎臟移植患者是有益處的。和安慰劑比較,使用HMG CoA還原酉每抑制劑之副作用是類似的。