Intervention Review

Anticonvulsants for alcohol withdrawal

  1. Silvia Minozzi*,
  2. Laura Amato,
  3. Simona Vecchi,
  4. Marina Davoli

Editorial Group: Cochrane Drugs and Alcohol Group

Published Online: 17 MAR 2010

Assessed as up-to-date: 29 DEC 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD005064.pub3


How to Cite

Minozzi S, Amato L, Vecchi S, Davoli M. Anticonvulsants for alcohol withdrawal. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 3. Art. No.: CD005064. DOI: 10.1002/14651858.CD005064.pub3.

Author Information

  1. ASL RM/E, Department of Epidemiology, Rome, Italy

*Silvia Minozzi, Department of Epidemiology, ASL RM/E, Via di Santa Costanza, 53, Rome, 00198, Italy. minozzi.silvia@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (conclusions changed)
  2. Published Online: 17 MAR 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Alcohol abuse and dependence represents a most serious health problem worldwide with major social, interpersonal and legal interpolations. Besides benzodiazepines, anticonvulsants are often used for the treatment of alcohol withdrawal symptoms. Anticonvulsants drugs are indicated for the treatment of alcohol withdrawal syndrome, alone or in combination with benzodiazepine treatments. In spite of the wide use, the exact role of the anticonvulsants for the treatment of alcohol withdrawal has not yet bee adequately assessed.

Objectives

To evaluate the effectiveness and safety of anticonvulsants in the treatment of alcohol withdrawal.

Search methods

We searched Cochrane Drugs and Alcohol Group' Register of Trials (December 2009), PubMed,  EMBASE,  CINAHL (1966 to December 2009), EconLIT (1969 to December 2009). Parallel searches on web sites of health technology assessment and related agencies, and their databases.

Selection criteria

Randomized controlled trials (RCTs) examining the effectiveness, safety and overall risk-benefit of anticonvulsants in comparison with a placebo or other pharmacological treatment. All patients were included regardless of age, gender, nationality, and outpatient or inpatient therapy.

Data collection and analysis

Two authors independently screened and extracted data from studies.

Main results

Fifty-six studies, with a total of 4076 participants, met the inclusion criteria. Comparing anticonvulsants with placebo, no statistically significant differences for the six outcomes considered.

Comparing anticonvulsant versus other drug, 19 outcomes considered, results favour anticonvulsants only in the comparison carbamazepine versus benzodiazepine (oxazepam and lorazepam) for  alcohol withdrawal symptoms (CIWA-Ar score): 3 studies, 262 participants, MD -1.04 (-1.89 to -0.20),  none of the other comparisons reached statistical significance.

Comparing different anticonvulsants no statistically significant differences in the two outcomes considered.

Comparing anticonvulsants plus other drugs versus other drugs (3 outcomes considered), results from one study, 72 participants, favour paraldehyde plus chloral hydrate versus chlordiazepoxide, for the severe-life threatening side effects, RR 0.12 (0.03 to 0.44).

Authors' conclusions

Results of this review do not provide sufficient evidence in favour of anticonvulsants for the treatment of AWS. There are some suggestions that carbamazepine may actually be more effective in treating some aspects of alcohol withdrawal when compared to benzodiazepines, the current first-line regimen for alcohol withdrawal syndrome. Anticonvulsants seem to have limited side effects, although adverse effects are not rigorously reported in the analysed trials.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Anticonvulsants for alcohol withdrawal syndrome

There are limited data on anticonvulsants versus placebo for alcohol withdrawal syndrome, while comparisons with other drugs show no clear differences.

This Cochrane review summarizes evidence from forty-eight randomised controlled trials evaluating the effectiveness and safety of anticonvulsants in the treatment of alcohol withdrawal symptoms. There are limited data comparing anticonvulsants versus placebo and no clear differences between anticonvulsants and other drugs in the rates of therapeutic success. Data on safety outcomes are sparse and fragmented. There is a need for larger, well-designed studies in this field.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Anticonvulsifs pour le sevrage alcoolique

Contexte

La consommation abusive et la dépendance à l'alcool sont des problèmes sanitaires graves à l'échelle mondiale avec des interpolations sociales, interpersonnelles et juridiques. Outre les benzodiazépines, les anticonvulsifs sont fréquemment utilisés pour le traitement des symptômes du sevrage alcoolique. Les anticonvulsifs sont préconisés pour le traitement du syndrome de sevrage alcoolique, seuls ou combinés à des traitements par benzodiazépines. Malgré une utilisation courante, le rôle exact des anticonvulsifs pour le traitement du sevrage alcoolique n'a pas encore été correctement évalué.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et la tolérance des anticonvulsifs pour le traitement du sevrage alcoolique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur les drogues et l'alcool (décembre 2009), PubMed, EMBASE, CINAHL (de 1966 à décembre 2009), EconLIT (de 1969 à décembre 2009). Des recherches parallèles ont été effectuées dans les sites Web d'agences d'évaluation des technologies de la santé et d'agences associées, ainsi que dans leurs bases de données.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés (ECR) examinant l'efficacité, la tolérance et le rapport risques-effets bénéfiques global des anticonvulsifs par rapport à un placebo ou à un autre traitement pharmacologique. Tous les patients étaient inclus, sans tenir compte de l'âge, du sexe, de la nationalité et de l'administration du traitement en hôpital ou ambulatoire.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment analysé et extrait des données provenant des études.

Résultats Principaux

Cinquante-six études, totalisant 4 076 participants, répondaient aux critères d'inclusion. En comparant les anticonvulsifs à un placebo, aucun différence statistiquement significative n'a été observée pour les six critères de jugement pris en compte.

En comparant les anticonvulsifs à un autre médicament, 19 critères de jugement ont été pris en compte, les résultats favorisent les anticonvulsifs uniquement dans la comparaison de la carbamazépine aux benzodiazépines (oxazépam et lorazépam) pour le traitement des symptômes de sevrage alcoolique (score CIWA-Ar) : 3 études, 262 participants, DM - 1,04 (- 1,89 à - 0,20), aucune des autres comparaisons n'a atteint une signification statistique.

En comparant différents anticonvulsifs, aucune différence statistiquement significative n'a été observée pour les deux critères de jugement pris en compte.

En comparant les anticonvulsifs administrés en complément d'autres médicaments à d'autres médicaments (3 critères de jugement pris en compte), les résultats issus d'une seule étude de 72 participants favorisaient le paraldéhyde administré en complément de l'hydrate de chlorate par rapport à la chlordiazépoxide, en termes d'effets secondaires graves et mortels, RR 0,12 (0,03 à 0,44).

Conclusions des auteurs

Les résultats de la présente revue fournissent des preuves insuffisantes en faveur des anticonvulsifs pour le traitement du syndrome de sevrage alcoolique. Il existe des suggestions selon lesquelles la carbamazépine peut être plus efficace pour le traitement de certains aspects du sevrage alcoolique par rapport aux benzodiazépines, le schéma posologique de première ligne actuellement préconisé pour le traitement du syndrome de sevrage alcoolique. Les anticonvulsifs semblent avoir des effets secondaires limités, bien que les effets indésirables ne soient pas rigoureusement signalés dans les essais analysés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Anticonvulsifs pour le sevrage alcoolique

Anticonvulsifs prescrits en cas de syndrome de sevrage alcoolique

Il existe des données limitées comparant des anticonvulsifs à un placebo en cas de syndrome de sevrage alcoolique, alors que les comparaisons réalisées avec d'autres médicaments ne montrent aucune différence claire.

La présente revue Cochrane récapitule les preuves issues de quarante-huit essais contrôlés randomisés évaluant l'efficacité et la tolérance des anticonvulsifs pour le traitement des symptômes du sevrage alcoolique. Il existe des données limitées comparant les anticonvulsifs à un placebo et aucune différence claire entre les anticonvulsifs et d'autres médicaments n'a été observée au niveau des taux de réussite thérapeutique. Les données concernant les critères de tolérance sont rares et fragmentées. D'autres études de taille plus grande et bien conçues devront être réalisées à ce sujet.

Notes de traduction

La présente revue est une mise à jour importante d'une version antérieure (Polycarpou 2005). Les auteurs de la première version ne sont pas intéressés de mettre à jour cette revue qui modifiera l'auteur d'origine.

Traduit par: French Cochrane Centre 4th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

抗痙攣劑用於治療酒精戒斷

酒精濫用與依賴性是一項全世界最嚴重的健康問題,有重大的社會,人際與法律問題。除了benzodiazepines,抗痙攣劑通常被用來治療酒精戒斷症狀。單一的抗痙攣劑藥物或合併benzodiazepine療法被用來治療酒精戒斷症狀。儘管廣泛使用,抗痙攣劑用於治療酒精戒斷症狀的確切角色尚未被適當地評估。

目標

評估抗痙攣劑治療酒精戒斷的效果與安全性。

搜尋策略

我們檢索Cochrane Drugs and Alcohol Group’ Register of Trials (2009年12月),PubMed,EMBASE,CINAHL (1966至2009年12月),EconLIT (1969至2009年12月)。同時檢索健康技術評估與相關機構的網站及其資料庫。

選擇標準

評估抗痙攣劑對照於安慰劑或其他藥物學治療的效果,安全性與總風險效益的隨機對照試驗(Randomized controlled trials (RCTs))。不論年齡,性別,國家與門診或住院治療,納入所有的病患。

資料收集與分析

兩名作者分別檢閱並摘錄研究的資料。

主要結論

56篇研究符合納入標準,共4076名研究對象。比較抗痙攣劑與安慰劑的結果,六項考慮的結果沒有統計顯著差異。比較抗痙攣劑與其他藥物的結果,考量的19項結果中,只有在比較carbamazepine與benzodiazepine(oxazepam與lorazepam)對於酒精戒斷症狀時結果偏好抗痙攣劑(CIWAAr分數):3篇共包含262名研究對象的研究顯示MD為−1.04 (−1.89至−0.20),沒有其他的比較組達到統計顯著性。比較不同的抗痙攣劑時,考量的兩項結果沒有達到統計顯著差異。比較抗痙攣劑合併其他藥物對照其他藥物時(考量3項結果),一篇包含72名研究對象的研究顯示,相較於chlordiazepoxide,對於嚴重威脅生活的副作用的結果偏好paraldehyde合併chloral hydrate,RR為0.12 (0.03至0.44)。

作者結論

這篇回顧的結果並未提供足夠的證據證明贊成使用抗痙攣劑治療AWS。有人認為相較於目前用來治療酒精戒斷症狀的第一線療法benzodiazepines,實際上carbamazepine也許對於治療酒精戒斷症狀的某些方面較為有效。雖然分析的試驗並未嚴謹的報告不良效果,但抗痙攣劑似乎有些許的副作用。

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院金沁琳翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

抗痙攣劑用於治療酒精戒斷症狀:抗痙攣劑對照安慰劑用於治療酒精戒斷症狀的資料有限,但與其他藥物的比較後顯示沒有明顯的差異。這篇考科藍回顧總結了48篇評估抗痙攣劑治療酒精戒斷症狀之效果與安全性的隨機對照試驗的證據。比較抗痙攣劑對照安慰劑的資料有限,且抗痙攣劑與其他藥物間的治療成功率沒有明顯差異。有關安全性結果的資料分散且不完整。該研究領域需要大型,設計良好的研究。