Get access

Tiagabine in the maintenance treatment of bipolar disorder

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Tiagabine, an anticonvulsant, has been reported to have efficacy in prophylactic treatment of bipolar disorder in case reports and in case series.

Objectives

To assess the efficacy and acceptability of tiagabine, relative to placebo, and other agents in the prevention or attenuation, or both, of episodes of bipolar disorder in adults. The efficacy and acceptability of tiagabine were considered in terms of mood symptoms, mortality, general health, social functioning, adverse effects and overall acceptability to participants.

Search methods

The Cochrane Collaboration Depression, Anxiety and Neurosis review group's specialised register (CCDANCTR-Studies and CCDANCTR-References) was searched to April 2012. This register contains relevant randomised controlled trials from: The Cochrane Library (all years), EMBASE (1974 to date), MEDLINE (1950 to date) and PsycINFO (1967 to date). Reference lists of relevant papers and major textbooks of affective disorder were examined. Authors, other experts in the field and pharmaceutical companies were contacted for knowledge of suitable published or unpublished trials. Specialist journals and conference proceedings were handsearched.

Selection criteria

Randomised controlled trials of tiagabine versus placebo, alternative mood stabilisers or antipsychotics, for the maintenance treatment of bipolar disorder in adults, male and female, aged 18 to 74 years.

Data collection and analysis

Data were to be extracted from the original reports of included studies independently by two authors. The main outcomes to be assessed were:

(1) the efficacy of tiagabine treatment in preventing or attenuating further episodes of bipolar disorder, including its efficacy in rapid cycling disorder;
(2) the acceptability of tiagabine treatment to participants;
(3) the prevalence of side effects; and
(4) mortality, if any, on tiagabine treatment.

Outcomes concerning relapse or recurrence were to be analysed excluding data from studies using discontinuation protocols, which were to be analysed separately. Subgroup analyses were to be performed to examine the effects of tiagabine treatment in rapid cycling bipolar disorder and previous mood stabiliser non-responders. Data were to be analysed using Review Manager 5.

Main results

No randomised controlled trials of tiagabine in the maintenance treatment of bipolar disorder were found.

Authors' conclusions

There is an insufficient methodologically rigorous evidence base to draw any conclusions regarding the use of tiagabine in the maintenance treatment of bipolar disorder. There is a need for randomised controlled trials examining the therapeutic potential of this agent in bipolar disorder. There have been some reports of syncope or seizures, or both, when tiagabine has been used for the acute treatment of mania. It needs to be established if such adverse effects occur in the maintenance phase as well.

Résumé scientifique

Tiagabine in the maintenance treatment of bipolar disorder

Contexte

D’après des études de cas et de séries de cas, la tiagabine, un anticonvulsif, serait efficace pour le traitement prophylactique de troubles bipolaires.

Objectifs

Évaluer l’efficacité et l’acceptabilité de la tiagabine, par rapport à un placebo et d’autres agents, afin de prévenir et/ou d’atténuer les épisodes de troubles bipolaires chez les adultes. L’efficacité et l’acceptabilité de la tiagabine étaient évaluées au niveau des symptômes de l’humeur, de la mortalité, de la santé générale, du fonctionnement social, des effets indésirables et de l’acceptabilité globale des participants.

Stratégie de recherche documentaire

Les registres spécialisés du groupe de revue de la Collaboration Cochrane sur la dépression, l’anxiété et la névrose (études CCDANCTR et références CCDANCTR) ont fait l’objet de recherches jusqu’à avril 2012. Ces registres contiennent les essais contrôlés randomisés pertinents issus de :The Cochrane Library (toutes les années jusqu’à la date actuelle), EMBASE (1974 jusqu’à la date actuelle), MEDLINE (1950 jusqu’à la date actuelle) et PsycINFO (1967 jusqu’à la date actuelle). Les listes bibliographiques des documents pertinents et les manuels de référence des troubles affectifs ont été consultés. Les auteurs, d’autres experts dans le domaine et les laboratoires pharmaceutiques ont été contactés afin d’obtenir des informations sur des essais publiés ou non publiés. Les journaux spécialisés et les actes de congrès ont fait l’objet de recherches manuelles..

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés portant sur la tiagabine versus placebo, stabilisateurs d’humeur alternative ou antipsychotiques, pour le traitement d’entretien des troubles bipolaires chez les adultes, hommes et femmes, âgés de 18 à 74 ans..

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait de façon indépendante les données de rapports originaux issus des études incluses. Les critères de jugementprincipaux évalués étaient :

(1) l’efficacité du traitement à base de tiagabine pour la prévention ou l’atténuation d’autres épisodes de troubles bipolaires, y compris son efficacité au niveau des troubles à cycles rapides ;
l’acceptabilité du traitement à base de tiagabine chez les participants ;
(3) la prévalence des effets secondaires ; et
(4) la mortalité, le cas échéant, suite à un traitement à base de tiagabine.

Les résultats concernant les rechutes ou les récidives ont été analysés, en excluant les données issues d’études utilisant des protocoles d’arrêt qui devaient être analysées séparément. Des analyses en sous-groupes ont été réalisées afin d’examiner les effets du traitement à base de tiagabine sur les troubles bipolaires à cycles rapides et sur les sujets non répondants aux stabilisateurs d’humeur. Ces données ont été analysées avec Review Manager 5.

Résultats principaux

Aucun essai contrôlé randomisé portant sur la tiagabine pour le traitement d’entretien des troubles bipolaires n’a été trouvé.

Conclusions des auteurs

La rigueur méthodologique est insuffisante pour fournir des preuves permettant de tirer des conclusions sur l’utilisation de la tiagabine pour le traitement d’entretien des troubles bipolaires. Des essais contrôlés randomisés examinant le potentiel thérapeutique de cet agent pour le traitement de troubles bipolaires doivent être effectués. Certains rapports signalent des syncopes et/ou des crises épileptiques suite à l’utilisation de la tiagabine pour le traitement aigu de la manie. Il est nécessaire de définir si des effets indésirables se produisent également dans la phase d’entretien.

Plain language summary

Tiagabine in the maintenance treatment of bipolar disorder

People with bipolar disorder suffer from repeated episodes of severe mood disturbance. These can vary from mania to severe depression.  Sometimes manic and depressive symptoms can occur at the same time. Episodes may also fluctuate frequently, so-called 'rapid cycling'. Periods of normal mood and function may occur in between these episodes, but this is not always the case.

Medications are used to treat these mood episodes and to prevent their recurrence. Tiagabine could be one such medication. Currently, it is only licensed for the treatment of epilepsy. Patients with epilepsy appear to tolerate tiagabine relatively well. However, the following adverse effects have been reported: dizziness, tiredness, sleepiness and incomplete seizure control.

This systematic review investigated the efficacy and acceptability of tiagabine compared to placebo and other mood stabilisers in the maintenance treatment of bipolar disorder. No randomised controlled trials were found. Currently, there is insufficient evidence on which to base any conclusions regarding the use of tiagabine in the maintenance phase of bipolar disorder, either in monotherapy or as an adjunctive treatment. There is a need for randomised controlled trials examining the efficacy and acceptability of tiagabine in the maintenance treatment of bipolar disorder.

Résumé simplifié

Tiagabine pour le traitement d’entretien des troubles bipolaires

Les personnes atteintes de troubles bipolaires souffrent d’épisodes répétés liés à de graves perturbations de l’humeur, pouvant aller de la manie à une dépression grave. Il arrive parfois que des symptômes maniaques et dépressifs se manifestent simultanément. Ces épisodes peuvent aussi fluctuer fréquemment et portent le nom de « cycles rapides ». Des périodes d’humeur et de fonction normales peuvent s’intercaler entre ces épisodes, mais ce n’est pas toujours le cas.

Des médicaments sont utilisés pour traiter ces épisodes d’humeur et prévenir leur récidive. La tiagabine pourrait en faire partie. À l’heure actuelle, elle est uniquement homologuée pour le traitement de l’épilepsie. Il semble que les patients souffrant d’épilepsie tolèrent plutôt bien la tiagabine. Toutefois, les effets indésirables suivants ont été signalés : étourdissements, fatigue, somnolence et contrôle partiel des crises épileptiques.

Cette revue systématique a examiné l’efficacité et l’acceptabilité de la tiagabine par rapport à celle d’un placebo et d’autres stabilisateurs d’humeur pour le traitement d’entretien des troubles bipolaires. Aucun essai contrôlé randomisé n’a été trouvé. À l’heure actuelle, les preuves sont insuffisantes pour tirer des conclusions sur l’utilisation de la tiagabine lors de la phase d’entretien de troubles bipolaires dans le cadre d’une monothérapie ou d’un traitement d’appoint. Des essais contrôlés randomisés examinant l’efficacité et l’acceptabilité de la tiagabine dans le traitement d’entretien des troubles bipolaires doivent être effectués

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Laienverständliche Zusammenfassung

Tiagabin in der Erhaltungstherapie bei bipolaren Störungen

Menschen mit einer bipolaren Störung leiden unter wiederholten Episoden von schweren Stimmungsstörungen. Diese können von Manie bis zu schwerer Depression reichen.Manchmal können manische und depressive Symptome gleichzeitig auftreten. Die Episoden können auch häufig kommen und gehen, sogenanntes "Rapid Cycling". Eine normale Stimmung und normale Fähigkeiten können zwischen den Episoden bestehen, aber das ist nicht immer der Fall.

Es werden Medikamente eingesetzt, um diese Stimmungs-Episoden zu behandeln und das Wiederauftreten zu verhindern. Tiagabin könnte ein solches Medikament sein. Derzeit ist es nur für die Behandlung von Epilepsie zugelassen. Patienten mit Epilepsie scheinen Tiagabin relativ gut zu vertragen. Allerdings wurde über folgende Nebenwirkungen berichtet: Schwindel, Müdigkeit, Schläfrigkeit und unvollständige Kontrolle von Anfällen.

Diese systematische Übersichtsarbeit untersuchte die Wirksamkeit und Akzeptanz von Tiagabin im Vergleich zu Placebo und anderen Stimmungsstabilisatoren in der Erhaltungstherapie von bipolaren Störungen. Es konnten keine randomisierten kontrollierten Studien gefunden werden. Derzeit gibt es keine ausreichende Evidenz, auf die irgendwelche Schlussfolgerungen in Bezug auf den Einsatz von Tiagabin in der Erhaltungstherapie von bipolaren Störungen basiert werden können - weder als Monotherapie (Behandlung nach einem einzigen Therapieprinzip) noch als Zusatztherapie. Es besteht ein Bedarf an randomisierten kontrollierten Studien, welche die Wirksamkeit und die Akzeptanz von Tiagabin in der Erhaltungstherapie von bipolaren Störungen untersuchen.

Anmerkungen zur Übersetzung

C. Heidt, Koordination durch Cochrane Schweiz