Intervention Review

Psychotropic analgesic nitrous oxide for alcoholic withdrawal states

  1. Mark Alfred Gillman1,*,
  2. Frederick Lichtigfeld2,
  3. Taryn Young3

Editorial Group: Cochrane Drugs and Alcohol Group

Published Online: 18 APR 2007

Assessed as up-to-date: 27 DEC 2006

DOI: 10.1002/14651858.CD005190.pub2


How to Cite

Gillman MA, Lichtigfeld F, Young T. Psychotropic analgesic nitrous oxide for alcoholic withdrawal states. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 2. Art. No.: CD005190. DOI: 10.1002/14651858.CD005190.pub2.

Author Information

  1. 1

    S.A.Brain Research Institute, Substance abuse, Johannesburg, Gauteng, South Africa

  2. 2

    Brain Research Institute, Substance Abuse, Johannesburg, Gauteng, South Africa

  3. 3

    Medical Research Council, South African Cochrane Centre, Tygerberg, South Africa

*Mark Alfred Gillman, Substance abuse, S.A.Brain Research Institute, 6 Campbell, Johannesburg, Gauteng, 2090, South Africa. mag@iafrica.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 APR 2007

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Alcoholism is a global problem with 5-10% of the world's population demonstrating alcohol-related diseases. One of the most severe consequences of alcohol dependence is the withdrawal syndrome, for which benzodiazepines are the most popular current treatment. An alternative method to benzodiazepine employs psychotropic analgesic nitrous oxide (PAN).

Objectives

To assess the effects of PAN for treating alcohol withdrawal states

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library Issue 2, 2005), MEDLINE, EMBASE, CINAHL (all to May 2005). We scanned Internet web sites, reference lists of relevant articles and abstracts of the international Conferences on Alcoholism. We contacted researchers in the field and industry to identify unpublished trials. No language and publication restrictions.

Selection criteria

Randomised controlled trials including voluntary participants dependent on alcohol. PAN was compared to oxygen and/or benzodiazepine regimens.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed the methodological quality of the trials and extracted data.

Main results

Five studies, 212 participants, were included. PAN showed improvement of symptoms (RR 1.35; 95% CI 1.01 to 1.79), of the amount and duration of sedative medication and of psychomotor function (WMD -8.71; 95% CI -13.71 to -3.71). At one hour post intervention, no significant differences were found for depression (WMD -2.40; 95% CI -8.70 to 3.89) and anxiety (WMD -3.70; 95% CI -10.53 to 3.12). None of the included studies reported any significant adverse effects of any treatment.

Authors' conclusions

Results indicate that PAN may be an effective treatment of the mild to moderate alcoholic withdrawal state. The rapidity of the therapeutic effect of PAN therapy coupled with the minimal sedative requirements, may enable patients to enter the psychological treatment phase more quickly than those on sedative regimens, accelerating the patients recovery. Our review does not provide strong evidence due to the small sample sizes of the included trials. Neither does the review indicate any causes for concern that PAN is more harmful than the benzodiazepines. Clinicians wishing to use PAN may initially wish to do so within trial settings.
Further high quality trials should be done to confirm these findings and to investigate whether the PAN therapy has fewer adverse effects than other treatments for the alcohol withdrawal states. Studies to investigate the possible cost-effectiveness of PAN by reducing costly hospital admissions and decreasing post administration supervision also need to be performed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Psychotropic analgesic nitrous oxide for alcoholic withdrawal states

Alcoholism is a global problem with approximately 5-10% of the world's population demonstrating alcohol-related diseases. One of the most severe consequences of alcohol dependence is the withdrawal syndrome. This review assessed the effects of psychotropic analgesic nitrous oxide (PAN) in treating alcohol withdrawal. All trials were conducted in in-patient settings although PAN is also administered in outpatient settings. The review found that PAN is as effective as sedatives for managing mild to moderate alcohol withdrawal states. Nonetheless, it does not provide strong evidence in favour of the benefits or harms of using PAN over sedatives in managing acute alcohol withdrawal. Further high quality trials should be done before these findings can be confirmed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Oxyde nitrique analgésique psychotrope pour les états de sevrage alcoolique

Contexte

L'alcoolisme est un problème mondial et les maladies liées à l'alcool touchent environ 5 à 10 % de la population mondiale. L'une des conséquences les plus graves liées à l'alcoolo-dépendance est le syndrome de sevrage, contre lequel les benzodiazépines sont le traitement le plus utilisé à l'heure actuelle. Une méthode alternative aux benzodiazépines utilise l'oxyde nitrique analgésique psychotrope (ONAP).

Objectifs

Évaluer les effets de l'ONAP pour le traitement des états du sevrage alcoolique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, numéro 2, 2005), MEDLINE, EMBASE, CINAHL (tous jusqu'à mai 2005). Nous avons consulté les sites Internet, les listes bibliographiques des articles pertinents, ainsi que les résumés de conférences internationales sur l'alcoolisme. Nous avons contacté des chercheurs dans le domaine et dans le secteur industriel afin d'identifier des essais non publiés. Aucune restriction de langue ou de publication n'a été appliquée.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés incluant des participants alcoolo-dépendants volontaires. L'ONAP était comparé à l'oxygène et/ou à des schémas posologiques de benzodiazépines.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données.

Résultats Principaux

Cinq études, 212 participants, ont été inclus. L'ONAP montrait une amélioration des symptômes (RR 1,35 ; IC à 95 % 1,01 à 1,79), de la posologie et de la durée du médicament sédatif, ainsi que de la fonction psychomotrice (DMP - 8,71 ; IC à 95 % - 13,71 à - 3,71). Une heure après l'intervention, aucune différence significative n'a été trouvée pour les cas de dépression (DMP - 2,40 ; IC à 95 % - 8,70 à 3,89) et d'anxiété (DMP - 3,70 ; IC à 95 % - 10,53 à 3,12). Aucune des études incluses n'a signalé d'effets indésirables significatifs liés à l'un des traitements.

Conclusions des auteurs

Les résultats indiquent que l'ONAP peut être un traitement efficace de l'état de sevrage alcoolique léger à modéré. La rapidité de l'effet thérapeutique du traitement par ONAP, associée aux exigences sédatives minimales, peut permettre aux patients d'entamer plus rapidement la phase de traitement psychologique par rapport à ceux suivant des schémas posologiques sédatifs, ce qui accélère la guérison des patients. Notre revue ne fournit pas de preuves probantes en raison de la taille d'échantillon réduite des essais inclus. Notre revue ne mentionne pas non plus les sources de préoccupations selon lesquelles l'ONAP serait plus dangereux que les benzodiazépines. Les cliniciens souhaitant administrer de l'ONAP peuvent initialement le faire dans le cadre d'un essai.
D'autres essais de bonne qualité sont nécessaires pour confirmer ces résultats et examiner si un traitement par ONAP présente moins d'effets indésirables que d'autres traitements pour les états de sevrage alcoolique. Des études sont également nécessaires pour examiner un éventuel rapport coût-efficacité de l'ONAP en réduisant le nombre d'hospitalisations onéreuses et en diminuant la supervision après son administration.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Oxyde nitrique analgésique psychotrope pour les états de sevrage alcoolique

Oxyde nitrique analgésique psychotrope pour les états de sevrage alcoolique

L'alcoolisme est un problème mondial et les maladies liées à l'alcool touchent environ 5 à 10 % de la population mondiale. L'une des conséquences les plus graves de l'alcoolo-dépendance est le syndrome de sevrage. La présente revue a évalué les effets de l'oxyde nitrique analgésique psychotrope (ONAP) pour le traitement du sevrage alcoolique. Tous les essais ont été réalisés en milieu hospitalier, bien que l'ONAP soit aussi administré en milieu ambulatoire. La revue a mis en lumière le fait que l'ONAP est aussi efficace que les sédatifs pour la prise en charge des états de sevrage alcoolique légers à modérés. Toutefois, elle ne fournit pas de preuves probantes concernant les effets bénéfiques ou les dangers liés à l'administration d'ONAP par rapport aux sédatifs pour la prise en charge du sevrage alcoolique aigu. D'autres essais de bonne qualité sont nécessaires avant que ces résultats puissent être confirmés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 31st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

以具治療精神症狀、鎮痛效果的氧化亞氮治療酒精戒斷狀態

酒精中毒(Alcoholism)是一個全球性問題,酒精相關疾病約占5 – 10%世界人口。酒精依賴最嚴重的結果之一就是戒斷症狀,苯二氮平類(Benzodiazepines)藥品是目前最常用的,替代方法則是以具治療精神症狀、鎮痛效果的氧化亞氮(nitrous oxide, PAN)治療。

目標

評估PAN治療酒精戒斷症狀的效果。

搜尋策略

我們搜尋考科藍控制試驗註冊中心(The Cochrane Library Issue 2, 2005年),MEDLINE、EMBASE、CINAHL(全至2005年5月)。我們掃描網際網路、文章的參考資料、酒精中毒相關的國際會議摘要,在領域和工業與研究人員聯繫鑑定未發表過的臨床試驗。連絡此領域及工業的研究者確認未刊登的試驗,搜尋時未限制語言和出版品。

選擇標準

隨機控制試驗包括酒精依賴的自願參加者。PAN與氧氣和/或苯二氮平類療程相較。

資料收集與分析

兩名作者獨立評價臨床試驗的方法學品質並且選出數據。

主要結論

5項研究,212個參加者,包括PAN顯示症狀的改進(RR 1.35; 95% CI 1.01至 1.79),鎮靜藥物療法和精神動作功能的數量和持續時間(WMD8.71;95%CI13.71至−3.71)。在一個小時介入後,憂鬱(WMD2.40;95% 3.89至−8.70 CI)和焦慮(−3.70 WMD;95% CI10.53至3.12)都沒有明顯差異。研究中沒有通報任何重大的副作用。

作者結論

結果指出PAN治療輕到中度酒精戒斷症狀可能是有效的。PAN治療搭配最低鎮靜需求,可能較那些鎮靜療程更迅速使病患能夠進入心理治療階段,加速病患痊癒。由於納入的試驗規模小,我們的綜述不提供強的證據,PAN所造成的害處不多於苯二氮平類,亦不值得關注;臨床醫師希望能使用PAN能同試驗單位內般,更高品質的試驗應執行,以便確認PAN治療較其他治療酒精戒斷症狀的療法之不良反應較少。降低住院花費及減少住院後的監視等經濟效益的研究亦值得進行。

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院毛志民翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

酒精中毒是一個全球性問題,酒精相關疾病約占5 – 10%世界人口。酒精依賴最嚴重的結果之一就是戒斷症狀,本綜述評估具治療精神症狀、鎮痛效果的氧化亞氮治療酒精戒斷症狀的效果。雖然PAN也可用於門診單位,但所有試驗都是用於住院患者;本綜述發現對於輕至中度酒精戒斷症狀者,PAN與鎮靜劑ㄧ樣有效。並未提供強的證據贊成使用PAN處理急性酒精戒斷的優或劣勝過鎮定劑,在這些發現確認前,更高品質的試驗應該做。