Intervention Review

Normobaric and hyperbaric oxygen therapy for migraine and cluster headache

  1. Michael H Bennett1,*,
  2. Christopher French2,
  3. Alexander Schnabel3,
  4. Jason Wasiak4,
  5. Peter Kranke5

Editorial Group: Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group

Published Online: 16 JUL 2008

Assessed as up-to-date: 6 MAY 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD005219.pub2

How to Cite

Bennett MH, French C, Schnabel A, Wasiak J, Kranke P. Normobaric and hyperbaric oxygen therapy for migraine and cluster headache. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 3. Art. No.: CD005219. DOI: 10.1002/14651858.CD005219.pub2.

Author Information

  1. 1

    Prince of Wales Hospital, Department of Anaesthesia, Randwick, NSW, Australia

  2. 2

    Prince of Wales Hospital, Department of Neurology, Randwick, NSW, Australia

  3. 3

    University Hospital Münster, Department of Anesthesiology and Intensive Care, Münster, Nordrhein Westfalen, Germany

  4. 4

    The Alfred Hospital, Victorian Adult Burns Service, Melbourne, Victoria, Australia

  5. 5

    University of Würzburg, Department of Anaesthesiology, Würzburg, Germany

*Michael H Bennett, Department of Anaesthesia, Prince of Wales Hospital, Barker Street, Randwick, NSW, 2031, Australia. m.bennett@unsw.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 JUL 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Migraine and cluster headaches are severe and disabling. Migraine affects up to 18% of women, while cluster headaches are much less common (0.2% of the population). A number of acute and prophylactic therapies are available. Hyperbaric oxygen therapy (HBOT) is the therapeutic administration of 100% oxygen at environmental pressures greater than one atmosphere, while normobaric oxygen therapy (NBOT) is oxygen administered at one atmosphere.

Objectives

To assess the safety and effectiveness of HBOT and NBOT for treating and preventing migraine and cluster headaches.

Search methods

We searched the following in May 2008: CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, DORCTIHM and reference lists from relevant articles. Relevant journals were hand searched and researchers contacted.

Selection criteria

Randomised trials comparing HBOT or NBOT with one another, other active therapies, placebo (sham) interventions or no treatment in patients with migraine or cluster headache.

Data collection and analysis

Three reviewers independently evaluated study quality and extracted data.

Main results

Nine small trials involving 201 participants were included. Five trials compared HBOT versus sham therapy for acute migraine, two compared HBOT to sham therapy for cluster headache and two evaluated NBOT for cluster headache.

Pooling of data from three trials suggested that HBOT was effective in relieving migraine headaches compared to sham therapy (relative risk (RR) 5.97, 95% confidence interval (CI) 1.46 to 24.38, P = 0.01). There was no evidence that HBOT could prevent migraine episodes, reduce the incidence of nausea and vomiting or reduce the requirement for rescue medication. There was a trend to better outcome in a single trial evaluating HBOT for the termination of cluster headache (RR 11.38, 95% CI 0.77 to 167.85, P = 0.08), but this trial had low power.

NBOT was effective in terminating cluster headache compared to sham in a single small study (RR 7.88, 95% CI 1.13 to 54.66, P = 0.04), but not superior to ergotamine administration in another small trial (RR 1.17, 95% CI 0.94 to 1.46, P = 0.16). Seventy-six per cent of patients responded to NBOT in these two trials.

No serious adverse effects of HBOT or NBOT were reported.

Authors' conclusions

There was some evidence that HBOT was effective for the termination of acute migraine in an unselected population, and weak evidence that NBOT was similarly effective in cluster headache. Given the cost and poor availability of HBOT, more research should be done on patients unresponsive to standard therapy. NBOT is cheap, safe and easy to apply, so will probably continue to be used despite the limited evidence in this review.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Normal pressure oxygen therapy and hyperbaric oxygen therapy for migraine and cluster headaches

Migraine and cluster headaches are severe and disabling. Both hyperbaric oxygen therapy (HBOT) and normal pressure oxygen therapy (NBOT) have been suggested as effective treatments to end acute attacks and prevent future attacks. HBOT involves people breathing pure oxygen in a specially designed chamber. In our review, we found some weak evidence to suggest that HBOT helps people with acute migraine headaches and possibly cluster headaches, and that NBOT may help people with cluster headache. We found no evidence that either can prevent future attacks. Because many migraines can be treated simply with appropriate drug therapy, further research is needed to help choose the most appropriate patients (if any) to receive HBOT.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Oxygénothérapie normobare et hyperbare pour la migraine et la céphalée en grappe

Contexte

La migraine et les céphalées en grappe sont graves et incapacitantes. La migraine touche jusqu'à 18 % des femmes, alors que les céphalées en grappe sont bien moins courantes (0,2 % de la population). De nombreux traitements aigus et prophylactiques sont disponibles. L'oxygénothérapie hyperbare (OH) consiste à administrer de manière thérapeutique de l'oxygène pur à une pression environnementale supérieure à l'atmosphère ; l'oxygénothérapie normobare (ON) consiste à administrer de l'oxygène à la pression de l'atmosphère.

Objectifs

Évaluer la sécurité et l'efficacité de l'OH et de l'ON pour traiter et prévenir la migraine et les céphalées en grappe.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté les bases de données suivantes en mai 2008 : CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, DORCTIHM, ainsi que les références bibliographiques des articles pertinents. Nous avons réalisé une recherche manuelle dans des journaux pertinents et pris contact avec des investigateurs.

Critères de sélection

Essais randomisés comparant l'OH ou l'ON entre elles, avec d'autres traitements actifs, avec un placebo (intervention fictive) ou à l'absence de traitement chez des patients souffrant de migraine ou de céphalée en grappe.

Recueil et analyse des données

Trois réviseurs ont évalué la qualité des études et extrait les données indépendamment.

Résultats Principaux

Neuf essais de petite taille portant sur 201 participants ont été inclus. Cinq essais comparaient l'OH versus un traitement fictif pour la migraine aiguë ; deux essais comparaient l'OH versus un traitement fictif pour la céphalée en grappe ; et deux essais évaluaient l'ON pour la céphalée en grappe.

La combinaison des données de trois essais a suggéré que l'OH était efficace pour soulager les migraines par rapport à un traitement fictif (risque relatif (RR) 5,97, intervalle de confiance (IC) de 95 % entre 1,46 et 24,38, P = 0,01). Il n'a pas été démontré que l'OH pouvait prévenir les épisodes migraineux, réduire l'incidence des nausées et des vomissements ou réduire le recours à un médicament de secours. Une tendance à un résultat plus favorable a été observée dans un essai unique évaluant l'OH pour mettre fin à une céphalée en grappe (RR 11,38, IC à 95 % entre 0,77 et 167,85, P = 0,08), mais la puissance de cet essai était faible.

L'ON était efficace pour mettre fin à une céphalée en grappe par rapport à une intervention fictive dans une étude unique de petite taille (RR 7,88, IC à 95 % entre 1,13 et 54,66, P = 0,04), mais pas supérieure à l'administration d'ergotamine dans un autre essai de petite taille (RR 1,17, IC à 95 % entre 0,94 et 1,46, P = 0,16). Soixante-dix-sept pour cent des patients ont répondu à l'ON dans ces deux essais.

Aucun effet indésirable grave pour l'OH et l'ON n'a été rapporté.

Conclusions des auteurs

Certaines preuves ont démontré que l'OH est efficace pour mettre un terme à une migraine aiguë dans une population non sélectionnée, et des preuves faibles ont démontré que l'ON est également efficace pour la céphalée en grappe. Attendu du coût et la faible disponibilité de l'OH, des recherches supplémentaires devraient être menées auprès de patients ne répondant pas au traitement standard. L'ON est économique, sûre et facile à appliquée. Elle continuera donc probablement à être utilisée malgré les preuves limitées de cette revue.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Oxygénothérapie normobare et hyperbare pour la migraine et la céphalée en grappe

Oxygénothérapie à pression normale et oxygénothérapie hyperbare pour la migraine et les céphalées en grappe

La migraine et les céphalées en grappe sont graves et incapacitantes. L'oxygénothérapie hyperbare (OH) et l'oxygénothérapie normobare (ON) sont toutes deux envisagées comme des traitements efficaces pour mettre un terme aux crises aiguës et prévenir les futures crises. L'OH consiste à faire inhaler au patient de l'oxygène pure dans une chambre prévue à cet effet. Dans notre revue, nous avons trouvé quelques preuves faibles suggérant que l'OH aide les personnes souffrant de migraines aiguës et peut-être de céphalées en grappe et que l'ON pourrait aider les personnes souffrant de céphalées en grappe. Nous n'avons trouvé aucune preuve du fait que ces traitement pourraient prévenir des crises futures. Attendu que de nombreuses migraines peuvent être traitées simplement par un traitement médicamenteux approprié, des recherches complémentaires sont nécessaires pour déterminer quels sont les patients les plus appropriés (le cas échéant) pour recevoir une OH.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

以常壓和高壓氧治療偏頭痛和叢集性頭痛

研究背景

偏頭痛和叢集性頭痛是嚴重且可能致殘的。偏頭痛影響高達18%的女性,而叢集性頭痛則比較少見(0.2%的人口)。目前有一些急性和預防性治療可用。高壓氧治療(HBOT)是以大於一大氣壓的100%氧氣達到治療的效果,而常壓氧治療(NBOT)是以一大氣壓的氧氣治療。

研究目的

評估以高壓氧和和常壓氧治療偏頭痛和叢集性頭痛的安全性和療效。

检索方法

我們在2008年5月搜尋了以下的資料庫:CENTRAL、MEDLINE、EMBASE、CINAHL、DORCTIHM和相關文章的參考資料。手動搜尋相關的期刊,並和研究者連絡。

纳入标准

以患有偏頭痛或叢集性頭痛的病患為樣本,以高壓氧治療和常壓氧治療互相比較、和其他治療比較,或和安慰劑或不治療比較的隨機對照試驗。

数据收集与分析

由3位回顧作者個別評估研究的品質並擷取數據。

主要结果

我們收錄了9個小型的試驗,其中總共有201參加者。5篇試驗比較高壓氧治療與安慰劑對於急性偏頭痛的療效,2篇比較高壓氧治療和安慰劑對於叢集性頭痛的療效,另外2篇評估常壓氧治療對於叢集性頭痛的療效。三個試驗的匯集結果顯示,高壓氧治療緩解偏頭痛的效果較好(relative risk (RR) 5.97, 95% confidence interval (CI) 1.46 to 24.38, P = 0.01)。目前沒有證據顯示,高壓氧治療可以預防偏頭痛的發作、降低噁心及嘔吐的發生率,或減少救援藥物的使用。其中有1個試驗顯示,高壓氧治療似乎對於叢集性頭痛有較好的治療效果(RR 11.38, 95% CI 0.77 to 167.85, P = 0.08),但這篇試驗的強度很低。和安慰劑相比,常壓氧治療對於叢集性頭痛的消除較有效(RR 7.88, 95% CI 1.13 to 54.66, P = 0.04),但在另一個小型的試驗中,結果顯示其效果並沒有比ergotamine好(RR 1.17, 95% CI 0.94 to 1.46, P = 0.16)。 在這兩個試驗中,有76%的病患對常壓氧治療是有反應的。高壓氧治療及常壓氧治療的組別都沒有發現不良反應。

作者结论

目前有一些證據顯示,對於一群非特定的病患而言,高壓氧治療可以有效緩解急性偏頭痛,而有一些薄弱的證據顯示,常壓氧治療對於叢集性頭痛也有類似的效果。由於高壓氧治療較昂貴且不常見,應該針對對標準治療沒有反應的病患做更多的研究。常壓氧治療很便宜,使用方式簡單且安全,因此雖然本篇回顧中的證據有限,常壓氧治療仍會被繼續使用。

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

以常壓和高壓氧治療偏頭痛和叢集性頭痛

偏頭痛和叢集性頭痛是嚴重且可能致殘的。高壓氧治療(HBOT)和常壓氧治療(NBOT)是目前認為能有效治療急性發作的方式,且可能可以預防未來的發作。高壓氧治療的方式,是讓人在特殊設計的密閉空間中呼吸純氧。在本篇回顧中,我們找到了一些薄弱的證據,這些證據顯示高壓氧治療可以緩解急性偏痛,對叢集性頭痛可能也有效,而常壓氧治療可以緩解叢集性頭痛。我們沒有發現任何證據,表明這些治療方式預防往後的頭痛發作。由於許多偏頭痛只要藉由適當的藥物就能治療,還需要進一步研究協助判斷哪些病患是必須使用高壓氧治療的。

翻译注解