Intervention Review

Interventions in the alcohol server setting for preventing injuries

  1. Katharine Ker*,
  2. Paul Chinnock

Editorial Group: Cochrane Injuries Group

Published Online: 16 JUL 2008

Assessed as up-to-date: 2 NOV 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD005244.pub3

How to Cite

Ker K, Chinnock P. Interventions in the alcohol server setting for preventing injuries. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 3. Art. No.: CD005244. DOI: 10.1002/14651858.CD005244.pub3.

Author Information

  1. London School of Hygiene & Tropical Medicine, Cochrane Injuries Group, London, UK

*Katharine Ker, Cochrane Injuries Group, London School of Hygiene & Tropical Medicine, Room 280, North Courtyard, Keppel Street, London, WC1E 7HT, UK. katharine.ker@lshtm.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 JUL 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Injuries are a significant public health burden and alcohol intoxication is recognised as a risk factor for injuries. Increasing attention is being paid to supply-side interventions that aim to modify the environment and context within which alcohol is supplied and consumed.

Objectives

To quantify the effectiveness of interventions implemented in the server setting for reducing injuries.

Search methods

We searched the following electronic databases to November 2008; Cochrane Injuries Group's Specialised Register, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, PsycEXTRA, ISI Web of Science, Conference Proceedings Citation Index - Science, TRANSPORT and ETOH. We also searched reference lists of articles and contacted experts in the field.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs), non-randomised controlled trials (NRTs) and controlled before and after studies (CBAs) of the effects of interventions administered in the server setting that attempted to modify the conditions under which alcohol is served and consumed, to facilitate sensible alcohol consumption and reduce the occurrence of alcohol-related harm.

Data collection and analysis

Two authors independently screened search results and assessed the full texts of potentially relevant studies for inclusion. Data were extracted and methodological quality was examined. Due to variability in the types of interventions investigated, a pooled analysis was not appropriate.

Main results

Twenty-three studies met the inclusion criteria. Overall methodological quality was poor. Five studies used an injury outcome measure; one of these studies was randomised, the remaining four where CBA studies.

The RCT targeting the alcohol server setting environment with an injury outcome compared the introduction of toughened glassware (experimental) to annealed glassware (control) on the number of bar staff injuries; a greater number of injuries were detected in the experimental group (relative risk 1.72, 95% CI 1.15 to 2.59).

One CBA study investigated server training and estimated a reduction of 23% in single-vehicle, night-time crashes in the experimental area (controlled for crashes in the control area). Another CBA study examined the impact of a drink driving service, and reported a reduction in injury road crashes of 15% in the experimental area, with no change in the control; no difference was found for fatal crashes. In a CBA study investigating the impact of an intervention aiming to reduce crime in drinking premises, the study authors found a lower rate of all crime in the experimental premises (rate ratio 4.6, 95% CI 1.7 to 12, P = 0.01); no difference was found for injury (rate ratio 1.1 95% CI 0.1 to 10, P = 0.093). A CBA study investigating the impact of a policy intervention reported that pre-intervention the serious assault rate in the experimental area was 52% higher than the rate in the control area. After intervention, the serious assault rate in the experimental area was 37% lower than in the control area.

The effects of such interventions on patron alcohol consumption is inconclusive. One randomised trial found a statistically significant reduction in observed severe aggression exhibited by patrons. There is some indication of improved server behaviour but it is difficult to predict what effect this might have on injury risk.

Authors' conclusions

There is insufficient evidence from randomised controlled trials and well conducted controlled before and after studies to determine the effect of interventions administered in the alcohol server setting on injuries. Compliance with interventions appears to be a problem; hence mandated interventions may be more likely to show an effect. Randomised controlled trials, with adequate allocation concealment and blinding are required to improve the evidence base. Further well-conducted, non-randomised trials are also needed when random allocation is not feasible.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Are interventions that are implemented in alcohol server settings (e.g. bars and pubs) effective for preventing injuries?

Injuries are a significant public health burden and alcohol intoxication (i.e. drunkenness) is recognised as a risk factor for injuries; indeed the effects of alcohol lead to a considerable proportion of all injuries. Alcohol-associated injuries are a problem in both high- and low-income countries.

Many interventions to reduce alcohol-related injuries have a demand-side focus and aim to reduce individuals' demand and consequently consumption of alcohol. However, there is increasing attention on supply-side interventions, which attempt to alter the environment and context within which alcohol is supplied and consumed; the aim being to modify the drinking and/or the drinking environment so that potential harm is minimised.

This systematic review was conducted to examine the evidence for the effectiveness of interventions implemented in the alcohol server setting for reducing injuries. The authors of this systematic review examined all studies that compared server settings which received an intervention aimed at facilitating sensible alcohol consumption and/or preventing injuries, to server settings which did not receive such an intervention.

The authors found 23 studies; only five of these measured the effect on injury, the remaining 18 measured the effect on behaviour (by the patrons and/or the servers of the alcohol within the premises). The studies investigated a range of interventions involving server training, health promotion initiatives, a drink driving service, a policy intervention and interventions that targeted the server setting environment.

The authors concluded that there is insufficient high quality evidence that interventions in the alcohol server setting are effective in preventing injuries. The evidence for the effectiveness of the interventions on patron alcohol consumption was found to be inconclusive. There is conflicting evidence as to whether server behaviour is improved and it is difficult to predict what effect this might have on actual injury risk.

Lack of compliance with interventions seems to be a particular problem; hence mandated interventions or those with associated incentives for compliance, may be more likely to show an effect. The methodology of future evaluations needs to be improved. The focus of research should be broadened to investigate the effectiveness of interventions other than server training, where previous research dominates. When the collection of injury outcome data is not feasible, research is needed to identify the most useful proxy indicators.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions dans les débits de boissons pour la prévention des blessures

Contexte

Les blessures constituent un fardeau significatif pour la santé publique, et l'intoxication alcoolique est identifiée comme facteur de risque de blessures. Les interventions ciblant l'offre, qui tentent de modifier l'environnement et le contexte dans lesquels l'alcool est servi et consommé, suscitent de plus en plus d'intérêt.

Objectifs

Quantifier l'efficacité des interventions mises en œuvre dans des débits de boissons pour réduire les blessures.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données électroniques suivantes jusqu'en novembre 2008 : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les blessures, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, PsycEXTRA, ISI Web of Science, Conference Proceedings Citation Index - Science, TRANSPORT et ETOH. Nous avons également examiné les références bibliographiques des articles et contacté des experts de ce domaine.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR), les essais contrôlés non randomisés et les études contrôlées avant-après évaluant les effets des interventions mises en œuvre dans des débits de boissons et visant à modifier les conditions dans lesquelles l'alcool est servi et consommé, promouvoir une consommation raisonnable et réduire l'incidence des blessures liées à l'alcool.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont examiné les résultats des recherches de manière indépendante et évalué le texte complet des études potentiellement pertinentes en vue de l'inclusion. Les données ont été extraites et la qualité méthodologique a été évaluée. Compte tenu de la variabilité des interventions examinées, aucune analyse combinée n'a été effectuée

Résultats Principaux

Vingt-trois études remplissaient les critères d'inclusion. Dans l’ensemble, la qualité méthodologique était faible. Cinq études utilisaient une mesure des résultats des blessures ; l'une de ces études était randomisée, et les quatre autres étaient des études contrôlées avant-après.

L'ECR ciblant l'environnement du débit de boissons et examinant le critère de jugement des blessures comparait l'introduction de verre trempé (groupe expérimental) par rapport au verre recuit (groupe témoin) en termes de nombre de blessures affectant le personnel du bar ; un nombre supérieur de blessures était détecté dans le groupe expérimental (risque relatif de 1,72, IC à 95 %, entre 1,15 et 2,59).

Une étude contrôlée avant-après examinait une formation des serveurs et rapportait une réduction estimée de 23 % des accidents nocturnes impliquant un seul véhicule dans la zone expérimentale (par rapport aux accidents dans la zone témoin). Une autre étude contrôlée avant-après examinait l'impact d'un service d'information concernant la conduite en état d'ébriété et rapportait une réduction de 15 % des accidents de la route avec dommages corporels dans la zone expérimentale, sans changement dans la zone témoin ; aucune différence n'était observée en termes d'accidents mortels. Dans une étude contrôlée avant-après examinant l'impact d'une intervention visant à réduire les crimes dans les débits de boissons, les auteurs de l'étude rapportaient un taux de crimes global inférieur dans l'établissement expérimental (rapport des taux de 4,6, IC à 95 %, entre 1,7 et 12, P = 0,01) ; aucune différence n'était observée concernant les blessures (rapport des taux de 1,1, IC à 95 %, entre 0,1 et 10, P = 0,093). Une étude contrôlée avant-après examinant l'impact d'une intervention policière rapportait des taux d'agressions graves dans la zone expérimentale supérieurs de 52 % à ceux observés dans la zone témoin avant l'intervention. Après l'intervention, les taux d'agressions graves dans la zone expérimentale étaient inférieurs de 37 % aux taux observés dans la zone témoin.

Les effets de ces interventions sur la consommation d'alcool des patrons ne sont pas concluants. Un essai randomisé rapportait une réduction statistiquement significative des agressions graves attribuables aux patrons. Certains signes suggèrent une amélioration du comportement des serveurs, mais il est difficile de prédire l'effet que cela pourrait avoir sur le risque de blessures.

Conclusions des auteurs

Les preuves issues d'essais contrôlés randomisés et d'études contrôlées avant-après bien réalisées sont insuffisantes pour déterminer les effets des interventions mises en œuvre dans les débits de boissons sur les blessures. Le respect des interventions semble problématique ; des interventions obligatoires pourraient donc être plus susceptibles de produire des effets. Des essais contrôlés randomisés présentant une assignation secrète et en aveugle adéquate sont nécessaires afin d'améliorer la base factuelle. D'autres essais non randomisés bien réalisés sont également nécessaires lorsqu'une randomisation n'est pas possible.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions dans les débits de boissons pour la prévention des blessures

Les interventions mises en œuvre dans des débits de boissons (ex. : bars et pubs) sont-elles efficaces pour prévenir les blessures ?

Les blessures constituent un fardeau significatif pour la santé publique, et l'intoxication alcoolique (ou ivresse) est identifiée comme un facteur de risque de blessures ; les effets de l'alcool sont en effet responsables d'une part considérable de l'ensemble des blessures. Les blessures liées à l'alcool constituent un problème dans les pays à faibles revenus comme dans les pays à revenus élevés.

De nombreuses interventions visant à réduire les blessures liées à l'alcool ciblent la demande afin de tenter de réduire la consommation d'alcool. Néanmoins, les interventions ciblant l'offre, qui tentent de modifier l'environnement et le contexte dans lesquels l'alcool est servi et consommé, suscitent de plus en plus d'intérêt ; leur objectif est de modifier la consommation d'alcool et/ou l'environnement de consommation afin de minimiser les risques potentiels.

Cette revue systématique a été effectuée pour examiner les preuves d'efficacité des interventions mises en œuvre dans des débits de boissons pour réduire les blessures. Les auteurs de cette revue systématique ont examiné toutes les études comparant des débits de boissons qui faisaient l'objet d'une intervention visant à promouvoir une consommation raisonnable et/ou prévenir les blessures par rapport à des établissements qui ne faisaient pas l'objet de cette intervention.

Les auteurs ont identifié 23 études ; cinq seulement mesuraient l'effet de l'intervention sur les blessures, tandis que les 18 autres mesuraient l'effet sur le comportement (des patrons et/ou serveurs de l'établissement). Les études examinaient plusieurs interventions, notamment une formation des serveurs, des initiatives de promotion de la santé, un service d'information sur la conduite en état d'ébriété, une intervention policière et des interventions ciblant l'environnement du débit de boissons.

Les auteurs en concluent que les preuves de haute qualité sont insuffisantes pour établir l'efficacité des interventions réalisées dans des débits de boissons pour prévenir les blessures. Les preuves d'efficacité des interventions portant sur la consommation d'alcool des patrons n'étaient pas concluantes. Les preuves sont contradictoires concernant l'amélioration du comportement des serveurs, et il est difficile de prédire les effets de ces interventions sur le risque réel de blessures.

Le non-respect des interventions semble constituer l'un des principaux problèmes ; des interventions obligatoires ou associées à des mesures d'incitation au respect des interventions pourraient donc être plus susceptibles de produire des effets. La méthodologie des futures évaluations doit être améliorée. Les recherches devraient être élargies pour examiner l'efficacité d'interventions autres que la formation des serveurs, prédominante dans les essais existants. S'il n'est pas possible de recueillir des données de résultats concernant les blessures, des recherches sont nécessaires afin d'identifier les indicateurs substitutifs les plus utiles.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

在酒精提供環境的介入來預防傷害

意外傷害是公共衛生的一大負擔且酒精中毒被認為是受傷的危險因子.對於供應方面的介入增加,目的在調整酒精供應與消耗的環境.

目標

評估在供應處的介入手段對於降低受傷的效果.

搜尋策略

我們搜尋Cochrane Injuries Group Specialised Register (九月 2004), Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library Issue 3, 2004), MEDLINE (January 1966 to September 2004), EMBASE (1980 至 2004, 第 36週), 其他專科資料庫及文章的參考文獻. 我們也與此領域的專家接洽.

選擇標準

對於供應方面的介入增加來調整酒精供應與消耗的環境及促進合宜的酒精消耗及降低與酒精有關的傷害的產生的Randomised controlled trials (RCTs) 及 nonrandomised controlled studies (NRS).

資料收集與分析

兩位作者獨立審查研究結果且評估可能相關研究的全文. 節錄數據併檢驗方法的品質. 因為被研究的介入型態變異性大,聯合的分析並不合適.

主要結論

有二十個研究符合含括標準. 所有的方法品質均不良. 有五個研究使用傷害結果測量 只有一個檢查是隨機分配. 這些研究隨介入方式粗略分成幾種.一個NRS研究供應者的訓練及預估於試驗地區單一夜間車禍下降 23%(已控制地區車禍為控制組). 另一個 NRS 檢驗代喝酒者開車服務的效應並且報告在實驗地區道路車禍受傷下降15%, 而控制地區沒有變化死亡車禍並沒有差別. 一個NRS 評估警察介入的效應, 報告指出於介入前,在實驗地區的嚴重傷害比率為52%,較控制地區高. 在介入後,在實驗地區的嚴重傷害比率為37%,較控制地區低.唯一的RCT 著重於供應設置環境的受傷結果比易碎的玻璃器皿(實驗組)及強化玻璃器皿(控制組)於吧台人員受傷人數 在實驗組受傷的人數較多 (relative risk 1.72, 95% CI 1.15 to 2.59). 一個NRS評估介入目的為降低喝酒場所遭遇的犯罪行為發現於實驗場所所有犯罪率較低(rate ratio 4.6, 95% CI 1.7 to 12, P = 0.01), 受傷方面並無不同(rate ratio 1.1. 95% CI 0.1 to 10, P = 0.093)對於酒精消耗的老顧客的介入效應並無結論. 一隨機的實驗發現觀察老顧客嚴重暴力表現有統計學上明顯的降低.這顯示改善供應者的表現,但很難評估這在於傷害危險的效應.

作者結論

並沒有可信的證據顯示酒精供應設置的介入對於傷害的降低有效果. 對於介入的順應性可能會有問題 因此強制性的介入可能更能顯現效果. 需有足夠配置隱密及人力不可控制的Randomised controlled trials來促進證據基礎. 當隨機配置是不可行時, 需有進一步良好指導的nonrandomised trials.

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院王曉萍翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

意外傷害是公共衛生的一大負擔且酒精中毒(酒醉)被認為是受傷的危險因子的確酒精造成所有傷害的大部分. 酒精相關的傷害在高及低收入國家都是問題.許多對於降低酒精相關的傷害的介入聚焦於需求方面,目標在於降低個人需求和必然的酒精消耗. 然而, 現在對於供應方面的介入注意增加,這企圖改變那些酒精供應環境目的是去調整喝酒和或喝酒的環境以減低可能的傷害.此系統性的回顧是去檢查酒精供應設置面執行介入來降低傷害的證據. 此系統性回顧的作者檢驗所有比較暴露於促進明智的酒精消耗及或避免受傷的介入措施的供應設置,相較於沒有暴露於如此措施的設施的研究.作者們發現有20個研究 只有五個評估傷害的效果, 其他15個評估行為的效果(經由老主顧及或經營場所的酒精供應者). 這些研究評估介入範圍包含供應者訓練, 健康促進行動, 代喝酒者開車的服務, 警察的介入及主要目標為供應設置環境的介入.作者們結論並沒有可信的證據顯示酒精供應設施的介入可以預防傷害.對於酒精消耗的老主顧介入的效果發現並無結論. 這稍顯示改善供應者的行為但很難預測這對實際傷害危險性有何效果.缺乏對於介入的順應性可能會有問題 因此強制性的介入或對配合者有獎勵可能更能顯現效果. 進一步評估的方法需改進. 研究的焦點可能廣泛為評估其他不是供應者訓練的介入,那之前的研究已經是佔有主要地位. 當收集傷害結果的資料是不可行時, 研究需界定最可能有效取代物指標.