Intervention Review

Combined intermittent pneumatic leg compression and pharmacological prophylaxis for prevention of venous thromboembolism in high-risk patients

  1. Stavros K Kakkos1,*,
  2. Joseph A Caprini2,
  3. George Geroulakos3,
  4. Andrew N Nicolaides4,
  5. Gerard Stansby5,
  6. Daniel J Reddy6

Editorial Group: Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group

Published Online: 8 OCT 2008

Assessed as up-to-date: 16 JUL 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD005258.pub2


How to Cite

Kakkos SK, Caprini JA, Geroulakos G, Nicolaides AN, Stansby G, Reddy DJ. Combined intermittent pneumatic leg compression and pharmacological prophylaxis for prevention of venous thromboembolism in high-risk patients. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 4. Art. No.: CD005258. DOI: 10.1002/14651858.CD005258.pub2.

Author Information

  1. 1

    University Hospital of Patras, Division of Vascular Surgery, Patras, Greece

  2. 2

    Evanston Northwestern Healthcare, Department of Surgery, Evanston, Illinois, USA

  3. 3

    Ealing Hospital and Imperial College, London, Vascular Unit and Department of Vascular Surgery, Southall, Middlesex, UK

  4. 4

    Vascular Screening and Diagnostic Centre, and Cyprus University, Nicosia, Cyprus

  5. 5

    University of Newcastle upon Tyne, Department of Surgery, Newcastle upon Tyne, UK

  6. 6

    Department of Surgery, Division of Vascular Surgery, Detroit, Michigan, USA

*Stavros K Kakkos, Division of Vascular Surgery, University Hospital of Patras, Patras, Greece. kakkosstavros@gmail.com. s.kakkos@imperial.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 8 OCT 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Background

It has been suggested that combined modalities (methods of treatment) are more effective than single modalities in preventing venous thromboembolism (defined as deep vein thrombosis and pulmonary embolism, or both) in high-risk patients.

Objectives

To assess the efficacy of intermittent pneumatic leg compression combined with pharmacological prophylaxis versus single modalities in preventing venous thromboembolism in high-risk patients.

Search methods

The Cochrane Peripheral Vascular Diseases (PVD) Group searched their Specialized Register (last searched 17 July 2007) and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (last searched The Cochrane Library 2008, Issue 3). We searched the reference lists of relevant articles to identify additional trials.

Selection criteria

Randomized controlled trials (RCTs) or controlled clinical trials (CCTs) of combined intermittent pneumatic leg compression and pharmacological interventions used to prevent venous thromboembolism in high-risk patients.

Data collection and analysis

Data extraction was undertaken independently by two review authors using data extraction sheets.

Main results

Eleven studies, six of them randomized controlled trials, were identified. The trials included 7431 patients, in total. Compared with compression alone, the use of combined modalities reduced significantly the incidence of both symptomatic pulmonary embolism (PE) (from about 3% to 1%; odds ratio (OR) 0.39, 95% confidence interval (CI) 0.25 to 0.63) and deep vein thrombosis (DVT) (from about 4% to 1%; OR 0.43, 95% CI 0.24 to 0.76). Compared with pharmacological prophylaxis alone, the use of combined modalities significantly reduced the incidence of DVT (from 4.21% to 0.65%; OR 0.16, 95% CI 0.07 to 0.34) but the included studies were underpowered with regard to PE. The comparison of compression plus pharmacological prophylaxis versus compression plus aspirin showed a non-significant reduction in PE and DVT in favor of the former group. Repeat analysis restricted to the RCTs confirmed the above findings.

Authors' conclusions

Compared with compression alone, combined prophylactic modalities decrease significantly the incidence of venous thromboembolism. Compared with pharmacological prophylaxis alone, combined modalities reduce significantly the incidence of DVT but the effect on PE is unknown. The results of the current review support, especially in high-risk patients, the use of combined modalities. More studies on their role in PE prevention, compared with pharmacological prophylaxis alone, are urgently needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Combined intermittent pneumatic leg compression and medication for the prevention of deep vein thrombosis and pulmonary embolism in high-risk patients

Deep vein thrombosis (DVT) and pulmonary embolism, or venous thromboembolism, are possible complications of surgery and trauma. These complications extend hospital stay and are associated with long-term disability and death. Patients undergoing total hip or knee replacement surgery or surgery for colorectal cancer are at high risk of venous thromboembolism. Sluggish venous blood flow, increased blood clotting and blood vessel endothelial injury are contributing factors. Treating more than one of these causes may improve prevention. Mechanical intermittent pneumatic leg compression reduces venous stasis while medications such as aspirin and anticoagulants such as low molecular weight heparin reduce blood clotting. The medications can also increase the risk of bleeding.

The present review showed that combining the two methods was more effective than a single preventative measure. Compared to compression alone, compression plus anticoagulant (combined prophylactic modalities) clearly decreased the incidence of both symptomatic pulmonary embolism (from 2.7% to 1.1%) and DVT (from 4% to 1.6%). Compared with medication with anticoagulants alone, combined compression and medication clearly reduced the incidence of DVT (from 4.21% to 0.65%). The effect on pulmonary embolism could not be determined because of the lack of events in the included
studies.

These conclusions are based on 11 controlled trials involving a total of 7431 surgery patients. The mean age of patients, where reported, was 65.5 years. Most patients had either a high-risk procedure or condition. The surgical procedures were orthopedic surgery in six trials and urological, cardiothoracic, general surgery and gynecology procedures in the other trials. The magnitude of the reduction in venous thromboembolism may be less for patients at moderate risk.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Compression pneumatique intermittente des membres inférieurs et prophylaxie pharmacologique associées pour prévenir la survenue d'une thromboembolie veineuse chez les patients à haut risque

Contexte

Il a été suggéré que l'association de modalités (méthodes de traitement) est plus efficace que l'utilisation d'une seule modalité dans la prévention de la thromboembolie veineuse (qui se définie comme une thrombose veineuse profonde et une embolie pulmonaire, ou les deux) chez les patients présentant à haut risque.

Objectifs

Évaluer l'efficacité de l'utilisation de la compression pneumatique intermittente des membres inférieurs associée à la prophylaxie pharmacologique par rapport à l'utilisation d'une seule modalité pour prévenir l'apparition d'une thromboembolie veineuse chez les patients à haut risque.

Stratégie de recherche documentaire

Le groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques (MVP) a réalisé des recherches dans son propre registre spécialisé (dernière recherche le 17 juillet 2007) et dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (dernière recherche dans The Cochrane Library 2008, numéro 3). Nous avons recherché les listes des références bibliographiques des articles pertinents afin d'identifier des essais supplémentaires.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) ou essais cliniques comparatifs (ECC) portant sur l'association de la compression pneumatique intermittente des membres inférieurs aux interventions pharmacologiques pour prévenir la survenue d'une thromboembolie veineuse chez les patients à haut risque.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont extrait les données de façon indépendante à l'aide de formulaires d'extraction de données.

Résultats Principaux

Onze études ont été identifiées dont six étaient des essais contrôlés randomisés. Les essais incluaient au total 7 431 patients. L'association de modalités par rapport à la seule utilisation de la compression a montré une réduction significative de l'incidence à la fois de l'embolie pulmonaire (EP) symptomatique (d'environ 3 % à 1 % ; rapport des cotes (RC) de 0,39, intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,25 à 0,63) et de la thrombose veineuse profonde (TVP) (d'environ 4 % à 1 % ; RC de 0,43, IC à 95 % 0,24 à 0,76). Par ailleurs, l'association de modalités par rapport à la seule utilisation de la prophylaxie pharmacologique a permis de montrer une diminution significative de l'incidence de la TVP (de 4,21 % à 0,65 %, RC de 0,16, IC à 95 % 0,07 à 0,34). Toutefois, les études qui ont été incluses ici n'étaient pas assez puissantes eu égard à l'EP. La comparaison entre l'utilisation de la compression avec la prophylaxie pharmacologique et la compression associée à la prise d'aspirine n'a pas montré de réduction significative du nombre d'EP et de TVP pour le premier groupe. La répétition d'analyses limitée aux ECR a permis de confirmer les résultats susmentionnés.

Conclusions des auteurs

L'association de modalités prophylactiques par rapport à la seule utilisation de la compression diminue de manière significative l'incidence de la thromboembolie veineuse. Par ailleurs, l'association de modalités par rapport à la seule utilisation de la prophylaxie pharmacologique a montré une diminution significative de l'incidence de la TVP. Cependant, l'effet sur l'EP reste inconnu. Les résultats provenant de la revue actuelle corroborent, en particulier chez les patients à haut risque, l'utilisation de modalités associées. Il faut donc mener de toute urgence plus d'études sur leur rôle dans la prévention des EP par rapport à la seule utilisation de la prophylaxie pharmacologique.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Compression pneumatique intermittente des membres inférieurs et prophylaxie pharmacologique associées pour prévenir la survenue d'une thromboembolie veineuse chez les patients à haut risque

Compression pneumatique intermittente des membres inférieurs et traitement associés pour prévenir l'apparition d'une thrombose veineuse profonde et d'une embolie pulmonaire chez les patients à haut risque

La thrombose veineuse profonde (TVP) et l'embolie pulmonaire, ou thromboembolie veineuse, sont des complications susceptibles d'apparaître à la suite d'une intervention chirurgicale et d'un traumatisme. La survenue de telles complications prolongent la durée d'hospitalisation. De plus, elles sont associées à une invalidité à long terme et au décès du patient. Les patients subissant une arthroplastie totale de la hanche ou du genou ou une intervention chirurgicale destinée à traiter un cancer colorectal présentent un risque élevé de développer une thromboembolie veineuse. Un débit sanguin veineux lent, une augmentation de la coagulation sanguine et des lésions endothéliales des vaisseaux sanguins sont des facteurs favorisants. Le traitement de plusieurs de ces causes peut en améliorer la prévention. La compression mécanique pneumatique intermittente des membres inférieurs réduit l'insuffisance veineuse, tandis que la prise de médicaments, tels que l'aspirine et les anticoagulants, comme l'héparine de bas poids moléculaire, diminue la coagulation sanguine. Cependant, la prise de médicaments de ce type peut également accroître le risque d'hémorragie.

La présente revue a montré que l'association de ces deux méthodes était plus efficace qu'une simple mesure préventive. L'association de la technique de compression à l'administration d'anticoagulants (modalités prophylactiques combinées) par rapport à la seule utilisation de la compression permet de diminuer nettement l'incidence de l'embolie pulmonaire symptomatique (de 2,7 % à 1,1 %) et de la TVP (de 4 % à 1,6 %). En comparant la seule administration d'un traitement par anticoagulants à l'association de la compression avec l'administration de ce type de traitement, on constate une nette diminution de l'incidence de la TVP (de 4,21 % à 0,65 %). Il est toutefois impossible de déterminer les effets sur une embolie pulmonaire, étant donné l'absence de la mention d'événements dans les
études
qui ont été incluses ici.
L'aboutissement à de telles conclusions s'appuie sur 11 essais contrôlés incluant au total 7 431 patients ayant subi une intervention chirurgicale. L'âge moyen de ces derniers était de 65,5 ans. La plupart de ces patients ont soit subi une procédure à haut risque, soit présentaient une pathologie à haut risque. Les procédures chirurgicales qui ont été utilisées étaient les suivantes : la chirurgie orthopédique dans six essais et la chirurgie urologique, cardio-thoracique et générale, ainsi que des procédures gynécologiques dans les autres essais. L'ampleur de la diminution d'apparition d'une thromboembolie veineuse peut être plus faible chez les patients dont le risque est modéré.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 6th December, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

以間歇性下肢充氣加壓併用藥物的預防療法,於高危患者中預防靜脈血栓栓塞

背景

過去有人提出:在靜脈血栓栓塞(venous thromboembolism;定義為深層靜脈血栓〔deep vein thrombosis;DVT〕或肺栓塞〔pulmonary embolism;PE〕,或兩者皆有)的預防方面,於高危患者中,組合療法比單一療法更加有效。

目標

針對高危患者,評估間歇性下肢充氣加壓(intermittent pneumatic leg compression)併用藥物的預防療法,相較於單一療法的靜脈血栓栓塞預防功效。

搜尋策略

Cochrane Peripheral Vascular Diseases (PVD) Group研究小組搜尋了其Specialized Register資料庫(最後搜尋日:2007年7月17日)以及Cochrane Central Register of Controlled Trials(CENTRAL)(最後搜尋期別:The Cochrane Library 2008, Issue 3)。我們也搜尋了相關論文的參考文獻清單,以找出額外的試驗。

選擇標準

我們納入了:針對高危患者,使用間歇性下肢充氣加壓與藥物的組合療法預防靜脈血栓栓塞的隨機對照試驗(randomized controlled trials;RCTs)或對照臨床試驗(controlled clinical trials;CCTs)。

資料收集與分析

由2位回顧作者利用資料萃取表,獨立進行資料萃取作業。

主要結論

我們找到了11項研究,其中6項為隨機對照試驗。這些試驗共包含7431位受試者。與單用加壓法的情況相比,組合療法的使用對於有症狀的肺栓塞(由約3%降至1%;勝算比〔OR〕:0.39;95%信賴區間〔CI〕:0.25 ~ 0.63)及深層靜脈血栓(由約4%降至1%;OR:0.43;95% CI:0.24 ~ 0.76)而言,均可顯著降低其發生率。而與單用藥物預防療法的情況相比,組合療法的使用可顯著降低深層靜脈血栓的發生率(由4.21%降至0.65%;OR:0.16;95% CI:0.07 ~ 0.34),但納入的研究對於肺栓塞的檢定力不足。比較「加壓法 + 藥物預防療法」與「加壓法 + aspirin」時,前者在肺栓塞及深層靜脈血栓的減少上出現優勢,但未達顯著的標準。僅針對隨機對照試驗所進行的重複分析驗證了上述發現。

作者結論

與單用加壓法的情況相比,組合預防療法顯著降低了靜脈血栓栓塞的發生率。而與單用藥物預防療法的情況相比,組合療法也顯著降低了深層靜脈血栓的發生率,但對於肺栓塞的影響仍屬未知。本回顧的結果支持組合療法的使用,尤其是在高危患者中。未來我們急切需要進行更多研究,以瞭解組合療法相較於單用的藥物預防療法,在肺栓塞預防中的角色。

 

一般語言總結

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

以間歇性下肢充氣加壓併用藥物的預防療法,於高危患者中預防靜脈血栓栓塞

以間歇性下肢充氣加壓併用藥物的預防療法,於高危患者中預防靜脈血栓栓塞

深層靜脈血栓與肺栓塞(或合稱靜脈血栓栓塞),是手術及創傷可能引起的併發症。這些併發症會延長住院天數,也會伴隨長期的失能與死亡。接受全髖關節/全膝關節置換術或結直腸癌手術者,具有很高的靜脈血栓栓塞風險。靜脈血流緩慢、容易凝血之傾向,以及血管內皮傷害(endothelial injury)均為貢獻因子。若對這些成因的2項以上進行治療,可能獲得正面的預防效果。機械式間歇性下肢充氣加壓法能夠減少靜脈鬱滯(venous stasis)的現象,而aspirin及抗凝血劑(如低分子量肝素〔low molecular weight heparin〕)等藥物可降低凝血作用。但藥物也可能提升出血風險。

本篇回顧顯示:兩種療法的併用比單獨一項預防措施更加有效。與單用加壓法的情況相比,加壓法 + 抗凝血劑(組合預防療法)可針對有症狀的肺栓塞(由2.7%降至1.1%)及深層靜脈血栓(由4%降至1.6%),明顯降低其發生率。而與單用抗凝血劑的情況相比,加壓法與藥物的併用也明顯降低深層靜脈血栓的發生率(由4.21%降至0.65%)。由於所納入的試驗中缺乏肺栓塞事件,因此未能測定組合療法對肺栓塞的影響。

前述結論係以11項對照試驗(共含7431位手術患者)為依據。就已提出數據之試驗而言,患者的平均年齡為65.5歲。大部分的病患可能接受高風險手術,也可能具有某種高風險狀況。6項試驗所探討的手術為骨科手術,而其他試驗則涵蓋泌尿科、心臟外科/胸腔外科、一般外科及婦科手術。對於具有中度風險者,靜脈血栓栓塞風險的下降幅度可能較小。

譯註

East Asian Cochrane Alliance 翻譯
翻譯由 台灣衛生福利部/台北醫學大學實證醫學研究中心 資助