Insoles for prevention and treatment of back pain

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

There is lack of theoretical and clinical knowledge of the use of insoles for prevention or treatment of back pain. The high incidence of back pain and the popularity of shoe insoles call for a systematic review of this practice.

Objectives

To determine the effectiveness of shoe insoles in the prevention and treatment of non-specific back pain compared to placebo, no intervention, or other interventions.

Search methods

We searched the following databases: The Cochrane Back Group Trials Register and The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, and CINAHL to October 2008; reviewed reference lists in review articles, guidelines and in the included trials; conducted citation tracking; contacted individuals with expertise in this domain.

Selection criteria

We included randomised controlled trials that examined the use of customized or non-customized insoles, for the prevention or treatment of back pain, compared to placebo, no intervention or other interventions. Study outcomes had to include at least one of the following: self-reported incidence or physician diagnosis of back pain; pain intensity; duration of back pain; absenteeism; functional status. Studies of insoles designed to treat limb length inequality were excluded.

Data collection and analysis

One review author conducted the searches and blinded the retrieved references for authors, institution and journal. Two review authors independently selected the relevant articles. Two different review authors independently assessed the methodological quality and clinical relevance and extracted the data from each trial using a standardized form.

Main results

Six randomised controlled trials met inclusion criteria: Three examined prevention of back pain (2061 participants) and three examined mixed populations (256 participants) without being clear whether they were aimed at primary or secondary prevention or treatment. No treatment trials were found. There is strong evidence that the use of insoles does not prevent back pain. There is limited evidence that insoles alleviate back pain or adversely shift the pain to the lower extremities.

Limitations
This review largely reflects limitations of the literature, including low quality studies with heterogeneous interventions and outcome measures, poor blinding and poor reporting.

Authors' conclusions

There is strong evidence that insoles are not effective for the prevention of back pain. The current evidence on insoles as treatment for low-back pain does not allow any conclusions.

High quality trials are required for stronger conclusions.

Résumé scientifique

Semelles orthopédiques pour la prévention et le traitement des douleurs dorsales

Contexte

Les connaissances théoriques et cliniques font défaut sur l'utilisation des semelles orthopédiques pour la prévention et le traitement des douleurs dorsales. L'incidence élevée des douleurs dorsales et la popularité des semelles orthopédiques pour chaussures justifient une revue systématique de cette pratique.

Objectifs

Déterminer l'effet des semelles orthopédiques pour chaussures dans la prévention et le traitement des douleurs dorsales non-spécifiques comparées à un placebo, à l'absence d'intervention ou à d'autres interventions.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes : le registre des essais du Groupe thématique Cochrane sur le dos et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE et CINAHL jusqu'à octobre 2008 ; nous avons examiné les listes bibliographiques dans les articles de revue, dans les directives et dans les essais inclus ; nous avons effectué le suivi des références ; nous avons contacté des experts dans ce domaine.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés ayant examiné l'utilisation des semelles orthopédiques personnalisées ou non-personnalisées, pour la prévention ou le traitement des douleurs dorsales, comparées au placebo, à l'absence d'intervention ou à d'autres interventions. Les critères des études devaient inclure au moins un des suivants : l'incidence déclarée ou le diagnostic établi par le médecin des douleurs dorsales ; l'intensité de la douleur ; la durée des douleurs dorsales ; l'absentéisme ; l'état fonctionnel. Les études portant sur des semelles orthopédiques conçues pour traiter l'inégalité de longueur des membres inférieurs ont été exclues.

Recueil et analyse des données

Un auteur de la revue a effectué les recherches et masqué les listes bibliographiques extraites par rapport aux auteurs, à l'institution et au journal. Deux auteurs de la revue ont indépendamment sélectionné les articles pertinents. Deux auteurs différents ont indépendamment évalué la qualité méthodologique et l'intérêt clinique, et extrait les données de chacun des essais à l'aide d'un formulaire standard.

Résultats principaux

Six essais contrôlés randomisés ont rempli les critères d'inclusion : Trois ont examiné la prévention des douleurs dorsales (2 061 participants) et trois ont examiné des populations mixtes (256 participants) sans préciser si les semelles orthopédiques étaient destinées à la prévention ou au traitement primaire ou secondaire. Aucun essai de traitement n'a été trouvé. Des preuves solides indiquent que l'utilisation des semelles orthopédiques ne permet pas de prévenir les douleurs dorsales. Des preuves limitées indiquent que les semelles orthopédiques soulagent les douleurs dorsales ou transmettent défavorablement la douleur jusqu'aux membres inférieurs.

Limitations
Cette revue reflète en grande partie les limitations de la littérature, incluant les études de faible qualité avec des interventions et des mesures de résultats hétérogènes, un masquage insuffisant et une insuffisance des données rapportées.

Conclusions des auteurs

Des preuves solides indiquent que les semelles orthopédiques ne sont pas efficaces pour la prévention des douleurs dorsales. Les preuves actuelles sur les semelles orthopédiques comme traitement pour les lombalgies ne permettent pas d'établir de conclusions.

Des essais de grande qualité doivent être effectués pour établir des conclusions plus fiables.

アブストラクト

背部痛の予防と治療のための足底板

背景

背部痛の予防や治療のために使用する足底板についての理論的および臨床的な知見が欠けている。背部痛の高い罹患率および靴の足底板の普及は、本実践に関するシステマティック・レビューを必要としている。

目的

非特異的背部痛の予防および治療における靴の足底板の有効性を、プラセボ、無介入、その他の介入と比較し判定する。

検索戦略

以下のデータベースを2008年10月まで検索した:Cochrane Back Group Trials RegisterおよびCochrane Central Register of Controlled Trials(CENTRAL)、MEDLINE、EMBASE、CINAHL。総説論文、ガイドライン、および選択した試験の各参考文献リストをレビューした。引用文献を追跡し、本分野の専門家に問い合わせた。

選択基準

背部痛の予防および治療のために特注した足底板または特注でない足底板の使用を、プラセボ、無介入、その他の介入と比較し検討していたランダム化比較試験を含めた。研究アウトカムには、以下のひとつが少なくとも含まれている必要があった:自己報告による背部痛の発現または医師の診断、疼痛強度、背部痛の期間、欠勤、機能的状態。脚長不等を治療するためにデザインされた足底板に関する研究は除外した。

データ収集と分析

1名のレビューアが検索を実施し、検索した参考文献を著者、施設および雑誌について盲検化した。2名のレビューアが独自に関連性のある論文を選択した。別の2名のレビューアが別々に方法論の質と臨床的関連性を評価し、標準化した様式を用いて各試験からデータを抽出した。

主な結果

6件のランダム化比較試験が選択基準に適合した。うち3件(参加者2061例)で背部痛の予防が検討されており、3件(参加者256例)では一次予防または二次予防目的であるか治療目的であるかが明確でない混合集団を対象としていた。治療に関する試験は見出せなかった。足底板の使用は背部痛を予防しないことを示す強固なエビデンスがある。足底板は背部痛を軽減する、または逆に下肢に疼痛が移ることを示す限定的なエビデンスがある。限界介入とアウトカム指標が異質であり、盲検化が不良であり、報告が不良な質の低い研究を含んでいるため、本レビューは文献に限界があることを大きく反映している。

著者の結論

足底板は背部痛の予防に有効ではないとする強固なエビデンスがある。腰痛治療としての足底板に関する現時点のエビデンスから、何ら結論は導き出せない。

訳注

監  訳: 内藤 徹,2009.5.13

実施組織: 厚生労働省委託事業によりMindsが実施した。

ご注意 : この日本語訳は、臨床医、疫学研究者などによる翻訳のチェックを受けて公開していますが、訳語の間違いなどお気づきの点がございましたら、Minds事務局までご連絡ください。Mindsでは最新版の日本語訳を掲載するよう努めておりますが、編集作業に伴うタイム・ラグが生じている場合もあります。ご利用に際しては、最新版(英語版)の内容をご確認ください。

Plain language summary

Insoles for the prevention and treatment of back pain

Back pain is one of the most common health problems in the industrialized world, with estimates that between 60% and 85% of the population will experience it at some point in their lives. Laboratory trials suggest that the use of shoe insoles might be beneficial in the prevention and treatment of back pain, by absorbing the shock of the foot striking the ground and supporting the foot in proper alignment. There are a variety of insoles available.

We included six trials that studied populations who did extensive standing and walking in the course of their daily jobs. Three prevention studies (2061 participants) examined the effects of both customized and non-customized insoles for the prevention of back pain. Three studies with mixed populations (256 participants) examined the effects of customized insoles for back pain without being clear whether they were aimed at primary or secondary prevention or treatment. None of the studies showed that insoles prevented back pain. No included trials assessed insoles exclusively for treatment for back pain.

Although half of the trials were of high methodological quality and therefore had a low potential for bias, the results should still be read with caution. Most of the trials examined specific young, highly active male populations. Finally, no long-term treatment and prevention data are available.

In conclusion, there is strong evidence that insoles do not prevent back pain, while the current evidence on insoles as treatment for low-back pain does not allow any conclusions. Better trials assessing the association between insoles and back pain are required before professional recommendation for the use of insoles become standard.

Résumé simplifié

Semelles orthopédiques pour la prévention et le traitement des douleurs dorsales

Les douleurs dorsales sont l'un des problèmes de santé les plus courants dans les pays industrialisés, et selon les estimations entre 60 % et 85 % de la population les subiront à un moment au cours de leur vie. Des essais de laboratoire suggèrent que l'utilisation de semelles orthopédiques pour chaussures pourrait être bénéfique dans la prévention et le traitement des douleurs dorsales, en absorbant le choc du pied au moment où il touche le sol et en maintenant le pied dans le bon alignement. Une diversité de semelles orthopédiques est disponible.

Nous avons inclus six essais qui ont étudié des populations qui sont restées en station debout et ont pratiqué la marche au cours de leur activité professionnelle quotidienne pendant des périodes prolongées. Trois études portant sur la prévention (2 061 participants) ont examiné les effets des semelles orthopédiques à la fois personnalisées et non-personnalisées pour la prévention des douleurs dorsales. Trois études menées chez des populations mixtes (256 participants) ont examiné les effets des semelles orthopédiques personnalisées pour les douleurs dorsales sans préciser si elles étaient destinées à la prévention ou au traitement primaire ou secondaire. Aucune des études n'a démontré que les semelles orthopédiques permettaient de prévenir les douleurs dorsales. Aucun des essais inclus n'avait évalué les semelles orthopédiques exclusivement pour le traitement des douleurs dorsales.

Même si la moitié des essais étaient d'une grande qualité méthodologique et s'ils avaient par conséquent un faible potentiel de biais, les résultats doivent néanmoins être appréciés avec prudence. La plupart des essais avaient examiné des populations spécifiques de jeunes hommes très actifs. Enfin, on ne dispose d'aucune donnée sur le traitement et la prévention à long terme.

En conclusion, des preuves solides indiquent que les semelles orthopédiques ne permettent pas de prévenir les douleurs dorsales, tandis que les preuves actuelles sur les semelles orthopédiques comme traitement pour les lombalgies ne permettent pas d'établir de conclusions. Il est nécessaire de mener des essais de meilleure qualité évaluant l'association entre les semelles orthopédiques et les douleurs dorsales avant qu'une recommandation professionnelle pour l'utilisation des semelles orthopédiques ne devienne standard.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary