Intervention Review

Restriction of oral intake of water for aspiration lung disease in children

  1. Kelly Weir1,*,
  2. Sandra McMahon2,
  3. Anne B Chang3

Editorial Group: Cochrane Airways Group

Published Online: 12 SEP 2012

Assessed as up-to-date: 24 MAY 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD005303.pub3


How to Cite

Weir K, McMahon S, Chang AB. Restriction of oral intake of water for aspiration lung disease in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD005303. DOI: 10.1002/14651858.CD005303.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of Queensland, Paediatrics and Child Health, Herston, Queensland, Australia

  2. 2

    The University of Queensland, Brisbane, Australia

  3. 3

    Charles Darwin University, Menzies School of Health Research, Casuarina, Northern Territories, Australia

*Kelly Weir, Paediatrics and Child Health, University of Queensland, Herston, Queensland, Australia. k.weir1@uq.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 12 SEP 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Primary aspiration of food and fluid is commonly seen in children with feeding and swallowing difficulties associated with a range of diseases and complex medical conditions. Respiratory sequelae and pneumonia are known to be associated with primary aspiration of ingested material, however causality between primary aspiration of specific food and fluid types and pulmonary effects in children is yet to be established in controlled trials. The relative pulmonary morbidity of aspiration of ingested food and fluid materials versus other causes of respiratory disease such as viral and bacterial causes, secondary aspiration of gastrointestinal contents and predisposing lung conditions such as chronic neonatal lung disease in a developing immune system is also unclear. Current management decisions for children who aspirate have to optimise oral nutrition and hydration, while reducing the risk of aspiration to preserve pulmonary integrity. This generally includes restricting aspirated food or fluids and providing texture-modified diets and thickened fluids. Young children frequently refuse thickened fluids providing a management dilemma for both families and health professionals.

Objectives

Our objective was to evaluate the efficacy of restriction of oral water ingestion on the pulmonary status of children with thin fluid aspiration demonstrated on a modified barium swallow study.

Search methods

The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), the Cochrane Airways Collaborative Review Group Specialised Register, MEDLINE, EMBASE and CINAHL databases were searched by the Cochrane Airways Group. The latest search was performed in May 2102.

Selection criteria

All randomised controlled trials comparing restriction of oral intake of water with unlimited oral water ingestion were eligible to be included.

Data collection and analysis

Results of searches were reviewed against a pre-determined criteria for inclusion. No eligible trials were identified for a paediatric population and thus no data were available for analysis. One trial in an adult population was identified and reported.

Main results

No randomised controlled trials examining the efficacy of restriction of oral intake of water in the management of children with thin fluid aspiration were found. In a single study in an adult population with stroke, no significant differences were seen between a control group of oral water restriction and the experimental group of unlimited oral water ingestion on outcomes such as pneumonia, total oral fluid intake and dehydration.

Authors' conclusions

There are no trials that have adequately evaluated the pulmonary effects of allowing or restricting oral water ingestion in children known to have primary aspiration of thin fluids. Thus, there is currently an absence of evidence to support a strict approach of full restriction of oral intake of water or support a more liberal approach of allowing oral water ingestion in children with primary aspiration of thin fluids.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Restriction of oral intake of water for aspiration lung disease in children

Primary aspiration of food and fluid can cause serious lung consequences in infants and children. Treatment recommendations for children who have primary aspiration of thin fluids includes restriction of thin fluids and provision of thickened fluids. Children often refuse to drink thickened fluids presenting a challenge for families to ensure that the child takes sufficient fluid. Allowing children who have thin fluid aspiration to drink water may assist in providing enough fluid without endangering the lung . This review found no evidence about drinking water in children with primary aspiration of thin fluids.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

La restriction de la prise orale d'eau pour la maladie d'aspiration pulmonaire chez l'enfant

Contexte

L'aspiration primaire de nourriture et de liquide est souvent observée chez les enfants souffrant de difficultés d'alimentation et de déglutition associées à toute une gamme de maladies et d'états médicaux complexes. Les séquelles respiratoires et la pneumonie sont connues pour être associées à l'aspiration primaire de matière ingérée, mais le rapport de causalité entre l'aspiration primaire de types spécifiques de nourritures et de liquides et les effets pulmonaires chez l'enfant reste à établir dans des essais contrôlés. La morbidité pulmonaire relative de l'aspiration d'aliments et de liquides ingérés par rapport aux autres causes de maladies respiratoires telles que les causes virales et bactériennes, l'aspiration secondaire du contenu gastro-intestinal et les pathologies pulmonaires prédisposantes comme la maladie pulmonaire néonatale chronique dans un système immunitaire en développement n'est pas claire non plus. Dans la prise en charge des enfants faisant de l'aspiration, les décisions courantes doivent optimiser l'alimentation orale et l'hydratation tout en réduisant les risques d'aspiration afin de préserver l'intégrité pulmonaire. Cela implique généralement de limiter la nourriture ou les liquides aspirés et de fournir une alimentation à texture modifiée et des liquides épaissis. Les jeunes enfants refusent souvent les liquides épaissis, plaçant les familles et les professionnels de la santé face à un dilemme.

Objectifs

Notre objectif était d'évaluer l'efficacité de la restriction de l'ingestion d'eau par voie orale sur l'état pulmonaire des enfants ayant des problèmes d'aspiration de liquide fluide démontrés par un examen de déglutition barytée.

Stratégie de recherche documentaire

Le groupe Cochrane sur les voies respiratoires a effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), le registre spécialisé du groupe thématique Cochrane sur les voies respiratoires, MEDLINE, EMBASE et CINAHL. La dernière recherche a été effectuée en mai 2012.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés comparant la restriction de l'apport oral en eau à l'ingestion orale illimitée d'eau étaient éligibles à l'inclusion.

Recueil et analyse des données

Les résultats des recherches ont été passés en revue au regard de critères d'inclusion pré-déterminés. Aucun essai éligible sur une population pédiatrique n'a été identifié et aucunes données n'étaient donc disponibles pour analyse. Un essai sur une population adulte a été identifié et signalé.

Résultats Principaux

Aucun essai contrôlé randomisé n'a été trouvé sur l'efficacité de la restriction de l'apport oral en eau dans la prise en charge des enfants souffrant d'aspiration de liquide fluide. Dans une étude unique sur une population d'adultes ayant subi un AVC, aucune différence significative n'avait été observée sur des critères tels que la pneumonie, la prise orale totale de liquide et la déshydratation, entre un groupe témoin de restriction d'eau par voie orale et le groupe expérimental d'ingestion orale illimitée d'eau.

Conclusions des auteurs

Il n'y a pas d'essais qui aient évalué correctement les effets pulmonaires de l'autorisation ou de la restriction d'ingestion d'eau par voie orale chez les enfants connus pour avoir des problèmes d'aspiration primaire de liquides fluides. Il y a donc actuellement une absence de données pouvant étayer une approche stricte de restriction complète de la prise orale d'eau ou une approche plus libérale autorisant l'ingestion orale d'eau chez les enfants ayant des problèmes d'aspiration primaire de liquides fluides.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

La restriction de la prise orale d'eau pour la maladie d'aspiration pulmonaire chez l'enfant

La restriction de la prise d'eau par voie orale pour la maladie d'aspiration pulmonaire chez l'enfant

L'aspiration primaire de nourriture et de liquide peut avoir des conséquences pulmonaires graves chez les nourrissons et les enfants. Les recommandations de traitement pour les enfants ayant des problèmes d'aspiration primaire de liquides fluides comportent la restriction des liquides fluides et leur remplacement par des liquides épaissis. Les enfants refusent souvent de boire des liquides épaissis ce qui fait que les familles ont du mal à s'assurer que l'enfant absorbe suffisamment de liquide. Permettre aux enfants ayant des problèmes d'aspiration de liquide fluide à boire de l'eau peut aider à leur faire absorber suffisamment de liquide sans mettre leurs poumons en danger. Cette revue n'a trouvé aucunes données concernant la consommation d'eau chez les enfants ayant des problèmes d'aspiration primaire de liquides fluides.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 30th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français