Parent-initiated oral corticosteroid therapy for intermittent wheezing illnesses in children

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Intermittent wheezing illnesses, which include viral associated wheeze and asthma, are amongst the most common reasons for children to present urgently to a doctor. Whether parents should commence oral corticosteroids (OCS) for an episode of acute wheeze in their child without waiting for a medical review is an important question, as the potential benefits of early oral corticosteroid intervention have to be weighed against the potential adverse effects of treatment.

Objectives

The objectives were to assess the benefits and harmful effects of parent-initiated OCS, in the management of intermittent wheezing illnesses in children, based on the results of randomised clinical trials.

Search methods

The Cochrane Airways Group Specialised Register, The Cochrane Controlled Trials Register (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, LILACS, Web of Science and Dissertation Abstracts were combined (all searched November 2008). Manufacturers and researchers in the field were also contacted.

Selection criteria

Only randomised clinical trials studying patients aged between one and eighteen years old, with an intermittent wheezing illness (asthma, viral wheeze, preschool viral wheeze) were included. Interventions encompassed OCS at any dose or duration versus placebo or other drug combination. The trials could be unpublished or published and no language limitations were applied.

Data collection and analysis

Two reviewers independently selected trials for inclusion, assessed trial quality and extracted the data. The statistical package (RevMan) provided by the Cochrane Collaboration was used.

Main results

From 572 original citations, a total of 2 randomised clinical trials (303 randomised participants) were included. The quality of the included trials was high; however, marked clinical heterogeneity precluded a meta-analysis. The two trials did not find evidence that parent-initiated OCS are associated with a benefit in terms of hospital admissions, unscheduled medical reviews, symptoms scores, bronchodilator use, parent and patient impressions, physician assessment, or days lost from work or school. Adverse outcomes were inadequately documented.

Authors' conclusions

Limited current evidence is available and it is inconclusive regarding the benefit from parent-initiated OCS in the treatment of intermittent wheezing illnesses in children. Widespread use of this strategy cannot be recommended until the benefits and harms can be clarified further.

摘要

背景

雙親主導以口服式類固醇治療兒童的間歇性喘鳴氣疾病

間歇性喘鳴疾病(Intermittent wheezing illnesses)包括與病毒有關的喘鳴和氣喘,也是造成兒童需緊急就醫最常見的原因。在兒童出現急性喘鳴且尚未接受醫療診視時,雙親是否要協助其使用口服式皮質類固醇(oral corticosteroids,OCS)是一個重要的議題,因為必須要衡量及早使用OCS的潛在優勢與治療產生不良事件間的關係。

目標

本文獻回顧的主要目的在根據隨機臨床試驗來探討由雙親主導使用OCS以處理兒童間歇性喘鳴的效益和危害。

搜尋策略

本研究結合Cochrane Airways Group Specialised Register、Cochrane Controlled Trials Register(CENTRAL)、MEDLINE、EMBASE、LILACS、Science網站和論文摘要(檢索至2006年11月),此文獻回顧也聯繫相關領域的廠商和研究人員。

選擇標準

本研究僅納入以年齡介於1至18歲的間歇性喘鳴(氣喘、病毒性喘鳴、學齡前病毒性喘鳴)病患為研究對象的隨機性臨床試驗。措施中包括使用任何劑量或任何治療時間的OCS與安慰劑或其他藥物混合劑。這些試驗可能未公開或已公開的資料,且沒有語文上的限制。

資料收集與分析

兩個審閱者分別選擇納入研究的試驗,並評估試驗品質與萃取數據。本研究使用Cochrane Collaboration所提供的統計套裝軟體(Rev Man 4.2版本)。

主要結論

初期篩選572個試驗,其中僅2個隨機臨床試驗(303位隨機篩選的受試者)被納入研究範圍。其研究品質很高,但統合分析中出現了明顯的臨床異質性。這兩個試驗中並沒有發現由雙親主導的OCS會影響住院、非預期的就醫、症狀分數、使用支氣管擴張劑、雙親和病患的經驗感受、醫師的評估、或無法工作或上學的日數等因素。試驗中並沒有適當的記錄不良事件的成果。

作者結論

目前可用的證據有限,且無法確定由父母主導OCS處理兒童間歇性喘鳴是有益的,所以在尚未進一步釐清相關益處與危害前,並不建議廣泛使用這種治療策略。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

目前已知在兒童的症狀經由醫師評估後使用OCS對兒童急性氣喘有療效。本文獻回顧識別兩個有關雙親主導OCS處理兒童間歇性喘鳴的試驗,並未發現其優點大於危害的證據。目前無法建議廣泛使用這一策略。尚需要更多隨機臨床試驗來加以驗證。

Résumé scientifique

Corticothérapie orale administrée par les parents dans les maladies accompagnées de respiration sifflante intermittente chez l'enfant

Contexte

Les maladies accompagnées de respiration sifflante intermittente, qui incluent la respiration sifflante d’origine virale et l'asthme, font partie des motifs de consultation d’urgence les plus fréquents. La question de savoir si les parents peuvent administrer des corticostéroïdes oraux (CSO) lors d’un épisode de respiration sifflante aiguë chez leur enfant sans attendre un avis médical est très importante, car les bénéfices potentiels d'une corticothérapie orale précoce doivent être mis en rapport avec les effets indésirables potentiels du traitement.

Objectifs

Les objectifs étaient d'évaluer les bénéfices et les effets délétères de l’administration de CSO par les parents dans la prise en charge des maladies accompagnées de respiration sifflante intermittente chez l'enfant sur la base des résultats des essais cliniques randomisés.

Stratégie de recherche documentaire

Le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les voies respiratoires, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, LILACS, Web of Science et Dissertation Abstracts ont été combinés (tous ont été consultés en novembre 2008). Des fabricants et des chercheurs de ce domaine ont également été contactés.

Critères de sélection

Seuls les essais cliniques randomisés étudiant des patients âgés de un à huit ans et présentant une maladie accompagnée de respiration sifflante intermittente (asthme, respiration sifflante virale, respiration sifflante virale préscolaire) ont été inclus. Les interventions portaient sur l’administration de CSO à n’importe quelle dose et pour n’importe quelle durée par rapport à un placebo ou à une autre combinaison médicamenteuse. Les essais pouvaient être publiés ou non et aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs ont sélectionné les essais à inclure, évalué la qualité et extrait les données de manière indépendante. Le logiciel statistique (RevMan) fourni par Cochrane Collaboration a été utilisé.

Résultats principaux

Sur 572 références bibliographiques initiales, 2 essais cliniques randomisés (303 participants randomisés) ont été inclus. Les essais inclus étaient de haute qualité. Néanmoins, l’hétérogénéité clinique prononcée n’a pas permis d’effectuer de méta-analyse. Les deux essais ne rapportaient pas de preuves suggérant que les CSO administrés par les parents étaient associés à un bénéfice en termes d'hospitalisations, d'examens médicaux non planifiés, de scores de symptômes, d’utilisation de broncho-dilatateurs, d’impressions des parents et du patient, d’évaluation du médecin ou de jours d'absence au travail ou à l'école. Les critères de jugement des effets indésirables n’étaient pas correctement documentés.

Conclusions des auteurs

Des preuves actuelles limitées sont disponibles mais ne sont pas concluantes concernant les bénéfices des CSO administrés par les parents dans les maladies accompagnées de respiration sifflante intermittente chez l'enfant. L'utilisation généralisée de cette stratégie ne peut pas être recommandée tant que les bénéfices et les effets délétères n’auront pas été davantage clarifiés.

Plain language summary

Parent-initiated oral corticosteroid therapy for intermittent wheezing illnesses in children

Oral corticosteroids have been shown to be effective in the treatment of acute asthma in children if they are commenced after the child has been assessed by a doctor. This review identified two randomised trials of parent-initiated oral corticosteroids in the management of an intermittent wheezing illness in children. There was no evidence of more benefit than harm. Widespread use of this strategy cannot be recommended at present. Further randomised clinical trials are required.

Résumé simplifié

Corticothérapie orale administrée par les parents dans les maladies accompagnées de respiration sifflante intermittente chez l'enfant

Les corticostéroïdes oraux se sont avérés efficaces dans le traitement de l'asthme aigu chez l'enfant lorsqu’ils sont administrés après que l'enfant ait été examiné par un médecin. Cette revue a identifié deux essais randomisés portant sur des corticostéroïdes oraux administrés par les parents dans la prise en charge des maladies accompagnées de respiration sifflante intermittente chez l'enfant. Aucune preuve n’indiquait que les bénéfices étaient supérieurs aux effets délétères. L'utilisation généralisée de cette stratégie ne peut pas être recommandée à l’heure actuelle. D’autres essais cliniques randomisés sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary