Intervention Review

Lactose avoidance for young children with acute diarrhoea

  1. Stephen MacGillivray1,*,
  2. Tom Fahey2,
  3. William McGuire3

Editorial Group: Cochrane Infectious Diseases Group

Published Online: 31 OCT 2013

Assessed as up-to-date: 14 MAY 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD005433.pub2

How to Cite

MacGillivray S, Fahey T, McGuire W. Lactose avoidance for young children with acute diarrhoea. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 10. Art. No.: CD005433. DOI: 10.1002/14651858.CD005433.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Dundee, Social Dimensions of Health Institute, Dundee, Tayside, UK

  2. 2

    Royal College of Surgeons in Ireland Medical School, Department of Family Medicine and General Practice, Dublin, Ireland

  3. 3

    Hull York Medical School & Centre for Reviews and Dissemination, University of York, York, Y010 5DD, UK

*Stephen MacGillivray, Social Dimensions of Health Institute, University of Dundee, Airlie Place, Dundee, Tayside, DD1 4HN, UK. s.a.macgillivray@dundee.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 31 OCT 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Young children with acute diarrhoea, typically due to infectious gastroenteritis, may temporarily stop producing lactase, the intestinal enzyme that digests lactose. This means they may not digest lactose, the main sugar in milk, and this may worsen or prolong the diarrhoeal illness. However, there is uncertainty whether avoiding lactose-containing milk or milk products helps young children recover from acute diarrhoea more quickly.

Objectives

To assess if avoiding or reducing intake of lactose-containing milk or milk products shortens the duration and severity of illness in young children with acute diarrhoea. We also sought other indicators of morbidity and overall mortality.

Search methods

We searched the Cochrane Infectious Diseases Group Specialized Register (14 May 2013), Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) published in The Cochrane Library (Issue 4, 2013), MEDLINE (1996 to 14 May 2013), EMBASE (1974 to 14 May 2013), and LILACS (1982 to 14 May 2013), and the reference lists of potentially relevant trials, key conference proceedings, and wrote to individuals and organizations in the field.

Selection criteria

Randomized or quasi-randomized controlled trials that assessed the effects of avoiding or reducing exposure to lactose in young children under five years with acute diarrhoea.

Data collection and analysis

We extracted data using the standard methods of the Cochrane Infectious Diseases Group, and two review authors independently evaluated trial quality and data extraction. Continuous outcomes were compared using mean difference (MD), and dichotomous outcomes using the risk ratio (RR). We presented all results with 95% confidence intervals (CI) and assessed the quality of evidence using the GRADE approach.

Main results

We included 33 trials enrolling 2973 children with acute diarrhoea. Twenty-nine trials were exclusively conducted on inpatients, all from high- or middle-income countries. Fifteen trials included children aged below 12 months, and 22 excluded children who were being breast-fed.

Compared to lactose-containing milk, milk products, or foodstuffs, lactose-free products may reduce the duration of diarrhoea by an average of about 18 hours (MD -17.77, 95% CI -25.32 to -10.21, 16 trials, 1467 participants, low quality evidence). Lactose-free products probably also reduce treatment failure (defined variously as continued or worsening diarrhoea or vomiting, the need for additional rehydration therapy, or continuing weight loss) by around a half (RR 0.52, 95% CI 0.39 to 0.68, 18 trials, 1470 participants, moderate quality evidence).

Diluted lactose-containing milk has not been shown to reduce the duration of diarrhoea compared to undiluted milk or milk products (five trials, 417 participants, low quality evidence), but may reduce the risk of treatment failure (RR 0.65, 95% CI 0.45 to 0.94, nine trials, 687 participants, low quality evidence).

Authors' conclusions

In young children with acute diarrhoea who are not predominantly breast-fed, change to a lactose-free diet may result in earlier resolution of acute diarrhoea and reduce treatment failure. Diluting lactose-containing formulas may also have some benefits but further trials are required to have confidence in this finding. There are no trials from low-income countries, where mortality for diarrhoea is high, and malnutrition is more common.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

The effect of removing or reducing lactose from milk in young children with acute diarrhoea

Acute diarrhoea, typically due to bacterial or viral infection, is a common childhood illness and, in low-income countries, remains an important cause of death. Over two million children under five years of age die each year in poorer countries because of acute diarrhoea. In richer countries, it does not usually cause death but it is a common reason for young children needing medical advice or hospital admission.

Young children with acute diarrhoea may temporarily be unable to digest lactose, the most common type of sugar in milk. Inability to digest and absorb lactose can make the diarrhoea worse and last longer. We looked for evidence that reducing children's lactose intake, either by feeding lactose-free milk or by diluting lactose-containing milk, shortens the duration of diarrhoea and prevents complications such as dehydration.

We looked for research up to 13 May 2013 and included 33 trials in our analyses. Twenty-two trials compared outcomes for children given a lactose-free feed with those for children given a lactose-containing feed and 11 trials compared outcomes for children fed a diluted milk feed with those for children given an undiluted milk feed.

We found evidence that feeds that do not contain lactose may reduce the duration of diarrhoea by an average of about 18 hours (low quality evidence). Lactose-free feeds probably lower the risk of children having prolonged or worsening diarrhoea (moderate quality evidence).

We did not find any evidence that diluted milk feeds reduce the duration of diarrhoea (low quality evidence) but these feeds may lower the risk of children having prolonged or worsening diarrhoea (low quality evidence).

The majority of trials excluded breast fed infants, and none were conducted in low-income countries where diarrhoea can cause death, so the review is relevant to infants and young children who are receiving formula or are weaned in high- and middle-income countries.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L’évitement du lactose chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë

Contexte

Les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë, généralement causée par une gastroentérite infectieuses, pourraient temporairement arrêter de produire de la lactase, l'enzyme intestinale qui digère le lactose. Cela signifie qu’ils pourraient ne pas digérer le lactose, le principal sucre du lait, ce qui pourrait aggraver ou prolonger la maladie diarrhéique. Toutefois, on ignore si éviter le lait contenant du lactose ou les produits laitiers aide les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë à se rétablir plus rapidement.

Objectifs

Évaluer si l’évitement ou la réduction de la consommation de lait contenant du lactose ou de produits laitiers réduit la durée et la gravité de la maladie chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë. Nous avons également recherché d'autres indicateurs de morbidité et la mortalité globale.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses (14 mai 2013), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), publié dans La Bibliothèque Cochrane (Numéro 4, 2013), MEDLINE (de 1996 à 14 mai 2013), EMBASE (de 1974 à 14 mai 2013) et LILACS (de 1982 à 14 mai 2013), et les références bibliographiques des essais potentiellement pertinents, des actes de conférence pertinents et écrit à des individus et des organisations travaillant dans ce domaine.

Critères de sélection

Essais contôlés randomisés ou quasi-randomisés ayant évalué les effets de l’évitement ou de la réduction de l'exposition au lactose chez les jeunes enfants de moins de cinq ans atteints de diarrhée aiguë.

Recueil et analyse des données

Nous avons extrait les données en utilisant les méthodes standards du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses, et deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué la qualité des essais et extrait les données. Les résultats ont été comparés à l'aide de la différence moyenne (DM), et les résultats dichotomiques en utilisant le risque relatif (RR). Nous avons présenté les résultats avec des intervalles de confiance (IC) à 95% et évalué la qualité des preuves en utilisant l'approche GRADE.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 33 essais impliquant 2973 enfants atteints de diarrhée aiguë. Vingt-neuf essais ont été menés exclusivement sur des patients hospitalisés, tous issus de pays à revenus élevés ou moyen. Quinze essais incluaient des enfants âgés de moins de 12 mois, et 22 excluaient les enfants allaités.

Par rapport au lait contenant du lactose, aux produits laitiers, et aux denrées alimentaires contenant du lactose, les produits sans lactose pourraient réduire la durée de la diarrhée par une durée moyenne d'environ 18 heures (DM -17,77, IC à 95% -25,32 à -10,21, 16 essais, 1 467 participants, preuves de faible qualité ). Les produits sans lactose réduisent aussi probabement les risques d’échec du traitement (défini de façon variable par la poursuite ou l'aggravation de la diarrhée ou des vomissements, la nécessité d'une thérapie de réhydratation supplémentaires, ou la poursuite de la perte de poids) d'environ la moitié (RR de 0,52, IC à 95% 0,39 à 0,68, 18 essais, 1 470 participants, preuves de qualité modérée ).

Les dilutions de lait contenant du lactose n’ont pas démontré leur efficacité dans la réduction de la durée de la diarrhée par rapport au lait non dilué ou aux produits laitiers (cinq essais, 417 participants, preuves de faible qualité ), mais pourraient réduire le risque d'échec du traitement (RR 0,65, IC à 95% 0,45 à 0,94, neuf essais, 687 participants, preuves de faible qualité ).

Conclusions des auteurs

Chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë qui ne sont pas principalement allaités, l’adoption d’un régime alimentaire sans lactose pourrait accélérer la guérison de la diarrhée aiguë et réduire les risques d’échec du traitement. Les dilutions de lait contenant du lactose peuvent également avoir certains effets bénéfiques, mais d'autres essais sont nécessaires pour confirmer cette observation. Il n'existe aucun essais dans les pays à faible revenu, où la mortalité pour la diarrhée est élevée, et la malnutrition plus fréquente.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L’évitement du lactose chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë

L'effet de la réduction ou de l'élimination du lactose provenant du lait chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë

La diarrhée aiguë, généralement causée par une infection virale ou bactérienne, est une maladie infantile courante et, dans les pays à faible revenu, reste une cause importante de décès. Plus de deux millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque année dans les pays les plus pauvres en raison de la diarrhée aiguë. Dans les pays plus riches,elle n’entraîne généralement pas la mort, mais elle est un motif fréquent de recours à des conseils médicaux ou d'admission à l'hôpital chez les jeunes enfants.

Les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë peuvent transitoirement être incapables de digérer le lactose, le type le plus courant de sucre dans le lait. L’incapacité de digérer et d’absorber le lactose peut aggraver et prolonger la diarrhée. Nous avons recherché des preuves que la réduction de l'apport en lactose des enfants, grâce à du lait sans lactose ou des dilutions de lait contenant du lactose, réduit la durée de la diarrhée et prévient les complications telles que la déshydratation.

Nous avons recherché des études jusqu’ au 13 mai 2013 et inclus 33 essais dans nos analyses. Vingt-deux essais comparaient les résultats pour les enfants recevant une alimentation sans lactose avec ceux pour les enfants recevant une alimentation contenant du lactose et 11 essais comparaient les résultats pour des enfants nourris avec du lait dilué à ceux pour d’enfants nourris avec du lait non diluée.

Nous avons trouvé des preuves qu’une alimentation sans lactose pourrait réduire la durée de la diarrhée par une durée moyenne d'environ 18 heures ( preuves de faible qualité ). Une alimentation sans lactose réduit probablement le risque d’aggravation ou de prolongation de la diarrhée ( preuves de qualité modérée ).

Nous n'avons trouvé aucune preuve indiquant que l'alimentation au lait dilué réduise la durée de la diarrhée ( preuves de faible qualité ), mais ces alimentations pourraient réduire le risque de prolongation ou d’aggravation de la diarrhée ( preuves de faible qualité ).

La majorité des essais excluaient les nourrissons alimentés au sein, et aucun n'a été effectuée dans les pays à faible revenu où la diarrhée peut entraîner la mort, de sorte que la revue n’est pertinente que pour les nourrissons et les jeunes enfants qui reçoivent du lait maternisé ou sont sevrés dans les pays à revenus modérés et élevés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 9th January, 2014
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux; pour la France : Minist�re en charge de la Sant�