Intervention Review

Early developmental intervention programmes post-hospital discharge to prevent motor and cognitive impairments in preterm infants

  1. Alicia Spittle1,*,
  2. Jane Orton2,
  3. Peter Anderson3,
  4. Roslyn Boyd4,
  5. Lex W Doyle1

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 1 OCT 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD005495.pub3


How to Cite

Spittle A, Orton J, Anderson P, Boyd R, Doyle LW. Early developmental intervention programmes post-hospital discharge to prevent motor and cognitive impairments in preterm infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD005495. DOI: 10.1002/14651858.CD005495.pub3.

Author Information

  1. 1

    Murdoch Childrens Research Institute and the University of Melbourne, Parkville, Melbourne, Australia

  2. 2

    Royal Women's Hospital, Parkville, Melbourne, Australia

  3. 3

    Murdoch Childrens Research Institute, Parkville, Victoria, Australia

  4. 4

    University of Queensland, Brisbane, Queensland, Australia

*Alicia Spittle, Murdoch Childrens Research Institute and the University of Melbourne, VIBeS Office, 5th Floor, Flemington Road, Parkville, Melbourne, 3052, Australia. alicia.spittle@mcri.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (conclusions changed)
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Background

Infants born preterm are at increased risk of developing cognitive and motor impairments compared with infants born at term. Early developmental interventions have been used in the clinical setting with the aim of improving the overall functional outcome for these infants. However, the long-term benefit of these programmes remains unclear.

Objectives

To review the effectiveness of early developmental intervention post-discharge from hospital for preterm (< 37 weeks) infants on motor or cognitive development.

Search methods

The Cochrane Neonatal Review group search strategy was used to identify randomised and quasi-randomised controlled trials of early developmental interventions post hospital discharge. Two review authors independently searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library), MEDLINE Advanced, CINAHL, PsycINFO and EMBASE (1966 through to October 2012).

Selection criteria

Studies included had to be randomised or quasi-randomised controlled trials of early developmental intervention programmes that began within the first 12 months of life for infants born at < 37 weeks with no major congenital abnormalities. Intervention could commence as an inpatient; however, a post-discharge component was necessary to be included in this review. The outcome measures were not pre-specified other than that they had to assess cognitive ability, motor ability or both. The rates of cerebral palsy were also documented.

Data collection and analysis

Data were extracted and entered by two independent review authors. Cognitive and motor outcomes were pooled in four age groups - infancy (zero to < three years), pre-school age (three to < five years), school age (five to 17 years) and adulthood (≥ 18 years). Meta-analysis was carried out using RevMan 5.1 to determine the effects of early developmental intervention at each age range. Subgroup analysis was carried out in relation to gestational age, birthweight, brain injury, commencement of intervention and focus of intervention.

Main results

Twenty-one studies met the inclusion criteria (3133 randomised patients). Only 10 of these studies were RCTs with appropriate allocation concealment. There was variability with regard to the focus and intensity of the intervention, subject characteristics and in length of follow-up. Meta-analysis concluded that intervention improved cognitive outcomes at infant age (developmental quotient (DQ): standardised mean difference (SMD) 0.31 standard deviations (SD); 95% confidence interval (CI) 0.13 to 0.50; P < 0.001; 13 studies; 2147 patients), and pre-school age (intelligence quotient (IQ); SMD 0.45 SD; 95% CI 0.34 to 0.57; P < 0.001; six studies; 1276 patients). However, this effect was not sustained at school age (IQ: SMD 0.25 SD; 95% CI -0.10 to 0.61; P = 0.16; five studies; 1242 patients). There was significant heterogeneity between studies for cognitive outcomes at infant and school ages. In regards to motor outcomes, meta-analysis of 10 studies showed a significant effect in favour of early developmental interventions; however, the effect was small (motor scale developmental quotient (DQ): SMD 0.10 SD; 95% CI 0.00 to 0.19; P = 0.04; 10 studies; 1745 patients). There was no effect on the rate of cerebral palsy in survivors; risk ratio (RR) 0.89; 95% CI 0.55 to 1.44; five studies; 737 patients). There was little evidence for a positive effect on motor outcomes in the long term, with only five of the included studies reporting outcomes at pre-school or school age.

Authors' conclusions

Early intervention programmes for preterm infants have a positive influence on cognitive and motor outcomes during infancy, with the cognitive benefits persisting into pre-school age. There is a great deal of heterogeneity between studies due to the variety of early developmental intervention programmes trialled and gestational ages of the preterm infants included, which limits the comparisons of intervention programmes. Further research is needed to determine which early developmental interventions are the most effective at improving cognitive and motor outcomes, and on the longer-term effects of these programmes.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Early developmental intervention programmes post hospital discharge to prevent motor and cognitive impairments in preterm infants

Preterm infants (babies born before 37 weeks) are at risk of development problems, including problems with cognitive and motor development. Cognitive development refers to thinking and learning ability, and motor development refers to the way children move, such as sitting, crawling and walking. Early developmental interventions aim to reduce cognitive and motor problems; however, the benefits of these programmes are not clear. A review of 22 trials supports early developmental intervention programmes post discharge from hospital for preterm infants to improve cognitive development in the short to medium term (up to pre-school age). There is evidence that early developmental interventions improve motor outcome during infancy; however, the effect is small. There is little evidence of an effect on long-term cognitive and motor outcomes (up to school age). The early developmental intervention programmes in this review had to commence within the first 12 months of life, focus on the parent-infant relationship and/or infant development and, although they could commence while the baby was still in hospital, they had to have a component that was delivered post-discharge from hospital. The early developmental intervention programmes included in this review are different in content, frequency of intervention and focus of intervention. The variability in the intervention programmes limits the conclusions that can be made about the effectiveness of early developmental interventions.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Programmes d'interventions développementales précoces dans la prévention de troubles moteurs et cognitifs chez les nourrissons prématurés après leur sortie d'hôpital

Contexte

Les nourrissons prématurés risquent davantage de développer des troubles cognitifs et moteurs par rapport aux nourrissons nés à terme. Les interventions développementales précoces sont utilisées en milieu clinique en vue d'améliorer les résultats fonctionnels globaux chez ces nourrissons. Toutefois, les avantages à long terme de ces programmes restent à définir.

Objectifs

Évaluer l'efficacité des interventions développementales précoces, réalisées chez des nourrissons prématurés (< 37 semaines) après leur sortie d'hôpital, sur leur développement moteur ou cognitif.

Stratégie de recherche documentaire

La stratégie de recherche du groupe thématique Cochrane sur la néonatologie a été utilisée pour identifier des essais contrôlés randomisés et quasi randomisés concernant des interventions développementales précoces réalisées suite à la sortie d'hôpital. Deux auteurs de la revue ont indépendamment effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, The Cochrane Library), MEDLINE Advanced, CINAHL, PsycINFO et EMBASE (de 1966 à octobre 2012).

Critères de sélection

Les études incluses devaient être des essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés concernant des programmes d'interventions développementales précoces ayant débuté au cours des 12 premiers mois de la vie de nourrissons nés à < 37 semaines sans aucune malformation congénitale majeure. L'intervention pouvait commencer à l'hôpital ; toutefois, un composant fourni à la sortie d'hôpital devait être inclus dans cette revue. Les critères de jugement n'étaient pas pré-spécifiées, mais devaient évaluer les capacités cognitives et/ou motrices. Les taux de paralysie cérébrale étaient également documentés.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait et saisi des données. Les résultats cognitifs et moteurs étaient regroupés en quatre groupes d'âges : enfance (de zéro à < trois ans), âge préscolaire (de trois à < cinq ans), âge scolaire (de cinq à 17 ans) et âge adulte (≥ 18 ans). Une méta-analyse a été réalisée à l'aide de RevMan 5.1 afin de déterminer les effets des interventions développementales précoces dans chaque groupe d'âge. Une analyse en sous-groupe a été réalisée concernant l'âge gestationnel, le poids de naissance, les lésions cérébrales, le début et l'objectif de l'intervention.

Résultats Principaux

Vingt-et-une études ont répondu aux critères d'inclusion (3 133 patients randomisés). Seules 10 d'entre elles étaient des ECR dont les assignations secrètes étaient correctement effectuées. L'objectif et l'intensité de l'intervention, les caractéristiques du sujet et la longueur du suivi étaient variables. La méta-analyse a conclu qu'une intervention améliorait les résultats cognitifs à l'enfance (quotient développemental (QD) : différence moyenne standardisée (DMS) 0,31 écarts-types (ET) ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,13 à 0,50 ; P < 0,001 ; 13 études ; 2 147 patients) et à l'âge préscolaire (quotient intellectuel (QI) ; DMS 0,45 ET ; IC à 95 % 0,34 à 0,57 ; P < 0,001 ; six études ; 1 276 patients). Toutefois, ces effets n'ont pas perduré à l'âge scolaire (QI : DMS 0,25 ET ; IC à 95 % - 0,10 à 0,61 ; P = 0,16 ; cinq études ; 1 242 patients). Il y avait une hétérogénéité significative entre les études examinant les résultats cognitifs à l'enfance et à l'âge scolaire. Quant aux résultats moteurs, une méta-analyse composée de 10 études montrait des effets significatifs en faveur des interventions développementales précoces ; toutefois, ces effets étaient minimes (quotient développemental (QD) sur une échelle évaluant la motricité : DMS 0,10 ET ; IC à 95 % 0,00 à 0,19 ; P = 0,04 ; 10 études ; 1 745 patients). Il n'y avait aucun effet sur le taux de paralysie cérébrale chez les survivants ; risque relatif (RR) 0,89 ; IC à 95 % 0,55 à 1,44 ; cinq études ; 737 patients). Il y avait peu de preuves montrant des effets positifs sur les résultats moteurs à long terme, avec seulement cinq études, parmi celles incluses, signalant des résultats à l'âge préscolaire ou scolaire.

Conclusions des auteurs

Les programmes d'interventions précoces destinés aux nourrissons prématurés avaient une influence positive sur les résultats cognitifs et moteurs pendant l'enfance, leurs avantages cognitifs perdurant jusqu'à l'âge préscolaire. Il existe une hétérogénéité flagrante entre les études en raison de la variété des programmes d'interventions développementales précoces testés et les âges gestationnels des nourrissons prématurés inclus, limitant ainsi les comparaisons entre les programmes d'interventions. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer les interventions développementales précoces les plus efficaces à améliorer les résultats cognitifs et moteurs, ainsi que les effets à plus long terme de ces programmes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Programmes d'interventions développementales précoces dans la prévention de troubles moteurs et cognitifs chez les nourrissons prématurés après leur sortie d'hôpital

Programmes d'interventions développementales précoces dans la prévention de troubles moteurs et cognitifs chez les nourrissons prématurés après leur sortie d'hôpital

Les nourrissons prématurés (bébés nés avant un délai de 37 semaines) sont exposés à des risques de problèmes développementaux, notamment des problèmes liés au développement cognitif et moteur. Le développement cognitif se réfère à la capacité de réflexion et d'apprentissage et le développement moteur se réfère à la manière dont l'enfant bouge, comme s'asseoir, ramper et marcher. Les interventions développementales précoces visent à réduire ces problèmes cognitifs et moteurs ; toutefois, les avantages de ces programmes ne sont pas clairement établis. Une revue composée de 22 essais permet de promouvoir les programmes d'interventions développementales précoces chez les nourrissons prématurés après leur sortie d'hôpital afin d'améliorer leur développement cognitif à court et moyen terme (jusqu'à l'âge préscolaire). Il existe des preuves selon lesquelles les interventions développementales précoces améliorent les résultats moteurs pendant la petite enfance ; toutefois, leurs effets restent minimes. Il existe peu de preuves concernant leurs effets sur les résultats cognitifs et moteurs à long terme (jusqu'à l'âge scolaire). Les programmes d'interventions développementales précoces figurant dans cette revue devaient débuter au cours des 12 premiers mois de la vie, privilégier la relation parent/nourrisson et/ou le développement du nourrisson et, alors qu'ils pouvaient débuter lors de l'hospitalisation du bébé, ils devaient disposer d'un composant fourni après la sortie d'hôpital. Les programmes inclus dans cette revue sont différents en termes de contenu, de fréquence et d'objectif de l'intervention. La variabilité de ces programmes limite les conclusions pouvant être émises concernant l'efficacité des interventions développementales précoces.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

早產兒出院後早期療育計畫以預防運動神經與認知障礙

背景

相較於足月產的嬰兒,早產兒發展出認知及運動神經障礙上的風險增加。早期療育被用在臨床環境中,目標在改善這些嬰兒整體的功能性結果。然而,這些計畫的長期益處仍不明確。

目標

審閱早期療育在早產兒(<37週)出院後,在運動或認知發展上的效果。

搜尋策略

採用考科藍新生兒審閱群組搜尋策略以找出出院後早期療育的隨機與準隨機對照試驗。兩位審閱作者獨立搜尋Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library)、MEDLINE Advanced、CINAHL、PsycINFO與EMBASE (1966到2012年10月)。

選擇標準

所包含的研究必需是早期療育計畫的隨機或準隨機對照試驗,在早產兒(<37週)出生後前12個月內進行的,且嬰兒沒有重大的先天性發育異常。介入措施可能在住院期間開始;然而,出院後的療育計畫內容也必需包含在此審閱中。成果測量沒有預先指定,除了他們必需評估認知能力、運動功能或兩者。腦性麻痺的比率也必需計入。

資料收集與分析

數據由兩位審閱作者摘錄並輸入。認知與運動功能成果被匯集成4個年齡群組- 嬰兒時期(零到小於三歲)、學齡前 (三到小於五歲) 、學齡(5到17歲) 與成人期(≥ 18歲)。統合分析使用RevMan 5.1軟體執行,以檢測早期療育對於每一年齡層的效果。 另外,針對不同的妊娠年齡、出生體重、腦部損傷、開始進行介入措施的時間、及介入措施之重點進行子群組分析。

主要結論

21個試驗符合納入標準 (3133名隨機的病人)。其中僅有10個研究是有適當分配隱蔽的隨機對照試驗(RCTs),其介入措施的重點、強度、參與者特徵及追蹤時間具有變異性 。統合分析結果顯示,早期療育改善了嬰兒期的發展商數(developmental quotient, DQ) (SMD 0.31 SD; 95% CI 0.13 to 0.50; P < 0.001; 13個研究,2147名病人) 及學齡前期智商(intelligence quotient, IQ) (SMD 0.45 SD; 95% CI 0.34 to 0.57; P < 0.001; 6個研究; 1276名病人)。然而,此效果沒有維持到學齡期 (IQ: SMD 0.25 SD; 95% CI -0.10 to 0.61; P = 0.16; 5個研究; 1242名病人)。關於嬰兒與學齡時期認知成果的研究,具有顯著異質性。關於運動功能方面的成效,10個研究的統合分析顯示,早期育療有顯著的效果,然而,效果很小 (運動神經量表發展商數(DQ): SMD 0.10 SD; 95% CI 0.00 to 0.19; P = 0.04; 10個研究; 1745名病人)。在存活者方面,早期療育計畫對於腦性麻痺率沒有影響 (RR 0.89; 95% CI 0.55 to 1.44; 5個研究; 737名病人)。有少數證據顯示早期療育在中長期運動功能方面的成效,但僅包含5篇關於學齡前或學齡的報告。

作者結論

早產兒的早期療育計畫在嬰兒時間的認知與運動神經成果上有正面影響,而認知性益處持續到學齡前。在研究間有許多異質性,因為試驗中包括多種早期療育計畫、且早產兒的妊娠年齡也有差異,使得後續的比較受限。對於那些是改善認知跟運動功能最有效的早期療育措施,以及這些計劃的長期效果,還需要進一步研究。

 

一般語言總結

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

早產兒出院後早期療育計畫以預防運動神經與認知障礙

早產兒出院後早期療育計畫以預防運動神經與認知障礙

早產兒(37週前出生的嬰兒)的發展風險,包括認知和運動發展的問題。認知發展意指思考與學習能力,而運動神經發展意指兒童移動的方式,像是坐下、爬行與行走。早期療育的目標在降低認知與運動發展的問題;然而,這些計畫的益處並不明確。針對22個試驗的系統性文獻回顧結果,支持早產兒從住院開始到出院後的早期療育能改善短中期的認知發展(在學齡期之前)。有證據顯示,早期療育對於改善嬰兒時期運動功能的成果;然而,效果十分微小。少數研究證據顯示,早期療育對於長期認知與運動方面有其效果(到學齡期之前)。本篇系統性文獻回顧所述之早期療育計畫,必需於出生後前12個月內開始,著重於父母嬰兒關係、及(或)嬰兒發展,即使嬰兒尚在住院中,也可以開時執行,並必需包括出院後繼續執行的一些措施。本文中所包含的早期療育計畫,在內容、介入措施的頻率以及重點上並不相同,這些多樣性限制了得到早期療育有效性的結論。

譯註

East Asian Cochrane Alliance 翻譯
翻譯由 台灣衛生福利部/台北醫學大學實證醫學研究中心 資助