Intervention Review

Advance provision of emergency contraception for pregnancy prevention

  1. Chelsea B. Polis1,*,
  2. David A Grimes2,
  3. Kate Schaffer3,
  4. Kelly Blanchard4,
  5. Anna Glasier5,
  6. Cynthia Harper6

Editorial Group: Cochrane Fertility Regulation Group

Published Online: 18 APR 2007

Assessed as up-to-date: 10 NOV 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD005497.pub2


How to Cite

Polis CB, Grimes DA, Schaffer K, Blanchard K, Glasier A, Harper C. Advance provision of emergency contraception for pregnancy prevention. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 2. Art. No.: CD005497. DOI: 10.1002/14651858.CD005497.pub2.

Author Information

  1. 1

    USAID, Office of Population and Reproductive Health, Washington, DC, USA

  2. 2

    University of North Carolina, School of Medicine, Obstetrics and Gynecology, Chapel Hill, North Carolina, USA

  3. 3

    Pathfinder International, Watertown, Massachusetts, USA

  4. 4

    Ibis Reproductive Health, Cambridge, Massachusetts, USA

  5. 5

    Lothian Primary Care NHS Trust, Family Planning and Well Women Services, Edinburgh, Scotland, UK

  6. 6

    Bixby Center for Global Reproductive Health, Dept. of Obstetrics, Gynecology and Reproductive Sciences, San Franscisco, California, USA

*Chelsea B. Polis, Office of Population and Reproductive Health, USAID, 1391 Pennsylvania Ave SE, Unit 417, Washington, DC, 20003, USA. Chelsea.B.Polis@gmail.com. cpolis@jhsph.edu.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 18 APR 2007

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Emergency contraception can prevent pregnancy when taken after unprotected intercourse. Obtaining emergency contraception within the recommended time frame is difficult for many women. Advance provision could circumvent some obstacles to timely use.

Objectives

To summarize randomized controlled trials evaluating advance provision of emergency contraception to explore effects on pregnancy rates, sexually transmitted infections, and sexual and contraceptive behaviors.

Search methods

In November 2009, we searched CENTRAL, EMBASE, POPLINE, MEDLINE via PubMed, and a specialized emergency contraception article database. We also searched reference lists and contacted experts to identify additional published or unpublished trials.

Selection criteria

We included randomized controlled trials comparing advance provision and standard access (i.e., counseling which may or may not have included information about emergency contraception, or provision of emergency contraception on request at a clinic or pharmacy).

Data collection and analysis

Two reviewers independently abstracted data and assessed study quality. We entered and analyzed data using RevMan 5.0.23.

Main results

Eleven randomized controlled trials met our criteria for inclusion, representing 7695 patients in the United States, China, India and Sweden. Advance provision did not decrease pregnancy rates (odds ratio (OR) 0.98, 95% confidence interval (CI) 0.76 to 1.25 in studies for which we included twelve-month follow-up data; OR 0.48, 95% CI 0.18 to 1.29 in a study with seven-month follow-up data; OR 0.92, 95% CI 0.70 to 1.20 in studies for which we included six-month follow-up data; OR 0.49, 95% CI 0.09 to 2.74 in a study with three-month follow-up data), despite reported increased use (single use: OR 2.47, 95% CI 1.80 to 3.40; multiple use: OR 4.13, 95% CI 1.77 to 9.63) and faster use (weighted mean difference (WMD) -12.98 hours, 95% CI -16.66 to -9.31 hours). Advance provision did not lead to increased rates of sexually transmitted infections (OR 1.01, 95% CI 0.75 to 1.37), increased frequency of unprotected intercourse, or changes in contraceptive methods. Women who received emergency contraception in advance were equally likely to use condoms as other women.

Authors' conclusions

Advance provision of emergency contraception did not reduce pregnancy rates when compared to conventional provision. Results from primary analyses suggest that advance provision does not negatively impact sexual and reproductive health behaviors and outcomes. Women should have easy access to emergency contraception, because it can decrease the chance of pregnancy. However, the interventions tested thus far have not reduced overall pregnancy rates in the populations studied.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Easier access to emergency contraception to help women prevent unwanted pregnancy

Emergency contraceptive pills can prevent unwanted pregnancy if taken soon after unprotected sex. Getting a prescription for emergency contraception can be difficult and time-consuming. Giving emergency contraception to women in advance could ensure that women have it on hand in case they need it. We searched for studies comparing women who got emergency contraception in advance to women who got it in standard ways. We examined whether these groups had different rates of pregnancy or sexually transmitted infections. We also studied how often and how quickly both groups used emergency contraception. Finally, we looked at whether advance provision of emergency contraception changed sexual behavior. Studies showed that the chance of pregnancy was similar regardless of whether or not women have emergency contraception on hand before unprotected sex. Women who had emergency contraception in advance were more likely to report use of the medication, and to use it sooner after sex. Having emergency contraception on hand did not change use of other kinds of contraception or change sexual behavior.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Distribution anticipée d'une contraception d'urgence en prévention de la grossesse

Contexte

La contraception d'urgence peut prévenir une grossesse si elle est prise tout de suite après un rapport sexuel non protégé. Beaucoup de femmes ont cependant du mal à l’obtenir dans le délai recommandé. La remise anticipée de cette contraception pourrait permettre de contourner certains obstacles à son utilisation en temps utile.

Objectifs

Résumer les essais contrôlés randomisés évaluant la fourniture anticipée d'une contraception d'urgence afin d'en étudier les effets sur les taux de grossesse et d'infections sexuellement transmissibles, d'une part, et sur les comportements en matière de sexualité et de contraception, d'autre part.

Stratégie de recherche documentaire

Notre recherche a eu lieu en novembre 2009 et a porté sur CENTRAL, EMBASE, POPLINE, MEDLINE via PubMed et une base de données d'articles relatifs à la contraception d'urgence. Nous avons également effectué des recherches dans les listes bibliographiques et contacté des experts en vue d'identifier des essais supplémentaires, publiés ou non.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés qui comparaient la fourniture anticipée à la délivrance habituelle (à savoir les conseils avec ou sans information sur la contraception d'urgence, d'une part, ou la délivrance à la demande d'une contraception d'urgence dans une clinique ou une pharmacie, d'autre part).

Recueil et analyse des données

Deux réviseurs ont extrait indépendamment les données et évalué la qualité des études. Nous avons saisi et analysé les données dans le logiciel RevMan 5.0.23.

Résultats Principaux

Onze essais contrôlés randomisés portant sur 7 695 patientes aux États-Unis, en Chine, en Inde et en Suède remplissaient nos critères d'inclusion. La fourniture anticipée n'était pas associée à une baisse des taux de grossesse (rapport de cotes [RC] 0,98, intervalle de confiance [IC] à 95 % entre 0,76 et 1,25 dans les études pour lesquelles nous avons inclus des données de suivi sur douze mois ; RC 0,48, IC à 95 % entre 0,18 et 1,29 dans une étude avec un suivi sur sept mois ; RC 0,92, IC à 95 % entre 0,70 et 1,20 dans les études avec un suivi sur six mois ; RC 0,49, IC à 95 % entre 0,09 et 2,74 dans une étude avec un suivi sur trois mois), bien qu’une augmentation de l'utilisation (utilisation unique : RC 2,47, IC à 95% entre 1,80 et 3,40 ; utilisations multiples : RC 4,13, IC à 95 % entre 1,77 et 9,63]) et une utilisation plus rapide (différence moyenne pondérée [DMP] de -12,98 heures, IC à 95 % entre -16,66 et -9,31 heures) aient été rapportées. La délivrance anticipée n'a pas entraîné de hausse des taux d'infections sexuellement transmissibles (RC 1,01, IC à 95 % entre 0,75 et 1,37) ni de la fréquence des rapports sexuels non protégés, ni aucun changement de méthode contraceptive. Les femmes recevant à l’avance une contraception d'urgence étaient autant susceptibles que les autres d'utiliser des préservatifs.

Conclusions des auteurs

La fourniture anticipée d'une contraception d'urgence n'a pas entraîné de baisse des taux de grossesse par rapport à la délivrance classique. Les résultats des principales analyses suggèrent que la délivrance anticipée n'a pas d'impact négatif sur les comportements et les résultats en matière de santé génésique et sexuelle. La contraception d'urgence étant associée à une réduction du risque de grossesse, les femmes devraient y avoir facilement accès. Cependant, les interventions analysées à ce jour n'ont pas permis de faire baisser le taux global de grossesses au sein des populations étudiées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Distribution anticipée d'une contraception d'urgence en prévention de la grossesse

Faciliter l’accès à la contraception d'urgence pour aider les femmes à prévenir une grossesse non désirée

Les pilules contraceptives d'urgence peuvent prévenir une grossesse non désirée si elles sont prises peu de temps après des rapports sexuels non protégés. Or il peut être long et difficile d’obtenir une ordonnance pour un contraceptif d'urgence. Fournir à l’avance une contraception d'urgence pourrait garantir que les femmes aient celle-ci à portée de main en cas de besoin. Nous avons cherché les études comparant les femmes ayant reçu à l’avance des contraceptifs d'urgence à des femmes ayant obtenu ceux-ci de la manière habituelle. Nous avons examiné si ces groupes présentaient des taux de grossesse ou d'infections sexuellement transmissibles différents. Nous avons également étudié la fréquence et la rapidité avec lesquelles les deux groupes utilisaient la contraception d'urgence. Pour finir, nous avons cherché à déterminer si la fourniture anticipée d'une contraception d'urgence avait une influence sur les comportements sexuels. Les études montrent que les risques de grossesses étaient similaires, que les femmes aient eu ou non un contraceptif d'urgence à portée de main avant des rapports sexuels non protégés. Les femmes qui disposaient à l’avance d’une contraception d'urgence étaient plus susceptibles de rendre compte de l'utilisation du médicament et de l'utiliser plus tôt après les rapports sexuels. Le fait de disposer d’une contraception d'urgence n'a pas changé l'utilisation d'autres méthodes contraceptives ni les comportements sexuels.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 9th July, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

預先提供緊急避孕藥以預防懷孕

使用緊急避孕藥可以避免在未經避孕的性行為後懷孕,但要在建議的時間範圍內取得緊急避孕藥對於許多婦女而言是困難的,預先提供婦女在未經避孕的性行為前取得緊急避孕藥可以避免超過使用時間範圍。

目標

總結隨機對照試,以評估預先提供緊急避孕藥對於懷孕率、性傳染病、性行為及避孕方式的效果。

搜尋策略

在2006年8月我們經由PubMed搜索CENTRAL、EMBASE、POPLINE、MEDLINE及緊急避孕藥的專業文章資料庫。我們也搜索參考文獻和聯絡專家確定額外的已出版或未發表的試驗。

選擇標準

我們包括了比較「預先提供」和「標準獲得」的隨機對照試驗,其中標準獲得被定義為下列任何一種:可能包含或不包含緊急避孕資訊的諮商,或在診所或藥房要求提供緊急避孕。

資料收集與分析

我們評估,所有確定的標題和摘要,發現可能列入。二位評審獨立摘取數據和評估研究品質。我們使用RevMan 5.0.23輸入和分析數據。我們計算二分的數據以勝算比95 %的信賴區間和連續數據以加權均值的差異95 %的信賴區間。

主要結論

11個隨機對照試驗符合我們的納入標準,在美國、中國、印度和瑞典有7695代表例。預先提供緊急避孕藥沒有減少懷孕率(在12個月追蹤資料研究:在7個月追蹤資料研究:勝算比0.48 ; 95%CI為 0.18至1.29;在6個月追蹤資料研究:勝算比0.92 ; 95%CI: 0.70至1.20; 在3個月追蹤資料研究:勝算比0.49 ; 95%CI為: 0.09至2.74),即使增加使用(單一使用:勝算比2.47 ; 95%CI為1.80至3.40 ;多次使用: 勝算比4.13 ;95%CI為: 1.77至9.63)和更快的使用(加權平均差異(WMD) −12.98 小時;95 % 為 −16.66到 −9.31 小時)。 預先提供緊急避孕藥並沒有導致性傳染疾病發生率上升(OR 1.01, 95% CI 0.75  1.37),或未受保護的性行為頻率增加,而且避孕方法也沒有變化。預先取得緊急避孕藥的婦女和其他婦女一樣使用保險套。

作者結論

預先提供緊急避孕藥與一般取得方式相比並未減少懷孕率。預先提供緊急避孕藥對性行為和生殖健康的行為和結果並沒有產生負面影響。婦女應該有機會容易獲得緊急避孕藥,因為它可以減少懷孕的機會。但是,干預測試,到目前為止,在群體研究並沒有減少整體的懷孕率。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院林冠宏翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

更容易獲得緊急避孕藥將會幫助婦女避免掉不想要的懷孕。緊急避孕藥是一個比普通避孕藥劑量更高的荷爾蒙。如果在未避孕的性行為後馬上使用這個藥物可以防止不想要的懷孕。取得緊急避孕藥的處方可能困難和費時。預先給予緊急避孕藥可確保婦女在需要它時擁有它。我們搜尋了研究,比較婦女預先取得緊急避孕藥和一般標準的取得方式。我們研究這兩組團體是否有不同的懷孕率或性傳染病發生率。我們也研究這兩組團體多常及多快使用緊急避孕藥。最後,我們看預先取得緊急避孕藥是否改變性行為。研究顯示,無論婦女是否在未避孕的性行為前取得緊急避孕藥,懷孕的機會都相似。預先取得緊急避孕藥的婦女更有可能使用它而且在性行為後更快使用它。預先取得緊急避孕藥並沒有改變使用其他種避孕方式或改變性行為。