Intervention Review

Combined DTP-HBV-HIB vaccine versus separately administered DTP-HBV and HIB vaccines for primary prevention of diphtheria, tetanus, pertussis, hepatitis B and Haemophilus influenzae B (HIB)

  1. Edna S Bar-On*,
  2. Elad Goldberg,
  3. Sarah Hellmann,
  4. Leonard Leibovici

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 18 APR 2012

Assessed as up-to-date: 11 NOV 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD005530.pub3


How to Cite

Bar-On ES, Goldberg E, Hellmann S, Leibovici L. Combined DTP-HBV-HIB vaccine versus separately administered DTP-HBV and HIB vaccines for primary prevention of diphtheria, tetanus, pertussis, hepatitis B and Haemophilus influenzae B (HIB). Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 4. Art. No.: CD005530. DOI: 10.1002/14651858.CD005530.pub3.

Author Information

  1. Beilinson Hospital, Rabin Medical Center, Department of Medicine E, Petah Tikva, Israel

*Edna S Bar-On, Department of Medicine E, Beilinson Hospital, Rabin Medical Center, 39 Jabotinski Street, Petah Tikva, 49100, Israel. baroned@013.net.il. Ednab@clalit.org.il, edna_20042000@yahoo.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 APR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Advantages to combining childhood vaccines include reducing the number of visits, injections and patient discomfort, increasing compliance and optimising prevention. The World Health Organization (WHO) recommends that routine infant immunisation programmes include a vaccination against Haemophilus influenzae (H. influenzae) type B (HIB) in the combined diphtheria-tetanus-pertussis (DTP)-hepatitis B virus (HBV) vaccination. The effectiveness and safety of the combined vaccine should be carefully and systematically assessed to ensure its acceptability by the community.

Objectives

To compare the effectiveness of combined DTP-HBV-HIB vaccines versus combined DTP-HBV and separate HIB vaccinations.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 4), which contains the Cochrane Acute Respiratory Infections Group's Specialised Register, MEDLINE (January 1966 to week 1, November 2011), EMBASE (January 1990 to November 2011) and www.clinicaltrials.gov (up to April 2011).

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) or quasi-RCTs comparing vaccination with any combined DTP-HBV-HIB vaccine, with or without three types of inactivated polio virus (IPV) or concomitant oral polio vaccine (OPV) in any dose, preparation or time schedule, compared with separate vaccines or placebo, administered to infants up to two years old.

Data collection and analysis

Two review authors independently inspected references identified by the searches and evaluated them against the inclusion criteria, extracted data and assessed the methodological quality of included trials.

Main results

Data for the primary outcome (prevention of disease) were lacking. We performed a meta-analysis to pool the results of 20 studies with 5874 participants in an immunogenicity analysis and 5232 participants in the reactogenicity analysis. There were no data on clinical outcomes for the primary outcome (prevention of disease) and all studies used immunogenicity and reactogenicity (adverse events). The number of vaccine doses differed significantly between the studies. Heterogeneous interventions, study location, healthcare environment and combining research across disparate geographical locations, may have lead to bias. The risk of bias was unclear across most of the included studies. Comparisons found little heterogeneity. In two immunological responses the combined vaccine achieved lower responses than the separate vaccines for HIB and tetanus. No significant differences in immunogenicity were found for pertussis, diphtheria, polio and hepatitis B. Serious adverse events were comparable with mainly hospitalisation and acute bronchiolitis cases. Minor adverse events such as pain and redness were more common in children given the combined vaccine. Overall, the direction shown by the results is in favour of the DTPw (diptheria-tetanus-whole cell pertussis)-HBV-HIB vaccine rather than the DTPa (diptheria-tetanus-acellular pertussis)-HBV-HIB vaccine when compared to the separate vaccines (size of effect: risk ratio (RR) 1.43; 95% confidence interval (CI) 0.98 to 2.10, for 5269 participants).

Authors' conclusions

We could not conclude that the immune responses elicited by the combined vaccine were different from or equivalent to the separate vaccines. There was significantly less immunological response for HIB and tetanus and more local reactions in the combined injections. However, these differences rely mostly on one study each. Studies did not use an intention-to-treat (ITT) analysis and we were uncertain about the risk of bias in many of the studies. These results are therefore inconclusive. Studies addressing clinical end points whenever possible, using correct methodology and a large enough sample size should be conducted.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Combined DTP-HBV-HIB vaccine versus separately administered DTP-HBV and HIB vaccines in healthy infants up to two years old

Childhood vaccinations provide an effective method of protection against diseases. The World Health Organization (WHO) recommends that routine infant immunisation programmes include a vaccination against Haemophilus influenzae (H. influenza) type B (HIB) in the combined diphtheria-tetanus-pertussis (DTP)-hepatitis B virus (HBV) vaccination. We compared the combined DTP-HBV-HIB vaccine with the separate DTP-HBV and HIB vaccines. Studies only reported on immunogenicity and reactogenicity.

We included 20 studies with 5874 participants in the immunogenicity analysis and 5232 in the reactogenicity analysis. In two immunological responses, the combined vaccine achieved lower responses than the separate vaccines for HIB and tetanus. We did not find any significant differences in immunogenicity for pertussis-diphtheria-polio and hepatitis B. Serious adverse events were comparable. Minor adverse events were more common with the combined vaccine. Overall, the level of evidence provided by the studies was low and we could not conclude that the immune responses with the combined vaccine were equivalent to the separate injections.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Administration d'un vaccin anti-DTP-VHB-HIB combiné comparée à une administration séparée de vaccins anti-DTP-VHB et anti-HIB pour la prévention primaire de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de l'hépatite B et de l'Haemophilus influenzae B (HIB)

Contexte

Les avantages de la combinaison des vaccins de l'enfant comprennent la réduction du nombre de visites, d'injections et de la gêne chez les patients, l'augmentation de l'observance et l'optimisation de la prévention. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande que les programmes d'immunisation systématique des nouveau-nés comprennent une vaccination contre l'Haemophilus influenzae (H. influenzae) type B (HIB) dans la vaccination combinée anti-diphtérie-tétanos-coqueluche (DTP)-virus de l'hépatite B (VHB). L'efficacité et l'innocuité du vaccin combiné doivent être soigneusement et systématiquement évaluées pour s'assurer de son acceptabilité par la communauté.

Objectifs

Comparer l'efficacité des vaccins combinés anti-DTP-VHB-HIB aux vaccinations combinées anti-DTP-VHB et anti-HIB séparées.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, numéro 4), qui contient le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les infections respiratoires aiguës, MEDLINE (de janvier 1966 à la 1ère semaine de novembre 2011), EMBASE (de janvier 1990 à novembre 2011) et www.clinicaltrials.gov (jusqu'à avril 2011).

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi-randomisés comparant la vaccination avec un vaccin combiné anti-DTP-VHB-HIB, avec ou sans trois types de vaccin de Salk (vaccin antipoliomyélitique inactivé) ou de vaccin de Sabin (vaccin antipoliomyélitique atténué) dans une dose, une préparation ou un calendrier, comparée aux vaccins séparés ou à un placebo, administrés aux nouveau-nés jusqu'à l'âge de deux ans.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont inspecté les listes bibliographiques identifiées par les chercheurs et évalué leurs critères d'inclusion, extrait les données et évalué la qualité méthodologique des essais inclus de manière indépendante.

Résultats Principaux

Les données pour le principal critère de jugement (prévention de la maladie) étaient manquantes. Nous avons réalisé une méta-analyse pour regrouper les résultats de 20 études portant sur 5 874 participants dans une analyse d'immunogénicité et 5 232 participants dans l'analyse de réactogénicité. Aucune donnée sur les résultats cliniques n'était disponible pour le principal critère de jugement (prévention de la maladie) et toutes les études avaient utilisé l'immunogénicité et la réactogénicité (événements indésirables). Le nombre de doses de vaccin différaient significativement entre les études. Les interventions hétérogènes, les régions où sont menées les études, l'environnement de santé et la combinaison des recherches sur l'ensemble des lieux géographiques disparates, ont pu conduire à un biais. Le risque de biais n'était pas clair dans la plupart des études incluses. Les comparaisons avaient trouvé peu d'hétérogénéité. Dans deux réponses immunologiques, le vaccin combiné avait induit des réponses plus faibles que les vaccins séparés pour l'HIB et le tétanos. Aucune différence significative dans l'immunogénicité n'a été trouvée pour la coqueluche, la diphtérie, la poliomyélite et l'hépatite B. Les événements indésirables graves étaient principalement comparables avec des cas d'hospitalisation et de bronchiolite aiguë. Les événements indésirables mineurs tels que les douleurs et les rougeurs étaient plus courants chez les enfants ayant reçu le vaccin combiné. Globalement, le sens indiqué par les résultats est en faveur du vaccin anti-DTPw (diphtérie-tétanos-coqueluche à cellules entières)-VHB-HIB plutôt que du vaccin anti-DTPa (diphtérie-tétanos-coqueluche acellulaire)-VHB-HIB comparés aux vaccins séparés (mesure de l'effet : risque relatif (RR) 1,43 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,98 à 2,10 ; pour 5 269 participants).

Conclusions des auteurs

Nous ne pouvions pas conclure que les réponses immunitaires suscitées par le vaccin combiné étaient différentes des, ou équivalentes aux, vaccins séparés. Il y avait considérablement moins de réponses immunologiques pour l'HIB et le tétanos et plus de réactions locales dans les injections combinées. Toutefois, ces différences reposent principalement sur une étude chacune. Les études n'avaient pas utilisé d'analyse en intention de traiter (ITT) et le risque de biais n'était pas clair dans un grand nombre de ces études. Ces résultats ne sont donc pas probants. Des études concernant les critères de jugement cliniques quand cela est possible, en appliquant la méthodologie correcte et une taille d'échantillon suffisamment grande, devraient être menées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Administration d'un vaccin anti-DTP-VHB-HIB combiné comparée à une administration séparée de vaccins anti-DTP-VHB et anti-HIB pour la prévention primaire de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de l'hépatite B et de l'Haemophilus influenzae B (HIB)

Administration d'un vaccin anti-DTP-VHB-HIB combiné comparée à une administration séparée de vaccins anti-DTP-VHB et anti-HIB chez les nouveau-nés sains jusqu'à l'âge de deux ans

Les vaccinations de l'enfant constituent une méthode efficace de protection contre les maladies. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande que les programmes d'immunisation systématique des nouveau-nés comprennent une vaccination contre l'Haemophilus influenzae (H. influenza) de type B (HIB) dans la vaccination combinée anti-diphtérie-tétanos-coqueluche (DTP)-virus de l'hépatite B (VHB). Nous avons comparé le vaccin combiné anti-DTP-VHB-HIB aux vaccins séparés anti-DTP-VHB et anti-HIB. Les études n'avaient examiné que l'immunogénicité et la réactogénicité.

Nous avons inclus 20 études totalisant 5 874 participants dans l'analyse d'immunogénicité et 5 232 dans l'analyse de réactogénicité. Dans deux réponses immunologiques, le vaccin combiné avait induit des réponses plus faibles que les vaccins séparés pour l'HIB et le tétanos. Nous n'avons pas trouvé de différence significative dans l'immunogénicité pour les coqueluche-diphtérie-polio et l'hépatite B. Les événements indésirables graves étaient comparables. Les événements indésirables mineurs étaient plus courants qu'avec le vaccin combiné. Globalement, le niveau des preuves fournies par les études était faible et nous ne pouvions pas en conclure que les réponses immunitaires avec le vaccin combiné étaient équivalentes aux injections séparées.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français