Prophylactic steroids for pediatric open heart surgery

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

The immune response to cardiopulmonary bypass in infants and children can lead to a series of postoperative morbidities and mortality i.e. hemodynamic instability, increased infection and tachyarrhythmias. Administration of prophylactic doses of corticosteroids is sometimes used to try and ameliorate this pro-inflammatory response. However, the clinical benefits and harms of this type of intervention in the pediatric patient remains unclear.

Objectives

To systematically review the beneficial and harmful effects of the prophylactic administration of corticosteroids, compared with placebo, in pediatric open heart surgery.

Search methods

The trials registry of the Cochrane Heart Group, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) in The Cochrane Library (Issue 4, 2006), MEDLINE (1966 to January 2007), EMBASE (1980 to January 2007) were searched. An additional handsearch of the EMRO database for Arabic literature was performed. Grey literature was searched and experts in the field were contacted for any unpublished material. No language restrictions were applied.

Selection criteria

All randomized and quasi-randomized controlled trials of open heart surgery in the pediatric population that received corticosteroids pre-, peri- or post-operatively, with reported clinical outcomes in terms of morbidity and mortality.

Data collection and analysis

Eligible studies were abstracted and evaluated by two independent reviewers. All meta-analyses were completed using RevMan4.2.8. Weighted mean difference (WMD) was the primary summary statistic with data pooled using a random-effects model.

Main results

All cause mortality could not be assessed as the data reports were incomplete. There was weak evidence in favor of prophylactic corticosteroid administration for reducing intensive care unit stay, peak core temperature and duration of ventilation [WMD (95% CI) -0.50 hours (-1.41 to 0.41); -0.20°C (-1.16 to 0.77) and -0.63 hours (-4.02 to 2.75), respectively].

Authors' conclusions

The use of prophylactic steroids in pediatric patients to reduce postoperative complications commonly experienced following cardiopulmonary bypass surgery is not supported by the existing evidence. Further well designed and adequately powered randomized controlled trials are needed to more accurately estimate the benefit and harm of this intervention.

摘要

背景

預防性類固醇在兒科開心手術中之使用

兒童和嬰兒的開心手術中, 因使用體外循環(cardiopulmonary bypass)造成的體內的免疫反應,可以導致的術後一系列的併發症甚至死亡,包含血流動力學的不穩定,增加感染機會和心跳快的心律不整(tachyarrhythmias)。給予預防性劑量的類固醇時常被用來嘗試和消除這種前趨發炎的反應.但是這種治療方式對兒科病人隨之而來的臨床益處和傷害仍然不是十分清楚。

目標

主要是系統性的回顧預防性投予類固醇和安慰劑相比,對兒科病人在開心手術上帶來的益處和傷害。

搜尋策略

這些試驗主要是在以下資料庫註冊登計搜尋: Cochrane Heart Group, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) in The Cochrane Library (Issue 4, 2006), MEDLINE (1966 to January 2007), EMBASE (1980 to January 2007)另外我們也以人工的方式搜尋了EMRO的資料庫以含括阿拉伯世界的文獻. 一些灰色文獻(Grey literature)(編按:指已經發行,但不易透過一般銷售管道購得的資料)和相關領域的專家也被聯絡和諮詢關於尚未被發表的資料.整個過程中沒有任何語言方面的限制。

選擇標準

所有關於兒科開心手術過程中,不論是術前,術中,術後接受類固醇的隨機和半隨機控制的試驗。試驗必須公布臨床結果及罹病率和致死率。

資料收集與分析

符合條件的研究都由兩位獨立的評論者節錄和評估.所有資料庫分析都是用RevMan4.2.8. Weighted mean difference (WMD)軟體來進行統計,使用的是隨機效應的模式。

主要結論

因為資料的不完整,所有原因引起的死亡無法被評估.目前只有微弱的證據證明預防性投予類固醇可以降低加護病房的治療天數,最高中心體溫,和呼吸器使用的時間.[95%信心區間分別如下WMD (95% CI) −0.50 hours (−1.41 to 0.41); −0.20°C (−1.16 to 0.77) and −0.63 hours (−4.02 to 2.75),]。

作者結論

目前現存的證據無法支持預防性使用類固醇在兒科病患能夠降低體外循環後的併發症,需要進一步設計完善和足夠信度的隨機控制試驗,以評估此項治療帶來的益處和傷害。

翻譯人

本摘要由臺北榮民總醫院李慶威翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

兒科開心手術後的併發症有心跳加快,喘不過氣,血壓降低,循環不良,發燒,小便量下降.這些併發症可能是體內防衛系統對手術產生的免疫反應, 所造成的代謝障礙引起的.這些併發症如果置之不理可能是有生命危險的.類固醇是抗發炎反應的藥物,時常可拿來治療這種免疫反應.但是臨床上的益處和傷害在開心手術方面還不是很明確.這篇研究的目的就是要系統性的回顧現有的研究,來決定類固醇在這一方面的效果.所收錄的試驗中,病人可能在術前,術中,或術後接受類固醇治療。只有4個試驗, 共在127個兒童符合條件的 。很不幸的,因為不完整的報告, 最重要的結果,死亡不能被評估,.這些只有微弱的證據支持預防性投予類固醇, 和安慰劑相比, 可以降低約半天加護病房的住院天數和呼吸器使用天數.因為試驗的品質不是很好,使用類固醇來降低術後的發炎反應的好處仍是不確定的

Résumé scientifique

Stéroïdes prophylactiques dans la chirurgie pédiatrique à cœur ouvert

Contexte

La réponse immunitaire à la circulation extracorporelle chez les nourrissons et les enfants peut être associée à une mortalité et une série de morbidités postopératoires, notamment une instabilité hémodynamique, une augmentation de l'infection et des tachyarythmies. L'administration de doses prophylactiques de corticoïdes est parfois utilisée pour essayer d'améliorer cette réponse pro-inflammatoire. Néanmoins, les bénéfices cliniques et les effets délétères de ce type d'intervention chez des patients pédiatriques ne sont pas clairement établis.

Objectifs

Effectuer une revue systématique des effets bénéfiques et délétères de l'administration prophylactique de corticoïdes par rapport à un placebo dans la chirurgie pédiatrique à cœur ouvert.

Stratégie de recherche documentaire

Le registre des essais du groupe Cochrane de cardiologie, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans la Bibliothèque Cochrane (numéro 4, 2006), MEDLINE (1966 à janvier 2007) et EMBASE (1980 à janvier 2007) ont été consultés. Une recherche manuelle supplémentaire a été effectuée dans la base de données EMRO de littérature en langue arabe. La littérature grise a été consultée et des experts en la matière ont été contactés afin d'identifier des documents non publiés. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés portant sur une chirurgie à cœur ouvert chez une population pédiatrique traitée aux corticoïdes avant, pendant ou après l'opération et rapportant des résultats cliniques en termes de morbidité et de mortalité.

Recueil et analyse des données

Les études éligibles ont été résumées et évaluées par deux évaluateurs indépendants. Toutes les méta-analyses ont été effectuées à l'aide de RevMan 4.2.8. La différence moyenne pondérée (DMP) était la principale statistique sommaire. Les données ont été combinées à l'aide d'un modèle à effets aléatoires.

Résultats principaux

La mortalité toutes causes confondues n'a pas pu être évaluée car les rapports étaient incomplets. Il existait des preuves non concluantes en faveur de l'administration de corticoïdes prophylactiques concernant la réduction de la durée de séjour en soins intensifs, la température centrale maximale et la durée de ventilation [DMP (IC à 95 %) de -0,50 heure (-1,41 à 0,41) ; -0,20°C (-1,16 à 0,77) et -0,63 heure (-4,02 à 2,75), respectivement].

Conclusions des auteurs

Les preuves existantes ne permettent pas de recommander l'utilisation de stéroïdes prophylactiques chez les patients pédiatriques pour réduire les complications postopératoires fréquentes après une circulation extracorporelle. D'autres essais contrôlés randomisés bien planifiés et présentant une puissance statistique appropriée sont nécessaires afin d'estimer plus précisément les effets bénéfiques et délétères de cette intervention.

Plain language summary

Prophylactic steroids for pediatric open heart surgery

After open heart surgery in children complications can occur such as rapid heart rate, breathlessness, low blood pressure, poor circulation, fever, and reduced urine output. These complications are caused by disturbances to the body's metabolism which, in turn, may be due to an immune reaction made by the body's defence systems in response to the surgery. These complications can be life-threatening if left untreated. Corticosteroids are anti-inflammatory drugs that are sometimes used to treat this immune response. However the clinical benefits and harms of corticosteroids in open heart surgery remain unclear. The objective of this study was to review systematically the existing research to determine the effects of corticosteroids in these circumstances. All trials where patients received corticosteroids before, during or after operation were considered. Of the trials found, only four involving 127 children were eligible for inclusion. Unfortunately the most important outcome, death, could not be assessed because of incomplete reports. There was only weak evidence in favor of the use of corticosteroids, with duration of ventilation and stay in intensive care being reduced by about half a day compared with control groups. Due to the poor quality of the trials, the use of corticosteroids to reduce the inflammatory response following surgery is of uncertain benefit.

Résumé simplifié

Stéroïdes prophylactiques dans la chirurgie pédiatrique à cœur ouvert

Des complications peuvent se produire après une chirurgie à cœur ouvert chez l'enfant, telles qu'un rythme cardiaque élevé, une dyspnée, une faible pression artérielle, une mauvaise circulation, de la fièvre et une réduction de la diurèse. Ces complications sont dues à des troubles du métabolisme, qui peuvent à leur tour être dus à une réaction immunitaire des systèmes de défense de l'organisme en réponse à la chirurgie. Ces complications peuvent être mortelles si elles ne sont pas traitées. Les corticoïdes sont des anti-inflammatoires qui sont parfois utilisés pour traiter cette réponse immunitaire. Néanmoins, les bénéfices cliniques et effets délétères des corticoïdes dans la chirurgie à cœur ouvert demeurent peu clairs. L'objectif de cette revue systématique était d'examiner les recherches existantes afin de déterminer les effets des corticoïdes dans ce contexte. Tous les essais dans lesquels les patients recevaient des corticoïdes avant, pendant et après l'opération ont été pris en compte. Parmi les essais identifiés, quatre seulement (127 enfants) étaient éligibles dans la revue. Malheureusement, le critère de jugement le plus important, les décès, n'a pas pu être évalué car les rapports étaient incomplets. Il existait des preuves non concluantes en faveur de l'utilisation de corticoïdes, avec une réduction de la durée de la ventilation et du séjour en soins intensifs d'une demi-journée environ par rapport aux groupes témoins. Compte tenu de la faible qualité des essais, les effets bénéfiques des corticoïdes utilisés pour réduire la réponse inflammatoire après la chirurgie sont incertains.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Ancillary