Intervention Review

Organisational travel plans for improving health

  1. Jamie Hosking1,
  2. Alexandra Macmillan1,*,
  3. Jennie Connor2,
  4. Chris Bullen3,
  5. Shanthi Ameratunga1

Editorial Group: Cochrane Injuries Group

Published Online: 17 MAR 2010

Assessed as up-to-date: 30 JUN 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD005575.pub3


How to Cite

Hosking J, Macmillan A, Connor J, Bullen C, Ameratunga S. Organisational travel plans for improving health. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 3. Art. No.: CD005575. DOI: 10.1002/14651858.CD005575.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of Auckland, School of Population Health, Auckland, New Zealand

  2. 2

    University of Otago, Department of Preventive and Social Medicine, Otago, New Zealand

  3. 3

    University of Auckland, Clinical Trials Research Unit, Auckland, New Zealand

*Alexandra Macmillan, School of Population Health, University of Auckland, Private Bag 92019, Auckland, New Zealand. a.macmillan@auckland.ac.nz.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 17 MAR 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Dependence on car use has a number of broad health implications, including contributing to physical inactivity, road traffic injury, air pollution and social severance, as well as entrenching lifestyles that require environmentally unsustainable energy use. Travel plans are interventions that aim to reduce single-occupant car use and increase the use of alternatives such as walking, cycling and public transport, with a variety of behavioural and structural components. This review focuses on organisational travel plans for schools, tertiary institutes and workplaces. These plans are closely aligned in their aims and intervention design, having emerged from a shared theoretical base.

Objectives

To assess the effects of organisational travel plans on health, either directly measured, or through changes in travel mode.

Search methods

We searched the following electronic databases; Transport (1988 to June 2008), MEDLINE (1950 to June 2008), EMBASE (1947 to June 2008), CINAHL (1982 to June 2008), ERIC (1966 to June 2008), PSYCINFO (1806 to June 2008), Sociological Abstracts (1952 to June 2008), BUILD (1989 to 2002), Social Sciences Citation Index (1900 to June 2008), Science Citation Index (1900 to June 2008), Arts & Humanities Index (1975 to June 2008), Cochrane Database of Systematic Reviews (to August 2008), CENTRAL (to August 2008), Cochrane Injuries Group Register (to December 2009), C2-RIPE (to July 2008), C2-SPECTR (to July 2008), ProQuest Dissertations & Theses (1861 to June 2008). We also searched the reference lists of relevant articles, conference proceedings and Internet sources. We did not restrict the search by date, language or publication status.

Selection criteria

We included randomised controlled trials and controlled before-after studies of travel behaviour change programmes conducted in an organisational setting, where the measured outcome was change in travel mode or health. Both positive and negative health effects were included.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed eligibility, assessed trial quality and extracted data.

Main results

Seventeen studies were included. Ten were conducted in a school setting, two in universities, and five in workplaces. One study directly measured health outcomes, and all included studies measured travel outcomes. Two cluster randomised controlled trials in the school setting showed either no change in travel mode or mixed results. A randomised controlled trial in the workplace setting, conducted in a pre-selected group who were already contemplating or preparing for active travel, found improved health-related quality of life on some sub scales, and increased walking. Two controlled before-after studies found that school travel interventions increased walking. Other studies were judged to be at high risk of bias. No included studies were conducted in low- or middle-income countries, and no studies measured the social distribution of effects or adverse effects, such as injury.

Authors' conclusions

There is insufficient evidence to determine whether organisational travel plans are effective for improving health or changing travel mode. Organisational travel plans should be considered as complex health promotion interventions, with considerable potential to influence community health outcomes depending on the environmental context in which they are introduced. Given the current lack of evidence, organisational travel plans should be implemented in the context of robustly-designed research studies, such as well-designed cluster randomised trials.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Travel plans in organisations (schools, tertiary education institutions and workplaces) for improving health

Travel plans aim to reduce car use and promote more active and sustainable travel such as walking and cycling. This review focuses on travel plans for organisations, such as workplaces or schools. The main reasons for using travel plans are to reduce congestion and to be environmentally friendly, but travel plans are also commonly claimed to improve health. We included 17 studies in this review. One study found that promoting walking in a workplace improved some aspects of health, including mental health, but no other studies directly measured health effects. All 17 studies looked at changes in travel. Although some found that travel plans increased walking, others did not. Overall, there is not enough evidence to know whether travel plans are effective at changing the way people travel, or whether they improve health. Currently, organisational travel plans should be put in place as part of well-designed research studies.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Plans de déplacements organisationnels pour l'amélioration de la santé

Contexte

La dépendance automobile a de nombreuses conséquences sur la santé au sens large en contribuant notamment au manque d'activité physique, aux accidents de la route, à la pollution de l'air et à la division sociale, et en perpétuant des modes de vie associés à une consommation énergétique non durable. Les plans de déplacements sont des interventions visant à réduire l'utilisation individuelle de la voiture et à accroître le recours à des alternatives telles que la marche à pied, le vélo et les transports publics en utilisant divers composants comportementaux et structurels. Cette revue examine les plans de déplacements organisationnels pour les écoles, les universités et les entreprises. Ces plans présentent des objectifs et une conception similaires car ils sont issus d'une base théorique commune.

Objectifs

Évaluer les effets des plans de déplacements organisationnels sur la santé, mesurée directement ou par le biais du changement des pratiques de déplacement.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons cherché dans les bases de données électroniques suivantes : Transport (1988 à juin 2008), MEDLINE (1950 à juin 2008), EMBASE (1947 à juin 2008), CINAHL (1982 à juin 2008), ERIC (1966 à juin 2008), PSYCINFO (1806 à juin 2008), Sociological Abstracts (1952 à juin 2008), BUILD (1989 à 2002), Social Sciences Citation Index (1900 à juin 2008), Science Citation Index (1900 à juin 2008), Arts & Humanities Index (1975 à juin 2008), base des revues systématiques Cochrane (jusqu'en août 2008), CENTRAL (jusqu'en août 2008), registre du groupe Cochrane sur les blessures (jusqu'en décembre 2009), C2-RIPE (jusqu'en juillet 2008), C2-SPECTR (jusqu'en juillet 2008), ProQuest Dissertations & Theses (1861 à juin 2008). Nous avons également examiné les références bibliographiques des articles pertinents, les actes de congrès, ainsi que des sources disponibles sur Internet. Les recherches n'ont fait l'objet d'aucune restriction de date, langue ou statut de publication.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés et les études contrôlées avant-après portant sur des programmes visant à changer les comportements en matière de déplacement dans un environnement organisationnel, et examinant les critères de jugement du changement des pratiques de déplacement ou de la santé. Les effets sur la santé, tant positifs que négatifs, ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué l'éligibilité et la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante.

Résultats Principaux

Dix-sept études ont été incluses. Dix avaient été réalisées en milieu scolaire, deux dans des universités et cinq dans des entreprises. Une étude mesurait directement des critères de jugement liés à la santé, et toutes les études incluses mesuraient des critères de jugement liés aux déplacements. Deux essais contrôlés randomisés en cluster réalisés en milieu scolaire n'observaient aucun changement des pratiques de déplacement ou rapportaient des résultats mitigés. Un essai contrôlé randomisé réalisé en entreprise auprès d'individus présélectionnés qui avaient déjà envisagé ou s'étaient préparés pour des déplacements actifs rapportait une amélioration de la qualité de vie liée à la santé sur certaines sous-échelles, ainsi qu'une augmentation de la marche à pied. Deux études contrôlées avant-après rapportaient que les interventions de déplacements scolaires augmentaient la marche à pied. Les autres études présentaient un risque de biais élevé. Aucune des études incluses n'avait été réalisée dans des pays à faibles ou moyens revenus, et aucune étude ne mesurait la distribution sociale des effets ou les effets indésirables, tels que les blessures.

Conclusions des auteurs

Les preuves sont insuffisantes pour déterminer si les plans de déplacements organisationnels sont efficaces pour améliorer la santé ou changer les pratiques de déplacement. Les plans de déplacements organisationnels devraient être considérés comme des interventions de promotion de la santé complexes qui pourraient avoir une influence potentiellement considérable sur la santé des populations selon le contexte environnemental dans lequel elles sont mises en œuvre. Compte tenu de l'absence de preuves à l'heure actuelle, les plans de déplacements organisationnels devraient être évalués dans le cadre d'études de recherche solidement planifiées, telles que des essais randomisés en cluster de haute qualité.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Plans de déplacements organisationnels pour l'amélioration de la santé

Plans de déplacements dans les organisations (écoles, universités et entreprises) afin d'améliorer la santé

Les plans de déplacements visent à limiter le recours à la voiture et à promouvoir des déplacements plus actifs et durables, tels que la marche et le vélo. Cette revue examine les plans de déplacements pour les organisations, telles que les entreprises ou les écoles. Les principaux objectifs des plans de déplacements sont de réduire les embouteillages et de mieux respecter l'environnement, mais il a souvent été affirmé qu'ils avaient également des effets bénéfiques sur la santé. 17 études ont été incluses dans cette revue. Une étude rapportait que les interventions visant à promouvoir les déplacements à pied du domicile au lieu de travail amélioraient certains aspects de la santé, y compris la santé mentale, mais aucune autre étude ne mesurait directement ces effets. Les 17 études examinaient les changements des pratiques de déplacement. Les plans de déplacements augmentaient la marche à pied dans certaines études mais pas dans d'autres. Dans l'ensemble, les preuves sont insuffisantes pour déterminer si les plans de déplacements sont efficaces pour changer les modes de déplacement ou améliorer la santé. À l'heure actuelle, les plans de déplacements organisationnels devraient être évalués dans le cadre d'études de recherche bien planifiées.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

團體性旅行計劃對於健康的促進

對於車子的依賴常常造成一些健康問題,包括身體活動的減少,道路交通事故,空氣污染,社會隔閡,並且會波及到需要環境能量使用的生活方式。旅遊計劃的介入,目標是減少單一乘客座車的出現,增加走路,騎單車,和大眾運輸的使用。這篇回顧則是針對學校,高等教育機構和工作場所的團體性旅行計劃做介紹。這些計劃是在他們的目標和參與設計中,並且有一個共同的理論基礎。

目標

評估團體性交通計畫對於健康的效果,不論是直接的測量,還是交通方式的改變。

搜尋策略

我們搜尋了以下電子資料庫:Transport (1988 至 2008六月) , MEDLINE (1950 至 2008六月) , EMBASE (1947 至 2008六月) , CINAHL (1982 至 2008六月) , ERIC (1966 至 2008六月) , PSYCINFO (1806 至 2008六月) , Sociological Abstracts (1952 至 2008六月) , BUILD (1989 至 2002) , Social Sciences Citation Index (1900 至 2008六月) , Science Citation Index (1900 至 2008六月) , Arts & Humanities Index (1975 至 2008六月) , Cochrane Database of Systematic Reviews (至 2008八月) , CENTRAL (至 2008八月) , Cochrane Injuries Group Register (至 2009八月) , C2RIPE (至 2008七月) , C2SPECTR (至 2008七月) , ProQuest Dissertations & Theses (1861 至 2008六月) 。

選擇標準

我們納入了隨機對照試驗並前後對照了有組織性設定的交通行為改變研究計劃。測量的結果則是交通方式的改變和健康。正向和負向的健康影響均被納入其中。

資料收集與分析

兩位作者各自評估是否合格,試驗的品質,以及其中的資料。

主要結論

有十七個研究被納入其中。其中有十個是來自對於學校的研究,有兩個來自大學,有五個則來自工作場所。有一個研究直接檢測了健康結果,所有的研究則都有檢測了交通的結果。兩個來自學校的叢聚性隨機對照試驗顯示交通和健康均沒有改變。有一個來自工作場所的隨機對照試驗 (預選一些準備要移動的人) 發現在一些健康相關的生活品質提昇,並且行走的量變多了。有兩個前後對照的研究發現學校改善交通計劃增加了行走的量。其他的研究則被評斷有很機會有偏差。對於中低收入國家做的研究則沒有被納入這次的回顧。沒有一個研究評量了效果或副作用 (譬如受傷) 的社會分佈。

作者結論

並沒有足夠的證據顯示團體性交通計劃是否對於增進健康或改變交通模式有影響。團體性交通計劃應該被認為是複雜的健康促進手段,並且根據不同的環境可以有相當的潛力來影響社區健康。因為目前證據不足,團體性交通計畫應該被運用於設計健全的研究裡,譬如像設計良好的整群隨機試驗。

翻譯人

本摘要由羅東博愛醫院洪綱翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

為了促進健康的組織中 (學校,高等教育機構和工作場所) 交通計畫:目標於減少車輛使用,並促進更多活躍又有持續性的交通方式,譬如走路和騎單車。這篇回顧針對各種組織中的交通計畫,譬如學校中或工作場所中。使用這類交通方式主要的原因在於降低塞車和保護環境,但同時也常被認為能夠促進健康。這篇回顧中我們蒐集了十七篇研究。有一篇研究發現在工作場合中推銷走路能夠在某些方面促進健康,包括心理上的健康,但沒有其他研究有直接測量對於健康的效果。雖然有些研究發現交通計畫增加了走路的量,但是有些則沒有。總體來說,並沒有足夠的證據能知道交通計畫是否能改變人們的交通方式,或是促進健康。目前團體性交通計畫應該被納入更好的研究計畫中。