Get access

Instruments for assessing readiness to commence suck feeds in preterm infants: effects on time to establish full oral feeding and duration of hospitalisation

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Linda Crowe,

    Corresponding author
    1. Mater Medical Research Institute, Mothers' and Babies Health, South Brisbane, Brisbane, Australia
    • Linda Crowe, Mothers' and Babies Health, Mater Medical Research Institute, South Brisbane, Brisbane, Australia. Linda.Crowe@mater.org.au.

    Search for more papers by this author
  • Anne Chang,

    1. Queensland Centre for Evidence-Based Nursing & Midwifery, A Collaborating Centre of the Joanna Briggs Institute, Mater Nursing Research Centre, South Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Karen Wallace

    1. Mater Health Services, Nursing Research Centre including QLD Centre for Evidence Based Nursing & Midwifery (a collaborating centre of The Joanna Briggs Institute)., Raymond Terrace, South Brisbane. Q, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

One of the most challenging milestones for preterm infants is the acquisition of safe and efficient feeding skills. The majority of healthy full term infants are born with skills to coordinate their suck, swallow and respiration. However, this is not the case for preterm infants who develop these skills gradually as they transition from tube feeding to suck feeds. For preterm infants the ability to engage in oral feeding behaviour is dependent on many factors. The complexity of factors influencing feeding readiness has led some researchers to investigate the use of an individualised assessment of an infant's abilities. A limited number of instruments that aim to indicate an individual infant's readiness to commence either breast or bottle feeding have been developed.

Objectives

To determine the effects of using a feeding readiness instrument when compared to no instrument or another instrument on the outcomes of time to establish full oral feeding and duration of hospitalisation.

Search methods

We used the standard methods of the Cochrane Neonatal Review Group, including a search of the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library 2010, Issue 2), MEDLINE via EBSCO (1966 to July 2010), EMBASE (1980 to July 2010), CINAHL via EBSCO (1982 to July 2010), Web of Science via EBSCO (1980 to July 2010) and Health Source (1980 to July 2010). Other sources such as cited references from retrieved articles and databases of clinical trials were also searched. We did not apply any language restriction. We updated this search in March 2012.

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised trials comparing a formal instrument to assess a preterm infant's readiness to commence suck feeds with either no instrument (usual practice) or another feeding readiness instrument.

Data collection and analysis

The standard methods of the Cochrane Neonatal Review Group were used. Two authors independently screened potential studies for inclusion. No studies were found that met our inclusion criteria.

Main results

No studies met the inclusion criteria.

Authors' conclusions

There is currently no evidence to inform clinical practice, with no studies meeting the inclusion criteria for this review. Research is needed in this area to establish an evidence base for the clinical utility of implementing the use of an instrument to assess feeding readiness in the preterm infant population.

Résumé scientifique

Instruments pour évaluer la disposition à commencer l'alimentation par succion chez les nourrissons prématurés : effets sur le temps pour établir l'alimentation orale complète et la durée d'hospitalisation

Contexte

L'un des objectifs les plus stimulants pour les nourrissons prématurés est l'acquisition de techniques d'alimentation sûres et efficaces. La majorité des nourrissons nés à terme et sains sont nés avec des techniques leur permettant de coordonner leur succion, déglutition et respiration. Toutefois, ce n'est pas le cas des nourrissons prématurés qui développent ces techniques progressivement à mesure qu'ils grandissent et font la transition depuis l'alimentation par sonde jusqu'à l'alimentation par succion. Pour les nourrissons prématurés, la capacité à s'engager dans un comportement d'alimentation orale dépend de nombreux facteurs. La complexité des facteurs influant sur la disposition alimentaire a conduit quelques chercheurs à étudier l'utilisation d'une évaluation individualisée des capacités d'un nourrisson. Un nombre limité d'instruments qui visent à indiquer une disposition individuelle du nourrisson à commencer soit à téter le sein soit à être allaité au biberon ont été développés.

Objectifs

Déterminer les effets de l'utilisation d'un instrument de mesure de la disposition alimentaire comparée à l'absence d'instrument ou à un autre instrument sur les critères de jugement du temps pour établir l'alimentation orale complète et la durée d'hospitalisation.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons appliqué les méthodes standard du groupe Cochrane Néonatologie, incluant une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2010, numéro 2), MEDLINE via EBSCO (de 1966 à juillet 2010), EMBASE (de 1980 à juillet 2010), CINAHL via EBSCO (de 1982 à juillet 2010), Web of Science via EBSCO (de 1980 à juillet 2010) et Health Source (de 1980 à juillet 2010). D'autres sources telles que les références citées dans les articles retrouvés et les bases de données des essais cliniques ont aussi été consultées. Nous n’avons appliqué aucune restriction linguistique. La dernière mise à jour de cette recherche a été effectuée en mars 2012.

Critères de sélection

Les essais randomisés et quasi-randomisés comparant un instrument formel pour évaluer chez les nourrissons prématurés la disposition à commencer l'alimentation par succion soit sans aucun instrument (pratique habituelle) soit avec un autre instrument de mesure de la disposition alimentaire.

Recueil et analyse des données

Les méthodes standard du groupe Cochrane Néonatologie ont été appliquées. Deux auteurs ont évalué de façon indépendante les études en vue de leur inclusion. Aucune étude répondant à nos critères d'inclusion n'a été trouvée.

Résultats principaux

Aucune étude ne remplissait les critères d'inclusion.

Conclusions des auteurs

À l'heure actuelle, il n'existe aucune preuve pour informer la pratique clinique, puisque aucune étude ne répond aux critères d'inclusion pour cette revue. Des recherches sont nécessaires dans ce domaine pour établir des preuves probantes pour l'utilité clinique de l'application de l'utilisation d'un instrument pour évaluer la disposition alimentaire dans la population de nourrissons prématurés.

Plain language summary

Instruments for assessing readiness to commence suck feeds in preterm infants

Unlike babies born at term, who are able to breast or bottle feed soon after birth, preterm infants need time to learn to feed. This may take days or weeks after they are born. Preterm babies commence breast or bottle feeding at a time when the baby is deemed to be ready, as determined by healthcare professionals looking after the baby. The optimal timing of the introduction of suck feeds is unclear in both the literature and in practice. An individualised assessment specifically designed to assess an individual infant's readiness to commence breast or bottle feeding has been suggested as the best way to promote consistency in identifying when it is safe for an infant to commence suck feeding. A limited number of assessment tools to determine readiness have been developed. However, no randomised controlled studies were found that evaluated the benefit or risk of their use.

Résumé simplifié

Instruments pour évaluer la disposition à commencer l'alimentation par succion chez les nourrissons prématurés

Contrairement aux bébés nés à terme, qui sont capables de téter le sein ou d'être allaités au biberon rapidement après la naissance, les nourrissons prématurés ont besoin de temps pour apprendre à s'alimenter. Cela peut prendre des jours ou des semaines après qu'ils soient nés. Les bébés prématurés commencent à téter le sein ou à être allaités au biberon au moment où les bébés sont déclarés prêts, d'après le jugement des professionnels de santé prenant soin des bébés. Le moment optimal de l'introduction de l'alimentation par succion n'est pas précis ni dans la littérature ni dans la pratique. Une évaluation individualisée destinée spécifiquement à évaluer une disposition individuelle des nourrissons à commencer à téter le sein ou à être allaités au biberon a été proposée comme étant le meilleur moyen de promouvoir la cohérence pour identifier le moment où un nourrisson peut en toute sécurité commencer l'alimentation par succion. Un nombre limité d'outils d'évaluation pour déterminer la disposition ont été développés. Toutefois, aucune étude contrôlée randomisée qui évaluait le bénéfice ou le risque de leur utilisation n'a été trouvée.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français