Intervention Review

Cholinesterase inhibitors for Alzheimer's disease

  1. Jacqueline Birks*

Editorial Group: Cochrane Dementia and Cognitive Improvement Group

Published Online: 25 JAN 2006

Assessed as up-to-date: 14 SEP 2005

DOI: 10.1002/14651858.CD005593

How to Cite

Birks J. Cholinesterase inhibitors for Alzheimer's disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 1. Art. No.: CD005593. DOI: 10.1002/14651858.CD005593.

Author Information

  1. University of Oxford, Centre for Statistics in Medicine, Oxford, UK

*Jacqueline Birks, Centre for Statistics in Medicine, University of Oxford, Wolfson College, Linton Road, Oxford, OX2 6UD, UK. jacqueline.birks@csm.ox.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 25 JAN 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Background

Since the introduction of the first cholinesterase inhibitor (ChEI) in 1997, most clinicians and probably most patients would consider the cholinergic drugs, donepezil, galantamine and rivastigmine, to be the first line pharmacotherapy for mild to moderate Alzheimer's disease.

The drugs have slightly different pharmacological properties, but they all work by inhibiting the breakdown of acetylcholine, an important neurotransmitter associated with memory, by blocking the enzyme acetylcholinesterase. The most that these drugs could achieve is to modify the clinical manifestations of Alzheimer's disease. Cochrane reviews of each ChEI for Alzheimer's disease have been completed.

Objectives

To assess the effects of donepezil, galantamine and rivastigmine in people with mild, moderate or severe dementia due to Alzheimer's disease.

Search methods

The Cochrane Dementia and Cognitive Improvement Group's Specialized Register was searched using the terms 'donepezil', 'E2020' , 'Aricept' , galanthamin* galantamin* reminyl, rivastigmine, exelon, "ENA 713" and ENA-713 on 12 June 2005. This Register contains up-to-date records of all major health care databases and many ongoing trial databases.

Selection criteria

All unconfounded, blinded, randomized trials of at least six months in which treatment with a ChEI at the usual recommended dose was compared with placebo or another ChEI for patients with mild, moderate or severe dementia due to Alzheimer's disease.

Data collection and analysis

Data were extracted by one reviewer (JSB), pooled where appropriate and possible, and the pooled treatment effects, or the risks and benefits of treatment, estimated.

Main results

The results of 10 randomized, double blind, placebo controlled trials demonstrate that treatment for 6 months, with donepezil, galantamine or rivastigmine at the recommended dose for people with mild, moderate or severe dementia due to Alzheimer's disease produced improvements in cognitive function, on average -2.7 points (95%CI -3.0 to -2.3, p<0.00001), in the midrange of the 70 point ADAS-Cog Scale. Study clinicians rated global clinical state more positively in treated patients. Benefits of treatment were also seen on measures of activities of daily living and behaviour. None of these treatment effects are large.

The effects are similar for patients with severe dementia, although there is very little evidence, from only two trials.

More patients leave ChEI treatment groups, 29%, on account of adverse events than leave the placebo groups (18%).

There is evidence of more adverse events in total in the patients treated with a ChEI than with placebo. Although many types of adverse event were reported, nausea, vomiting, diarrhoea, were significantly more frequent in the ChEI groups than in placebo.

There is only one randomized, double blind study in which two ChEIs are compared, donepezil compared with rivastigmine.
There is no evidence of a difference between donepezil and rivastigmine for cognitive function, activities of daily living and behavioural disturbance at two years. Fewer patients suffer adverse events on donepezil than rivastigmine.

Authors' conclusions

The three cholinesterase inhibitors are efficacious for mild to moderate Alzheimer's disease. Despite the slight variations in the mode of action of the three cholinesterase inhibitors there is no evidence of any differences between them with respect to efficacy. The evidence from one large trial shows fewer adverse events associated with donepezil compared with rivastigmine.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Cholinesterase inhibitors (ChEIs), donepezil, galantamine and rivastigmine are efficacious for mild to moderate Alzheimer's disease

Alzheimer's disease is the commonest cause of dementia affecting older people, and is associated with loss of cholinergic neurons in parts of the brain. Cholinesterase inhibitors (ChEIs), donepezil, galantamine and rivastigmine, delay the breakdown of acetylcholine released into synaptic clefts and so enhance cholinergic neurotransmission.
The three cholinesterase inhibitors are efficacious for mild to moderate Alzheimer's disease. Despite the slight variations in the mode of action of the three cholinesterase inhibitors there is no evidence of any differences between them with respect to efficacy. The evidence from one large trial shows fewer adverse events associated with donepezil compared with rivastigmine.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Inhibiteurs de la cholinestérase dans la maladie d'Alzheimer

Contexte

Depuis l'introduction du premier inhibiteur de la cholinestérase (ICh) en 1997, la plupart des médecins et probablement des patients considèrent les médicaments cholinergiques donépézil, galantamine et rivastigmine comme le traitement pharmacologique de premier choix dans la maladie d'Alzheimer légère à modérée.

Ces médicaments ont des propriétés pharmacologiques significativement différentes, mais ils agissent tous en inhibant la rupture de l'acétylcholine, un neurotransmetteur important associé à la mémoire, en bloquant l'enzyme acétylcholinestérase. Ces médicaments pourraient dans le meilleur des cas modifier certaines manifestations cliniques de la maladie d'Alzheimer. Aucune revue Cochrane de chaque ICh dans la maladie d'Alzheimer n'a été réalisée.

Objectifs

Évaluer les effets du donépézil, de la galantamine et du rivastigmine, chez les personnes atteintes d'une démence légère, modérée ou grave due à la maladie d'Alzheimer.

Stratégie de recherche documentaire

Le 12 juin 2005, une recherche a été réalisée dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs à l'aide des termes donépézil, E2020, aricept, galanthamine* galantamine* reminyl, rivastigmine, exelon, ENA 713 et ENA-713. Ce registre contient des rapports actualisés des principales bases de données médicales et de nombreuses bases de données d'essais en cours.

Critères de sélection

Tous les essais randomisés, en aveugle et non biaisés durant au moins six mois dans lesquels un traitement par ICh à la dose habituellement recommandée était comparé à un placebo ou à un autre ICh chez des patients atteints de démence légère, modérée ou grave due à la maladie d'Alzheimer.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par un évaluateur (JSB), combinées lorsque cela était pertinent et possible ; de plus, les effets du traitement combinés ou les risques et bénéfices du traitement ont été estimés.

Résultats Principaux

Les résultats de 10 essais contrôlés contre placebo, en double aveugle et randomisés montraient qu'un traitement de 6 mois de donépézil, galantamine et rivastigmine à la dose recommandée pour les personnes atteintes de démence légère, modérée ou grave due à la maladie d'Alzheimer entraînait des améliorations de la fonction cognitive, en moyenne -2,7 points (IC à 95 % de -3,0 à -2,3, p<0,00001), dans la moyenne de l'échelle ADAS-Cog de 70 points. Les médecins des études ont évalué plus positivement l'état clinique global des patients traités. Des mesures des activités quotidiennes et du comportement ont également mis en lumière des bénéfices du traitement. Aucun de ces effets du traitement n'est important.

Les effets sont similaires chez les patients atteints de démence grave, mais les preuves sont très limitées puisqu'elles ne sont issues que de deux essais.

Davantage de patients ont quitté les groupes de traitement par ICh (29 %) en raison des événements indésirables, que les groupes placebo (18 %).

Les preuves montrent que les événements indésirables sont plus nombreux sur le total des patients traités par ICh que chez les patients sous placebo. Bien que de nombreux types d'événements indésirables aient été rapportés, les nausées, vomissements et diarrhées étaient significativement plus fréquents dans les groupes des ICh que dans les groupes témoin.

Une seule étude en double aveugle randomisée comparait deux ICh : le donépézil et le rivastigmine.
Aucune différence entre le donépézil et le rivastigmine n'a été mise en évidence en termes de fonction cognitive, activités de la vie quotidienne et troubles comportementaux à deux ans. Les patients ayant ressenti des événements indésirables étaient moins importants avec le donépézil qu'avec le rivastigmine.

Conclusions des auteurs

Ces trois inhibiteurs de la cholinestérase sont efficaces dans la maladie d'Alzheimer légère à modérée. Malgré de légères variations du mode d'action de ces trois inhibiteurs de la cholinestérase, il n'existe pas de preuve de différences entre eux en termes d'efficacité. Les preuves issues d'un essai à grande échelle indiquent que moins d'effets indésirables sont associés au donépézil qu'au rivastigmine.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Inhibiteurs de la cholinestérase dans la maladie d'Alzheimer

Les inhibiteurs de la cholinestérase (ICh), donépézil, galantamine et rivastigmine sont efficaces dans la maladie d'Alzheimer légère à modérée

La maladie d'Alzheimer est la cause la plus courante de démence chez les personnes âgées. Elle est associée à la perte de neurones cholinergiques dans certaines parties du cerveau. Les inhibiteurs de la cholinestérase (ICh), donépézil, galantamine et rivastigmine, retardent la rupture de l'acétylcholine libérée dans les fentes synaptiques et améliorent ainsi la neurotransmission cholinergique.
Ces trois inhibiteurs de la cholinestérase sont efficaces dans la maladie d'Alzheimer légère à modérée. Malgré de légères variations du mode d'action de ces trois inhibiteurs de la cholinestérase, il n'existe pas de preuve de différences entre eux en termes d'efficacité. Les preuves issues d'un essai à grande échelle indiquent que moins d'effets indésirables sont associés au donépézil qu'au rivastigmine.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

用於治療阿茲海默症的膽鹼酯酶抑制劑

背景

自從第一種膽鹼酯酶抑制劑(cholinesterase inhibitor;ChEI)於1997年問世以來,大部分的臨床人員(也許還包括大部分的病患)都已經將donepezil、galantamine及rivastigmine等膽鹼能藥物(cholinergic drug)視為輕至中度阿茲海默症(Alzheimer's disease)的第一線藥物療法。

這些藥物的藥理學特性稍有不同,但作用機制均為阻斷乙醯膽鹼酯酶(acetylcholinesterase)此一酵素,藉此抑制乙醯膽鹼(acetylcholine;為一項與記憶相關的重要神經傳導物質)的分解。這些藥物能夠達成的最大效果為改變阿茲海默症的臨床表現。針對各種ChEI治療阿茲海默症的狀況,相關的Cochrane回顧均已完成。

目標

針對罹患阿茲海默症所引起之輕度、中度或重度失智症的患者,評估donepezil、galantamine及rivastigmine的療效。

搜尋策略

我們在2005年6月12日,以'donepezil'、'E2020'、'Aricept'、galanthamin*、galantamin*、reminyl、rivastigmine、exelon、"ENA 713",以及ENA-713等詞彙,搜尋了Cochrane Dementia and Cognitive Improvement Group的Specialized Register資料庫。此資料庫內含關於所有主要醫療資料庫及許多進行中試驗資料庫的最新紀錄。

選擇標準

我們納入了:針對罹患阿茲海默症所引起之輕度、中度或重度失智症的患者,比較「一般建議劑量下的ChEI療法」與「安慰劑或另一種ChEI」,且為期至少6個月的所有無混淆(unconfounded)、盲法設計、隨機試驗。

資料收集與分析

由1位作者(JSB)萃取資料、適當且可行時進行資料統合,再估計出統合後的治療效果(亦即治療風險與效益)。

主要結論

10項隨機、雙盲、安慰劑對照試驗的結果證實:對於罹患阿茲海默症所引起之輕度、中度或重度失智症的患者,於建議劑量下以donepezil、galantamine或rivastigmine治療6個月後,能夠在70分的ADAS-Cog Scale量表之中列數(midrange)上,促成認知功能的改善(平均-2.7分〔95% CI:-3.0 ~ -2.3;p<0.00001〕)。試驗臨床人員對接受治療的病患所評得之整體臨床狀態則更為正面。在日常生活活動(activities of daily living)及行為的指標上,也可以觀察到治療的效益。但這些治療效果的幅度都不大。

對於重度失智症患者而言,效果也類似,但相關證據極少(僅有2項試驗)。

由於不良事件而退出ChEI治療組的病患比例(29%),高於退出安慰劑組的比例(18%)。

證據顯示:接受ChEI治療者相較於接受安慰劑者,不良事件總數較多。雖然報告了許多類型的不良事件,但只有在噁心、嘔吐、腹瀉方面,ChEI組的發生率才顯著高於安慰劑組。

只有1項隨機、雙盲研究對兩種ChEI進行比較(donepezil與rivastigmine)。
治療2年後,沒有證據顯示donepezil和rivastigmine在認知功能、日常生活活動及行為異常方面具有差異。相較於rivastigmine,使用donepezil的患者較少發生不良事件。

作者結論

此3種膽鹼酯酶抑制劑都對輕至中度阿茲海默症具有療效。儘管此3種膽鹼酯酶抑制劑的作用機制稍有不同,但沒有證據顯示藥物之間存在療效上的差異。由1項大型試驗所得之證據顯示:相較於rivastigmine,使用donepezil的患者較少發生不良事件。

 

一般語言總結

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

用於治療阿茲海默症的膽鹼酯酶抑制劑

用於治療阿茲海默症的膽鹼酯酶抑制劑

在發生於老年人的失智症中,阿茲海默症是最常見的成因,與腦中部分區域內膽鹼能神經元(cholinergic neuron)的喪失有關。Donepezil、galantamine及rivastigmine等膽鹼酯酶抑制劑,可針對釋放至突觸間隙中的乙醯膽鹼延後其分解作用,藉此增強膽鹼能神經傳導作用。
此3種膽鹼酯酶抑制劑,都對輕至中度阿茲海默症具有療效。儘管此3種膽鹼酯酶抑制劑的作用機制稍有不同,但沒有證據顯示藥物之間存在療效上的差異。由1項大型試驗所得之證據顯示:相較於rivastigmine,使用donepezil的患者較少發生不良事件。

譯註

East Asian Cochrane Alliance 翻譯
翻譯由 此翻譯計畫由臺灣行政院衛生福利部經費補助,臺北醫學大學實證醫學研究中心統籌。 資助