Intervention Review

Antibiotics to reduce post-tonsillectomy morbidity

  1. Muthuswamy Dhiwakar1,*,
  2. W A Clement2,
  3. Mrinal Supriya2,
  4. William McKerrow2

Editorial Group: Cochrane Ear, Nose and Throat Disorders Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 20 MAR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD005607.pub4


How to Cite

Dhiwakar M, Clement WA, Supriya M, McKerrow W. Antibiotics to reduce post-tonsillectomy morbidity. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD005607. DOI: 10.1002/14651858.CD005607.pub4.

Author Information

  1. 1

    KMCH Comprehensive Cancer Center, Kovai Medical Center and Hospital (KMCH), Coimbatore, India

  2. 2

    Raigmore Hospital, Department of Otolaryngology, Inverness, UK

*Muthuswamy Dhiwakar, Kovai Medical Center and Hospital (KMCH), KMCH Comprehensive Cancer Center, Coimbatore, 641014, India. dhiwamahi@yahoo.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

This is an update of a Cochrane Review first published in The Cochrane Library in Issue 2, 2008 and previously updated in 2010.

Tonsillectomy continues to be one of the most common surgical procedures performed in children and adults. Despite improvements in surgical and anaesthetic techniques, postoperative morbidity, mainly in the form of pain, remains a significant clinical problem. Postoperative bacterial infection of the tonsillar fossa has been proposed as an important factor causing pain and associated morbidity, and some studies have found a reduction in morbid outcomes following the administration of perioperative antibiotics.

Objectives

To determine whether perioperative antibiotics reduce pain and other morbid outcomes following tonsillectomy.

Search methods

We searched the Cochrane Ear, Nose and Throat Disorders Group Trials Register; the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL); PubMed; EMBASE; CINAHL; Web of Science; BIOSIS Previews; Cambridge Scientific Abstracts; ICTRP and additional sources for published and unpublished trials. The date of the most recent search was 20 March 2012.

Selection criteria

All randomised controlled trials examining the impact of perioperative administration of systemic antibiotics on post-tonsillectomy morbidity in children or adults.

Data collection and analysis

Two authors independently collected data. Primary outcomes were pain, consumption of analgesia and secondary haemorrhage (defined as significant if patient re-admitted, transfused blood products or returned to theatre, and total (any documented) haemorrhage). Secondary outcomes were fever, time taken to resume normal diet and activities and adverse events. Where possible, we generated summary measures using random-effects models.

Main results

Ten trials, comprising a pooled total of 1035 participants, met the eligibility criteria. Most did not find a significant reduction in pain with antibiotics. Similarly, antibiotics were mostly not shown to be effective in reducing the need for analgesics. Antibiotics were not associated with a reduction in significant secondary haemorrhage rates (risk ratio (RR) 0.49, 95% CI 0.08 to 3.11, P = 0.45) or total secondary haemorrhage rates (RR 0.90, 95% CI 0.56 to 1.44, P = 0.66). With regard to secondary outcomes, antibiotics reduced the proportion of patients with fever (RR 0.63, 95% CI 0.46 to 0.85, P = 0.002).

Authors' conclusions

The present systematic review, including meta-analyses for select outcomes, suggests that although individual studies vary in their findings, there is no evidence to support a consistent, clinically important impact of antibiotics in reducing the main morbid outcomes following tonsillectomy (i.e. pain, need for analgesia and secondary haemorrhage rates). The limited benefit apparent with antibiotics may be a result of positive bias introduced by several important methodological shortcomings in the included trials. Based on existing evidence, therefore, we would advocate against the routine prescription of antibiotics to patients undergoing tonsillectomy. Whether a subgroup of patients who might benefit from selective administration of antibiotics exists is unknown and needs to be explored in future trials.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotics to reduce pain and improve recovery following tonsillectomy

Tonsillectomy is a commonly performed operation in children and adults. Following the operation nearly all patients experience significant pain, need regular painkillers and are unable to resume normal diet and activities for several hours. Rarer but more dangerous complications, such as bleeding from the operated area, also occur. Antibiotics are commonly prescribed to reduce some or all of these undesirable consequences of tonsillectomy.

The present review, however, suggests that antibiotics do not reduce pain, the need for painkillers or bleeding. They do, however, appear to reduce fever. This relatively minor benefit is more likely to be due to weaknesses in the studies themselves than any direct antibiotic effect. The risk of adverse events, such as skin rash and diarrhoea, is also slightly higher in patients who were prescribed antibiotics. Therefore, in the absence of clear-cut and significant benefit, and with the potential for harm, we advocate against prescribing antibiotics routinely for patients undergoing tonsillectomy.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotiques dans la réduction de la morbidité suite à une amygdalectomie

Contexte

Cette revue est une mise à jour d'une revue Cochrane publiée pour la première fois dans The Cochrane Library numéro 2, 2008 et déjà mise à jour en 2010.

L'amygdalectomie reste l'une des procédures chirurgicales les plus couramment pratiquées chez les enfants et les adultes. Malgré des améliorations réalisées au niveau des techniques chirurgicales et anesthésiques, la morbidité postopératoire, qui se manifeste principalement par des douleurs, continue d'être un problème clinique significatif. Une infection bactérienne postopératoire de la fosse amygdalienne a été suggérée comme facteur important provoquant des douleurs et une morbidité associée. Certaines études ont également trouvé une baisse des résultats morbides suite à l'administration d'antibiotiques périopératoires.

Objectifs

Déterminer si les antibiotiques périopératoires réduisent la douleur et d'autres résultats morbides suite à une amygdalectomie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) ; PubMed ; EMBASE ; CINAHL ; Web of Science ; BIOSIS Previews ; Cambridge Scientific Abstracts ; ICTRP et d'autres sources afin de trouver des essais publiés et non publiés. Les recherches les plus récentes ont été effectuées le 20 mars 2012.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés examinant l'impact de l'administration périopératoire d'antibiotiques systémiques sur la morbidité suite à une amygdalectomie réalisée chez des enfants et des adultes.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment collecté des données. Les critères de jugement principaux étaient la douleur, la consommation d'analgésiques et les hémorragies secondaires (définies comme étant significatives en cas de réadmission du patient, de transfusions de produits sanguins ou de renvoi au bloc, mais aussi toute hémorragie totale (documentée). Les critères de jugement secondaires étaient la fièvre, le délai nécessaire pour reprendre une alimentation et des activités normales, ainsi que les événements indésirables. Lorsque cela était possible, nous avons généré des mesures récapitulatives à l'aide de modèles à effets aléatoires.

Résultats Principaux

Dix essais, composés d'un total combiné de 1 035 participants, répondaient aux critères d'éligibilité. La majorité d'entre eux n'ont trouvé aucune baisse significative de la douleur avec la prise d'antibiotiques. De même, les antibiotiques ne se sont pas généralement révélés efficaces à réduire les besoins en analgésiques. Les antibiotiques n'étaient pas associés à une baisse des taux d'hémorragies secondaires significatives (risque relatif (RR) 0,49, IC à 95 % 0,08 à 3,11, P = 0,45) ou des taux d'hémorragies secondaires totales (RR 0,90, IC à 95 % 0,56 à 1,44, P = 0,66). Quant aux critères de jugement secondaires, les antibiotiques ont réduit la proportion de patients atteints de fièvre (RR 0,63, IC à 95 % 0,46 à 0,85, P = 0,002).

Conclusions des auteurs

La présente revue systématique, y compris les méta-analyses des critères de jugement sélectionnés, suggère que malgré la variabilité des résultats des études individuelles, il n'existe aucune preuve permettant de justifier un impact cohérent et cliniquement significatif des antibiotiques sur la réduction des principaux critères de jugement morbides suite à une amygdalectomie (à savoir des douleurs, les besoins en analgésiques et les taux d'hémorragies secondaires). Les effets bénéfiques limités apparents des antibiotiques peuvent être dus à un biais positif introduit par plusieurs insuffisances méthodologiques importantes dans les essais inclus. Par conséquent, d'après les preuves existantes dont nous disposons, nous déconseillons la prescription systématique d'antibiotiques aux patients devant subir une amygdalectomie. La question consistant à déterminer s'il existe ou pas un sous-groupe de patients pouvant bénéficier d'une administration sélective d'antibiotiques reste ouverte et doit être étudiée dans de futurs essais.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotiques dans la réduction de la morbidité suite à une amygdalectomie

Antibiotiques dans la réduction de la douleur et l'amélioration de la guérison suite à une amygdalectomie

L'amygdalectomie est une opération couramment pratiquée chez les enfants et les adultes. Suite à cette opération, presque tous les patients ressentent une vive douleur, doivent prendre régulièrement des analgésiques et ne peuvent reprendre une alimentation et des activités normales pendant plusieurs heures. Des complications plus rares, mais plus dangereuses, comme des saignements au niveau de la zone opérée, peuvent également apparaître. Les antibiotiques sont couramment prescrits afin de réduire certaines, voire l'ensemble, de ces conséquences indésirables de l'amygdalectomie

Cependant, la présente revue suggère que les antibiotiques ne réduisent ni la douleur, ni la prise d'analgésiques ou les saignements. Or, il semblerait qu'ils fassent baisser la fièvre. Ces effets bénéfiques relativement mineurs sont plus probablement dus à des faiblesses au niveau des études mêmes qu'aux effets directs des antibiotiques. Les risques d'événements indésirables, comme des éruptions cutanées et des diarrhées, sont aussi légèrement plus élevés chez les patients auxquels des antibiotiques ont été prescrits. Par conséquent, en l'absence d'effets bénéfiques clairs et significatifs et en la présence de risques éventuels, nous déconseillons la prescription systématique d'antibiotiques aux patients devant subir une amygdalectomie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�