Intervention Review

Rest during pregnancy for preventing pre-eclampsia and its complications in women with normal blood pressure

  1. Shireen Meher1,*,
  2. Lelia Duley2

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 19 APR 2006

Assessed as up-to-date: 17 JAN 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD005939


How to Cite

Meher S, Duley L. Rest during pregnancy for preventing pre-eclampsia and its complications in women with normal blood pressure. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 2. Art. No.: CD005939. DOI: 10.1002/14651858.CD005939.

Author Information

  1. 1

    The University of Liverpool, School of Reproductive and Developmental Medicine, Division of Perinatal and Reproductive Medicine, Liverpool, UK

  2. 2

    University of Leeds, Centre for Epidemiology and Biostatistics, Bradford, West Yorkshire, UK

*Shireen Meher, School of Reproductive and Developmental Medicine, Division of Perinatal and Reproductive Medicine, The University of Liverpool, First Floor, Liverpool Women's NHS Foundation Trust, Crown Street, Liverpool, L8 7SS, UK. smeher@liv.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 APR 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Women at risk of pre-eclampsia or gestational hypertension are sometimes advised to rest. Whether this, overall, does more good than harm is unclear.

Objectives

To assess the effects of rest or advice to reduce physical activity during pregnancy for preventing pre-eclampsia and its complications in women with normal blood pressure.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (January 2010).

Selection criteria

Studies were included if they were randomised trials evaluating the effects of rest or advise to reduce physical activity for preventing pre-eclampsia and its complications in women with normal blood pressure.

Data collection and analysis

Two review authors independently selected trials for inclusion and extracted data. Data were double checked for accuracy.

Main results

Two small trials (106 women) of uncertain quality were included. Both recruited women with a singleton pregnancy at moderate risk of pre-eclampsia from 28 to 32 weeks' gestation. There was a statistically significant reduction in the relative risk of pre-eclampsia with four to six hours rest per day (one trial, 32 women; relative risk (RR) 0.05, 95% confidence interval (CI) 0.00 to 0.83), but not of gestational hypertension (RR 0.25, 95% CI 0.03 to 2.00), compared to normal activity. Rest of 30 minutes per day plus nutritional supplementation was associated with a reduction in the risk of pre-eclampsia (one trial, 74 women; RR 0.13, 95% CI 0.03 to 0.51) and also of gestational hypertension (RR 0.15, 95% CI 0.04 to 0.63). The effect on caesarean section was unclear (RR 0.82, 95% CI 0.48 to 1.41). No other outcomes were reported.

Authors' conclusions

Daily rest, with or without nutrient supplementation, may reduce the risk of pre-eclampsia for women with normal blood pressure, although the reported effect may reflect bias and/or random error rather than a true effect. There is no information about outcomes such as perinatal mortality and morbidity, maternal morbidity, women's views, adverse effects, and costs. Current evidence is insufficient to support recommending rest or reduced activity to women for preventing pre-eclampsia and its complications. Whether women rest during pregnancy should therefore be a matter of personal choice.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Rest during pregnancy for preventing pre-eclampsia and its complications in women with normal blood pressure

Not enough evidence to say if rest is helpful in preventing pre-eclampsia and its complications for women with normal blood pressure during pregnancy.

Pre-eclampsia is a serious complication of pregnancy occurring in about 2% to 8% of women. It is identified by increased blood pressure and protein in the urine, but women often suffer no symptoms initially. It can, through constriction of the blood vessels in the placenta, interfere with food and oxygen passing to the baby, thus inhibiting the baby's growth and causing the baby to be born too soon. Women can be affected through problems in their kidneys, liver, brain, and clotting system. Rest has been proposed as being beneficial for women at increased risk of pre-eclampsia, including those with normal blood pressure. There are also possible adverse effects such as the potential for increasing the risk of blood clots in the legs, and the impact considerable periods of rest on women's lives and that of their families. The review of trials found two small studies, of not very good quality, and there were insufficient data to say what the potential benefits and harms might be. Further studies are needed, and in the meantime women will be guided by their own beliefs and reasoning, as well as those of their caregivers.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Repos pendant la grossesse pour éviter la pré-éclampsie et ses complications chez les femmes ayant une pression artérielle normale

Contexte

On conseille parfois aux femmes présentant un risque de pré-éclampsie ou d'hypertension gestationnelle de se reposer. Que cette mesure soit plus bénéfique que dangereuse reste à déterminer.

Objectifs

Évaluer les effets du repos ou de la réduction de l'activité physique pendant la grossesse pour éviter la pré-éclampsie et ses complications chez les femmes ayant une pression artérielle normale

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (janvier 2010).

Critères de sélection

Les essais randomisés évaluant les effets du repos ou de la réduction de l'activité physique pour éviter la pré-éclampsie et ses complications chez les femmes ayant une pression artérielle normale ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les essais à inclure et extrait des données de façon indépendante. Les données ont fait l'objet d'une double vérification.

Résultats Principaux

Deux petites études (106 femmes) de qualité incertaine ont été incluses. Toutes deux ont recruté des femmes enceintes d'un seul enfant, entre 28 et 32 semaines de grossesse et présentant un risque modéré de pré-éclampsie. On a constaté une réduction statistiquement significative du risque relatif de pré-éclampsie chez les femmes se reposant 4 à 6 heures par jour (un essai, 32 femmes ; risque relatif (RR) 0,05 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,00 à 0,83), mais pas de l'hypertension gestationnelle (RR 0,25 ; IC à 95 % 0,03 à 2,00), par rapport à celles conservant une activité normale. Un repos de 30 minutes par jour ajouté à une supplémentation nutritionnelle était associé à une réduction du risque de pré-éclampsie (un essai, 74 femmes ; RR 0,13 ; IC à 95 % 0,03 à 0,51), ainsi que de l'hypertension gestationnelle (RR 0,15 ; IC à 95 % 0,04 à 0,63). L'effet sur la césarienne était incertain (RR 0,82 ; IC à 95 % 0,48 à 1,41). Aucun autre critère de jugement n’était mentionné.

Conclusions des auteurs

Le repos quotidien, avec ou sans supplémentation nutritionnelle, peut réduire le risque de pré-éclampsie chez les femmes dont la pression artérielle est normale, même si l'effet rapporté peut refléter un biais et/ou une erreur aléatoire plutôt qu'un véritable effet. Nous ne disposons d'aucune information sur des critères de jugement tels que la mortalité et la morbidité périnatales, la morbidité maternelle, le point de vue des femmes, les effets indésirables et le coût. Les données actuelles sont insuffisantes pour permettre de recommander le repos ou l'activité réduite aux femmes dans le but d'éviter la pré-éclampsie et ses complications. Le fait de se reposer ou non pendant la grossesse doit donc rester un choix personnel pour les femmes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Repos pendant la grossesse pour éviter la pré-éclampsie et ses complications chez les femmes ayant une pression artérielle normale

Repos pendant la grossesse pour éviter la pré-éclampsie et ses complications chez les femmes ayant une pression artérielle normale

Les données sont insuffisantes pour déterminer si le repos pendant la grossesse est utile pour éviter la pré-éclampsie et ses complications chez les femmes ayant une pression artérielle normale.

La pré-éclampsie est une complication grave de la grossesse qui concerne environ 2% à 8 % des femmes. Il est possible de la détecter par une augmentation de la tension artérielle et du taux de protéines dans les urines, mais initialement les femmes atteintes par cette pathologie ne présentent fréquemment aucun symptôme. Cette affection peut, en raison de la constriction des vaisseaux sanguins dans le placenta, entraver le passage de l'oxygène et des nutriments au bébé, inhibant ainsi sa croissance et entraînant sa naissance prématurée. Cette maladie peut se manifester chez les femmes par des problèmes rénaux, hépatiques, cérébraux et au niveau du système de coagulation. Il a été suggéré que le repos pourrait être bénéfique pour les femmes présentant un risque accru de pré-éclampsie, y compris celles dont la pression artérielle est normale. Le repos présente toutefois des effets indésirables potentiels, tels que l'augmentation du risque de caillots sanguins dans les jambes et l'impact considérable des périodes de repos sur la vie des femmes et de leur famille. La revue des essais a trouvé deux petites études, de qualité moyenne, et les données étaient insuffisantes pour déterminer les bénéfices et dangers potentiels. Des études complémentaires sont nécessaires, les femmes devant entretemps se fier à leurs propres convictions et raisonnement, ainsi qu'à ceux de leurs soignants.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

血壓正常的孕婦女,以休息來預防子癲前症(preeclampsia)與其併發症

身處於子癲前症或是妊娠高血壓之風險下的婦女,會被建議應該要休息。然而整體而言,這樣的作法是否會使帶來的益處多過於害處,目前還不清楚。

目標

血壓正常的孕婦女,為了要預防子癲前症與它的併發症,評估休息或是減少身體活動的其功效。

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (2010年1月).

選擇標準

隨機試驗,在血壓正常的孕婦,為了要預防子癲前症與它的併發症,評估休息或是對於減少身體活動之功效。

資料收集與分析

有2位文獻回顧的作者獨立地針對內容而選擇了試驗,並擷取出資料。為了正確性,這些資料都經過雙重確認。

主要結論

其中包含了2組小型的試驗(共106名婦女),至於品質則不能確定。2組試驗當中都募集了懷有單胞胎的婦女,其中她們都是處於28到32周之間的懷孕期,並且有子癲前症的中度風險。跟正常活動的孕婦相比,每天休息了4到6個小時的孕婦,在統計學上發生子癲前症的相對風險明顯地降低了(1個試驗,32個孕婦; 相對風險(RR) 0.05, 95% 信賴區間(CI)0.00 – 0.83),但是對於妊娠高血壓則無差別(RR 0.25, 95% CI 0.03 – 2.00)。以每天30分鐘的休息加上營養補充,這樣的作法將可以降低子癲前症(1個試驗,74個孕婦; R .13, 95% CI 0.03 – 0.51)以及妊娠高血壓(RR 0.15, 95% CI 0.04 – 0.63)的風險。對於剖腹產的影響(RR 0.82, 95% CI 0.48 to 1.41)並不清楚。其他的預後沒有人提出報告。

作者結論

對於血壓正常的孕婦女來說,不論是有沒有營養補充,每天的休息都有可能會降低子癲前症的風險,雖然這些報告的效度可能反映出的是偏差與/或隨機的錯誤,而不一定是某種真實的效力。像是周產兒死亡率與罹病率、母體的罹病率、婦女們的觀感與副作用、以及價格等方面的狀況,並沒有相關的資訊。針對預防子癲前症與它的併發症而言,目前的證據並不夠充分,因而無法支持要對婦女提出休息或是減少活動的建議。因此在懷孕期間,不論婦女休息與否,都應該會成為個人選擇的一項因素。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

在懷孕期間,對於血壓正常的婦女而言,休息是否會對預防子癲前症與它的併發症有所助益,並沒有足夠的證據可以說明。子癲前症是一種懷孕時的嚴重併發症,在婦女們身上的發生率大約為2% 到8% 。血壓升高與尿液中的蛋白質增加,都可以確認子癲前症的發生,但是婦女在初期時常常都不會感覺到任何症狀。藉著壓縮胎盤裡面的血管,子癲前症會影響到送往嬰兒的食物與氧氣,因此會抑制嬰兒的生長,並造成嬰兒太快被生出來。這些孕婦可能會有腎臟、肝臟、腦部,以及凝血系統方面的問題。針對處於較高之子癲前症風險中的孕婦而言,甚至包括血壓正常的孕婦,人們認為休息會是對她們有益的。然而休息也有潛在的副作用存在,像是在腿部發生血栓的風險就有可能會增加,而且休息於對婦女們的生活以及家庭,也可能有相當長時間的影響。本篇試驗的回顧發現,這2份小型的研究並沒有很良好的品質,而且關於這些潛在的優點與危險可能會變成什麼樣子,並沒有充分的資料可以說明。還需要有更進一步的研究,而且在此同時,婦女們將會順著她們本身所相信的信念與理由來引導,就像是那些給予照護的人所秉持的一樣。