Intervention Review

Nicobrevin for smoking cessation

  1. Lindsay F Stead*,
  2. Tim Lancaster

Editorial Group: Cochrane Tobacco Addiction Group

Published Online: 19 APR 2006

Assessed as up-to-date: 30 JAN 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD005990


How to Cite

Stead LF, Lancaster T. Nicobrevin for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 2. Art. No.: CD005990. DOI: 10.1002/14651858.CD005990.

Author Information

  1. University of Oxford, Department of Primary Care Health Sciences, Oxford, UK

*Lindsay F Stead, Department of Primary Care Health Sciences, University of Oxford, Radcliffe Observatory Quarter, Woodstock Road, Oxford, OX2 6GG, UK. lindsay.stead@phc.ox.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 19 APR 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Nicobrevin is a proprietary product marketed as an aid to smoking cessation. It contains quinine, menthyl valerate, camphor and eucalyptus oil.

Objectives

The objective of this review was to assess the effects of Nicobrevin on long-term smoking cessation

Search methods

We searched the Cochrane Tobacco Addiction Group trials register. Most recent search was January 2009.

Selection criteria

Randomized trials comparing Nicobrevin to placebo or an alternative therapeutic control, which reported smoking cessation with at least six months follow up.

Data collection and analysis

Data were sought on the outcome, method of randomisation, and completeness of follow up.

Main results

We identified no trials meeting the full inclusion criteria including long-term follow-up.

Authors' conclusions

There is no evidence available from long-term trials that Nicobrevin can aid smoking cessation.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Does Nicobrevin help people to stop smoking

Nicobrevin is a proprietary product containing quinine, menthyl valerate, camphor and eucalyptus oil marketed as an aid to smoking cessation. No randomised trials with long-term follow-up of smoking status were identified, so there was no evidence to assess efficacy.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Nicobrevin pour le sevrage tabagique

Contexte

Le Nicobrevin est un produit breveté qui est vendu pour aider au sevrage tabagique. Il contient de la quinine, du menthyle valérate, du camphre et de l'huile d'eucalyptus.

Objectifs

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets du Nicobrevin sur le sevrage tabagique à long terme.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons cherché dans le registre des essais du groupe Cochrane sur le tabagisme. La recherche la plus récente datait de janvier 2009.

Critères de sélection

Des essais randomisés comparant le Nicobrevin à un placebo ou à un autre traitement thérapeutique et ayant rendu compte du sevrage tabagique avec un suivi d'au moins six mois.

Recueil et analyse des données

Nous avons recherché les données sur le critère de résultat, la méthode de randomisation et l'exhaustivité du suivi.

Résultats Principaux

Nous n'avons identifié aucun essai remplissant l'ensemble des critères d'inclusion, suivi à long terme inclus.

Conclusions des auteurs

On ne dispose d'aucune preuve provenant d'essais à long terme que le Nicobrevin puisse aider au sevrage tabagique.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Nicobrevin pour le sevrage tabagique

Nicobrevin aide-t-il à l'arrêt du tabac ?

Nicobrevin est un produit breveté contenant de la quinine, du menthyle valérate, du camphre et de l'huile d'eucalyptus, qui est vendu pour l'aide au sevrage tabagique. Aucun essai randomisé avec suivi à long terme du statut tabagique n'a été identifié, et il n'y avait donc aucun résultat permettant d'évaluer l'efficacité.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 29th August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français