Intervention Review

Hormone therapy for endometriosis and surgical menopause

  1. Hanan Al Kadri1,*,
  2. Samar Hassan2,
  3. Haya M Al-Fozan3,
  4. Ali Hajeer4

Editorial Group: Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group

Published Online: 21 JAN 2009

Assessed as up-to-date: 9 JUL 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD005997.pub2


How to Cite

Al Kadri H, Hassan S, Al-Fozan HM, Hajeer A. Hormone therapy for endometriosis and surgical menopause. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 1. Art. No.: CD005997. DOI: 10.1002/14651858.CD005997.pub2.

Author Information

  1. 1

    KFNGH, Obstetrics & Gynaecology, Riyadh, Saudi Arabia

  2. 2

    King Abdulaziz Medical City, National Guard Hospital, Obstetrics and Gynecology, Riyadh, Saudi Arabia

  3. 3

    IVF and Endocrinology Unit, Obstetrics & Gynaecology, Riyad, Saudi Arabia

  4. 4

    King Abdulaziz Medical City, Pathology and Laboratory Medicine, Riyadh, Saudi Arabia

*Hanan Al Kadri, Obstetrics & Gynaecology, KFNGH, PO Box 57374, Riyadh, 11574, Saudi Arabia. halkadri@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 21 JAN 2009

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Endometriosis is characterized by the presence of ectopic endometrial tissue that might lead to many distressing and debilitating symptoms. Despite available studies supporting standard hormone therapy for women with endometriosis and post-surgical menopause, there is still a concern that estrogens may induce a recurrence of the disease and its symptoms.

Objectives

This review aimed to look at pain and disease recurrence in women with endometriosis who used hormone therapy for post-surgical menopause.

Search methods

We searched the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Specialized Register (March 2008), Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2008, Issue 3), MEDLINE (1966 to March 2008), EMBASE (1980 to March 2008), and references lists of articles. Relevant journals and conference proceedings were handsearched.

Selection criteria

Randomized controlled trials studying hormone therapy for women with endometriosis in post-surgical menopause.

Data collection and analysis

Review authors assessed the eligibility of trials and their quality.

Main results

Two studies fulfilled our inclusion criteria. One trial compared the nonstop transdermal application of 17β-estradiol (0.05 mg/day) combined with cyclic medroxy progesterone acetate (10 mg per day) for 12 days per month in women with a conserved uterus with nonstop tibolone (2.5 mg/day). The second trial used sequential administration of estrogens and progesterone with two 22 cm2 patches applied weekly to produce a controlled release of 0.05 mg/day. Micronized progesterone was administered orally (200 mg/day) for 14 days with a 16-day interval free of treatment.  

Pain and dyspareunia
The first trial reported recurrence of pain in the estrogen and progesterone arm in 4/10 of women compared with 1/11 in the tibilone arm. In the latter, 4/115 women reported recurrence of pain in the treatment group compared with 0/57 patients in the no-treatment arm. Neither finding was statistically different.

Confirmed recurrence or exacerbation of endometriosis
This outcome was not reported in the first trial. The second found that 2/115 of the treatment group developed recurrence of endometriosis with no recurrence reported in the no-treatment group. This was not statistically significant. No woman was re-operated on in the no-treatment group compared with 2/115 in the treatment group.

Authors' conclusions

Hormone replacement therapy for women with endometriosis in post-surgical menopause could result in pain and disease recurrence. However, the evidence in the literature is not strong enough to suggest depriving severely symptomatic patients from this treatment. There is a need for more randomised controlled studies.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Hormone therapy for women with endometriosis and surgical menopause

Endometriosis is known to result in variable severity of symptoms. For some women bilateral removal of the ovaries (oophorectomy) with or without an hysterectomy may be required to manage symptoms. This brings women into premature menopause. It is thought that hormone replacement therapy may enhance the recurrence of the disease due to its effect on the remaining endometriotic deposits in the pelvis. Only two small randomised controlled were identified in the literature that looked at this problem. Further research is required to clarify the effect of different hormone replacement therapy types on the recurrence of the disease and the associated pain including during sex.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Traitement hormonal dans l'endométriose et la ménopause chirurgicale

Contexte

L'endométriose se caractérise par la présence de tissu endométrial ectopique susceptible de provoquer de nombreux symptômes douloureux et invalidants. Malgré les études disponibles recommandant un traitement hormonal standard pour les femmes présentant une endométriose et chirurgicalement ménopausées, on craint toutefois que les œstrogènes ne provoquent une récidive de la maladie et de ses symptômes.

Objectifs

L'objectif de la présente revue était d'étudier la récidive des douleurs et de la maladie chez les femmes présentant une endométriose et ayant suivi un traitement hormonal dans le cadre d'une ménopause post-chirurgicale.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité (mars 2008), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2008, numéro 3), MEDLINE (de 1966 à mars 2008), EMBASE (de 1980 à mars 2008), ainsi que dans les listes bibliographiques des articles. Les journaux spécialisés et les actes de conférence ont fait l'objet de recherches manuelles.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés examinant un traitement hormonal chez des femmes présentant une endométriose dans le cadre d'une ménopause post-chirurgicale.

Recueil et analyse des données

Les auteurs de la revue ont évalué l'éligibilité des essais et leur qualité méthodologique.

Résultats Principaux

Deux études répondaient à nos critères d'inclusion. Un essai comparait l'application transdermique continue de 17β-estradiol (0,05 mg/jour) combinée à de l'acétate de médroxyprogestérone cyclique (10 mg par jour) pendant 12 jours par mois, chez des femmes dont l'utérus est conservé, à de la tibolone en continu (2,5 mg/jour). Le deuxième essai administrait des œstrogènes et de la progestérone de façon séquentielle à l'aide de deux patchs de 22 cm2 appliqués chaque semaine afin de produire une libération contrôlée de 0,05 mg/jour. La progestérone micronisée était administrée par voie orale (200 mg/jour) pendant 14 jours avec un intervalle de 16 jours sans traitement.

Douleurs et dyspareunie
Le premier essai rapportait une récidive des douleurs dans le bras de l'œstrogène et de la progestérone chez 4 femmes sur 10 par rapport à 1 femme sur 11 dans le bras de la tibolone. Dans ce dernier, 4 femmes sur 115 rapportaient une récidive des douleurs dans le groupe de traitement par rapport à 0 patiente sur 57 dans le bras ne suivant aucun traitement. Aucun résultat n'était statistiquement différent.

Récidive ou exacerbation confirmée de l'endométriose
Ce résultat n'était pas rapporté dans le premier essai. Le deuxième essai a identifié que 2 femmes sur 115, appartenant au groupe de traitement, développaient une récidive de l'endométriose par rapport à l'absence de récidive rapportée dans le groupe ne suivant aucun traitement. Ce résultat n'était pas statistiquement significatif. Aucune femme n'a fait l'objet d'une nouvelle opération dans le groupe ne suivant aucun traitement par rapport à 2 femmes sur 115, appartenant au groupe traité.

Conclusions des auteurs

Une hormonothérapie substitutive destinée aux femmes présentant une endométriose dans le cadre d'une ménopause post-chirurgicale pourrait provoquer une récidive des douleurs et de la maladie. Toutefois, les preuves disponibles dans la littérature ne sont pas suffisamment probantes pour déconseiller ce traitement aux patientes gravement symptomatiques. D'autres études contrôlées randomisées seront nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Traitement hormonal dans l'endométriose et la ménopause chirurgicale

Traitement hormonal destiné aux femmes présentant une endométriose et chirurgicalement ménopausées

L'endométriose est connue pour provoquer des symptômes de gravité variable. Chez certaines femmes, l'ablation bilatérale des ovaires (ovariectomie), avec ou sans hystérectomie, peut être nécessaire pour prendre en charge ces symptômes, entraînant alors une ménopause prématurée. Une hormonothérapie substitutive pourrait favoriser la récidive de la maladie en raison de son effet sur les dépôts endométriotiques restants dans le bassin. Seuls deux essais contrôlés randomisés de petite taille examinant ce problème ont été identifiés dans la littérature. D'autres recherches seront nécessaires afin de clarifier les effets des différents types d'hormonothérapies substitutives sur la récidive de la maladie et les douleurs associées, y compris pendant les rapports sexuels.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

以荷爾蒙治療子宮內膜異位和因手術因素提早的停經

研究背景

子宮內膜異位的特徵是子宮內膜異位組織出現,可能引起許多痛苦和衰弱的症狀。雖然現有文獻支持標準賀爾蒙療法用於治療子宮內膜異位和因手術因素提早的停經,但然有動情激素會引起子宮內膜異位復發和相關症狀的擔憂

研究目的

本回顧目標為檢視子宮內膜異位病患,以荷爾蒙治療因手術因素提早的停經時,其疼痛和復發狀況

检索方法

搜尋the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Specialized Register (March 2008), Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2008, Issue 3), MEDLINE (1966 to March 2008), EMBASE (1980 to March 2008), 和文章的文獻列表. 手動搜尋相關期刊和會議.

纳入标准

隨機對照試驗,檢視子宮內膜異位病患,以荷爾蒙治療因手術因素提早的停經時

数据收集与分析

回顧作者評估試驗品質和是否可納入

主要结果

兩個試驗符合納入條件。其中一個試驗採以下兩種治療:1.持續使用雌二醇皮膚滲透貼(每日0.05 毫克), 另外每月有12天併用cyclic medroxy progesterone acetate(每日10毫克).2.每月連續使用tibolone (每日2.5 毫克). 第二個試驗每週使用可連續釋放動情激素和黃體素的貼片(大小為22平方公分),每日可固定釋出0.05毫克。連續14天使用口服微粒化的黃體素(每日200毫克),再停藥 16 天。 疼痛和性交疼痛 第一個試驗中,10個使用動情激素和黃體素的女性病患中有4個疼痛復發,而使用tibilone的11位女性中只有1 位。第二個試驗中:治療組115人中有4位疼痛復發,而無治療組57人中沒有人疼痛復發. 這兩項數據都未達到顯著統計性. 子宮內膜異位復發或惡化確診病例 第一個試驗沒有研究此一變項,第二個試驗中: 治療組115人中有2位復發,而無治療組沒有人復發. 這項數據也未達到顯著統計性. 無治療組沒有人再次接受手術而治療組115人中有2位.

作者结论

以賀爾蒙替代療法治療因手術因素提早停經女性的子宮內膜異位,可能引起疼痛和疾病復發. 但文獻資料沒有強烈證據,證明症狀嚴重的病患不能使用此療法. 需要更多隨機對照試驗

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

以荷爾蒙治療子宮內膜異位和因手術因素提早的停經

以荷爾蒙治療子宮內膜異位和因手術因素提早的停經:子宮內膜異位的特色是症狀嚴重度不同. 有些女性病患必須移除兩邊的卵巢(卵巢切除術)以控制病情. 這使女性因手術因素提停經. 賀爾蒙替代療法可能增加急病復發,因為它會影響骨盆內殘存的異位子宮內膜. 文獻中只發現兩個研究此議題小型隨機對照試驗. 需更多試驗釐清不同賀爾蒙替代療法,對復發和疼痛(包含性行為時的疼痛)的療效

翻译注解