Intervention Review

Antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease

  1. Arturo J Martí-Carvajal1,*,
  2. Ivan Solà2,
  3. Pedro I Martí-Carvajal3

Editorial Group: Cochrane Hepato-Biliary Group

Published Online: 12 SEP 2012

Assessed as up-to-date: 17 JUN 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD006007.pub3


How to Cite

Martí-Carvajal AJ, Solà I, Martí-Carvajal PI. Antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD006007. DOI: 10.1002/14651858.CD006007.pub3.

Author Information

  1. 1

    Universidad Tecnológica Equinoccial, Facultad de Ciencias de la Salud Eugenio Espejo, Quito, Ecuador

  2. 2

    Institute of Biomedical Research (IIB Sant Pau), Iberoamerican Cochrane Centre, Barcelona, Catalunya, Spain

  3. 3

    Hospital "Manuel Nuñez Tovar", Cirugía, Maturín, Edo. Monagas, Venezuela

*Arturo J Martí-Carvajal, Facultad de Ciencias de la Salud Eugenio Espejo, Universidad Tecnológica Equinoccial, Quito, Ecuador. arturo.marti.carvajal@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 12 SEP 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Upper gastrointestinal bleeding is one of the most frequent causes of morbidity and mortality in the course of liver cirrhosis. Patients with liver disease frequently have haemostatic abnormalities like hyperfibrinolysis. Therefore, antifibrinolytic amino acids have been proposed to be used as supplementary interventions alongside any of the primary treatments for upper gastrointestinal bleeding in patients with liver diseases.

Objectives

To assess the beneficial and harmful effects of antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease.

Search methods

We searched the Cochrane Hepato-Biliary Group Controlled Trials Register (11 June 2012), Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) in The Cochrane Library (2012, Issue 5 of 12), MEDLINE (Ovid SP) (1946 to June 2012), EMBASE (Ovid SP) (1974 to June 2012), Science Citation Index EXPANDED (1900 to June 2012), LILACS (1982 to June 2012), Clinical Trials Search Portal of the WHO (accessed June 18, 2012), and the Metaregister of Controlled Trials (accessed June 18, 2012). We scrutinised the reference lists of the retrieved publications.

Selection criteria

Randomised clinical trials irrespective of blinding, language, or publication status for assessment of benefits and harms. Observational studies for assessment of harms.

Data collection and analysis

Data from randomised clinical trials were to be summarised by standard Cochrane Collaboration methodologies.

Main results

We could not find any randomised clinical trials assessing antifibrinolytic amino acids for treating upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease. We could not identify quasi-randomised, historically controlled, or observational studies in which we could assess harms.

Authors' conclusions

No randomised clinical trials assessing the benefits and harms of antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease were identified. The benefits and harms of antifibrinolytic amino acids need to be tested in randomised clinical trials. Unless randomised clinical trials are conducted to assess the trade off between benefits and harms, we cannot recommend nor refute antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver diseases.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease

Upper gastrointestinal bleeding is one of the most frequent causes of morbidity and mortality in the course of liver cirrhosis. Patients with liver disease frequently have haemostatic abnormalities, which include hyperfibrinolysis. Antifibrinolytic amino acids have been suggested for the treatment of gastrointestinal emergency, but it is unknown whether they are of benefit or cause harm when used for treating upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease. No randomised clinical trials could be found for inclusion in this systematic review on the benefits and harms of antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with liver diseases. Accordingly, we cannot recommend or refute antifibrinolytic amino acids for upper gastrointestinal bleeding in patients with acute or chronic liver disease.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les acides aminés antifibrinolytiques pour l'hémorragie digestive haute chez les patients présentant une maladie hépatique aiguë ou chronique

Contexte

Les hémorragies digestives hautes sont une des plus fréquentes causes de morbidité et de mortalité en cas de cirrhose du foie. Les patients atteints d'une maladie hépatique ont souvent des anomalies hémostatiques, notamment de l'hyperfibrinolyse. C'est pourquoi il a été proposé d'utiliser des acides aminés antifibrinolytiques en complément d'un traitement primaire pour hémorragie digestive haute chez les patients atteints de maladies hépatiques.

Objectifs

Évaluer les effets bénéfiques et nocifs des acides aminés antifibrinolytiques pour l'hémorragie digestive haute chez les patients présentant une maladie hépatique aiguë ou chronique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre des essais contrôlés du groupe Cochrane sur les affections hépato-biliaires (11 juin 2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans The Cochrane Library (numéro 5 sur 12, 2012), MEDLINE (Ovid SP) (de 1946 à juin 2012), EMBASE (Ovid SP) (de 1974 à juin 2012), Science Citation Index Expanded (de 1900 à juin 2012), LILACS (de 1982 à juin 2012), le portail de recherche d'essais cliniques de l'OMS (le 18 juin 2012) et le méta-registre des essais contrôlés (le 18 juin 2012). Nous avons examiné minutieusement les références bibliographiques des articles identifiés.

Critères de sélection

Des essais cliniques randomisés portant sur l'évaluation des bénéfices et de la nocivité, sans restriction concernant le masquage, la langue ou le statut de publication. Des études observationnelles pour l'évaluation de la nocivité.

Recueil et analyse des données

Les données provenant d'essais cliniques randomisés devaient être synthétisées à l'aide des méthodes standards de la Cochrane Collaboration.

Résultats Principaux

Nous n'avons trouvé aucun essai clinique randomisé ayant évalué les acides aminés antifibrinolytiques pour le traitement de l'hémorragie digestive haute chez les patients présentant une maladie hépatique aiguë ou chronique. Nous ne sommes pas parvenus à identifier d'études quasi-randomisées, ni d'études contrôlées historiquement ou observationnelles permettant d'évaluer la nocivité.

Conclusions des auteurs

Nous n'avons identifié aucun essai clinique randomisé ayant évalué les bénéfices et la nocivité des acides aminés antifibrinolytiques dans le traitement de l'hémorragie digestive haute chez les patients présentant une maladie hépatique aiguë ou chronique. Les bénéfices et la nocivité des acides aminés antifibrinolytiques doivent être testés dans des essais cliniques randomisés. Tant que des essais cliniques randomisés n'auront pas été menés pour évaluer ses effets bénéfiques et nocifs, nous ne pourrons ni recommander ni récuser l'emploi des acides aminés antifibrinolytiques pour le traitement de l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints de maladies hépatiques aiguës ou chroniques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les acides aminés antifibrinolytiques pour l'hémorragie digestive haute chez les patients présentant une maladie hépatique aiguë ou chronique

Les acides aminés antifibrinolytiques pour le traitement de l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints d'une maladie aiguë ou chronique du foie

Les hémorragies digestives hautes sont une des plus fréquentes causes de morbidité et de mortalité en cas de cirrhose du foie. Les patients atteints d'une maladie du foie ont souvent des anomalies hémostatiques, notamment de l'hyperfibrinolyse. Il a été proposé d'utiliser des acides aminés antifibrinolytiques pour le traitement des urgences gastro-intestinales, mais on ne sait pas s'ils sont bénéfiques ou nocifs lorsqu'ils sont utilisés pour le traitement des hémorragies digestives hautes chez les patients atteints d'une maladie aiguë ou chronique du foie. Aucun essai clinique randomisé n'a pu être trouvé pour inclusion dans cette revue systématique sur les bénéfices et la nocivité des acides aminés antifibrinolytiques pour l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints de maladies du foie. Par conséquent, nous ne pouvons ni recommander ni récuser l'utilisation d'acides aminés antifibrinolytiques pour l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints d'une maladie aiguë ou chronique du foie

Notes de traduction

L'équipe des auteurs a changé. Nous remercions Graciela Nicita pour sa contribution à la version précédente de la revue, publiée en 2010.

Traduit par: French Cochrane Centre 30th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français