Intervention Review

Multidisciplinary rehabilitation for adults with multiple sclerosis

  1. Fary Khan1,*,
  2. Lynne Turner-Stokes2,
  3. Louisa Ng3,
  4. Trevor Kilpatrick4,
  5. Bhasker Amatya5

Editorial Group: Cochrane Multiple Sclerosis and Rare Diseases of the Central Nervous System Group

Published Online: 18 APR 2007

Assessed as up-to-date: 7 APR 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD006036.pub2


How to Cite

Khan F, Turner-Stokes L, Ng L, Kilpatrick T, Amatya B. Multidisciplinary rehabilitation for adults with multiple sclerosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 2. Art. No.: CD006036. DOI: 10.1002/14651858.CD006036.pub2.

Author Information

  1. 1

    Department of Medicine, Dentistry & Health sciences, University of Melbourne, Department of Rehabilitation Medicine, Royal Melbourne Hospital and, Melbourne, Victoria, Australia

  2. 2

    King's College London and Northwick Park Hospital, Regional Rehabilitation Unit, Harrow, Middlesex, UK

  3. 3

    Royal Melbourne Hospital, Royal Park Campus, Department of Rehabilitation Medicine, Parkville, Victoria, Australia

  4. 4

    The University of Melbourne, Centre for Neuroscience, Melbourne, Victoria, Australia

  5. 5

    Royal Melbourne Hospital, Department of Rehabilitation Medicine, Melbourne, Victoria, Australia

*Fary Khan, Department of Rehabilitation Medicine, Royal Melbourne Hospital and, Department of Medicine, Dentistry & Health sciences, University of Melbourne, Poplar Road, Parkville, Melbourne, Victoria, 3052, Australia. fary.khan@mh.org.au.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 APR 2007

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Multidisciplinary (MD) rehabilitation is an important component of symptomatic and supportive treatment for Multiple Sclerosis (MS), but evidence base for its effectiveness is yet to be established.

Objectives

To assess the effectiveness of organized MD rehabilitation in adults with MS. To explore rehabilitation approaches that are effective in different settings and the outcomes that are affected.

Search methods

We searched the Cochrane Multiple Sclerosis Group's Trials Register (25 February 2011), PeDRO (1990 - 2011), the Cochrane Rehabilitation and Related Therapies Field trials Register, the National Health Service National Research Register (NRR) and relevant journals were handsearched. No language restrictions were applied.

Selection criteria

Randomized controlled trials (RCT) and controlled clinical trials (CCT) that compared MD rehabilitation with routinely available local services or lower levels of intervention; or trials comparing interventions in different settings or at different levels of intensity.

Data collection and analysis

Three reviewers selected trials and rated their methodological quality independently. A 'best evidence' synthesis based on methodological quality was performed. Trials were grouped in terms of setting and type of rehabilitation and duration of patient follow up.

Main results

Ten trials (9 RCTs and 1 CCT) (954 participants and 73 caregivers) met the inclusion criteria. Eight RCTs scored well; while one RCT and one CCT scored poorly on the methodological quality assessment. Despite no change in the level of impairment, there was ’strong evidence’ to support inpatient MD rehabilitation in producing short-term gains at the levels of activity (disability) and participation in patients with MS. There is ‘moderate evidence’ to support inpatient or outpatient rehabilitation programmes (compared with control wait-list groups) in improving disability; and bladder related activity and participation outcomes up to 12 months following MD rehabilitation intervention. For outpatient and home-based rehabilitation programmes there was 'limited evidence' for short-term improvements in symptoms and disability with high intensity programmes, which translated into improvement in participation and quality of life. For low intensity programmes conducted over a longer period there was 'strong evidence' for longer-term gains in quality of life; and also 'limited evidence' for benefits to carers. Although some studies reported potential for cost-savings, there is no convincing evidence regarding the long-term cost-effectiveness of these programmes. It was not possible to suggest best 'dose' of therapy or supremacy of one therapy over another. This review highlights the limitations of RCTs in rehabilitation settings and need for better designed randomized and multiple centre trials.

Authors' conclusions

MD rehabilitation programmes do not change the level of impairment, but can improve the experience of people with MS in terms of activity and participation. Regular evaluation and assessment of these persons for rehabilitation is recommended. Further research into appropriate outcome measures, optimal intensity, frequency, cost and effectiveness of rehabilitation therapy over a longer time period is needed. Future research in rehabilitation should focus on improving methodological and scientific rigour of clinical trials.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Multidisciplinary rehabilitation as supportive treatment for adults with multiple sclerosis

Multiple sclerosis is a chronic neurological condition, which can cause multiple disabilities and limit participation in young adults. This review looked for evidence of MD rehabilitation in adults with multiple sclerosis. The authors concluded there was strong evidence that inpatient or outpatient rehabilitation can lead to improvement in activity (disability) and in overall ability to participate in society, even though there is no reduction in actual impairment. There was limited evidence for short-term improvements in symptoms and disability, and in participation and quality of life with the high intensity outpatient and home-based rehabilitation programmes. For low intensity programmes conducted over a longer period there were longer term gains in quality of life; and for benefits to carers in terms of general health and engagement in social activities. The evidence available for other aspects of MD rehabilitation, including outpatient and home based therapy is not yet sufficient to allow many conclusions to be drawn.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Multidisciplinary rehabilitation for adults with multiple sclerosis

Contexte

La rééducation multidisciplinaire (MD) est une composante importante du traitement symptomatique et de soutien de la sclérose en plaques (SEP), mais des preuves sur son efficacité restent à établir

Objectifs

Évaluer l'efficacité de la rééducation MD organisée chez les adultes atteints de SEP. Explorer les approches de rééducation qui sont efficaces dans les différents contextes et les résultats qui sont affectés.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la sclérose en plaques (25 février 2011), dans PeDRO (1990 - 2011), dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la médecine physique et de réadaptation, dans le National Health Service National Research Register (NRR) et des journaux pertinents ont fait l’objet d'une recherche manuelle. Aucune restriction n'a été faite sur la langue..

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés (ECR) et essais cliniques contrôlés (ECC) comparant la rééducation MD aux services locaux couramment disponibles ou à des degrés moindres d'intervention ; ou essais comparant les interventions dans différents contextes ou à différents niveaux d'intensité.

Recueil et analyse des données

Trois évaluateurs ont sélectionné les essais et noté leur qualité méthodologique de façon indépendante. Une synthèse des « meilleures preuves » a été réalisée sur la base de la qualité méthodologique. Les essais ont été regroupés en termes de contexte et de type de rééducation, et de durée de suivi du patient.

Résultats Principaux

Dix essais (9 ECR et 1 ECC) (954 participants et 73 aidants) remplissaient les critères d’inclusion. Huit ECR ont donné de bons résultats ; tandis qu'un ECR et un ECC ont donné de mauvais résultats en termes d'évaluation de la qualité méthodologique. Malgré l'absence de changement du niveau de perturbation, des « preuves solides » ont été trouvées pour appuyer la rééducation MD des patients hospitalisés pour obtenir des résultats bénéfiques à court terme en matière de niveaux d'activité (invalidité) et de participation chez les patients atteints de SEP. Des « preuves modérées » ont été trouvées pour appuyer les programmes de rééducation des patients hospitalisés et des patients externes (par rapport aux groupes témoins sur liste d'attente) dans l'amélioration de l'invalidité ; et des résultats en termes d'activité liée à la vessie et de participation jusqu'à 12 mois après une intervention de rééducation MD. Pour les programmes de rééducation des patients externes et à domicile, on a trouvé des « preuves limitées » indiquant des améliorations à court terme des symptômes et de l'invalidité suite aux programmes très intensifs, se traduisant par une amélioration de la participation et de la qualité de vie. Pour les programmes peu intensifs menés sur une période plus longue, on a trouvé des « preuves solides » indiquant une amélioration de la qualité de vie à plus long terme ; et également des « preuves limitées » indiquant des effets bénéfiques pour les aidants. Bien que certaines études aient indiqué la possibilité de réaliser des économies, il n'existe pas de preuves convaincantes de la rentabilité à long terme de ces programmes. Il n'a pas été possible de recommander la meilleure « dose » de thérapie ni de déterminer la suprématie d'une thérapie sur les autres. Cette revue souligne les limites des ECR dans les programmes de rééducation et la nécessité de réaliser des essais randomisés et multicentriques mieux conçus.

Conclusions des auteurs

Les programmes de rééducation MD ne changent pas le niveau d'altération, mais peuvent améliorer les performances des personnes atteintes de SEP en termes d'activité et de participation. Il est recommandé de réaliser une évaluation et un diagnostic réguliers de ces personnes en termes de rééducation. Des recherches complémentaires sont nécessaires sur les mesures de résultats, l'intensité optimale, la fréquence, le coût et l'efficacité appropriés de la thérapie rééducative sur une période plus longue. Les recherches futures sur la rééducation devraient se concentrer sur l'amélioration de la rigueur méthodologique et scientifique des essais cliniques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Multidisciplinary rehabilitation for adults with multiple sclerosis

Rééducation multidisciplinaire comme traitement de soutien à destination des adultes atteints de sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une affection neurologique chronique qui peut entraîner de multiples incapacités et limiter la participation chez les jeunes adultes. Cette revue a examiné les données de la rééducation MD chez les adultes atteints de sclérose en plaques. Les auteurs ont conclu qu'il existe de solides preuves que la rééducation des patients hospitalisés ou externes peut entraîner une amélioration de l'activité (invalidité) et de la capacité globale à participer à la société, même en l'absence de réduction de l'altération proprement dite. Peu de preuves indiquaient des améliorations à court terme des symptômes et de l'invalidité, et de la participation et de la qualité de vie en fonction de l'intensité des programmes de rééducation des patients externes et à domicile. Pour les programmes peu intensifs menés sur une période plus longue, on a observé une amélioration de la qualité de vie à plus long terme ; et également des effets bénéfiques pour les aidants en termes de santé générale et d'engagement dans les activités sociales. Les preuves disponibles pour les autres aspects de la rééducation MD, notamment pour le traitement des patients externes et à domicile, restent insuffisantes pour permettre de tirer un grand nombre de conclusions.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

多發性硬化症成人病患的多學科復健

多學科復健是多發性硬化症症狀及支持治療中重要的一部份,但是它有效性的證據還沒有建立。

目標

評估對於多發性硬化症的成年病患,多學科復健的療效。探索在不同情況下有效的復健措施及其相關的成效。

搜尋策略

搜尋的資料來源包括:Cochrane Central Register of Controlled Trials “CENTRAL”, MEDLINE (1966 – 2005), CINAHL (1982 – 2005), PEDro (1990 – 2005), EMBASE (1988 – 2005), the Cochrane Rehabilitation and Related Therapies Field trials Register and the National Health Service National Research Register (NRR).

選擇標準

比較多學科復健和一般常規局部治療或較初級復健治療的隨機臨床試驗;或是比較不同條件設定或是不同強度下復健治療差異的試驗。

資料收集與分析

三個評論者獨立挑選試驗並評定它們方法學的品質。同時根據方法學品質作出「最佳證據」的綜合結論。再根據環境、復健方法及病人後續追蹤時間來作試驗的分類。

主要結論

共找到八個試驗,包括7個RCTs及一個1CCT。合計共有747個參與者及73個照顧者。在方法學的品質評量中,七個RCTs的分數較高,而另一個RCT的分數則很低。有強烈的證據顯示,雖然功能缺損的程度沒有改變,住院病人的多學科復健對多發性硬化症病患的活動及參與度有短期的好處。對門診病人和在家作復健的病人來說,只有「有限的證據」表示高強度的復健對症狀和活動力的改善有好處。至於較長時間的低強度復健則顯示有很強的證據可以改善長期的生活品質; 對照顧者的好處則證據有限。雖然有的研究宣稱可能幫助節省費用,我們尚找不到有足夠說服力的證據來證明這些復健活動長期合乎成本效益。我們迄今尚無法建議治療最好的復健「劑量」或是採用何種復健比另一種好。這篇評論特別強調了RCTs的在復健條件設定的限制。因此我們需要設計得更好的隨機及多中心試驗。

作者結論

多學科復健沒有辦法改變殘疾,但是可以改善MS患者活動力和參與度的生活經驗。我們建議定期評估這些病患的復健成效。我們需要繼續且更長期間來研究適當的療效測量、最佳的治療強度、頻率、及成本效益。未來復健相關的研究應該聚焦在改善臨床試驗的方法學和科學的嚴謹性。

翻譯人

本摘要由新光醫院葉旭霖翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

多發性硬化是一個慢性神經學的問題,可以造成多方面的殘疾,而且限制年經人參與生活。這篇評論是尋找多學科復健好處的證據。作者的結論是有很強的證據證明復健可以使活動力進步,能增進參與生活的能力,即使復健沒有辦法減低事實上的殘疾。對門診病人和在家作復健的病人來說,只有「有限的證據」表示高強度的復健對症狀和活動力的改善有好處。至於較長時間低強度的復健則顯示有很強的證據對長期生活品質有好處; 對照顧者的好處則只有有限的證據。至於其他關於門診病人和在家復健的病人目前還沒有足夠的證據作出結論。