Intervention Review

Household interventions for preventing domestic lead exposure in children

  1. Berlinda Yeoh1,*,
  2. Susan Woolfenden2,
  3. Bruce Lanphear3,
  4. Greta F Ridley4,
  5. Nuala Livingstone5

Editorial Group: Cochrane Developmental, Psychosocial and Learning Problems Group

Published Online: 18 APR 2012

Assessed as up-to-date: 7 MAR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD006047.pub3

How to Cite

Yeoh B, Woolfenden S, Lanphear B, Ridley GF, Livingstone N. Household interventions for preventing domestic lead exposure in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 4. Art. No.: CD006047. DOI: 10.1002/14651858.CD006047.pub3.

Author Information

  1. 1

    Royal Far West, Manly, NSW, Australia

  2. 2

    Sydney Children's Community Health Centre, Sydney Children's Hospitals Network, Randwick, NSW, Australia

  3. 3

    Simon Fraser University, Child and Family Research Institute, BC Children's Hospital, Vancouver, BC, Canada

  4. 4

    Ridley Research, Glenbrook, NSW, Australia

  5. 5

    Queen's University Belfast, Institute of Child Care Research, Belfast, Northern Ireland, UK

*Berlinda Yeoh, Royal Far West, PO Box 52, Manly, NSW, 1655, Australia. berlinday@royalfarwest.org.au.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 APR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Lead poisoning is associated with physical, cognitive and neurobehavioural impairment in children and trials have tested many household interventions to prevent lead exposure. This is an update of the original review by the same authors first published in 2008.

Objectives

To determine the effectiveness of household interventions in preventing or reducing lead exposure in children as measured by reductions in blood lead levels and/or improvements in cognitive development.

Search methods

We identified trials through electronic searches of CENTRAL (The Cochrane Library, 2010, Issue 2), MEDLINE (1948 to April Week 1 2012), EMBASE (1980 to 2012 Week 2), CINAHL (1937 to 20 Jan 2012), PsycINFO (1887 to Dec week 2 2011), ERIC (1966 to 17 Jan 2012), Sociological Abstracts (1952 to 20 January 2012), Science Citation Index (1970 to 20 Jan 2012), ZETOC (20 Jan 2012), LILACS (20 Jan 2012), Dissertation Abstracts (late 1960s to Jan 2012), ClinicalTrials.gov (20 Jan 2012), Current Controlled Trials (Jan 2012), Australian New Zealand Clinical Trials Registry (Jan 2012) and the National Research Register Archive. We also contacted experts to find unpublished studies.

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised controlled trials of household educational or environmental interventions to prevent lead exposure in children where at least one standardised outcome measure was reported.

Data collection and analysis

Two authors independently reviewed all eligible studies for inclusion, assessed risk of bias and extracted data. We contacted trialists to obtain missing information.

Main results

We included 14 studies (involving 2656 children). All studies reported blood lead level outcomes and none reported on cognitive or neurobehavioural outcomes. We put studies into subgroups according to their intervention type. We performed meta-analysis of both continuous and dichotomous data for subgroups where appropriate. Educational interventions were not effective in reducing blood lead levels (continuous: mean difference (MD) 0.02, 95% confidence interval (CI) -0.09 to 0.12, I2 = 0 (log transformed); dichotomous ≥ 10µg/dL (≥ 0.48 µmol/L): relative risk (RR) 1.02, 95% CI 0.79 to 1.30, I2=0; dichotomous ≥ 15µg/dL (≥ 0.72 µmol/L): RR 0.60, 95% CI 0.33 to 1.09, I2 = 0). Meta-analysis for the dust control subgroup also found no evidence of effectiveness (continuous: MD -0.15, 95% CI -0.42 to 0.11, I2 = 0.9 (log transformed); dichotomous ≥ 10µg/dL (≥ 0.48 µmol/L): RR 0.93, 95% CI 0.73 to 1.18, I2 =0; dichotomous ≥ 15µg/dL (≥ 0.72 µmol/L): RR 0.86, 95% CI 0.35 to 2.07, I2 = 0.56). When meta-analysis for the dust control subgroup was adjusted for clustering, no statistical significant benefit was incurred. The studies using soil abatement (removal and replacement) and combination intervention groups were not able to be meta-analysed due to substantial differences between studies.

Authors' conclusions

Based on current knowledge, household educational or dust control interventions are ineffective in reducing blood lead levels in children as a population health measure. There is currently insufficient evidence to draw conclusions about the effectiveness of soil abatement or combination interventions.

Further trials are required to establish the most effective intervention for prevention of lead exposure. Key elements of these trials should include strategies to reduce multiple sources of lead exposure simultaneously using empirical dust clearance levels. It is also necessary for trials to be carried out in developing countries and in differing socioeconomic groups in developed countries.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Household interventions for preventing domestic lead exposure in children

Lead poisoning is associated with adverse effects on the development and behaviour in children. Many educational and environmental household interventions to prevent lead exposure in children have been studied. This review of 14 studies found that educational and dust control interventions are not effective in reducing blood lead levels of young children. There is currently insufficient evidence that soil abatement or combination interventions reduce blood lead levels and further studies need to address this. More research is needed to find out what is effective for preventing children's exposure to lead and studies should be carried out in different socioeconomic groups within developed countries as well as in developing countries as well as developed countries.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions domestiques visant à prévenir l'exposition domestique au plomb chez les enfants

Contexte

Le saturnisme est associé à des déficiences physiques, cognitives et neurocomportementales chez les enfants et des essais ont examiné de nombreuses interventions domestiques visant à prévenir l'exposition au plomb. Ceci est une mise à jour de la revue originale élaborée par les mêmes auteurs et publiée pour la première fois en 2008.

Objectifs

Déterminer l'efficacité des interventions domestiques visant à prévenir ou à réduire l'exposition au plomb chez les enfants mesurée par des réductions des niveaux de plomb dans le sang et/ou des améliorations dans le développement cognitif.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons identifié les essais par des recherches électroniques dans CENTRAL (The Cochrane Library, 2010, numéro 2), MEDLINE (de 1948 à la 1ère semaine d'avril 2012), EMBASE (de 1980 à la 2ème semaine de l'année 2012), CINAHL (de 1937 au 20 janvier 2012), PsycINFO (de 1887 à la 2ème semaine de décembre 2011), ERIC (de 1966 au 17 janvier 2012), Sociological Abstracts (de 1952 au 20 janvier 2012), Science Citation Index (de 1970 au 20 janvier 2012), ZETOC (20 janvier 2012), LILACS (20 janvier 2012), Dissertation Abstracts (fin des années 1960 à janvier 2012), ClinicalTrials.gov (20 janvier 2012), Current Controlled Trials (janvier 2012), le registre des essais cliniques australiens et néo-zélandais (janvier 2012) et le National Research Register Archive. Nous avons également contacté les experts pour trouver des études non publiées.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés portant sur les interventions domestiques éducatives ou environnementales visant à prévenir l'exposition au plomb chez les enfants dans lesquelles au moins une mesure standard de critère de jugement était rapportée.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont passé en revue toutes les études éligibles à inclure, évalué le risque de biais et extrait les données de façon indépendante. Nous avons contacté les investigateurs afin d'obtenir les informations manquantes.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 14 études (totalisant 2 656 enfants). Toutes les études avaient rapporté les résultats de niveaux de plomb dans le sang et aucune n'avait rapporté les résultats cognitifs ou neurocomportementaux. Nous avons classé les études dans des sous-groupes selon le type de leurs interventions. Nous avons réalisé une méta-analyse des données à la fois continues et dichotomiques pour les sous-groupes, le cas échéant. Les interventions éducatives n'étaient pas efficaces pour réduire les niveaux de plomb dans le sang (continues : différence moyenne (DM) 0,02 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -0,09 à 0,12 ; I2 = 0 (log transformé) ; dichotomiques ≥ 10 µg/dL (≥ 0,48 µmol/L) : risque relatif (RR) 1,02 ; IC à 95 % 0,79 à 1,30 ; I2= 0 ; dichotomiques ≥ 15 µg/dL (≥ 0,72 µmol/L) : RR 0,60 ; IC à 95 % 0,33 à 1,09 ; I2 = 0). La méta-analyse pour le sous-groupe de lutte contre les poussières n'a d'ailleurs trouvé aucune preuve de l'efficacité (continues : DM -0,15 ; IC à 95 % -0,42 à 0,11 ; I2 = 0,9 (log transformé) ; dichotomiques ≥ 10 µg/dL (≥ 0,48 µmol/L) : RR 0,93 ; IC à 95 % 0,73 à 1,18 ; I2 = 0 ; dichotomiques ≥ 15 µg/dL (≥ 0,72 µmol/L) : RR 0,86 ; IC à 95 % 0,35 à 2,07 ; I2 = 0,56). Lorsque la méta-analyse pour le sous-groupe de lutte contre les poussières a été adaptée pour les plans d'étude en cluster, aucun bénéfice statistiquement significatif n'a été induit. Les études utilisant des groupes d'interventions de lutte contre la pollution des sols (élimination et remplacement) et d'interventions combinées n'ont pas pu être méta-analysées en raison des différences substantielles entre les études.

Conclusions des auteurs

D'après les connaissances actuelles, les interventions domestiques éducatives ou de lutte contre les poussières ne sont pas efficaces pour réduire les niveaux de plomb dans le sang chez les enfants en tant que mesure de santé de la population. À l'heure actuelle, les données sont insuffisantes pour tirer des conclusions sur l'efficacité des interventions de lutte contre la pollution des sols ou des interventions combinées.

D'autres essais sont nécessaires pour établir l'intervention la plus efficace pour la prévention de l'exposition au plomb. Les éléments clés de ces essais devraient inclure des stratégies pour réduire les multiples sources d'exposition au plomb simultanément en utilisant des niveaux d'élimination des poussières empiriques. Il est aussi nécessaire que les essais soient menés dans des pays en développement et avec des groupes socio-économiques différents dans des pays développés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions domestiques visant à prévenir l'exposition domestique au plomb chez les enfants

Interventions domestiques visant à prévenir l'exposition domestique au plomb chez les enfants

Le saturnisme est associé à des effets indésirables sur le développement et le comportement chez les enfants. De nombreuses interventions domestiques éducatives et environnementales visant à prévenir l'exposition au plomb chez les enfants ont été étudiées. Cette revue de 14 études a trouvé que les interventions éducatives et de lutte contre les poussières ne sont pas efficaces pour réduire les niveaux de plomb dans le sang des jeunes enfants. À l'heure actuelle, il n'existe aucune preuve probante que les interventions combinées ou de lutte contre la pollution des sols réduisent les niveaux de plomb dans le sang et des études supplémentaires doivent être consacrées à ce domaine. Des études supplémentaires doivent être menées pour déterminer ce qui est efficace pour prévenir l'exposition des enfants au plomb et des études doivent être conduites avec différents groupes socio-économiques dans les pays développés ainsi que dans les pays en développement et dans les pays développés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français