Intervention Review

You have free access to this content

Vitamin A for preventing acute lower respiratory tract infections in children up to seven years of age

  1. Hengxi Chen2,
  2. Qi Zhuo3,
  3. Wei Yuan3,
  4. Juan Wang3,
  5. Taixiang Wu1,*

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 23 JAN 2008

Assessed as up-to-date: 29 JUN 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD006090.pub2

How to Cite

Chen H, Zhuo Q, Yuan W, Wang J, Wu T. Vitamin A for preventing acute lower respiratory tract infections in children up to seven years of age. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 1. Art. No.: CD006090. DOI: 10.1002/14651858.CD006090.pub2.

Author Information

  1. 1

    West China Hospital, Sichuan University, Chinese Cochrane Centre, Chinese Clinical Trial Registry, Chinese Evidence-Based Medicine Centre, INCLEN Resource and Training Centre, Chengdu, Sichuan, China

  2. 2

    West China Second University Hospital, West China Women's and Children's Hospital, Department of Obstetrics and Gynecology, Chengdu, Sichuan, China

  3. 3

    West China Hospital, Sichuan University, Chengdu, Sichuan, China

*Taixiang Wu, Chinese Cochrane Centre, Chinese Clinical Trial Registry, Chinese Evidence-Based Medicine Centre, INCLEN Resource and Training Centre, West China Hospital, Sichuan University, No. 37, Guo Xue Xiang, Chengdu, Sichuan, 610041, China. txwutx@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 JAN 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Vitamin A supplements are effective for preventing diarrhoea. There are theoretical reasons why they may also be effective for acute lower respiratory tract infections (LRTIs), also very common in children, especially in low-income countries.

Objectives

To assess the effectiveness and safety of vitamin A for preventing acute LRTIs in children up to seven years of age.

Search methods

In this updated review we searched CENTRAL (2010, Issue 1), which contains the Cochrane Acute Respiratory Infection Group's Specialised Register, MEDLINE (1966 to February Week 4, 2010), EMBASE (1974 to March 2010) and the Chinese Databases CNKI and VIP (1976 to June 2010).

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) that assessed the effectiveness of vitamin A in the prevention of acute LRTI in children up to seven years of age.

Data collection and analysis

The review authors independently extracted data and assessed trial quality. We contacted study authors for additional information.

Main results

Ten studies including 33,179 participants were included in this review. Eight studies found no significant effect of vitamin A on the incidence of acute LRTI, or prevalence of symptoms of acute LRTI. Vitamin A caused an increased incidence of acute LRTI in one study; an increase in cough and fever; and increased symptoms of cough and rapid breathing in two other studies. Three reported no differences and no protective effect of vitamin A. Two studies reported that vitamin A significantly reduced the incidence of acute LRTI in children with poor nutritional status or weight, but increased the incidence in healthy children.

Authors' conclusions

This unexpected result is outside our current understanding of the use of vitamin A for preventing acute LRTIs. Accordingly, vitamin A should not be given to all children to prevent acute LRTIs. Despite its benefits in preventing diarrhoeal illnesses, vitamin A supplementation has only a limited effect in preventing acute LRTIs. Positive effects appear limited to populations with acute and chronic under nutrition. Low-dose vitamin A appears to have fewer side effects and at least equal benefit to a high dose of vitamin A.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Vitamin A for preventing acute lower respiratory tract infections in children up to seven years of age

Acute lower respiratory tract infections (LRTIs), especially pneumonia and bronchiolitis, are leading causes of mortality in children up to five years of age. The Global Burden of Disease 2000 project estimated that the annual number of acute respiratory tract infection (ARTI)-related deaths in children up to five years of age was 2.1 million (excluding deaths caused by measles, whooping cough and neonatal deaths). Others estimate worldwide child deaths from ARTIs at 1.9 million in 2000, 70% of them in Africa and Southeast Asia. Vitamin A deficiency is common in low-income countries and weakens barriers to infection.

We included 10 trials (33,179 children) where vitamin A deficiency or malnutrition was prevalent (31,379 in the community and 1800 in a hospital setting). Studies measured different aspects (for example, what constituted 'acute LRTI', the time to symptom resolution, etc.). There may have been other treatments (especially of malnourished children) which could have led to bias. Most studies showed no significant benefit of vitamin A supplements on the incidence or prevalence of symptoms of acute LRTIs. Although no included studies addressed adverse effects of vitamin A, the use of vitamin A should be carefully monitored.

We do not recommend giving vitamin A to all children to prevent acute LRTIs because a few studies unexpectedly found that vitamin A increased the chance of infections or worsened symptoms in otherwise healthy children. Some evidence shows benefit for vitamin supplements given to children with low serum retinol or with a poor nutritional status. Limitations of our review include trials conducted within very specific populations and poor methodological quality of some of the included trials.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

La vitamine A pour la prévention des infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez les enfants de moins de sept ans

Contexte

La supplémentation en vitamine A est efficace pour la prévention de la diarrhée. Pour certaines raisons théoriques elle pourrait aussi être efficace contre les Infections Aiguës des Voies Respiratoires Inférieures (IAVRI), également très fréquentes chez les enfants, en particulier dans les pays à faible revenu.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la vitamine A pour la prévention des IAVRI chez les enfants de moins de sept ans.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette mise à jour de la revue, nous avons effectué une recherche dans CENTRAL (2010, numéro 1), qui contient le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les infections respiratoires aiguës, MEDLINE (de 1966 à la 4ème semaine de février 2010), EMBASE (de 1974 à mars 2010) et dans les bases de données chinoises CNKI et VIP (de 1976 à juin 2010).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) ayant évalué l'efficacité de la vitamine A dans la prévention des IAVRI chez les enfants de moins de sept ans.

Recueil et analyse des données

Les auteurs de la revue ont, indépendamment, extrait les données et évalué la qualité des essais. Nous avons contacté des auteurs d'études afin d'obtenir des informations complémentaires.

Résultats Principaux

Dix essais incluant 33 179 patients ont été inclus dans cette revue. Huit études n'avaient pas constaté d'effet significatif de la vitamine A sur l'incidence des IAVRI ou sur la prévalence des symptômes d'IAVRI. La vitamine A a causé une incidence accrue des IAVRI dans une étude et une augmentation de la toux et de la fièvre ainsi que des symptômes de toux et de l’augmentation du rythme respiratoire dans deux autres études. Trois n'ont pas signalé de différences ni d'effet protecteur de la vitamine A. Deux études ont rapporté que la vitamine A réduit significativement l'incidence des IAVRI chez les enfants en mauvais état nutritionnel ou de faible poids, mais augmente cette incidence chez les enfants en bonne santé.

Conclusions des auteurs

Ce résultat inattendu est en désaccord avec notre compréhension actuelle du rôle de la vitamine A dans la prévention des IAVRI. En conséquence, il ne faut pas donner de vitamine A à tous les enfants sous prétexte de prévenir les IAVRI. En dépit de son rôle sur la prévention des maladies diarrhéiques, la supplémentation en vitamine A n'a qu'un effet limité dans la prévention des IAVRI. Les effets positifs semblent limités aux populations dans lesquelles la sous-alimentation est aiguë et chronique. La vitamine A à faible dose semble avoir moins d'effets secondaires et être tout aussi bénéfique que des doses élevées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

La vitamine A pour la prévention des infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez les enfants de moins de sept ans

La vitamine A pour la prévention des infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez les enfants de moins de sept ans

Les Infections Aiguës des Voies Respiratoires Inférieures (IAVRI), en particulier la pneumonie et la bronchiolite, sont les principales causes de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans. Le projet Le rapport mondial sur la morbidité 2000 avait estimé que le nombre annuel des décès liés aux Infections Aiguës des Voies Respiratoires (IAVR) chez les enfants de moins de cinq ans était de 2,1 millions (non compris les décès causés par la rougeole et la coqueluche, et la mortalité néonatale). D'autres estiment à 1,9 million la mortalité infantile mondiale d'IAVR en 2000, dont 70 % en Afrique et en Asie du Sud-Est. La carence en vitamine A est répandue dans les pays à revenu faible où elle affaiblit la résistance aux infections.

Nous avons inclus 10 essais (soit 33 179 enfants) réalisés dans des contextes où l'avitaminose A ou la malnutrition sont très répandues (31 379 dans la communauté et 1 800 en milieu hospitalier). Les études mesuraient différents aspects (par exemple, en quoi consistait une IAVRI, le temps de résolution des symptômes, etc.). Il pouvait y avoir eu d'autres traitements (en particulier chez les enfants souffrant de malnutrition) ayant pu conduire à un biais. La plupart des études n'avaient pas constaté de bénéfice significatif de la supplémentation en vitamine A sur l'incidence ou la prévalence des symptômes d'IAVRI. Bien qu'aucune des études incluses ne se soit intéressée aux effets indésirables de la vitamine A, son utilisation doit être surveillée attentivement.

Nous ne recommandons pas de donner de la vitamine A à tous les enfants sous prétexte de prévenir les IAVRI, car quelques études ont découvert de manière inattendue que la vitamine A augmentait les risques d'infection ou aggravait les symptômes chez les enfants par ailleurs en bonne santé. Certains résultats montrent que la supplémentation vitaminique est bénéfique pour les enfants ayant un bas niveau de rétinol sérique ou un mauvais état nutritionnel. Les limitations de notre revue viennent des essais menés au sein de populations très spécifiques et d'une mauvaise qualité méthodologique de certains des essais inclus.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 21st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

使用維生素A預防7歲以下兒童得到急性下呼吸道感染

補充維生素 A可有效預防腹瀉。在理論上它可能也可預防急性下呼吸道感染(LRTIs),急性下呼吸道感染常見於兒童,特別是在低收入國家。

目標

評估使用維生素A在預防7歲以下兒童得到急性下呼吸道感染的效果

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL)(The Cochrane Library 2007年第2期); MEDLINE (1966年到2007年7月); EMBASE (1974年到2007年7月); 及Chinese Biomedicine Database (CBM) (1976年2007年7月).

選擇標準

有評估使用維生素A在預防7歲以下兒童得到急性下呼吸道感染有無效果的隨機對照試驗(RCT).

資料收集與分析

作者們各自檢閱試驗的品質及摘錄資料;聯繫研究的作者以了解更多訊息。

主要結論

大多數的研究發現維生素A對急性下呼吸道感染的發生率或症狀發生並無顯著影響;一項試驗發現維生素會增加急性下呼吸道感染的發生率;增加咳嗽和發燒的比例;在二項其他研究中則發現會增加咳嗽和呼吸急促的症狀。有三項研宄則發現維生素A沒有保護作用也不會造成差異。兩項研究報告則指出,維生素A在營養狀況不佳或體重過輕的兒童可顯著減少急性下呼吸道感染的發病率,但在正常兒童中則會增加發病率。

作者結論

結果超出預期,與目前對使用維生素A在預防急性下呼吸道感染的理解不同。因此,維生素A不應該用在所有兒童中來預防急性下呼吸道感染。證據指出在血清中維生素A過低或營養狀況不佳的兒童中補充維生素A, 可以預防急性下呼吸道感染。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院郭耀文翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

急性下呼吸道感染與維生素A缺乏症是7歲以下兒童常見的問題。急性下呼吸道感染中,特別是肺炎和支氣管炎,是造成5歲以下兒童死亡的主要原因。在全球疾病負荷2000年計劃估計5歲以下兒童的死亡人數,與急性呼吸道感染相關的有210萬人(不包括麻疹,百日咳,及新生兒死亡)。其他研究估計世界各地兒童因急性呼吸道感染而死亡的人數在2000年有190萬人,其中70%是在非洲和東南亞。維生素A缺乏症常見於低收入國家,且會削弱對感染的屏障。我們納入了9個試驗,試驗地點都是維生素 A缺乏症或營養不良盛行的區域,包含了33179位兒童(有31379位在社區,1800位在醫院)。因為不同的研究測量不同的項目(‘急性下呼吸道感染‘包含那些疾病;回憶症狀的時間), 而且同時可能包含其他的治療(特別是營養不良的兒童),這些都可能導致研究偏差。大多數研究顯示補充維生素A對於急性下呼吸道感染的發病率及症狀發生沒有顯著的助益。納入的研究中都沒大闡明維生素A的其他副作用。我們不建議給所有兒童補充維生素A來預防急性下呼吸道感染,因為少部份研究意外發現 維生素A會增加感染的機會或惡化症狀。 一些證據顯示給予血清中維生素A過低(或營養狀況不良)的兒童補充維生素A是有助益的。 表明維生素補充劑利益