Get access

Pain relief in hysterosalpingography

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Hysterosalpingography (HSG) is a method of testing for tubal patency. Various pharmacological strategies are available that may reduce the pain during the procedure.

Objectives

To compare the effectiveness of different types of pharmacological interventions for pain relief in women undergoing hysterosalpingography (HSG) for investigation of subfertility.

Search methods

This review has drawn on the search strategy developed for the Menstrual Disorders and Subfertility Group. In addition MEDLINE and EMBASE were searched up to July 2006.

Selection criteria

All randomised controlled trials investigating the pharmacological interventions for pain relief during HSG were investigated.

Data collection and analysis

Data were extracted independently by the first two authors. Differences of opinion were registered and resolved by the third author. Results for each study were expressed as mean pain score and standard error of the mean with 95% confidence intervals.

Main results

The included eight trials reported on 570 women undergoing HSG.

Overall, there was no evidence of benefit of using any analgesia compared with placebo for pain relief during the procedure (standard mean difference (SMD) of -0.05 (95%CI -0.25 to 0.14) or up to 29 minutes after HSG SMD 0.17, (95%CI -1.00 to 1.34)).

Four RCTs involving 219 women found evidence of benefit with any analgesia in comparison to placebo for pain relief more than 30 minutes after HSG, with the SMD of -0.82(95%CI-1.18 to -0.45).

One RCT involving 91 women compared the effectiveness of opioid analgesics versus non-opioid analgesics and reported no evidence of difference in pain relief at any stage of the procedure.

One RCT involving 20 women compared the use of topical analgesia with a paracervical block, with analysis demonstrating more benefit to be gained from using topical analgesia during HSG, with the SMD of -2.03 (95%Cl-3.16 to -0.91).

Authors' conclusions

There is little evidence of benefit in terms of pain relief of any of the interventions considered in this study during or immediately after HSG. However, there is limited evidence of pain reduction 30 minutes after the procedure. Further RCTs should consider the role of non steroidal antiinflammatories (NSAIDs) and intrauterine anaesthetic during HSG.

摘要

背景

子宮輸卵管攝影之止痛

子宮輸卵管攝影(HSG)是ㄧ種用來評估輸卵管是否暢通的檢查。目前有許多藥物可以用來緩減此檢查的疼痛。

目標

比較不同藥物對於因為不孕而接受子宮輸卵管攝影的女性的止痛效果。

搜尋策略

本篇所使用的搜尋方式是根據 enstrual Disorders and Subfertility Group 所使用的搜尋技巧。除此之外,也搜尋了 MEDLINE及EMBASE至 006年7月的資料庫。

選擇標準

所有針對輸卵管攝影止痛藥物所進行的隨機對照試驗(RCT)。

資料收集與分析

資料由前兩位作者獨立收集並由第三位作者整合任何不同的意見。每個研究的結論皆以疼痛指數(pain score)且標準誤差位於95%的信賴區間。

主要結論

一共有八個研究,共570位接受HSG的婦女被納入統計。整體來說,在檢查中或檢查後29分鐘後,並沒有任何止痛藥物比安慰劑效果好。標準平均差SMD為 0.05(95% CI −0.25 to 0.14)及0.17(95% CI −1.00 to 1.34) 有四個RCT,共219人,發現在檢查後30分鐘,止痛藥物的確比安慰劑好。(SMD −0.82(95% CI −1.18 to −0.45))另一個RCT,共91人,發現無論在檢查的前後,嗎啡類藥物及非嗎啡類藥物的止痛效果皆沒有差異。有一個RCT,共20人,發現經皮吸收的止痛藥物較子宮頸神經阻斷術更有優點。(SMD −2.03 (95% Cl −3.16 to −0.91)).

作者結論

目前沒有足夠的證據顯示任何輸卵管檢查中或檢查後立即給予的藥物對與止痛有幫助。但是,對於檢查後30分鐘以上的疼痛緩解並沒有更多的證據。未來的RCT應考慮NSDAID及子宮腔內麻醉的角色。

翻譯人

本摘要由高雄醫學大學附設醫院張慧名翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

子宮輸卵管攝影之止痛 子宮輸卵管攝影(HSG)是ㄧ個常用來評估輸卵管是否暢通的不孕症檢查。HSG 的檢查方式是將顯影劑經陰道灌注至子宮體及輸卵管並以x光的方式將其顯影。這個檢查可能會讓病患很痛。此篇研究的目的在於決定對於輸卵管攝影的最佳止痛方式。研究的結果顯示,在接受檢查的過程或29分鐘內,並沒有任何一種藥物有好的止痛效果。但在檢查的30分鐘後,使用止痛藥是有效的。

Résumé scientifique

Soulagement de la douleur dans une hystérosalpingographie

Contexte

L'hystérosalpingographie (HSG) est une méthode permettant de tester la perméabilité des trompes. Plusieurs stratégies pharmacologiques disponibles pourraient réduire la douleur pendant la procédure.

Objectifs

Comparer l'efficacité de différents types d'interventions pharmacologiques visant à soulager la douleur chez les femmes subissant une hystérosalpingographie (HSG) dans le cadre d'un examen de stérilité.

Stratégie de recherche documentaire

La présente revue s'est appuyée sur la stratégie de recherche développée par le groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité. MEDLINE et EMBASE ont également fait l'objet de recherches jusqu'en juillet 2006.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés examinant des interventions pharmacologiques pour soulager la douleur pendant une HSG ont été étudiés.

Recueil et analyse des données

Les deux premiers auteurs ont indépendamment extrait des données. Le troisième auteur a enregistré et résolu toute divergence d'opinion. Les résultats de chaque étude étaient exprimés en tant que score de douleur moyen et erreur type de la moyenne avec des intervalles de confiance à 95 %.

Résultats principaux

Les huit essais inclus ont examiné 570 femmes faisant l'objet d'une HSG.

Globalement, il n'y avait aucune preuve d'effets bénéfiques liés à l'administration d'un analgésique par rapport à un placebo pour soulager la douleur pendant la procédure (différence moyenne standardisée (DMS) de - 0,05 (IC à 95 % - 0,25 à 0,14) ou jusqu'à 29 minutes après une HSG (DMS 0,17, IC à 95 % - 1,00 à 1,34)).

Quatre ECR, impliquant 219 femmes, ont trouvé des preuves d'effets bénéfiques avec n'importe quel analgésique par rapport à un placebo pour soulager la douleur plus de 30 minutes après une HSG, avec une DMS de - 0,82 (IC à 95 % - 1,18 à - 0,45).

Un ECR, impliquant 91 femmes, comparait l'efficacité des analgésiques opiacés à des analgésiques non opiacés et ne rapportait aucune preuve de différence au niveau du soulagement de la douleur quelle que soit l'étape de la procédure.

Un ECR, impliquant 20 femmes, comparait l'administration d'une analgésie topique à un bloc paracervical dont l'analyse démontrait que l'utilisation d'une analgésie topique pendant une HSG présentait davantage d'effets bénéfiques, avec une DMS de - 2,03 (IC à 95 % - 3,16 à - 0,91).

Conclusions des auteurs

Il existe peu de preuves d'effets bénéfiques en termes de soulagement de la douleur concernant les interventions examinées dans cette étude pendant ou immédiatement après une HSG. Toutefois, il existe des preuves limitées de soulagement de la douleur 30 minutes après la procédure. D'autres ECR devront étudier le rôle des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et de l'anesthésie intra-utérine pendant une HSG.

Plain language summary

Pain relief in hysterosalpingography

Hysterosalpingography (HSG) is a test frequently undertaken to find out whether or not the fallopian tubes are open in the investigation of infertility. Hysterosalpingography involves a dye being injected via the cervix and uterus into the fallopian tubes which enables them to be visualised using an x-ray. This can be a painful procedure. The purpose of this review is to determine which if any pain relief drug should be used during HSG.

Analysis of the studies found no evidence of benefit of using any pain relief medication compared to not using pain relief medication during the procedure or up to 29 minutes after HSG. Analysis also revealed a beneficial effect of using pain relief 30 minutes after the procedure.

Résumé simplifié

Soulagement de la douleur dans une hystérosalpingographie

L'hystérosalpingographie (HSG) est un test couramment pratiqué afin de déterminer si les trompes de Fallope sont ouvertes ou pas dans le cadre d'un examen de stérilité. Elle consiste à injecter un colorant via le col de l'utérus et l'utérus dans les trompes de Fallope afin de pouvoir les visualiser par radiographie. Cette procédure peut se révéler douloureuse. L'objectif de la présente revue est de déterminer quel analgésique devrait être administré pendant une HSG.

L'analyse d'études n'a trouvé aucune preuve d'effets bénéfiques liés à l'administration d'un analgésique par rapport à l'absence d'analgésique pendant la procédure ou jusqu'à 29 minutes après une HSG. Cette analyse a également révélé un effet bénéfique lié à l'administration d'un analgésique 30 minutes après la procédure.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;

Ancillary