Get access

Piracetam for reducing the incidence of painful sickle cell disease crises

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Sickle cell disease is one of the most common genetic disorders. Sickle cell crises in which irregular and dehydrated cells contribute to blocking of blood vessels are characterised by episodes of pain. Treatment is mainly supportive and symptomatic. In vitro studies with piracetam indicate that it has the potential for inhibition and a reversal of the process of sickling of erythrocytes.

Objectives

To assess the effectiveness of piracetam for reducing the incidence of painful sickle cell disease crises.

Search methods

We searched the Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group Haemoglobinopathies Trials Register which comprises of references identified from comprehensive electronic database searches and handsearches of relevant journals and abstract books of conference proceedings.

Last search of the Group's Haemoglobinopathies Trials Register: 2 March 2011.

Selection criteria

Randomised controlled trials comparing orally administered piracetam to placebo or standard care in people, of all ages and both sexes, with sickle cell disease.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed trial quality and extracted data. Trial authors were contacted for additional information. Adverse effects data were collected from the trials.

Main results

Three trials involving 169 participants were included in the review. A limited amount of data addressing some of the primary and some of the secondary outcomes were provided, but data were incomplete and based on unvalidated assumptions used in the evaluation of outcomes. One trial reported a reduction in the number of pain crises and their severity with active intervention than placebo but presented no data to confirm these results. A second trial presented a monthly global pain score based on the number of sickle cell crises and severity of pain but included no separate data for these primary outcomes. Although there was no significant difference between the piracetam and placebo periods for the number of days of hospitalisation (P = 0.87) in one trial, inconsistencies in the criteria necessary for hospitalisation during sickle crises did not permit accurate conclusions to be drawn. Two of the trials reported participant satisfaction with piracetam but provided no details as to how this satisfaction had been assessed. There were no reports of toxicity or adverse effects with piracetam other than one participant who experienced dizziness.

Authors' conclusions

The small number of included trials and their poor methodological quality provided insufficient reliable evidence to support the routine use of this medication for preventing the incidence of painful sickle cell disease crises.

摘要

背景

Piracetam用於降低鐮刀型貧血症危象(painful sickle cell disease crises)疼痛的發生率

鐮刀型貧血症是常見遺傳疾病之一。當不規則、脫水的血球阻塞血管時,會造成鐮刀型血球危象(sickle cell crises),特色是週期性的疼痛;其治療大都是支持性、症狀性的。體外研究顯示:piracetam具有抑制及回復紅血球鐮刀化過程的潛力。

目標

評估piracetam用於降低鐮刀型貧血症危象疼痛的發生率的療效與安全性。

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group Haemoglobinopathies Trials Register資料庫,其主要是由廣泛搜尋電子資料庫所找到的參考書目,以及手動搜尋相關期刊及會議紀錄摘要集所組成。最近搜尋本組Haemoglobinopathies Trials Register資料庫時間:2007年11月。

選擇標準

針對各年齡層與性別的鐮刀型貧血症患者,比較口服piracetam與安慰劑或標準療法的隨機對照試驗(randomized controlled trials)。

資料收集與分析

兩位作者獨立選取資料和評估試驗品質。此外並連絡試驗作者以索取額外資訊。副作用資料則由試驗中收集。

主要結論

本回顧引入3個試驗,共計169位受試者。試驗中有提供關於初級或次級預後(primary and secondary outcomes)的部份資料,但資料並不完整,且評估預後時是基於未被認可的假設。有1個試驗報告主動介入治療與安慰劑相比,疼痛危象的次數與嚴重度減少,但沒有提出數據證實此結果。第2個試驗提出一種每月整體疼痛分數(monthly global pain score),計算鐮刀型貧血症危象次數與嚴重程度,但並沒有引入這些初級預後的獨立數據。儘管在1個試驗中piracetam與安慰劑組的住院日數沒有顯著差異(p = 0.87),但因鐮刀型血球危象沒有一定的需住院標準,因此無法得到精確的結論。這其中有2個試驗報告了piracetam的受試者滿意度,但沒有提供如何評估滿意度方面的細節。除了有1位受試者發生頭暈之外,piracetam並沒有毒性或副作用的報告。

作者結論

由於只引入少量試驗,且其方法學品質不佳,無法提供充分可靠的證據支持常規使用此藥物來預防疼痛的鐮刀型貧血症危象。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院劉彥麟翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

Piracetam用於降低鐮刀型貧血症危象疼痛的發生率。 鐮刀型貧血症是最常見的遺傳疾病之一,約有2億5千萬人(佔世界總人口約5%)攜帶有致病潛力的基因。其特徵為血液循環中有變形的鐮刀狀紅血球。血管的阻塞可導致疼痛,甚至造成重要器官如腦、肝、脾的嚴重損傷。標準照護主要是支持性及症狀性治療,採用止痛藥及水分補充以控制疼痛。Piracetam在體外試驗中可阻止鐮刀型血紅素聚合反應(HbS polymerisation)、使血液黏滯度下降、提升紅血球彈性、抑制血小板凝集等。本回顧的作者共找到了三個試驗,其中兩者具備互換(crossover)的設計。這些試驗的品質不佳,在病患族群、藥物劑量與預後衡量方面的變異性大。引用的三個試驗提供了某些薄弱且不可靠的證據,指出piracetam在預防疼痛的鐮刀型貧血症危象具有療效。由於這些被引入的稀少試驗缺乏能夠評估piracetam療效的可靠證據,仍不確定也不支持常規使用此藥物以減少疼痛的鐮刀型貧血症危象的發生率。本回顧的作者提出結論:未來研究應把目標放在提供piracetam是否有效的證據,以利患者進行知情決定(informed decision);且更進一步的隨機對照試驗應善加設計,並依「Consolidated Standards of Reporting Trials (CONSORT)」聲明(http://www.consortstatement.org)報告其研究成果。

Résumé scientifique

Piracétam pour réduire l'incidence des crises drépanocytaires douloureuses

Contexte

La drépanocytose est l'un des troubles génétiques les plus courants. Les crises drépanocytaires dans lesquelles des cellules irrégulières et déshydratées contribuent à l'obstruction des vaisseaux sanguins se caractérisent par des épisodes de douleur. Le traitement est principalement un traitement de soutien et symptomatique. Les études in vitro portant sur le piracétam indiquent qu'il a le potentiel d'inhiber et d'inverser le processus de falciformation des érythrocytes.

Objectifs

Évaluer l'efficacité du piracétam dans la réduction de l'incidence des crises drépanocytaires douloureuses.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d’essais cliniques sur les hémoglobinopathies du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et autres maladies génétiques constitué des références identifiées lors de recherches exhaustives dans des bases de données électroniques, et lors de recherches manuelles de revues pertinentes et de résumés d’actes de conférence.

Date de la dernière recherche effectuée dans le registre d’essais cliniques sur les hémoglobinopathies du groupe Cochrane : 2 mars 2011.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés comparant le piracétam administré par voie orale à un placebo ou à des soins standard chez les personnes, de tout âge et des deux sexes, souffrant de drépanocytose.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Les auteurs des essais ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires. Les données sur les effets indésirables durant les essais ont été recueillies.

Résultats principaux

Trois essais portant sur 169 participants ont été inclus dans la revue. Une quantité limitée de données portant sur certains critères de jugement principaux et secondaires étaient fournies, mais les données étaient incomplètes et basées sur des hypothèses invalidées utilisées dans l'évaluation des résultats. Un essai faisait état d'une réduction du nombre de crises douloureuses et de leur sévérité avec une intervention active par rapport à un placebo, mais ne présentait aucune donnée pour confirmer ces résultats. Un deuxième essai présentait un score de douleur global mensuel basé sur le nombre de crises drépanocytaires et la sévérité de la douleur, mais ne présentait pas les données séparément pour ces critères de jugement principaux. Bien qu'aucune différence significative n'ait été observée entre le piracétam et le placebo quant au nombre de jours d'hospitalisation (P = 0,87) dans un essai, les incohérences des critères nécessaires à l'hospitalisation pendant les crises drépanocytaires n'ont pas permis de tirer de conclusions précises. Deux des essais faisaient état d'une satisfaction des participants vis-à-vis du piracétam, mais ne détaillaient pas la manière dont cette satisfaction avait été évaluée. Il n'a été fait état d'aucune toxicité ni d'aucun effet indésirable liés au piracétam, à l'exception d'un participant ayant eu des vertiges.

Conclusions des auteurs

Le petit nombre d'essais inclus et leur qualité méthodologique médiocre n'ont pas fourni suffisamment de preuves fiables pour recommander le recours systématique à ce médicament pour prévenir l'incidence des crises drépanocytaires douloureuses.

Plain language summary

Piracetam for reducing the incidence of painful sickle cell disease crises

Sickle cell disease is one of the most common genetic disorders and affects about 250 million people (5% of the world's population). It is characterised by sickle-shaped red blood cells which may block blood vessels. This can lead to pain and damage to the major organs such as the brain, liver and spleen. Standard care is mainly supportive and in response to symptoms. Pain is controlled with drugs for pain relief and fluids to improve fluid levels. In vitro studies with piracetam have shown that it hinders the bonding of sickle haemoglobin and the bunching together of platelets. It also makes the blood less sticky and red blood cells more flexible. The authors of the review identified three trials, two of which had a cross-over design. The quality of the trials was poor. There were wide differences in the people taking part, the drug dose and the outcomes measured. Three trials are included. They provide some weak and unreliable evidence that piracetam prevents painful sickle cell crises. This lack of reliable evidence illustrates some of the doubt and lack of support for the routine use of this treatment for reducing the incidence of painful sickle cell disease crises. The review authors conclude that future research should aim to provide evidence for people to make informed decisions about whether piracetam is of use. Further randomised controlled trials should be well-designed and reported according to the 'Consolidated Standards of Reporting Trials (CONSORT)' statement.

Résumé simplifié

Piracétam pour réduire l'incidence des crises drépanocytaires douloureuses

La drépanocytose est l'un des troubles génétiques les plus courants et elle affecte environ 250 millions de personnes (5 % de la population mondiale). Elle se caractérise par des globules rouges falciformes qui peuvent obstruer les vaisseaux sanguins. Cela peut conduire à des douleurs et à des lésions au niveau des organes majeurs tels que le cerveau, le foie et la rate. Les soins standard sont principalement des soins de soutien en corrélation avec les symptômes. La douleur est contrôlée par des médicaments destinés à soulager la douleur et des fluides destinés à améliorer les niveaux des fluides. Les études in vitro portant sur le piracétam ont révélé qu'il entrave la liaison de l'hémoglobine falciforme et l'agglutination des plaquettes. Par ailleurs, il rend le sang moins épais et les globules rouges plus flexibles. Les auteurs de la revue ont identifié trois essais, dont deux avaient un plan croisé. La qualité des essais était médiocre. Il y avait de grandes différences concernant les participants, la dose de médicament et les résultats mesurés. Trois essais sont inclus. Ils fournissent quelques preuves faibles et peu fiables que le piracétam prévient les crises drépanocytaires douloureuses. Ce manque de preuves fiables illustre une partie des doutes et du manque de soutien en faveur du recours systématique à ce traitement pour réduire l'incidence des crises drépanocytaires douloureuses. Les auteurs de la revue ont conclu que les recherches futures devraient avoir pour objectif de fournir des preuves permettant aux personnes de prendre des décisions éclairées quant à l'utilité du piracétam. Des essais contrôlés randomisés bien conçus complémentaires devraient être réalisés et notifiés conformément à la déclaration du « CONSORT (Consolidated Standards of Reporting Trials) ».

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 22nd February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux