Get access

Interventions for the prevention and treatment of pes cavus

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Joshua Burns,

    Corresponding author
    1. and Institute for Neuroscience and Muscle Research, The Children's Hospital at Westmead, Faculty of Health Sciences, The University of Sydney, Westmead, New South Wales, Australia
    • Joshua Burns, Faculty of Health Sciences, The University of Sydney, and Institute for Neuroscience and Muscle Research, The Children's Hospital at Westmead, Locked Bag 4001, Westmead, New South Wales, 2145, Australia. Joshuab2@chw.edu.au.

    Search for more papers by this author
  • Karl B Landorf,

    1. La Trobe University, Department of Podiatry, Faculty of Health Sciences, Bundoora, Victoria, Australia
    Search for more papers by this author
  • Monique M Ryan,

    1. Royal Children's Hospital, Neurosciences Department, Parkville, Victoria, Australia
    Search for more papers by this author
  • Jack Crosbie,

    1. The University of Sydney, Discipline of Physiotherapy, Lidcombe, New South Wales, Australia
    Search for more papers by this author
  • Robert A Ouvrier

    1. The Children's Hospital at Westmead, Institute for Neuroscience and Muscle Research, Westmead, New South Wales, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

People with pes cavus frequently suffer foot pain, which can lead to significant disability. Despite anecdotal reports, rigorous scientific investigation of this condition and how best to manage it is lacking.

Objectives

To assess the effects of interventions for the prevention and treatment of pes cavus.

Search methods

We searched the Cochrane Neuromuscular Disease Group Specialized Register (17 August 2010), MEDLINE (January 1966 to August 2010), EMBASE (January 1980 to August 2010), CINAHL (January 1982 to August 2010), AMED (January 1985 to August 2010) and reference lists of articles. We contacted experts in the field to identify additional published or unpublished data.

Selection criteria

We included all randomized and quasi-randomised controlled trials of interventions for the treatment of pes cavus. We included trials aimed at preventing or correcting the pes cavus deformity.

Data collection and analysis

Two authors independently selected papers, assessed trial quality and extracted data.

Main results

Four trials were included in the review. One new trial of botulinum toxin was identified in the updated search. Only one trial of custom-made foot orthoses fully met the inclusion criteria. Three additional studies (botulinum toxin, footwear and off-the-shelf foot orthoses), all assessing secondary outcomes were included. We could not pool data used in the four studies due to heterogeneity of diagnostic groups and outcome measures. The one trial that fully met the inclusion criteria investigated the treatment of pes cavus pain in 154 adults over three months. The trial showed a significant reduction in the level of foot pain with custom-made foot orthoses versus sham orthoses (WMD 10.90; 95% CI 3.21 to 18.59). Furthermore, a significant improvement in self-reported foot function and physical functioning was reported with custom-made foot orthoses. There was no difference in reported adverse events following the allocation of custom-made or sham orthoses. Secondary biomechanical outcomes improved with the use of custom-made foot orthoses and footwear (pedobarography), but not with intramuscular injections of botulinum toxin (radiographic) or off-the-shelf foot orthoses (electromyography).

Authors' conclusions

This updated review shows that custom-made foot orthoses are significantly more beneficial than sham orthoses for treating foot pain associated with pes cavus in a variety of clinical populations. We also show that some secondary biomechanical outcomes improve with custom-made foot orthoses and footwear, but not with botulinum toxin or off-the-shelf foot orthoses. There is an absence of evidence for any other type of intervention for the treatment or prevention of pes cavus.

摘要

背景

對於高足弓的預防和治療方式

有高足弓的人常受苦於腳痛,而疼痛可以造成嚴重的失能.儘管之前的研究報告,嚴格的科學調查和最佳的處理的方式是缺乏的.

目標

為了評估預防和治療高足弓方法的效果

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane Neuromuscular Disease Group Trials Register (April 2007), MEDLINE (January 1966 to April 2007), EMBASE (January 1980 to April 2007), CINAHL (January 1982 to April 2007), AMED (January 1985 to April 2007), all EBM Reviews (January 1991 to April 2007), SPORTdiscuss (January 1830 to April 2007)和文章的參考資料清單. 我們也聯絡了在這領域知名的專家,為了找出更多已刊出或未刊出的資料.

選擇標準

我們選取了所有隨機和半隨機的對照組試驗,用來研究治療高足弓的方式.我們也選取了針對預防或矯正高足弓的足部變形的試驗.

資料收集與分析

兩個作者獨立的選取研究報告,評估試驗的品質和擷取資料.

主要結論

只有一個試驗(訂製的足部矯正器)完全符合選取的標準.還有兩個交叉試驗(現成的足部矯正器和鞋子)也被選取.兩個研究評估在隨機化後,不到3個月的次級生物力學結果.因為診斷的群體和結果方法學的差異性,3個研究資料不能被放在一起.其中一個完全符合選取標準的試驗,調查154個有高足弓疼痛病人治療三個月的情形.這個試驗使用了validated 100point Foot Health Status Questionnaire,比較訂製的足部矯正器和仿冒的矯正器,顯示足部疼痛的程度明顯的減少(WMD 10.90; 95% CI 3.21 to 18.59).再者,相同的問卷也顯示在訂製的足部矯正器可以明顯改善足部的功能(WMD 11.00; 95% CI 3.35 to 18.65).對於Medical Outcomes Short Form  36的生理功能也有增加(WMD 9.50; 95% CI 4.07 to 14.93).不論是在訂製的足部矯正器(9%)或仿冒的矯正器(15%),在報告的副作用中,兩者並沒有明顯的差異(RR 0.61; 95% CI 0.26 to 1.48).

作者結論

在一個隨機對照組的試驗中,訂製的足部矯正器比仿冒的矯正器,在治療各種臨床上有高足弓病人的慢性肌肉骨頭疼痛上,有顯著的益處.沒有證據顯示任何其他有效治療或預防高足弓疼痛的方式.

翻譯人

本摘要由新光醫院李建欣翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

預防和治療高足弓(高腳弓足部變形)的方式.高足弓的特徵是有過高的內腳弓(在足部內側的弓線)而且被定義是有典型高腳弓或翻腳掌的類型.根據研究,高足弓的人口盛行率約10%,而它的原因主要是神經肌肉疾病(例如CharcotMarieTooth disease)或是不明原因(未知)的.估計約有60%的高足弓病人在一生中有些時候,會經驗到慢性足部疼痛,大部分在前足部的底下位置(例如蹠骨痛,種子骨炎)或跟部(例如腳底筋膜炎).像這些問題的成因被認為是走路時腳底不正常的壓力分布所導致.很多保守的治療和手術的方式被推薦用來治療高足弓造成的足部疼痛.特別地,根據個人腳形訂做的足部矯正器,愈來愈多被足科醫師,物理治療師,骨科醫師和復健專家開立使用,用在有高足弓疼痛的病人身上.在一項有154個病人的試驗回顧,顯示訂製的足部矯正器可以減輕和重新分佈腳底的壓力,而且降低足部疼痛約75%.對於決定其他治療有高足弓病人足部疼痛方式的效果,更多研究是需要的.

Résumé scientifique

Interventions pour la prévention et le traitement du pied creux

Contexte

Les patients atteints de pied creux souffrent souvent de douleurs pouvant entraîner une incapacité significative. Hormis quelques rapports ponctuels, cette pathologie et sa prise en charge n'ont pas fait l'objet de recherches scientifiques rigoureuses.

Objectifs

Évaluer les effets des interventions visant à prévenir et à traiter le pied creux.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les affections neuromusculaires (17 août 2010), MEDLINE (janvier 1966 à août 2010), EMBASE (janvier 1980 à août 2010), CINAHL (janvier 1982 à août 2010) et AMED (janvier 1985 à août 2010), ainsi que les références bibliographiques des articles. Nous avons contacté des experts de ce domaine afin d'identifier d'autres données publiées ou non publiées.

Critères de sélection

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés examinant des interventions dans le traitement du pied creux. Nous avons inclus les essais visant à prévenir ou à corriger la déformation associée au pied creux.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont sélectionné les articles, évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante.

Résultats principaux

Quatre essais ont été inclus dans la revue. Un nouvel essai portant sur de la toxine botulinique a été identifié lors de la mise à jour. Un seul essai portant sur des orthèses de pied sur mesure remplissait tous les critères d'inclusion. Trois études supplémentaires (toxine botulinique, chaussures et orthèses de pied génériques) évaluant toutes les critères de jugement secondaires ont été incluses. Nous n'avons pas été en mesure de combiner les données des quatre études en raison de l'hétérogénéité des groupes de diagnostic et des mesures de résultats. Le seul essai qui remplissait tous les critères d'inclusion examinait le traitement de la douleur associée au pied creux chez 154 adultes pendant trois mois. Cet essai rapportait une réduction significative de l'intensité de la douleur avec le port d'orthèses de pied sur mesure par rapport à des orthèses factices (DMP de 10,90 ; IC à 95% entre 3,21 et 18,59). De plus, une amélioration significative de la fonction du pied et des capacités fonctionnelles rapportées par les intéressés était observée chez les patients qui portaient des orthèses de pied sur mesure. Aucune différence n'était observée entre les orthèses sur mesure et factices concernant les événements indésirables rapportés. Les critères de jugement secondaires biomécaniques s'amélioraient chez les patients portant des orthèses de pied et des chaussures sur mesure (pédobarographie), mais pas chez ceux qui recevaient des injections intramusculaires de toxine botulinique (radiographie) ou portaient des orthèses de pied génériques (électromyographie).

Conclusions des auteurs

Cette revue mise à jour montre que les orthèses de pied sur mesure sont significativement plus efficaces que les orthèses factices dans le traitement de la douleur associée au pied creux chez différentes populations cliniques. Elle montre également que certains critères de jugement secondaires biomécaniques s'améliorent chez les patients portant des orthèses de pied et des chaussures sur mesure, mais pas chez ceux qui reçoivent de la toxine botulinique ou portent des orthèses de pied génériques. Aucune preuve ne permet d'évaluer d'autres types d'interventions dans le traitement ou la prévention du pied creux.

Plain language summary

Interventions for the prevention and treatment of pes cavus (high-arched foot deformity)

Pes cavus is characterised by an excessively high medial longitudinal arch (the arch on the inside of the foot) and is typically defined as a high-arched or supinated foot type. Population based studies suggest the prevalence of pes cavus is approximately 10%, and its cause is primarily neuromuscular (for example Charcot-Marie-Tooth disease) or idiopathic (unknown) in nature. It has been estimated that 60% of people with cavus feet will experience chronic foot pain at some time in their life, most commonly beneath the forefoot (for example metatarsalgia, sesamoiditis) or heel (for example plantar fasciitis). Conditions such as these are thought to be the result of abnormal pressure distribution across the sole of the foot during walking. Many conservative therapies and surgical procedures have been recommended for cavus-related foot pain. In particular, foot orthoses (aids applied and worn on the outside of the body to support the bony structures) customised to an individual's foot shape are increasingly prescribed by podiatrists, physiotherapists, orthopaedic surgeons and rehabilitation specialists for people with pes cavus pain. This updated review analysed four relevant trials, but only one fully met the inclusion criteria. This trial with 154 adults showed that custom-made foot orthoses can reduce and redistribute plantar foot pressure and subsequently decrease foot pain by approximately 75%. Some biomechanical outcomes, such as pressure distribution, improve with custom-made foot orthoses and footwear, but many other biomechanical outcomes, such as foot alignment or muscle activity, do not improve with botulinum toxin or off-the-shelf foot orthoses, respectively. More research is needed to determine the effectiveness of other interventions for people with painful high-arched feet.

Résumé simplifié

Interventions pour la prévention et le traitement du pied creux (accentuation exagérée de la voûte plantaire)

Le pied creux se caractérise par une voute longitudinale médiane (cambrure de l'intérieur du pied) excessivement prononcée et est généralement défini comme un type de pied très arqué ou à forte supination. Les études basées sur la population suggèrent que la prévalence du pied creux est d'environ 10 % et que sa cause est principalement neuromusculaire (par exemple la maladie de Charcot-Marie-Tooth) ou de nature idiopathique (inconnue). Il a été estimé que 60 % des personnes aux pieds creux souffrent de douleurs chroniques à une époque de leur vie, généralement sous l'avant-pied (ex. : métatarsalgie ou sésamoïdite) ou le talon (ex. : aponévrosite plantaire). On pense que ces pathologies sont dues à une distribution anormale de la pression sur la plante du pied pendant la marche. De nombreux traitements conservateurs et interventions chirurgicales sont recommandés dans la douleur associée au pied creux. En particulier, les orthèses de pied (des aides appliquées et portées à l'extérieur du corps pour soutenir les structures osseuses) adaptées à la forme du pied de chaque patient sont de plus en plus prescrites par les podologues, les physiothérapeutes, les chirurgiens orthopédiques et les spécialistes de la rééducation dans les douleurs associées au pied creux. Cette revue mise à jour a analysé quatre essais pertinents, mais un seul remplissait tous les critères d'inclusion. Cet essai portant sur 154 adultes montrait que les orthèses de pied sur mesure pouvaient réduire et redistribuer la pression au niveau de la plante du pied et réduire la douleur d'environ 75 %. Certains critères de jugement biomécaniques, tels que la distribution de la pression, s'amélioraient avec le port d'orthèses et de chaussures sur mesure, mais beaucoup d'autres, tels que l'alignement du pied ou l'activité musculaire, ne s'amélioraient pas avec de la toxine botulinique ou des orthèses de pied génériques, respectivement. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer l'efficacité d'autres interventions chez les patients souffrant de douleurs associées au pied creux.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

Get access to the full text of this article

Ancillary