Intervention Review

You have free access to this content

Debridement for surgical wounds

  1. Fiona Smith1,*,
  2. Nancy Dryburgh2,
  3. Jayne Donaldson3,
  4. Melloney Mitchell4

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 5 SEP 2013

Assessed as up-to-date: 13 JUN 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD006214.pub4


How to Cite

Smith F, Dryburgh N, Donaldson J, Mitchell M. Debridement for surgical wounds. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 9. Art. No.: CD006214. DOI: 10.1002/14651858.CD006214.pub4.

Author Information

  1. 1

    Faculty of Health, Life & Social Sciences, Edinburgh Napier University, School of Nursing, Midwifery and Social Care, Edinburgh, UK

  2. 2

    Edinburgh, UK

  3. 3

    Edinburgh Napier University, School of Nursing, Midwifery and Social Care, Edinburgh, UK

  4. 4

    The Royal Infirmary, Edinburgh, UK

*Fiona Smith, School of Nursing, Midwifery and Social Care, Faculty of Health, Life & Social Sciences, Edinburgh Napier University, Sighthill Campus, Edinburgh, EH11 4BN, UK. f.smith@napier.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 5 SEP 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Surgical wounds that become infected are often debrided because clinicians believe that removal of this necrotic or infected tissue will expedite wound healing. There are numerous methods available but no consensus on which one is most effective for surgical wounds.

Objectives

To determine the effect of different methods of debridement on the rate of debridement and healing of surgical wounds.

Search methods

In March 2013, for this third update, we searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register; the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library); Ovid MEDLINE; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations); Ovid EMBASE; and EBSCO CINAHL.

Selection criteria

We included randomised controlled trials (RCTs) with outcomes including at least one of the following: time to complete debridement or time to complete healing.

Data collection and analysis

Two review authors independently reviewed the abstracts and titles obtained from the search, extracted data independently using a standardised extraction sheet and independently assessed methodological quality. One review author was involved in all stages of the data collection and extraction process, thus ensuring continuity.

Main results

Five RCTs (159 participants) were eligible for inclusion; all compared treatments for infected surgical wounds and reported time required to achieve a clean wound bed (complete debridement). One trial compared an enzymatic agent (streptokinase/streptodornase) with saline-soaked dressings. Four trials compared the effectiveness of dextranomer beads or paste with other products (different comparator in each trial) to achieve complete debridement. Meta-analysis was not possible due to the unique comparisons within each trial. One trial reported that dextranomer achieved a clean wound bed significantly more quickly than Eusol, and one trial comparing enzymatic debridement with saline-soaked dressings reported that the enzyme-treated wounds were cleaned more quickly. However, methodological quality was poor in these two trials.

Authors' conclusions

There is a lack of large, high-quality published RCTs evaluating debridement per se, or comparing different methods of debridement for surgical wounds, to guide clinical decision-making.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Debridement for surgical wounds

Following surgery most surgical wounds heal naturally with no complications. However, complications such as infection and wound dehiscence (opening) can occur which may result in delayed healing or wound breakdown. Infected surgical wounds may contain dead (devitalised) tissue. Removal of this dead tissue (debridement) from surgical wounds is believed to enable wound healing. Many methods are available to clinicians to debride surgical wounds. This review showed that there is insufficient valid research evidence to recommend any one particular method.

There is a clear need for more research into which method is most effective in removing dead tissue from surgical wounds that have become infected.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Débridement des plaies chirurgicales

Contexte

Les plaies chirurgicales qui se sont infectées sont souvent débridées parce que les cliniciens considèrent que le retrait de ce tissu nécrosé ou infecté accélèrera la cicatrisation de la plaie. De nombreuses méthodes sont disponibles, mais il n'existe aucun consensus sur celle qui est la plus efficace pour les plaies chirurgicales.

Objectifs

Déterminer l'effet de différentes méthodes de débridement sur le taux de débridement et de cicatrisation des plaies chirurgicales.

Stratégie de recherche documentaire

En mars 2013, pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library ) ; Ovid MEDLINE  ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations) ; Ovid EMBASE  et EBSCO CINAHL

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) présentant au moins l'un des critères suivants : délai nécessaire à un débridement complet ou délai nécessaire à une cicatrisation totale.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont, indépendamment, examiné les résumés et les titres obtenus à l'issue des recherches, extrait des données à l'aide d'un formulaire standardisé d'extraction de données et évalué la qualité méthodologique des essais. Un auteur a été impliqué dans toutes les étapes du processus de collecte et d'extraction des données, garantissant ainsi la continuité des opérations.

Résultats Principaux

Cinq ECR (159 participants) étaient éligibles à l'inclusion ; tous ont comparé des traitements pour des plaies chirurgicales infectées et ont rendu compte du délai nécessaire pour obtenir un lit de plaie propre (débridement complet). Un essai a comparé un agent enzymatique (streptokinase/streptodornase) à des pansements imbibés de solution saline. Quatre essais ont comparé l'efficacité de billes ou d'une pâte de dextranomère à d'autres produits (un comparateur différent dans chaque essai) pour obtenir un débridement complet. La méta-analyse n'a pas été possible en raison des comparaisons uniques dans chaque essai. Un essai a rapporté que le dextranomère a permis d'obtenir un lit de plaie propre significativement plus rapidement que dans le cas du produit Eusol, et un essai comparant le débridement enzymatique avec des pansements imbibés de solution saline a rapporté que les plaies traitées par des enzymes étaient nettoyées plus rapidement. Toutefois, la qualité méthodologique était médiocre dans ces deux essais.

Conclusions des auteurs

Il n'y a pas suffisamment d'ECR publiés de bonne qualité et à grande échelle, évaluant le débridement en tant que tel, ou comparant différentes méthodes de débridement pour des plaies chirurgicales, pour orienter la prise de décision clinique.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Débridement des plaies chirurgicales

Débridement des plaies chirurgicales

Après une opération, la plupart des plaies chirurgicales cicatrisent naturellement sans aucune complication. Toutefois, des complications telles que les infections et la déhiscence de la plaie (ouverture) peuvent apparaître et entraîner une cicatrisation retardée ou une perforation de la plaie. Les plaies chirurgicales infectées peuvent contenir un tissu mort (dévitalisé). Le retrait de ce tissu mort (débridement) des plaies chirurgicales est censé permettre la cicatrisation de la plaie. Les cliniciens disposent de nombreuses méthodes pour débrider les plaies chirurgicales. Cette revue a montré qu'il n'y a pas suffisamment de données issues des recherches validées pour recommander une méthode particulière donnée.

Il est impératif de réaliser d'autres recherches dans lesquelles la méthode est la plus efficace pour retirer le tissu mort des plaies chirurgicales qui se sont infectées.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 15th April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.