Negative pressure wound therapy for partial-thickness burns

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

A burn wound is a complex and evolving injury, with both local and systemic consequences. Burn treatments include a variety of dressings, as well as newer strategies, such as negative pressure wound therapy (NPWT), which, by means of a suction force that drains excess fluids from the burn, tries to promote the wound healing process and minimise progression of the burn wound.

Objectives

To assess the effectiveness of NPWT for people with partial-thickness burns.

Search methods

For this third update we searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 18 May 2012); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, Issue 5); Ovid MEDLINE (2010 to May Week 2 2012); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations 17 May 2012); Ovid EMBASE (2010 to 2012 Week 19); and EBSCO CINAHL (2010 to 16 May 2012).

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) and controlled clinical trials (CCTs) that evaluated the safety and effectiveness of NPWT for partial-thickness burns.

Data collection and analysis

Two review authors used standardised forms, and extracted the data independently. We assessed each trial for risk of bias, and resolved differences by discussion.

Main results

One RCT, that was an interim report, satisfied the inclusion criteria. We undertook a narrative synthesis of results, as the absence of data and poor reporting precluded us from carrying out any formal statistical analysis. The trial was at high risk of bias.

Authors' conclusions

There was not enough evidence available to permit any conclusions to be drawn regarding the use of NPWT for treatment of partial-thickness burn wounds.

Résumé scientifique

Traitement des plaies par pression négative dans des brûlures du second degré

Contexte

La plaie d'une brûlure est une blessure complexe et évolutive, avec des conséquences locales et systémiques. Les traitements de brûlures se composent d'une variété de pansements, ainsi que de stratégies plus récentes, comme le traitement de plaies par pression négative (TPN) qui, à l'aide d'une force de succion drainant le surplus de liquide de la brûlure, essaie de faciliter le processus de guérison de la plaie et de minimiser sa progression.

Objectifs

Évaluer l'efficacité du TPN chez les personnes souffrant de brûlures du second degré.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherches du 18 mai 2012) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 5) ; Ovid MEDLINE (de 2010 à la 2ème semaine de mai 2012) ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 17 mai 2012) ; Ovid EMBASE (de 2010 à la semaine 19 de 2012) et EBSCO CINAHL (de 2010 au 16 mai 2012).

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) et tous les essais cliniques contrôlés (ECC) évaluant la sécurité et l'efficacité du TPN pour des brûlures du second degré.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment utilisé des formulaires standardisés et extrait des données. Nous avons évalué les risques de biais de chaque essai et résolu tout différend par des discussions.

Résultats principaux

Un ECR, qui était un rapport intermédiaire, répondait aux critères d'inclusion. Nous avons réalisé une synthèse narrative des résultats, car l'absence de données et la mauvaise qualité des rapports nous empêchaient de procéder à une analyse statistique formelle. Les risques de biais de l'essai étaient élevés.

Conclusions des auteurs

Il n'y avait pas suffisamment de preuves disponibles pour émettre des conclusions concernant le recours à un TPN de brûlures du second degré.

Plain language summary

Negative pressure wound therapy (NPWT) for treating partial-thickness burns

Negative pressure wound therapy (NPWT) is the application of negative pressure (a vacuum) across a wound with the aim of managing the wounds and promoting healing. Alternative names for NPWT include topical negative pressure (TNP) therapy, vacuum-assisted closure (VAC) and sealed surface wound suction. In the case of burns, NPWT is used to help the drainage of excess fluid and increase localised blood flow. It has been suggested that the action of NPWT may result in the burn being supplied with increased oxygen and nutrition which could promote healing.We could identify only one clinical trial that tried to address whether NPWT is effective in treating partial-thickness burns, and its results have not yet been published in full. Consequently, there is a lack of trial evidence available, and we could not determine whether NPWT is effective in treating partial-thickness burns. Much more research needs to be done in this area to find out whether NPWT is helpful.

Résumé simplifié

Traitement des plaies par pression négative (TPN) dans des brûlures du second degré

Le traitement des plaies par pression négative (TPN) consiste à appliquer une pression négative (aspiration) sur une plaie afin de la traiter et de faciliter sa guérison. Les noms alternatifs du TPN sont : traitement par pression négative topique (PNT), VAC pour « Vacuum-Assisted Closure » (cicatrisation par aspiration) et succion de plaies superficielles fermées. Dans le cas de brûlures, le TPN permet de drainer le surplus de liquide et augmente le flux sanguin localisé. Il a été suggéré que l'action du TPN permet d'augmenter les apports en oxygène et nutritifs afin de faciliter la guérison de la brûlure. Nous n'avons pu identifier qu'un seul essai clinique essayant de déterminer l'efficacité du TPN de brûlures du second degré et ses résultats n'ont pas encore été intégralement publiés. Par conséquent, il existe un nombre insuffisant de preuves dans les essais et nous n'avons pu déterminer l'efficacité du TPN de brûlures du second degré. Des recherches supplémentaires devront être réalisées dans ce domaine afin de déterminer l'efficacité du TPN.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�