This is not the most recent version of the article. View current version (9 DEC 2014)

Intervention Review

Calcimimetics for secondary hyperparathyroidism in chronic kidney disease patients

  1. Giovanni FM Strippoli1,*,
  2. Allison Tong2,
  3. Suetonia C Palmer3,
  4. Grahame J Elder4,
  5. Jonathan C Craig5

Editorial Group: Cochrane Renal Group

Published Online: 18 OCT 2006

Assessed as up-to-date: 11 JUL 2006

DOI: 10.1002/14651858.CD006254


How to Cite

Strippoli GFM, Tong A, Palmer SC, Elder GJ, Craig JC. Calcimimetics for secondary hyperparathyroidism in chronic kidney disease patients. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 4. Art. No.: CD006254. DOI: 10.1002/14651858.CD006254.

Author Information

  1. 1

    c) Diaverum Medical Scientific office, d) Mario Negri Sud Consortium, Italy, a) School of Public Health, University of Sydney, b) Cochrane Renal Group, Westmead, NSW, Australia

  2. 2

    The Children's Hospital at Westmead, Centre for Kidney Research, Westmead, NSW, Australia

  3. 3

    Brigham and Women's Hospital, Harvard Medical School, Renal Division, Boston, MA, USA

  4. 4

    b) Osteoporosis and Bone Biology Program, Garvan Institute of Medical Research, a) Department of Renal Medicine, Westmead Hospital, Darlinghurst, NSW, Australia

  5. 5

    (b) School of Public Health, The University of Sydney, (a) Cochrane Renal Group, Centre for Kidney Research, The Children's Hospital at Westmead, Westmead, NSW, Australia

*Giovanni FM Strippoli, a) School of Public Health, University of Sydney, b) Cochrane Renal Group, c) Diaverum Medical Scientific office, d) Mario Negri Sud Consortium, Italy, Locked Bag 4001, Westmead, NSW, 2145, Australia. Giovanni.Strippoli@diaverum.com. strippoli@negrisud.it.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 OCT 2006

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (09 DEC 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Calcimimetic agents have recently been evaluated in the treatment of secondary hyperparathyroidism (SHPT) as add-on therapy to calcitriol and vitamin D analogues and dietary phosphate binders.

Objectives

To evaluate the benefits and harms of calcimimetics for the prevention of secondary hyperparathyroid bone disease (including osteitis fibrosa cystica and adynamic bone disease) in dialysis patients with chronic kidney disease (CKD).

Search methods

MEDLINE, EMBASE, the Cochrane Central Register of Controlled Trials and conference proceedings were searched for randomised controlled trials (RCTs) evaluating any calcimimetic against placebo or another agent in pre-dialysis or dialysis patients with CKD.

Selection criteria

We included all RCTs of any calcimimetic agent, cinacalcet HCl (AMG-073, Sensipar®), NPS R-467 or NPS R-568 administered to patients with CKD for the treatment of SHPT.

Data collection and analysis

Data were extracted on all relevant patient-centred and surrogate outcomes. Analysis was by a random effects model and results expressed as risk ratio (RR) or mean difference (MD) with 95% confidence intervals.

Main results

Eight studies (1429 patients) were identified, which compared a calcimimetic agent plus standard therapy to placebo plus standard therapy. The end of treatment values of parathyroid hormone (pg/mL) (MD -290.79, 95% CI -360.23 to -221.34), serum calcium (mg/dL) (MD -0.85, 95% CI -1.14 to -0.56), serum phosphorus (mg/dL) (MD -0.29, 95% CI -0.50 to -0.08) and the calcium by phosphorus product (mg²/dL²)(MD -7.90, 95% CI -10.25 to -5.54) were significantly lower with calcimimetics compared to placebo. No significant effects on patient-based endpoints were demonstrated except for the risk of hypotension which was significantly reduced with calcimimetics compared to placebo (RR 0.53, 95%CI 0.36 to 0.79).

Authors' conclusions

Calcimimetic treatment of SHPT leads to significant improvements in biochemical parameters that observational studies have shown to be associated with increased mortality, cardiovascular risk and osteitis fibrosa, but patient-based benefits have not yet been demonstrated in trials. For patients with SHPT, the benefits of calcimimetics over standard therapy remain uncertain until further RCTs become available.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Calcimimetics for secondary hyperparathyroidism in chronic kidney disease patients

Abnormalities of calcium and phosphorus metabolism are present in all individuals with chronic kidney disease (CKD). These biochemical changes lead to a condition known as secondary hyperparathyroidism (SPTH), resulting in an excessive production of parathyroid hormone which in turn causes bone and metabolic disorders. These disorders are associated with an increased incidence of fracture, bone and muscular pain and abnormalities of bones and joints. Standard management of patients with CKD, particularly those on dialysis, includes treatment to control levels of calcium, phosphorus and parathyroid hormone. This can be achieved initially by dietary restrictions of phosphorus, calcium supplementation, and/or the use of calcitriol. Once patients have commenced dialysis, standard treatment generally includes calcitriol, vitamin D analogues or derivatives, calcium or other phosphate-binding agents and parathyroidectomy. The aim of this review was evaluate the benefits and harms of calcimimetics for the prevention of SHPT in patients with CKD. Eight studies (1429 patients) were identified. After treatment, parathyroid hormone, serum calcium, serum phosphorus and the calcium by phosphorus product were all significantly lower for calcimimetics when compared to placebo. The only patient level outcome which was been found to be reduced with the use of calcimimetics is the risk of hypotension. For patients with SHPT, the benefits of calcimimetics over standard therapy remain uncertain until further RCTs become available.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Calcimimétiques pour l'hyperparathyroïdie secondaire chez les patients atteints d'une maladie rénale chronique

Contexte

Les agents calcimimétiques ont récemment été évalués dans le traitement de l'hyperparathyroïdie secondaire (HPTS) en tant que thérapie complémentaire du calcitriol et des analogues de vitamine D et des liants phosphatiques alimentaires.

Objectifs

Évaluer les bénéfices et inconvénients des calcimimétiques pour la prévention de la maladie osseuse causée par l'hyperparathyroïdie secondaire (y compris l'ostéite fibreuse et la maladie osseuse non dynamique) chez les patients sous dialyse atteints d'une maladie rénale chronique (MRC).

Stratégie de recherche documentaire

MEDLINE, EMBASE, le registre Cochrane des essais contrôlés et les actes de conférence ont été consultés pour trouver des essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant tous les calcimimétiques par rapport au placebo ou à un autre agent chez les patients sous pré-dialyse ou dialyse atteints d'une MRC.

Critères de sélection

Tous les ECR de tout agent calcimimétique, le cinacalcet HCI (AMG-073, Sensipar®), NPS R-467 ou NPS R-568 administrés à des patients atteints d'une MRC pour le traitement de l'HPTS ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites sur tous les résultats pertinents centrés sur le patient et les critères de substitution. L'analyse a été réalisée au moyen d'un modèle à effets aléatoires et les résultats ont été exprimés sous la forme d'un risque relatif (RR) ou d'une différence moyenne (DM) avec des intervalles de confiance (IC) à 95%.

Résultats Principaux

Huit études (1429 patients) ont été identifiées : elles comparent un agent calcimimétique et une thérapie normale au placebo et à une thérapie normale. Les valeurs de la fin du traitement de l'hormone parathyroïdienne (pg/mL) (DM de -290,79, IC à 95% de -360,23 à -221,34), du calcium dans le sérum (mg/dL) (DM de -0,85, IC à 95% de -1,14 à -0,56), du phosphore dans le sérum (mg/dL) (DM de -0,29, IC à 95% de -0,50 à -0,08) et du produit du calcium et du phosphore (mg²/dL²)(DM de -7,90, IC à 95% de -10,25 à -5,54) ont été significativement plus basses que les calcimimétiques par rapport au placebo. Aucun effet significatif sur les critères d'évaluation basés sur le patient a été démontré, sauf pour ce qui est du risque d'hypotension qui s'est réduit considérablement avec les calcimimétiques par rapport au placebo (RR de 0,53, IC à 95% de 0,36 à 0,79).

Conclusions des auteurs

Le traitement de calcimimétiques de l'HPTS conduit à des améliorations significatives des paramètres biochimiques qui, d'après les études observationnelles, sont associées à une mortalité, des risques cardio-vasculaires et une ostéite fibreuse accrus, mais les bénéfices basés sur le patient n'ont pas encore été démontrés dans les essais. Pour ce qui des patients atteints de HPTS, les bénéfices des calcimimétiques par rapport à la thérapie normale demeurent incertains jusqu'à ce que l'on dispose d'ECR supplémentaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Calcimimétiques pour l'hyperparathyroïdie secondaire chez les patients atteints d'une maladie rénale chronique

Calcimimétiques pour l'hyperparathyroïdie secondaire chez les patients atteints d'une maladie rénale chronique

Les anomalies dans le métabolisme calcique et phosphorique sont présentes chez tous les individus atteints d'une maladie rénale chronique (MRC). Ces changements biochimiques conduisent à un trouble connu comme hyperparathyroïdie secondaire (PTHS) qui cause une production excessive d'hormones parathyroïdiennes qui provoque à son tour des troubles osseux et métaboliques. Ces troubles sont associés à une incidence accrue de fractures, douleurs osseuses et musculaires et anomalie des os et articulations. Le traitement standard des patients atteints d'une MRC, en particulier pour ceux qui sont sous dialyse, comprend le traitement pour contrôler les niveaux de calcium, phosphore et de l'hormone parathyroïdienne. Cela peut être initialement réalisé par l'intermédiaire de restrictions alimentaires excluant le phosphore, le complément calcique et/ou l'utilisation du calcitriol. Une fois que les patients commencent la session de dialyse, le traitement standard comprend généralement le calcitriol, les analogues ou dérivés de la vitamine D, le calcium ou d'autres agents liants phosphatiques et la parathyroïdectomie. Le but de cette revue consistait à évaluer les bénéfices et inconvénients des calcimimétiques pour la prévention de l'HPTS chez les patients atteints d'une MRC. Huit études (1429 patients) ont été identifiées. Après le traitement, l'hormone parathyroïdienne, le calcium dans le sérum, le phosphore dans le sérum et le produit du calcium et du phosphore ont été considérablement plus bas pour les calcimimétiques par rapport au placebo. Le seul résultat à niveau d'un patient qui s'est réduit avec l'emploi des calcimimétiques est le risque d'hypotension. Pour ce qui des patients atteints de HPTS, les bénéfices des calcimimétiques par rapport à la thérapie normale demeurent incertains jusqu'à ce que l'on dispose d'ECR supplémentaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

鈣敏感受體促進劑對治療慢性腎臟病的次發性副甲狀腺亢進

最近正在評估使用鈣敏感受體促進劑用來治療次發性副甲狀腺機能亢進症,這是除了使用活性維他命D3,和維生素D類似物和飲食磷酸鹽黏合劑,額外再加上鈣敏感受體促進劑的另一種治療.

目標

評估鈣敏感受體促進劑治療次發性副甲狀腺機能亢進症骨病變 (包括囊狀纖維性骨炎和不活動性骨病變) 的好處和壞處.

搜尋策略

使用 MEDLINE, EMBASE, the Cochrane Central Register of Controlled Trials 和 conference proceedings 搜尋隨機對照試驗評估在透析的病人和接近透析病人使用鈣敏感受體促進劑治療和安慰劑或是其他藥物的比較.

選擇標準

我們包含所有使用鈣敏感受體促進劑 (cinacalcet HCl (AMG073, Sensipar?), NPS R467 or NPS R568) 治療有慢性腎臟病人的次發性副甲狀腺機能亢進症的隨機對照試驗.

資料收集與分析

資料在所有相關的患者被收集,結果被呈現。藉由隨機效果模式分析而且結果以相關危險 (RR) 或是信賴區間 (MD) 來表示.

主要結論

8個研究 (1429病人) 比較鈣敏感受體促進劑治療和安慰劑.治療後很明顯的在副甲狀腺的濃度 (pg/mL) (MD −290.79, 95% CI −360.23 to −221.34), 血清中鈣離子 (mg/dL) (MD −0.85, 95% CI −1.14 to −0.56), 血清中磷離子 (mg/dL) (MD −0.29, 95% CI −0.50 to −0.08) 以及鈣磷結合的乘積 (mg2/dL2) (MD −7.90, 95% CI −10.25 to −5.54) 比起安慰劑組都有明顯的下降.兩組在病人最後的治療目標沒有明顯的差異,除了鈣敏感受體促進劑可以顯著的減少低血壓發生的危險.

作者結論

鈣敏感受體促進劑對次發性副甲狀腺亢進的治療明顯可以改善跟死亡率,心血管疾病,和骨病變有關的生化參數,但是在研究中卻還無法肯定到底有沒有辦法改善死亡率,心血管疾病,和骨病變.對有次發性副甲狀腺亢進的病人,鈣敏感受體促進劑治療的好處還有待更進一步的研究決定.

翻譯人

本摘要由馬偕醫院劉千義翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

在所有慢性腎臟病的病人都呈現出不正常的鈣磷代謝.這個生化的異常是由於副甲狀腺素不正常的增加,造成次發性的副甲狀腺亢進症,導致骨頭和代謝的異常.這個疾病增加骨折,骨頭痛,肌肉痛,還有骨頭和關節的異常.對於這些慢性腎臟病病人或許有些已經透析,標準的治療是控制鈣,磷,還有副甲狀腺素的濃度.一開始是限制飲食中磷的攝取,鈣的補充和使用維生素D3.一但病人開始透析,標準治療包括維生素D3,維生素D的類似物和衍生物,鈣,或是其他磷酸鹽黏合劑和副甲狀腺切除術.這篇綜論的主旨是評估這些藥物在慢性腎臟病的病人預防次發性副甲狀腺亢進症的好處和壞處.8個研究1429個病人跟安慰劑組比較,使用治療鈣敏感受體促進劑後,副甲狀腺素,血清鈣,血清磷,和鈣磷乘積都有明顯的下降.但對病人治療結果而言,只有低血壓的危險下降.對於次發性副甲狀腺亢進症的病人來說,鈣敏感受體促進劑治療的好處仍未確立,需要更進一步的研究.